L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'ascension du Roi Noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: L'ascension du Roi Noir   Mar 15 Jan - 10:46

I

Je pensais, il a menti en chaque mot,
L'hideux infirme, de son œil qu'il disait voilé par le songe
De biais contemplait l'effet de ses mensonges
Sur moi, et sa bouche, incapable de masquer les cahots
De sa liesse, qui secouait et tordait son corps bot
Devant l'agonie de la victime que la mort ronge.

---

Sur le Trône Noir, Legion sied. Devant lui, l'un de ses enfants, l'Avare Acheron.

Acheron : Cette opération est-elle nécessaire, Père ?

Legion : Nous devons en passer par là pour avancer nos pions, notre fils.

Acheron : Que deviendra-t-elle après cela ?

Legion : Son corps deviendra poussière. Seule son essence subsistera afin d'insuffler sa force à notre invitée.

Acheron : Pourquoi elle ?

Legion : Car de tous, elle est la plus à même d'accomplir cette lourde mais nécessaire tâche.

Acheron : Je comprends. Pour la Horde.

Legion : Pour la Horde.

---

Allongée au milieu d'un champ de roses endormies, les Deux Soeurs scrutent le ciel.

Hel : Nous nous sommes bien amusées, ma Soeur, à détourner les regards sur l'heure.

Hel : Le plaisir fut de courte durée, mais quelle joie ! Quelle intensité !

Hel : Mais notre heure est désormais arrivée. Notre souffle va s'achever.

Hel : Nous nous sommes bien amusés, ma Soeur. Que sonne désormais notre heure.

Hel : Pour la Horde.

---

Il est dit que les Sanguinas sont les plus belles des roses, les plus secrètes également.
Il est dit également que ces roses sont si rares qu'elles ne poussent qu'en un seul endroit, une terre maudite d'où se dresse une haute tour noire.
La légende raconte que ces fleurs ne peuvent s'épanouir qu'une seule fois, le jour où le sang d'un démon à deux visages alimentera leurs racines.
Alors, elles se dévoileront, elles s'ouvriront pour laisser libre cours à leur beauté, à leur parfum inestimable. Et délivreront toute leur essence désirée.
Nul ne sait quelle puissance cache les Sanguinas éternelles. Mais d'après la légende, elles annoncent la fin une fois leurs pétales déployées.


---

Hel : Adieu, ma Soeur.

Hel : Adieu, ma Soeur.

Leurs yeux, peu à peu, se ferment à mesure que les roses commencent à s'épanouir autour d'elle.

---

Sur le balcon de la Tour Noire, Legion contemple l'éveil des Sanguinas. A ses côtés, Acheron, Carrie et El Verdugo.

Legion : Adieu, notre fille.

Acheron : Adieu, ma soeur. Pour la Horde.

---

Au sous-sol de la Tour Noire trône un sarcophage bardé de tuyaux d'où coule un liquide visqueux et luminescent. A côté, Legion et Acheron.

Legion : Bientôt, la Horde sera au complet.

Acheron : Quand commencera-t-elle son emprise ?

Legion : Elle a déjà commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Jeu 31 Jan - 12:31

II

Quel autre dessin eût pu animer ce menteur diabolique?
De son bâton dressé tel un attrape-foudre furieux
Il leurre,menace, et séduit le curieux
Qui demande son chemin. Et ce rire satanique
Graverait je n'en dout l'épitaphe véridique
Relatant ma venue en ces maudits lieux.

---

Legion : Une question te taraude, Fils. Nous le voyons bien. Et nous devinons ce qui trouble ton esprit si rationnel.
Acheron : Vous connaissez Kronos, Père. Pourquoi l'avoir intégré à la Horde ?
Legion : Parce que je le connais.

La salle du Trône Noir était immense alors que des feux follets statiques s'occupaient d'éclairer de leur faible lueur bleutée les parois de lourd métal noir des hauts mur. Sur le Trône, l'indiscible Legion. Face à lui, le lugubre Acheron. Tous deux s'affrontent dans une partie d'échecs aux pions finement sculptés dans de l'ivoire ou de l'ébène. la partie semble serrée, les pions et pièces maîtresses bien disposées sur tout le champ.

Legion : L'heure viendra où Kronos révèlera ses véritables intentions. Car oui, il trahira la Horde à la première occasion. Il ne peut en être autrement.
Acheron : Il va contrecarrer nos plans.
Legion : Il en fait partie. Il est le véritable Roi Blanc, celui qui doit être vaincu. Il essaie de se protéger, de faire diversion.
Acheron : Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis.
Legion : Sa trahison sera la pierre angulaire de sa déchéance.
Acheron : Et la fille ?
Legion : Elle lui sert de pinceau pour dessiner un faux portrait de lui. Une contrefaçon, un leurre. Kronos n'a pas de sentiments autres que la cupidité et l'avarice. Il se repaît de manipulation, il a envie de pouvoir. Trop orgueilleux pour voir qu'il est déjà en train de perdre, il simule son amitié envers cette fille pour cacher sa colère de voir un obstacle à sa recherche gloutonne de puissance.
Acheron : Jouer à son propre jeu pour mieux enfreindre les règles.
Legion : Pas les enfreindre, seulement les contourner. L'heure viendra où il frappera, alors viendra son inexorable échec...

Il place la reine noire devant le roi blanc, protégé par une tour et les fous.

