L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Randy Darkness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Randy Madness
Star
avatar

Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Randy Darkness   Mar 7 Jan - 19:03

Randy marche dans les couloirs de l’hôpital , un sourire carnassier sur son visage. Suite à son choc au crâne, et surtout pour refaire recoudre son cuir chevelu il s’est rendu au Urgence de  Rouen.Il entre dans la salle de repos du personnel médical à la recherche de vêtements plus « habillés » que sa chemise de patient laissant entrevoir son postérieur. Passant devant un miroir, il stoppe net face à son reflet.

Randy: Pute Borgne! regardez moi comment ce clodo de Madness à massacré un beau gosse comme moi!

Il se précipite vers les casiers et à l’aide d’une chaise ,brise un certain nombre de cadenas, jusqu’à ce qu’il trouve une paire de ciseau. Devant le miroir, il se coupe les cheveux et se taille la barbe minutieusement.

Randy: Voilà qui est mieux!

Au même instant , une infirmière entre dans la salle de repos. Elle regarde avec surprise le tas de cheveux au sol puis prend un ton aimable mais ferme.

Infirmière: Monsieur Madness, retournez dans votre chambre je vous prie! Vous sortez à peine du coma et nous devons vous faire quelques examens! Votre état reste inquiétant!

Randy se retourne l’air mauvais.

Randy: Inquiétant? Je ne me suis jamais senti aussi bien connasse! Et puis si tu m’appelles une fois de plus Monsieur Madness, je te fais manger toutes tes dents! Va plutôt téléphoner a Simon Rosenbaum, un tailleur Parisien, qu’il me fasse livrer un costume civilisé. Dis lui qu’il se sorte les doigts du cul et que c’est pour Randy …Darkness.

L’infirmière, interloquée, regarde le lutteur et reste sans réaction, bouche bée.

Randy Darkness: Tu veux que je te porte jusqu’au téléphone ,boudin? BOUGE TON GROS CUL!

Darkness arrache sa chemise de patient et se retrouve nu face à l’infirmière, toujours bouche bée d’étonnement.

Randy Darkness: A moins que tu veuilles ouvrir la bouche un peu plus et avaler l’anaconda que j’ai entre les jambes? Hé Hé Hé!

L’infirmière sort en courrant sous le rire gras de Darkness. Elle manque de renverser une femme d’age mur qui entrait dans la salle!

La Dame: Santa madona! Ça recommence!

Randy ne se couvre pas et ricane diaboliquement!

Randy Darkness: Tiens la vieille! Il ne manquait que toi pour compléter le tableau. Putain, il n’y a pas un e seule fille baisable dans cet hôpital?

La Dame: Randy, c’est comme cela que tu parle à ta mère?

Randy Darkness: Fais pas chier! Va me chercher mes fringues plutôt. Tu ne va pas laisser ton fils la queue à l’air non? AH AH AHAH!

Deux gardes de la sécurité entrent à leur tour, l’un d’entre eux prend la mère de Randy par les épaules.

Le Garde: N’ayez pas peur Madame , on se charge de lui!

La Mamma: Oh, si j’ai peur, ce n’est pas pour moi…C’est pour vous!

En effet, la réaction de Darkness est immédiate et implacable. En quelques secondes, les gardes sont au sol complètement KO. Le lutteur semble être en transe et les yeux fermés, prend une longue respiration en levant doucement la tête. Il leur urine dessus.


Randy Darkness: Huuumm, ça fait du bien!

La mère de Randy s’approche de lui et le prend par le bras!

La Mamma: Randy, ressaisi toi! Stritch t‘attend à New York!

Randy: Darkness: Qu’Est-ce que ça peut me foutre!

La mamma tente de gifler son fils, mais celui-ci lui saisi le poignet.

La Mamma: Randy, Ta compagne t’attend , et elle va… accoucher! Tu vas être Père!

Randy lache sa mère puis lève les yeux au ciel!

Randy Darkness: Putain Madness, ne me dit pas que tu as engrossé cette pute?

Il regarde sa mère en ricanant.

Randy Darkness: Bah, c’est notre seul point commun, Ton Fils chéri et moi, on fourre notre queue un peu partout à tord et à travers Ahahahahah! Allez va me chercher de quoi m’habiller, je vais pas assister à la mise bat le fion à l’air!

La mamma sort en pleurant en en secouant la tête de dépit. Randy fait lui aussi semblant de pleurnicher.

Randy Darkness: Bouh Bouh Bouh! Arrête de faire ta macaroni de base! Tiens autant profiter d’avoir le matos à l’air pour aller le proposer à une infirmière bonasse…s’il y en a dans cet hosto de merde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Madness
Star
avatar

Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Randy Darkness   Ven 10 Jan - 10:27

Randy Darkness sort de l’hopital, vêtu d’un très élégant costume Armani sur mesure. Il est coiffé avec du gel et sa barbe est bien taillé. Au bas des marche, une horde de journalistes l’attend.

Lily Blood: Randy, pourquoi être retourné a l’hôpital?Darkness regarde la public relation avec un air de dédain.



Randy Darkness: Qu’est-ce que ça peut te faire boudin? C’est vraiment une question de gonzesse ! Autre question!

Harry Wayland : Randy, pourquoi être retourné a l’hôpital?

Randy Darkness: Voilà une bonne question Harry! Si je suis venu ici, c’est pour deux choses. La plus importante étant mon état de santé. Je suis venu pour être rassuré, mais les médecins m’ont dit que mon état actuel n’était que temporaire. Je suis donc en sursis et risque à tout moment de redevenir le légume que j’étais avant mon traumatisme. Mais bon , je suis apte à combattre à Countdown contre… je sais pas le nom de ce tocard. La seconde raison de ma présence , c’est que ce matin, à 6 heures, ma copi… ma compa… putain, j’arrive pas à le dire... Stritch a accouché. Elle a donné naissance à un petit Léo, 1,800 kilo. Un bébé taille mannequin anorexique, il parait que c’est tendance. J’ai assisté à l’accouchement, qui m’a profondément dégoûté. Jamais je n’avais vu cette assez jolie femme dans une position à ce point disgracieuse, voire risible.

Darkness sourit cyniquement.

Randy Darkness: D’ailleurs, il faut bien avouer que l’ensemble des neuf mois de sa grossesse ont révélé un caractère difficile, une étrange répartition des graisses, créant entre elle et Madness une distance sexuelle qui me parait définitive. Du coup, à 6heures trente n’attendant pas jusqu’à l’éjection de l’enfant, je décide de la quitter.

On entend des cris indignés de la part des journalistes.


Randy Darkness: oh oh, calmez vous! J’ai un cœur qui bat qu’est-ce que vous croyez. J’ai vécu un grand moment. J’ai remarqué que pendant que la truie braillait sa douleur, les cuisses écartelées, l’infirmière atrocement bien gaulée me matait. Donc pendant que la baleine beuglait en s’extirpant des hanches son bambins rachitique, j’en ai profité pour sauter cette pétasse en blouse blanche.

Les cris sont de plus en plus offusqués et scandalisés. Darkness fait comme si on le félicitait.

Randy Darkness: Merci pour vos compliments mais j’ai fais preuve de faiblesse. Oui j’ai été faible devant ce cétacé et j’ai donc payé le balayeur de l’hosto pour qu’il fasse la cour à willy…à Stritch pendant les trois jours de chagrin solitaire qui l’attendent sans visite de ma part. J’ose espérer qu’entre eux la magie va opérer, car j’ai acquis la certitude que ce barbu mexicain d’une quarantaine d’années sera pour le petit Théo?…Mao?…on s’en fout, le meilleur père qui soit. De toutes façons il n’y a pas grand choix, puisque, n’aimant pas la mère, je refuse de reconnaître l’avorton.

Une voix s’élève au dessus du dégoût général.

Sheila Cavannagh: Je ne peux pas croire que j’ai pu donner mon affection et mon corps à un être comme toi!

Randy Darkness: enfin Sandra, ne soit pas si aigri!

Sheila Cavannagh: C’est SHEILA enfoiré!

Randy Darkness: Sheila, Sandra c’est si laid tout ça,! C’est de ta faute en plus, tu le sais bien! Tu as toujours été irascible, prenant extrêmement mal que je tripote tes copines en public, n’acceptant même pas de cirer mes chaussures ou de dormir au pied du lit, alors que tu sais très bien que mon chien ne supporte pas que tu dormes entre nous deux.

Le lutteur prend les autres journalistes à témoin.