Legion : ... et mat.
Acheron : Sacrifier pour faire diversion. Ne pas hésiter à abandonner certaines pièces maitresses pour frapper au coeur.
Legion : Tel est le plan que tu as sous tes yeux.

Un pion noir, une tour noire et deux cavaliers noirs ont été retirés du jeu. Inexpressif Acheron, yeux au clair devant son père et maître.

Acheron : Considères-tu ma soeur comme un simple pion ?
Legion : Non, comme un sacrifice nécessaire à l'ascension de la Reine.

Legion semble désormais regarder ailleurs, vers une porte en particulier.

Legion : Elle est enfin réveillée.
Acheron : Kronos a-t-il des soupçons ?
Legion : Nous sommes persuadés qu'il connaît déjà la vérité sur sa soi-disante amie. Il continuera de jouer son rôle mais son destin est tout tracé. L'heure viendra où le Roi Blanc tombera, englouti par les ténèbres. Alors la Horde purgera la FGB de tout le mal qui la ronge.
Acheron : Pour la Horde.
Legion : Pour la Horde.


Dernière édition par Legion le Mar 26 Fév - 17:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Mar 26 Fév - 17:01

III

Si fort de ses conseils je devais me détourner
De ma route pour m'engager dans le sinistre chemin,où,
Comme chacun le sait,se cache la Tour Noire,
c'est pourtant sans remous,
Et dicuke,que je m'y aventurai. Sans nulle fierté
Ni impatience ravivée de jamais entrevoir mon but tant convoité
Ni même aucune fin-je n'avais pas cet espoir fou.

---

Une pièce plongée dans le noir, qu'un mince filet de lumière vient trancher. Sous ce halo, une jeune femme, Charlotte. Elle semble triste, presque hagard. Les mains jointes, les yeux face caméra, sa voix résonne comme un écho.

Je croyais te connaître, Kronos. Mais en fin de compte, je n'ai apprécié que l'image que tu voulais bien me montrer de toi.
Suis-je juste un de ces objets que tu aimes manipuler pour ton bon plaisir ? Je suis-je rien d'autre qu'un pion que tu sacrifieras tôt ou tard pour ton propre dessein égoïste ?

Quand allais-tu me trahir, Kronos ? Toute ta vie à la FGB n'a été que cela : manipulation, trahison, égocentrisme, irrespect. Tu ne vois que toi, les autres ne comptent pas.

Legion m'a ouvert les yeux. Et j'ai vu tout ce flots de mensonges et d'artifices. Je n'ai apprécié que du faux-semblant. M'as-tu dit une seule fois la vérité ?

Elle se cache le visage avec les mains, elle semble sangloter.

Je ne voulais pas croire ce démon, je ne voulais pas écouter Legion. J'ai crié si fort pour ne pas l'entendre, pour que toi tu le puisses, et venir me chercher. Mais en fin de compte, il n'a dit que la vérité, il ne s'est pas caché derrière un voile fabriqué de toute pièce comme tu le fais. Je sais que mes mots ne vont pas résonner dans ton coeur, car tu ne voudras pas me croire, tu penseras toujours à Legion, tu penseras toujours à toi, et à toi seulement. Tu iras chercher un prétexte pour croire que ma parole n'est que manipulation. C'est pour cela que j'ai choisi de le suivre, lui, plutôt que toi. Pour qu'enfin mes mots sonnent à tes oreilles et te touchent enfin.

Les yeux de nouveau face caméra, embués de larmes. Le visage livide, sans un sourire.

As-tu eu confiance en moi, ne serait-ce qu'une fois ?

Combien de vies as-tu brisées à cause de tes nombreuses machinations ?

Enfin, qui est-tu, Kronos, si ce n'est un monstre dénué de scrupules ?

Plus de lumière, juste la voix tremblante de Charlotte.

J'ai ouvert les yeux vers toi. Et je n'y ai plus vu que de la déception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Lun 11 Mar - 9:32

IV

Car après avoir silloné le vasre monde, en entier
Et cherché en vain toutes ces longues années, qu'étail-il advenu
De ma quête, de ma foi déclinantes, ces fantômes abattus,
N'eussent pu porter le poids de cet espoir trop vif, plein de témérité
Et c'est à peine si je sus réprimer le bond enchanté
Que fit mon cœur, sentant la défaite venue.

---

Mon enfant m'appelle. J'entends sa voix, murmurant un mot que je pensais ne jamais entendre. "Maman".

Maman. Mes multiples séjours dans la Fosse à me battre jusqu'au sang a dû altérer mes sens. Ou pire encore.

Tout est noir autour de moi, il n'y a que ces murs de pierre ancienne à la paroi glaciale pour me tracer un chemin.

Elle me guide dans le néant. Aveugle, je n'ai de repère que sa voix.

Impossible, c'est impossible. Elle est morte.

Ce souffle glacial derrière ma nuque, je l'ai déjà senti auparavant. Sans m'en rendre compte, je me retrouve dans une pièce circulaire, au centre de laquelle est posée un autel de pierre noire. Allongée dessus, semblant dormir paisiblement, elle est là, tout jeune, léger sourire.

Une voix plus lugubre, gutturale, résonne dans la salle. Elle ne se réveille pas.
Ce frisson, je sais qui il est.


Rouge : Qu'as-tu fait, monstre !
Legion : Nous l'avons sauvée de la fatalité. Et nous l'avons élevée.