Randy Darkness: C’est un chien de race très possessif, qui m’a coûté très cher, beaucoup plus qu’elle. Pourtant j’ai tout fait pour lui plaire. J’ai été attentif en la rassurant par devant, en la surprenant par derrière . Bref, je lui ai offert mon cœur, poussant l’abnégation jusqu’à lui accorder plus d’ une heure par semaine. Et elle, en remerciement, qu’a-t-elle fait pour moi? Rien! A t’elle accédé à mes demandes les plus anodines et les plus légitimes? Non!

Darkness prend un air triste en regardant Sheila.


Randy Darkness: Pendant combien de temps t’ai-je supplié, parfois même à genoux de te faire refaire les seins? D’ailleurs dans ton cas, on ne dit pas refaire les seins, on se les fait faire! Franchement, ce torse aussi plat que l’encéphalogramme de Flying Booya , j’avais parfois l’impression de violer mon petit frère… tu crois pas que c’est pas humiliant, pour moi, de voir tous mes amis ne PAS te désirer ? Même Verdugo se refuse de coucher avec toi! C’est le monde à l’envers! Chaque fois que je t’emmenais dans un club échangiste, j’avais un mal fou à te refourguer! De toutes façons, y a pas à chier: tu étais plus belle à mon arrivée à la FGB, quand j’étais dans la merde. Cette classe que tu avais quand tu me donnais de l’argent! Sauf que maintenant que j’ai du succès , tu ressembles plus à rien! Par exemple, je trouverai insensé d’être gentil avec toi alors que je passe à la télé!

Sheila a envie de partir en pleurant mais elle reste stoïque.


Randy Darkness: Et puis cette propension que tu as à ressembler comme deux gouttes d’eau à celle que tu étais la veille. Quand on est avec un homme infidèle, on a au moins la politesse de se transformer chaque jour. A travers toi, je voulais me réveiller avec ma mère et me recoucher avec une pute! D’ailleurs les deux m’excitent. Sheila, t’as un défaut: tu es trop peu nombreuse! C’est pourquoi, je te dis droit dans les yeux: adieu minable souvenir de mes jours de galère… mais rassure toi, je ne suis pas un enfoiré, je ne veux pas te priver de moi: tu pourras toujours me voir autant de fois que tu veux… à la télé ou sur Youtube! AHAHAHAHAH!

Sheila n’y tenant plus part en courrant afin d’éviter que tous le monde la voit éclater en sanglot .


Randy Darkness: Regardez! Elle s’enfuit sans un mot! Qu’elle cruauté, quelle ingratitude! C’est un coup à vous dégoûter des femmes. Heureusement que j’ai foi en moi et que j’ai retrouvé l’amour hier soir en la personne d’une jeune héritière milliardaire. Enfin cette « héritière » fêtera bientôt ses quatre vingt-six ans . Cette délicieuse personne me fait espérer dans l’âme féminine et sa générosité désintéressée. Hier soir, elle a oublié dans mon lit une enveloppe de 30000 dollars, et je trouve cela formidable. Je l’aime!

Au bord du vomissement, les journalistes s’en vont sans un mot.

Randy darkness: A très bientôt bande de cons, à mardi après ma victoire face à… On s’en fout! AHAHAHAH!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Madness
Star
avatar

Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Randy Darkness   Mar 14 Jan - 21:39

Randy Darkness se trouve face caméra, une jeune fille lustre ses chaussures sur mesure. Voyant la lumière rouge lui indiquant qu'il est à l'image, il pousse du pied l'infortunée jeune femme.

Randy Darkness:Le 7 janvier 2014 , Randy Darkness est mort après Omega VII .Le corps, si bien troussé par la nature du jeune lutteur à été retrouvé sur un canapé. Il semble que la cause du décès soit imputable à un coup sur la tête. Dès Mardi soir, on pouvait apercevoir le cortège de ses nombreuses maîtresses, de sculpturales nymphettes, qui à la demande du maire de New York, se sont rassemblées au Madison Square Garden. La soirée d’hommage fut assez déchirante: après un bref medley des Rolling Stones, comment oublierons nous le bouleversant « pain in black » chanté à capella par un Mick Jagger rongé par l’émotion, puis le discours d’Angélina Jolie conclu inopinément par un orgasme rétrospectif,  Elena Irons décida de porter elle-même la dépouille, à main nue, jusqu’au panthéon de la FGB.Quelques Lutteurs y furent pendus, non sans avoir été préalablement émasculé par une foule furieuse.

Randy joint ses mains en baissant la Tête

Randy Darkness: Le micro pénis de Legion fut retrouvé le lendemain dans un caniveau, à quelques mètres du clitoris inanimée de Carrie, fégnante lutteuse que Verdugo avait entrepris d’exciser la veille en signe de représailles.Ces morts violentes auront eu le mérite de jeter l’opprobe sur cette clique de baveux qui rouille un peu plus une FGB déjà agonisante.

Darkness, christique, met les bras en croix

Randy Darkness: Le 8 janvier ,Miracle! A l’annonce du show et du souvenir persistant des seins de D’Elena écrasés sur son corps,le cadavre de Darkness est pris du violente érection post mortem qui déboulonne le couvercle de son cercueil en acajou. Allez chantons tous ensemble!

(Sur l’air de Cadet roussel)

Randy darkness dans son cercueil,

Bandait encore comme un chevreuil.

Avec sa bite en arc de cercle

Il en souleva le couvercle!

AHAH Randy Darkness est un salop!

Randy Darkness:  le 9 janvier, la vision vomitive de Stitch déféquant son petit avorton tout fripé et ridé me file la jaunisse . Pour me sortir l’image de cette horreur  produite des burnes de Madness , j’ai décidé d’aller faire un peu de tourisme en ..Thaïlande! Le 9 au soir, je débarque à Patong, dans un hotel de rêve où, à défaut de m’adonner bêtement au tourisme sexuel, je me suis masturbé durant trois jours et quatre nuits, m’aimant enfin tel que je suis, laissant au placard le déguisement taillé sur mesure par les médias, acceptant mes partie génitales à leurs justes et monstrueuses tailles. Le 13, la bite en sang et la main calleuse, je décide de faire profiter mes attributs divins à la population féminine indigène.

Randy sourit sadiquement.

Randy Darkness: M’étalant de la crème pour protéger ce corps superbe contre la brutalité du soleil, ce fan souvent casse couilles qui pousse l’admiration jusqu’à m’éclairer la nuit, je me rend à la terrasse d’un de ces bars pour touristes qui généreux en diable, inscrivent à leur menu de jeunes Thaïlandaises pour le même prix qu’un Coca. J’ai donc fait l’acquisition d’une jeune asiat. Moi qui ne supportais pas le jaune, me voilà en plein dedans si je puis dire héhéhé! Elle était belle comme la lune, timide en public , et survoltée au pieu. Elle avait une poitrine généreuse pour une asiatique ce qui est aussi rare qu’une portugaise sans moustache. Elle poussait même le zèle à ne jamais parler .C’est à cette face de citron , domestiquée à coups de cravache que j’ai eu droit à des bains moussants à la température idéale que je l’obligeais à me faire couler à 19 heures.

Darkness prend alors un air faussement désolé.

Randy Darkness: Hélas très vite, j’en ai eu ras le bol. Il faut dire que cette race inférieure lasse rapidement et puis pour les bridés,les chats sont l’équivalant d’une barre de chocolat! Le caviar et le foie gras me manque. J'ai décide donc d’abandonner la jeunette dans le ruisseau d’où elle devait venir de toutes façons. Elle n’avait qu’à être blanche après tout! Le 10 , je me persuade de rentrer et d’aller en Kronosie, siege de la FGB. J’ai le moral et la queue en berne. Comme je redoute ce pays de truies qui exposent leurs jambonneaux dans les parcs . Cette partouse de sueur sentant le fromage français: mini jupes et maxi cuisses, toutes ses Mireille Mathieu de 125 kilos ,Berk! Je vais en voir dans le public pendant les shows de ces mythomanes du beau qui insultent mon regard d’esthète. La kronosie devrait se convertir à l’islam, histoire de voiler leur mocheté de femelles. Plus pour des raisons esthétiques que religieuse car , quand on a une tronche pareille, on a la politesse de la garder pour soi.

 

Randy passe ses mains sur ses cheveux gominés.