Cette brise glaciale parcourant mon dos. Je l'ai déjà ressentie. Et tout s'éclaire. Et je prends peur. Il s'est immiscé dans mon intimité, dans mes ébats avec le loup rouge.
Cette enfant, ma fille... ne peut pas être de lui. Elle est trop... innocente, pure. L'image d'une femme que je n'ai jamais pu être, que j'ai toujours rêvé.

Mon ventre brûle, mon souffle se coupe. Le couperet tombe, la réalité me frappe en plein visage.
Pourtant, cette femme, ma fille... est tellement différente... angélique.


Legion : Nous t'offrons de rattraper le temps perdu. Elle est notre fille. Chéris-là, protège-là.

Je m'approche d'elle. J'ai moins mal. Je frôle son visage de mes doigts. Je ne sens plus rien.
Et elle ouvre les yeux. Son regard d'un vert émeraude croise le mien, de la douceur, juste de la tendresse. Mon corps tremble d'émotion.


??? : ... Maman ?
Rouge : Oui, mon bébé. Je suis là.

Toutes ces années de damnation, envolées d'un seul mot prononcé à mon oreille. Un feu nouveau nourrit mes veines pourries par la seule vengeance. Il n'est plus question de solitude, plus question d'intérêt personnel.

Rouge : Plus jamais je ne t'abandonnerai... Hope.

J'ai une famille. Une nouvelle famille. Un nouvel espoir. Une nouvelle finalité. Je veux pour elle construire une vie meilleure, un monde nouveau.

Rouge : Pour la Horde.
Legion : Pour la Horde.
Hope : La ... Horde...

Au dehors, autour de la Tour Noire, les champs se Sanguinas se fanent, perdent leur superbe couleur rouge.
Deux sacrifices pour une nouvelle naissance. la première pierre d'une nouvelle finalité.

L'heure est venue pour la Horde d'accomplir sa destinée. D'abord, la Kronosie, demain le Monde. Leur fin est proche, et de ce couperet final s'élèvera un monde purifié.

Nous... sommes... Legion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Jeu 21 Mar - 14:51

V

Et lorsque le malade approchant du trépas
Sent commencer et finir
Les larmes de peine,et qu'adieu aux amis il doit dire
Il entend l'un supplier l'autre de partir, retenir son souffle las,
Plus librement dehors (« puisque tout esr achevé,que la fin est là
Et que le coup porté, aucun chagrin ne viendra adoucir »)

---

Sous une nuit de pleine lune, les champs de Sanguinas dormantes dansent au gré de la brise glaciale. Au centre de ce morne paysage que révèle les rayons argentés de l'astre nocturne se dresse dans toute sa hauteur la Tour Noire, fief de Legion. A son sommet, celui-ci contemple ce panorama à la sombre beauté.

Legion : Kronos, tu t'entêtes à croire en une victoire sur les Ténèbres, aveuglé que tu es par tes propres manipulations. Autour de toi, le monde se fane pour ne plus jamais retrouver leurs vives couleurs. L'hiver est aux portes de la Kronosie, un hiver éternel. Oui, Kronos, regarde autour de toi, vois comment tes alliés perdent de leurs couleurs, vois comment leurs regards deviennent fuyants. Alors je te pose cette question, Kronos : est-ce le fruit d'une manipulation de ta part ? Ou est-ce en réalité notre oeuvre ?

Des pas lourds résonnent dans un long couloir sombre, faiblement éclairé par de la mousse irradiant une lueur verdâtre. L'imposante silhouette de Legion s'y dessine, se dirigeant vers cette pièce étrange où Hope s'est pour la première fois réveillée. Son sarcophage s'y trouve encore, et le démon se place juste derrière.

Legion : Ce jeu de dupe nous amuse, mais il ne retardera pas l'inévitable. La Kronosie doit être purgée de tout ce mal qui la ronge, et toi, Kronos, tu en es indéniablement la source. Tu penses te trouver en sécurité à l'intérieur d'un cercle pétri dans le flot de mensonges et de faux-semblants, de manipulation et de machiavélisme. Mais tu te crées toi-même des mirages, des images de ton futur qui s'avèrent de fausses oeuvres. Le poison que tu distilles à chacune de tes actions, à chacune de tes alliances forgées, ronge tout autour de toi à petit feu pour ne subsister que le chaos et la discorde. Regarde, Kronos. Regarde cette fédération, regarde à quel point elle a sombré, comment son roster dégénère. Ton ancien associé et larbin t'abandonne pour vénérer une grossière parodie papale d'un gallois que l'évolution du monde a dépassé. Tout comme ce pompier que la chute du haut d'une échelle a révélé en lui sa vraie nature égoïste et arrogante. Vos glorieux héros masqués ne sont plus qu'un fade souvenir qu'une adolescence fragile tente d'en raviver la flamme en vain.

Et qu'en est-il de cette femme que tu sembles vouloir protéger, répondant au nom de Charlotte ? Elle a plongé jusque dans les ténèbres pour toi, pour aider ta vaine quête contre nous. Répond donc à cette question, Kronos : est-elle vraiment la Charlotte que tu as connu ?

Le démon carresse des doigts le couvercle d'ébène du sarcophage finement gravé de runes, avant de le pousser vers l'avant, révélant son funeste contenu : Charlotte, pâle comme l'hiver, yeux clos et bras en croix. Sans vie.

Legion : Est-ce bien elle, Kronos ? Ou est-ce une fois encore notre création ? Qui se trouve réellement à tes côtés en ce moment même ? Qui tire les ficelles de cette marionnette ? Interroge-toi, interroge tout ce qui t'entoure et ouvre les yeux sur la déchéance de ce monde que tu as causée par tes actes malsains. Nous sommes les Ténèbres en marche, mais les Ténèbres ne sont pas mauvaises. Nous n'avons jamais menti, nous avons toujours dit la vérité, cette vérité que tu aimes détruire et détourner à ton profit. La Kronosie a sombré dans les ténèbres que tu as créées, Kronos, et la Horde est en marche pour restaurer un monde épuré de tout ce mal. Nous en sommes le véritable antidote, créé pour éradiquer la source du mal : toi, Kronos. Par le sacrifices des germes du mal, nous allons créer un nouvel espoir.

Une ombre se forme derrière la silhouette massive de legion, une forme plus fine, plus féminine, enveloppée d'un long manteau encapuchonné. Des yeux verts éclatants, un visage angélique auréolé de longs cheveux rouges finement frisés. Hope se place à sa droite tandis que sa génitrice apparaît à sa gauche, Rouge.

Legion : Une nouvelle vie sur les cendres des maux dont souffrent ce monde. Un monde nouveau, purifié. Nous sommes là pour vaincre ce mal puant par le mal. Ces ténèbres artificiels par les véritables Ténèbres. Car les Ténèbres ne sont pas mauvaises.

D'autres silhouettes se dessinent autour d'eux. Verdugo, Carrie, Acheron, Karybde et Scylla, la Horde au grand complet. Legion s'agenouille devant la dépouille de Charlotte, et lui prend une de ses mains livides avec une délicatesse rare.

Legion : Certains sacrifices individuels sont nécessaires pour le bien de tout une entité. La Kronosie ne fait pas exception à la règle. Nous sommes ton opposé, Kronos. Tu es le poison, nous sommes l'antidote. Tu es le Roi Blanc, nous sommes le Roi Noir dans le vaste échiquier qu'est la Kronosie. Et nous nous devons de stopper ton avancée, car l'immaculé de ta peinture blanche cache le porteur de mort de ce monde. Nous devons t'encercler, t'affaiblir pour qu'enfin le mal que tu répands cesse enfin.

Nous sommes la Horde, et notre marche ne peut être arrêtée avant d'atteindre notre but.
Nous... sommes... Legion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Mer 5 Juin - 11:24

VI

Quand d'aucuns débattent,cherchant si place ils trouveront
Entre les tombes moussues,pour celle de ce vaillant
Et si pour porter sa dépouille il est jour plus clément
Et si, ayant soin des bannières, des écharpes
et des tristes chansons
L'homme toujours entend tout
et une seule soif berce son cœur si bon
Celle de ne pas faillir et trahir un amour si tendre, en demeurant.

---

Rouge, une femme trahie. La colère coule en permanence dans ses veines, occultant complètement son soi profond, son identité. Elle a renié son nom pour laisser place aux flammes de la vengeance. Chaque coup, chaque prise qu'elle porte, elle le fait en pensant à toute la souffrance qu'elle infligera au responsable de sa propre déchéance, cet homme répondant au nom de Kronos. Elle a rejoint les Ténèbres malgré les mains tendues et les tentatives de recouvrer sa raison. Mais a-t-elle rejoint le Mal ?

Acheron, un homme lugubre. Les Ténèbres sont sa maison, son pays. Mais il reste une entité humaine que son corps et son esprit sert de barrière à son soi profond. Il a perdu un être cher, il l'a en fait perdu plusieurs fois, comme autant de plaies ouvertes colmatées par cette glace que l'on nomme absence d'émotions. Cet être disparu, un homme en est le responsable, il n'est pas celui que l'on croit. Il n'est pas son père. Cet homme ayant causé par ses actions la perte de cet être répond au nom de Kronos. Les Ténèbres sont sa maison. Mais est-il habité par le Mal ?

Legion, celui qui n'a pas de visage. Celui qui est partout, en chacun de nous. Il semble insaisissable, il revient toujours malgré toutes les tentatives pour le faire disparaître. Nombreux sont ceux qui pensent que Legion apporte forcément le Mal dans son sillage. Il est le maître des Ténèbres. Mais amène-t-il le Mal sur nous ?

Ou apporte-t-il la délivrance ?


- "Il y a toujours un espoir."

- "Vous tous êtes aveuglés par la lumière du Roi Blanc et ne voyez pas la gangrène qu'il engendre aux dépens de votre monde, de votre vie. Par ses paroles, par ses actes, il vous montre ce qu'il daigne vous présenter, et par ses actions, il tente de vous manipuler en désignant la Horde comme l'ennemi à abattre."

- "Le désespoir ronge votre être, corrompt votre propre sang. Il tue l'humanité à petit feu. Réveillez-vous, mes âmes en peine, ayez foi en notre quête, il y a toujours un espoir."

- "Vous ne voyez pas la déchéance dans laquelle ce Roi Blanc provoque sur chacun de vous. Vous êtes endoctrinés par ses paroles et son aura, vous n'écoutez pas la vérité. Et pourtant, le Roi Blanc chancelle, subit toute la difficulté de ses objectifs malsains. Et surtout il souffre d'une trop grande estime de soi-même, aveuglé par sa propre lumière destructrice. Voyez ce qu'il fait de la FGB, voyez le chaos qu'il provoque. Il n'a rien fait pour contenir ce fléau, car il s'embourbe dans une quête perdue d'avance. Au nom de quoi ? Au nom de la vengence ? En son propre nom ? Quoiqu'il puisse penser, il ne sauvera pas la FGB de l'agonie, du cancer qui la ronge. Ce cancer appelé Kronos."