 

Randy Darkness: Comme vous le constatez, mon langage et ma libido sont exceptionnels , ma perversité est suprême. Suprême ? C’est une excellente idée ça! Cette couille Molle de Madness s’est fait floué par Legion et un arbitre avec un nom de charcuterie et je me dois de réparer cet affront indirect. Je ne sais pas qui est le champion suprême et je m’en cogne mais Randy Darkness va lui faire mordre la poussière ! Puis il fera, le cas échéant, mordre l’oreiller à sa femme. Donc, le 14 janvier, me voilà à Countdown et Là..encore un bouffeur de riz. Après avoir cassé le fion d’une de ses congénères et histoire de ne pas choquer les mœurs j’ai préféré péter le bras de ce télétubies couleur canari. Désormais appelez le : Big Boss ouille ouille. Remarquez, je lui ai rendu service. Il se tripotera de la main gauche comme ça, il aura l’impression que c’est une copine. Oh que c’est bon d’être moi! Bien entendu, des esprits chagrins et étriqués crierons au scandales, à la cruauté gratuite. Premièrement , la gratuité , c’est pas me truc. On me paie des sommes astronomiques pour être un enfoiré céleste . ensuite, j’ai cassé un bras pour le bien de l’humanité. Si j’invite ce ping-pong à se trifouiller la nouille, c’est avant tout pour une question de démographie. La semence de ce crevard finira dans un papier absorbant et non dans le cloaque d’une pondeuse à Niak. On dit merci qui? Un chintok en moins ça fait plus de riz pour les autres.

Randy Lève les bras au ciel Triomphant.

 

Randy Darkness: FUCK YOUU!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Madness
Star
avatar

Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Randy Darkness   Mar 21 Jan - 17:14

Randy Darkness: Ah que c’est bon d’être un enfoiré! Que c’est bon d’être moi! La FGB et le pays qui l’abrite sont une bénédiction pour l’être si abject que je me glorifie d’être. Je peux tout me permettre ici. Hier soir à Count down, j’ai battu Tragico Comoedia sans même me salir les mains Je m’avance, il recule et c’est Crimson qui’ l’encule . Pitoyable comédien, piteux rimailleur et stupide comme une catin bulgare. Ah douce contrée où les lutteurs se font passer pour des professeurs ayant moins de mots de vocabulaire que le porcelet de leurs non moins déficient cérébral collègue Booya. Douce fédération où un lutteur bi-polaire peut sans crainte tripoter sur le ring une mongolienne pré pubère. Douce solidarité d’un roster où le champion suprême est le fournisseur officiel et impuni en produits illicites. D’ailleurs enfoiré de Stanley, la coke que tu m’as refourgué m’a presque rendu aimable hier soir. Je pourrai continuer ainsi mon inventaire à la Prevert, mais cela m’éloigne du sujet le plus important à mes yeux, c’est-à-dire moi-même.



Randy Darkness: Et puis qui ce soucis ou connais l’inventaire de Prévert? Sûrement pas vous bande de sous cultivés de naissance. Mais qui peut jeter la pierre aux victimes de tares consanguines? Hein je vous le demande! Oui moi!c’est vrai! Mais je sais que vous attendez que je vous narre mes frasques bandes de petits voyeurs cathodiques. Oui preuve en est le succès titanesques de mes outrances auprès des téléspectatrices qui me fait littéralement crouler sous les éloges facebookiens et autres lettres de fans parfumées à la cyprine de leurs orgasmes coupables.



Randy Darkness: Donc hier soir, après avoir sous les acclamations traité Sheila Couche toila comme la sous merde qu’elle est, et après lui avoir laissé un peu de mon précieux ADN dans les cheveux, je rentre à l’hotel. Aujourd’hui, je me réveille dans le même état qu’hier, empestant le whisky et les narines blanchies par la poudre de Stanley Rosenbaum. Tristement isolé dans ma suite impériale du Sofitel, je décide de prendre une douche, afin de laver les preuves de ma toxicomanie quand soudain une silhouette sombre pénètre dans ma chambre…

« Qui va là? Dis-je. C’est la femme de chambre, m’sieur darkness! »

Vu la chaleur qu’il fait, je trouve inutile de lui cacher mon sexe de 30 centimètres; persuadé que la jolie soubrette d’origine africaine ne sera pas choquée par les dimensions sénégalaise de mon diamant de famille! Je m’allonge sur le lit et je la regarde ramasser gracieusement les mignonnettes d’alcool échappées du minibar. Ayant la gueule de bois, afin de me soulager, je lui propose une ligne! Elle et moi! Oui, pourquoi pas? Fini la lutte des classes! Au royaume des paillettes, j’ai soudain envie de me rapprocher du peuple. Sauf qu’elle semble préférer les gens de sa condition Je lui dit: «  Fais un effort, hisse toi jusqu’au sommet. Tu n’auras pas deux fois la chance de poser tes mains rugeuses de prolétaire analphabète sur le corps célèbre d’un virtuose de la lutte! » Comme je sens qu’elle hésite, par pudeur sans doute, s’interdisant un nirvana auquel rien ne la préparait, je décide de l’aider à gravir les étages de notre société…et du mat qui se dresse sur le voilier de mon corps.