- "Le désespoir n'est que le début d'un chemin vers l'espérance et la rédemption. Un monde nouveau s'ouvrira à vous, et vous y serez en paix. Il y a toujours un espoir."

- "Le monde devra passer par la ruine pour se reconstruire. il devra subir la destruction pour pouvoir se reconstruire. Il devra supporter la domination pour voir sa délivrance. Le désespoir doit naître dans vos coeurs, dans vos âmes. Vous devez sentir qu'il n'y a plus rien à faire, que vous ne pouvez plus rien pour ce monde. Il doit plonger dans les Ténèbres."

- "Au bout du chemin, il y a un espoir, votre espoir. N'ayez crainte du noir qui vous engloutit, car la véritable lumière apparaîtra toujours au bout du chemin. La lumière de l'espoir."

- "La Horde est en marche. Et elle ne s'arrêtera pas tant et aussi longtemps que la lumière traitresse du Roi Blanc empoisonne ce monde. Frappez l'un de nous, et nous nous relèverons. Détruisez-nous, et nous renaîtrons de nos cendres. Nous sommes le Phénix noir qui rendra ce monde meilleur."

Entendez-vous le Tic et le Tac du carillon du Temps ?
Entendez-vous le Clic et le Clac de ses rouages d'antan ?
L'heure approche, les minutes s'égrènent,
Et au fond de vous pousse la sombre graine.

Où que vous soyez, quoi que vous fassiez, il n'existe aucune issue, aucune échappatoire…

Nous sommes Legion, car nous sommes nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Mar 16 Juil - 12:23

VII

Ainsi, depuis si longtemps, j'endurais cette quête insensée
Et voyais mon échec chanté dans poèmes et prophéties
Tant de fois, parmi la troupe, de ceux qui ont choisit cet exil inouï,
Ces chevaliers qui à la Tour adressèrent leurs pas
et leurs rêves éthérés
Qu'échouer comme eux me paraissait galvaudé
Mais certain-car qui pourrait lutter contre ce doute assassin :
et si j'étais honni?

---

Assis sur le Trône noir, au beau milieu de nulle part, entouré des Ténèbres, l'entité nommée Legion reste totalement immobile, aucun mot venant de lui ne vient troubler le silence pesant. Une autre voix le fait pour lui, plus féminine, plus gracieuse. La Reine Noire vêtue de rouge daigne sortir de l'arrière du Trône, cachée dans l'ombre, s'avançant vers l'objectif.

- "Un prince emprunte un chemin pour rentrer chez lui. Il n'était plus revenu dans sa contrée depuis fort longtemps, aussi demandait-il à un manant son chemin. Le manant lui répondit "deux chemins différents, messire, partent de cette route. L'un est droit, clair et pavé, le chemin le plus court. L'autre est tortueux et sombre, plongeant en pleine forêt, le chemin le plus long. Mais méfiez-vous, messire ! Le chemin pavé est maudit !". Le prince continua son chemin et tomba devant la fourche indiquée par le manant. Les mots de celui-ci résonnent une dernière fois dans l'esprit du prince. "Peuh, ce n'est qu'un chemin !" s'exclame-t-il. Et décide de prendre le chemin le plus court. Ce fut la dernière fois que le prince a été vu, et on raconte que ses derniers gémissement d'agonie résonnent encore au bout de ce chemin."

La Reine Noire se place désormais devant le Trône, les bras écartés, paumes des mains vers le haut.

- "A Honor and Glory, Kronos devra emprunter l'un de ces chemins. Il souhaite arpenter le chemin le plus court, celui de sa victoire. Pourtant, il ne trouvera sur ce chemin que ténèbres grandissantes et la fin de tout pour lui. La Horde ne peut être commandée par un Roi Blanc, elle se dissolvera pour se reformer contre lui. A la victoire de Kronos, il ne restera de cette Horde qu'une petite plume d'espoir, moi. Les autres disparaîtront, ou s'éloigneront de cette Horde que le Roi Blanc veut commander et détourner de son but. Un but qui n'a pas été compris.

A Honor and Glory, Kronos doit perdre. Car au bout du chemin de la défaite se trouve la lumière d'une nouvelle ère. Un monde purgé de tout les maux qui le rongent. Mais pour que cet ultime but soit atteint, la Horde doit vaincre, les Ténèbres doivent recouvrir le monde pour la purger. Et ainsi la lumière briller de nouveau.

L'espoir. C'est l'espoir qui vous aidera à supporter cette transition ténébreuse. C'est lui qui vous permettra d'en voir la lumière pointant l'horizon de votre vision embrumée par le mal autour de vous.

Gardez espoir en vous. Ayez espoir en la Horde. Car la Horde doit vaincre.
"

A peine le discours de la Reine Noire terminé, Legion se lève de son trône, levant les bras en croix.

- "La Horde est en marche. Et elle ne s'arrêtera pas tant et aussi longtemps que la lumière traitresse du Roi Blanc empoisonne ce monde. Frappez l'un de nous, et nous nous relèverons. Détruisez-nous, et nous renaîtrons de nos cendres. Nous sommes le Phénix noir qui rendra ce monde meilleur.

Nous sommes le dernier espoir de l'Homme. Nous sommes la Horde !
"

Entendez-vous le Tic et le Tac du carillon du Temps ?
Entendez-vous le Clic et le Clac de ses rouages d'antan ?
L'heure approche, les minutes s'égrènent,
Et au fond de vous pousse la sombre graine.

Où que vous soyez, quoi que vous fassiez, il n'existe aucune issue, aucune échappatoire…

Nous sommes Legion, car nous sommes nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Jeu 8 Aoû - 16:48

VIII

Et muet comme le désespoir qui m'étreignait,je me détournai
De cet odieux estropié,je quittai son chemin
Pour porter mes pas dans celui qu'il vantait. Car ce jour sans fin
M'avait été bien lugubre,et avant que de voir le soir tomber
Et le clore,je souffris le regard écarlate et mauvais
Qui ensanglante la plaine,d'un macabre et malin.

---

Au sommet de la Tour Noire, une grande silhouette féminine se détache de la nuit, éclairée par les reflets argentés de la pleine lune. Autrefois connue sous le nom d'Elena Irons, la colère noire qu'elle éprouvait pour Kronos était telle qu'elle abandonna tout ce qui faisait d'elle Elena pour devenir une chasseresse, une prédatrice redoutable : Rouge. Elle était allée jusqu'à se retourner contre ses anciens partenaires et amis, même les plus proches, et abandonné le peu d'honneur et de raison qu'elle possédait encore. Et frapper, cogner de toutes ses forces, autant que sa rage lui permettait, occultant toute sa raison, laisser libre cours à cette frénésie coulant désormais dans ses veines. Cette haine ardente envers le maître de Kronosie.

Et Kronos n'est désormais plus. Sa raison d'être, son seul but, objectif au point d'avoir tout laissé derrière elle, a disparu. Legion l'a vaincu et enterré. D'une noire détermination ne reste plus qu'une question, qui en amènera d'autres : Et maintenant ? Que vais-je faire ?

Son regard se pose sur l'horizon couvert des champs de Sanguinas dormantes à perte de vue. Les questions se bousculent dans sa tête, mais toujours, l'une d'elles revient toujours martelant son crâne. Et maintenant ?


- "Je te sens soucieuse, Mère."

La silhouette qui venait de parler, vêtue d'un long manteau écarlate, s'approche de Rouge jusqu'à se poser juste à côté d'elle. La grande rousse ne répond pas, plongée dans ses pensées malgré qu'elle ait senti la présence de la Reine Noire.

- "Que vas-tu faire... Qu'allons-nous faire ? Voilà une question qu'il nous est posée à tous une fois le Roi Blanc enfin écarté de notre chemin. Mais ce chemin est sinueux et sombre, des obstacles restent à franchir, des épreuves à passer. Kronos n'était pas le seul à vouloir ta perte. Il n'était pas le seul à la tête de la FGB. Tous ceux qui lui étaient fidèles restent encore des cibles à abattre, des êtres ayant aidé le Roi à t'écarter de la gloire qui t'était pourtant acquise, pour laquelle tu t'étais tant battue. Nous avons cloué le bec du corbeau, il nous faut maintenant lui couper la tête. Nous devons en passer par là pour connaître l'espoir de tous. L'espoir pour toi de gagner ta place dans ce monde, celle qui t'as toujours été destinée, dans les hautes sphères de la reconnaissance. Toi qui t'es battue pour cela, qui a subi nombre d'épreuves et autant de douleur."

Sans un mot, un rictus se forme sur le visage de la Rouge, ses doigts se crispent sur la pierre du garde-fou, son regard devint noir de colère, brillant d'une froide et implacable détermination. Hope lui chuchotte alors à l'oreille.

- "Et surtout, l'espoir nait en toi de pouvoir te venger de celui qui a tenté de me tuer avant même ma naissance. De rendre des comptes au Red Wolf."

Un hurlement déchire le silence nocturne, celui de la Rouge. Un cri de colère, d'une nouvelle haine qu'elle doit apaiser à tout prix. La Reine Noire s'éloigne à pas feutrés, non sans murmurer ces derniers mots.

- "Libère ta colère, et venge-toi, Mère. Pour la Horde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Mer 2 Oct - 17:01

IX

Qu'on m'entende ! À peine m'étais-je promis le cœur loyal
À la plaine, au bout d'un pas ou deux
Alors que je me retournai pour lancer un regard d'adieu
Sur la route bien sûre qui m'avait mené en ce songe sans égal
Elle avait disparu; plus rien d'autre que les plaines grises et étales
À perte de vue : je ne pus que poursuivre, car quoi faire en ces lieux?

---

Rien n'est visible, le noir total, excepté une ombre encapuchonnée à la silhouette féminine. S'approchant de l'objectif, le visage familier et neutre de Hope, la Reine Noire, se dessine dans l'ombre. Sa voix se fait calme, posée et sans animosité aucune.

A SHEOL, tous voient la fin.

Les furieux détracteurs de la Horde pensent y voir la fin de celle-ci. Certains de nos alliés pensent voir la fin de la FGB. Toutes ces personnes ne voient alors que l'apparence, que l'illusion d'un mal grandissant.
Pourtant, le mal n'est pas parmi nous.
Il y aura bien une fin. Elle n'est juste pas celle que vous pensez de toute évidence. La Horde est en marche, non pas pour détruire, mais pour la renaissance. Pour une terre meilleure que celle sur laquelle vous marchez en ce moment même. Un monde dénué de toute corruption, manipulation. Un monde où l'espoir existe.