Randy Darkness: « Viens là connasse! » lui murmuré je décelant chez elle lemême gout tribal pour la danse animale que la salope Cavannagh. Alors je ferme la porte, nu comme un ver et on se tourne autour. Soudain je me sens loin, au cœur de la savane: «  Pour qu’on s’aime faut qu’on se batte! ». Encore un point commun avec Sheila la chienne. Elle, elle aime que je la batte! L’africaine à envie de jouer. La preuve; dès que je m’approche, elle me repousse, m’entraînant dans son tango de fausse effarouchée. Mais tout comme Sheila la serpillière, elle n’attend qu’une chose: c’est la victoire du mâle! Alors je l’a met à terre, et paf! Je porte l’estocade en plongeant mon épée entre ses cris sauvages…


Randy Darkness: Tous ces « non! » qui veulent dire « oui! »: J’aime j’aime! Alors là, elle me griffe, elle m’insulte, elle me frappe…bref: elle m’adore! Malheureusement pour elle, c’est allé très vite, je ne l’ai honoré que deux ou trois heures. >Je me serai bien amusé avec elle plus longtemps, sauf que moi, j’ai un vrai boulot. C’est quand même autres choses que d’aspirer trois grains de poussière en remuant son gros fion. Bon, dans la précipitation, j’ai oublié quelques affaires, une sorte de pourboire pour cette boniche. Direction l’aéroport où je croise un lutteur autochtone qui a pour pseudo un prisme dont toutes les faces sont carrées donc égales et superposables. Je lui raconte ma petite histoire avec ma boniche. Je lui dis: «  Putain que j’aime ton Pays! Tu sais qu’aux États-Unis, pour le quart de ça, tu te retrouves en taule pendant 70 ans! »

Il me dit: «  Arrête de déconner! »

Je lui répond: Non Non, je te jure! Là bas-tu pose une main au cul sans réserver et tu te retrouve la queue découpée en rondelles sur le plateau d’Oprah Winfrey! »

Il me dit:  «  Noon?? »

Je lui dit: «  SI SI! Ils te font bouffer de la merde! Avant de te juger, on te balance dans un sac de goudron! C’est un truc de malade! Même quand t’as du pognon , tu peux faire de la prison!

Il me fait: NOOOOON?

Randy Darkness: Ah oui, que c’est bon d’être moi dans vos confins civilisés où personne ne s’offusque quand on traite un femelle comme elle le mérite. Vive la FGB où plus tu es toi-même, c’est-à-dire une sublime pourriture, on t’adule comme un demi dieu. Alors moi qui suis un dieu! Que c’est bon d’être moi. Que c’est bon d’être glorifié pour mes vices. Merci à tous! Je ne vous décevrai pas , croyez moi AHAHAHAHAH!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Madness
Star
avatar

Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Randy Darkness   Mar 4 Fév - 18:21

Randy Darkness est dans la salle de bain d’une suite de luxe d’un grand palace New Yorkais. Il se regarde dans le miroir. Une voix féminine venant de la chambre l’interpelle.

Voix féminine: Tu viens chéri, je suis prète!

Randy Darkness: Ouais, je me met en condition en regardant quelque chose de plus excitant que toi!

Darkness se contemple avec satisfaction quand tout à coup, son reflet dans le miroir se change en celui de Madness.

Randy Madness: Tu es content de toi? Toujours pas de victoire probante!

Darkness: Fais pas chier ducon, et Luther Kay, il sent le poney? Et puis qu’est-ce qu’on en à foutre de gagner tant qu’on ramasse un paquet de pognon!

Madness: Et ton amour propre, et le mien?

Darkness: Si tu savais à quel point cela m’indiffère toutes tes considérations nombrilesques . Puis tu fais bien de me parler d’amour propre toi qui te promène habillé en clown! Moi je suis un jouisseur, un épicurien! Ta connerie de lutte, c’est juste bon pour me payer des costards, manger du caviar arrosé de champ et me lever un maximum de gonzesses.

Madness: Justement, au rythme alarmant de tes outrances, va bientôt falloir retourner travailler, parce qu’on va se faire virer. Pire, on va nous oublier, nous mettre au placard. Tu n’es même plus dans le show principal. Il va falloir que tu te concentres un peu plus sur les combats et moins sur le sport en chambre et sur les violences faites aux femmes!

La jeune fille dans la chambre s’impatiente.

Voix Féminine: Alors , tu viens? Et à qui parles tu?

Darkness: Je soliloque connasse! Commence toute seule, de toutes façons, t’auras pas droit aux préliminaires, ça m’emmerde!

Madness: Je vois que tu es toujours aussi galant! Ecoute, je ne vois qu’une solution: frappe toi la tête pour que je redevienne le dominant.

Darkness: Rêve mon con! Et puis Ce sont les femmes qui réclament les insultes! Tu nous connais, impossible de refuser quoi que ce soit à une radasse qui a les nichons plus gros que sa tête.

Madness:  Tu nous fais du tord, il va falloir trouver un terrain d’entente.

Darkness: Comme quoi?

Madness: Une thérapie, se faire soigner pour accepter toutes nos facettes. Que notre maladie devienne une force en conjuguant nos atouts.

Darkness: le virus c’est toi. D’ailleurs la guérison est en bonne voie, ça fait bientôt un mois que je résiste. Cela n’avait jamais été aussi long.

Voix féminine: Je peux faire monter du champagne mon chéri?

Darkness: Pour une morue que j’ai soulevé dans les coulisses d‘une mauvaise pièce joué par Tragico? Ça va pas non? Et puis ne t’avise pas de te servir dans le mini bar!

Madness: mamma mia, ne me dis pas que c‘est Mlle Saccard?

Darkness: héhéhé!

Madness:Tu es abject, mais pas idiot, tu sais que ça ne peut pas continuer ainsi. Pense à ma proposition, acceptons nous et nous serons plus fort, donc plus booké, donc plus riche. Réfrène un peu tes pulsions et concentre toi sur la FGB. J’étais proche du titre suprême et tu es en train de tout foutre en l’air.

Darkness: Je vais y réfléchir!  Puis ..t‘envoyer chier. Maintenant casse toi,j’ai une radasse sur le feu là! Cette escaladeuse de braguette a les yeux qui sentent la bite et je compte bien la saucer toute la nuit. Allez casse toi, tu fais tomber mon érection, barbe à poux!

Darkness sort de la salle de bain et se présente devant la jeune femme qui se lance dans une déclaration d’amour.

Mlle Saccard :Je suis nulle en anglais, mais je peux te dire « I love you ». Je suis nulle en maths, mais je peux te dire à quel point tu comptes pour moi. Je suis nulle en Géographie, mais je sais que tu habite mon cœur.

Randy sourit ironiquement.

Darkness: Moi je suis nul en anatomie, mais je sais où je vais te la mettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Madness
Star
avatar

Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Randy Darkness   Ven 21 Fév - 13:13

On retrouve Randy Darkness sur le ring durant un House Show de la FGB.

Randy Darkness: Je Sent qu’on complote, qu’on trame, qu’on ourdit. D’aucun voudrait m’asséner un violent coup sur le crâne pour que je redevienne cette bite molle de Madness. Il parait que j’offense les bonnes mœurs et les femmes. C’est quoi ce délire?

La foule hue le lutteur. Surtout les femmes.

Randy Madness: Vous jouez à quoi les pétasses? Je suis certain qu’il vous faudrait un éventail pour vous sécher le minou tellement je vous excite! Oui vous êtes des putes! Pour ne pas être encore traité de misogyne je dirais donc que vous recouvrez vos passions d’un zeste de matérialisme. Prenons celles qui composent le public de ce soir: certaines sont ravissantes et semblent aussi pures qu’une vierge afghane. Alors pourquoi certaines d’entre vous font le pied de grue devant ma loge, suppliant un baiser, une caresse bucco génitale ou même une baffe? Pourquoi Tragico, acteur sous payé par la FGB qui à beau se mettre à genou en vous chialant des poèmes, termine toujours tous seul dans son F2, à se palucher devant les vidéos cochonnes de Sarah Filmore? Hein?

La foule hurle de plus belle.

Randy Darkness: Parce qu’au contraire de Tragico, je suis beau …et riche! Surtout n’allez pas croire que j’estime que toutes les femmes sont plus ou moins cupides! Non, ce serait aussi bête que d’affirmer tous les nazis était antisémites. Non vous n’êtes pas toutes intéréssées, il y a aussi les grosses chiennes, les escaladeuses de