Un mur a été conçu pour stopper la Horde, un mur grandissant, prenant de l'ampleur. Ce mur de lumière, pourtant, va provoquer irrémédiablement une expansion des Ténèbres, car il cachera la vérité. Ce mur est fragile, construit sans véritable ciment pour l'endurcir, fait avec du matériau hétéroclite. Il suffit d'une pierre friable pour que tout s'effondre à notre passage.

Nous sommes unis comme un seul être, peut importe . Nous frapper un à un ne nous causera aucun tort, car nous ne faisons qu'un. Nous crérons une brèche dans ce mur afin de libérer cet espoir qu'il veut dissimuler. Portez vos coups, nous les encaisserons et nous riposterons en frappant deux fois plus fort. Jouez vous coups, nous en aurons toujours deux d'avance sur vous. Mais plutôt que d'être les instigateurs de la déchéance de votre domaine en suivant Kronos le fourbe, ce même Kronos qui ne manquera pas de vous trahir comme il l'a toujours fait par le passé, il est encore temps de rejoindre la Horde pour une reconstruction, un renouveau, une renaissance.

L'espoir est là, en nous. Et en cela, pour cela, la Horde est en marche. Et elle ne pourra être stoppée.


Lentement, Hope s'éloigne de la caméra, disparaissant peu à peu dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Lun 18 Nov - 17:12

X

Aussi je marchai. Je ne crois pas avoir jamais
entrevu de mes yeux
Nature plus affamée et ignoble, rien n'y prospérait guère
Pas une fleur - comment rêver d'une cédrière!
Tandis que l'euphorbe et la chienlit, comme la loi le veut
Se propageaient à l'envi, si bien qu'au coeur ainsi un peu
De bardane égarée eût été une heureuse surprise,et bien légère

---

Au beau milieu d'une pièce obscure, un mince filet de lumière éclaire la Reine Noire, Hope. Nul autre être autour d'elle, la Reine est seule devant la caméra, les mains jointes, aussi neutre qu'une statue, s'exprimant d'une voix posée et sûre.

Comment assassiner un être doué d'éternité ? Legion ne pourra être éliminé. Car vous avez tous en vous une part d'ombre. Même Satan, tout Roi des Enfers qu'il est, en possède une. Mais Legion n'a que faire des Enfers alors qu'il commande un plus grand royaume, un plus grand nombre. A quoi bon vouloir repousser l'inévitable ? Legion est telle l'ombre, en pleine lumière elle sera plus dense et opaquee, et dans l'obscurité, elle se répant sur le monde. Mais jamais elle ne disparaîtra.

Et l'heure est venue à la nuit de tomber sur la FGB.
Voyez comme le chaos s'est abattu sur cette fédération, sur ce prétendu groupe formé dans le seul but de contrer l'avancée de la horde. Tout cette discorde, aurait pu être évitée si vous aviez accepté l'inévitable. Parlez, tant que vous le pouvez, mais n'espérez pas une réaction de sa part, car c'est dans le silence que Legion est le plus dangereux. Vous ne l'entendrez pas venir.

La Horde est là pour remettre de l'ordre dans le chaos que vous avez créé dans ce monde. Et attisé en voulant combattre la Horde venue créer un nouvel équilibre.

La Horde est en marche, et elle ne s'arrêtera jamais. Ni par vous. Ni par les dissidents.


La lumière, une fois le discours fini, s'éteint progressivement, faisant disparaître la silhouette encapuchonnée de la Reine Noire dans les ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1107
Age : 38
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   Mer 19 Mar - 2:01

Une vidéo vient d'être postée sur le Youtube de la Fédération de la Grosse Baston. Dans les coulisses de la compagnie, plus précisément dans une des loges de lutteurs, Elena Irons et Luther Kay font face à la caméra. Leur complicité semble redevenue forte, et la détermination se lit sur leurs visages. La grande rousse semble d'ailleurs avoir un message à faire passer à tous nos viewers.

Elena Irons : Après que la Horde a abattu toutes ses cartes aux dépens de la FGB, et surtout de moi, elle commence sa descente aux enfers. Exit Rouge ! Aux oubliettes, tout ce que j'ai pu faire pendant cette période de malade à être le pantin de Legion ! ELENA IRONS IS BACK ! J'ai du retard à rattraper, je l'ai bien vu lors de mon match face à Madriana. Cette défaite n'a pas été d'un goût amer, loin de là, elle m'a permis de voir à quel point je dois pousser mes entraînements à quel point je dois me battre pour gravir de nouveau les échelons et accéder à l'or une nouvelle fois. Je l'ai déjà fait une fois, à mes débuts, alors que personne ne croyait en la Generation Clash. Nous avons balayé toutes ces suspicions, toutes ces langues de vipère et nous avons prouvé à toute la FGB que oui ! NOUS AVONS MERITE NOTRE PLACE !

Cette fois-là ne sera pas différente. Je me battrai comme jamais, je fracasserai encore des mâchoires, je botterai de nouveau des culs pour y parvenir, et rien ! RIEN ne va m'arrêter. Et certainement pas ce guignol qui ose croire qu'il pourra m'en empêcher ? Non non non... Il AFFIRME détenir la vérité, être le "trésor de l'humanité" ! Parfait ! Petit Fulken, tu n'as donc pas à craindre de moi qui te propose un match la semaine prochaine, à Countdown ! La vérité éclatera, Fulken, je te l'imprimerai dans ta face par un ONE... RED... BOOT ! Et cette vérité sera indélébile, elle sera gravée à vie sur ta face de redneck. Et tu seras bien obligé de reconnaître à quel point tu es en dessous de la vérité, que tu n'es pas ce "trésor de l'humanité" mais plutôt sa cuvette à chiottes !

Mais laissons là cette sous-merde, je tiens surtout à féliciter Madriana Williams. Par ta victoire sur moi, tu as montré du potentiel. "La nouvelle Elena Irons" pouvait-on même voir dans un article du site Internet de la FGB. Je n'ai rien contre, c'est même un compliment pour toi, vraiment ! J'ai apposé ma marque dans cette compagnie à la force de mes poings, à force de persévérance et malgré toutes les merdes que j'ai pu subir de la part notamment de Kronos. J'ai été vice-championne de la FGB et j'ai été au sommet de la compagnie. Oui, je te souhaite de pouvoir aller au même niveau, de pouvoir rivaliser avec les plus grands. Mais avant cela, tu dois prouver ta valeur, et ce n'est pas avec un simple match contre moi que tu montreras à tous de quel bois tu es faite. Il te faudra te battre avec tes tripes, avec toute ta rage ! Te frayer un chemin parmi tous ces lutteurs qui ne verront en toi qu'une femme indésirable ! Une lutteuse professionnelle qui n'a aucune place dans ce milieu de machos démoulés du bulbe ! Et crois-moi, ce qui est arrivé ce soir-là, lors de notre match, ne se reproduira plus ! Je suis de retour, and DAMN IT I WANT TO KICK S..."

Un grésillement dans la vidéo, puis une coupure brutale. Dans le fond noir, des chiffres romains en lettres de sang, puis des mots, apparaissent doucement, accompagnés d'une musique d'ambiance glauque.


XI

Point! Pénurie,langueur et grimace,
Bien étrange était le lot de cette affreuse terre.
« Vois ou ferme les yeux »,disait Mère Nature,de son air
Maussade: « Rien ne veut fleurir,je ne puis même sauver la face:
C'est le Jugement Dernier qui de ses flammes
lavera cette place
Qui en calcinera les mottes de mes prisonniers
rompra les fers. »


---

Nous avons abandonné.

Des grésillements sur la vidéo font disparaître le texte, présentant des séquences en noir et blanc, celles du Dark Chamber match. Crimson attaquant Legion. Luther Kay s'acharnant sur Legion. Et au final, Stanley appliquant sa soumission à Legion.

Et Legion abandonne.

Nouveaux grésillement, puis le noir. Et un visage livide en ressort peu à peu, un corps de femme enfermé dans un sarcophage en verre. Le rouge l'enveloppe peu à peu, recouvrant l'image d'un filtre carmin.


L'espoir n'est plus, le désespoir s'étend.
Nous l'avons abandonné.

De nouveau le noir. Et des images défilent, des visages connus, ceux des membres de la Horde. Chacun dans un état léthargique. Un défilement de sarcophages de verre. Acheron, Hel, Karybde, Scylla, Uriel, Gwendal.

Le rouge les enveloppe.


Ils trouvent la fin, le bout du chemin.
Nous les avons abandonnés.

Le noir s'étend, il ne reste plus que les ténèbres.

Mais nous n'abandonnons pas.

D'autres images, en noir et blanc. Des visages, chacun passant du glorieux à l'abject. Du gris au rouge.

Vincent Dark. Joker sournois.
Sabre. Démon du désert.
FireFighter. Sombre Sauveur.
Benji et Davey Cruz. Frères revanchards.
Luther Kay. Loup sanguinaire.
Elena Irons. Chasseuse rouge.
Xtrem. Arriviste fourbe.
Fouk. Mégalomane irascible.
André saucisson. Pantin désarticulé.
Crimson. Géant frénétique.
Hit-Monkeys. Froussards cupides.

Et d'autres visages défilent. Tous des visages de lutteurs. Tigerclaw. Randy Madness. Tragico Comoedia, M Cube, Mark Gaillard... Tous... Et Stanley.

Puis de nouveau le noir.


Les graines sombres germent en chacun de vous.
Le premier va éclore. Les autres suivront.

Une lumière blafarde, brutale apparition. Le Trône Noir s'élève devant l'objectif. En son assise, Il est là. Impassible, immobile, le visage perpétuellement dissimulé dans les Ténèbres.

Alors, les Ténèbres s'étendront. Et de leur règne, la liberté mourra.
Nous sommes partout.

Votre ombre vous trahit. Personne n'est sauf.
Nous sommes partout.

Une paire d'yeux au loin dans les ténèbres, couleur de sang. Puis une deuxième. Et une autre.

Nous...

Et d'autres.

...sommes...

Et d'autres encore. Ils sont partout. Il se lève, imposante stature. Il lève les bras, en croix.

... LEGION !

De nouveau le noir. La vidéo se ferme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ascension du Roi Noir   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ascension du Roi Noir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Arche du Dragon Noir
» Les dragons du Vol Noir
» Un murmure dans le noir.
» Combattre l'hydre elfe noir !
» Probleme ecran noir Borne MVS (noir et rouge) Seeben 2 slots

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Répondre au sujetSauter vers: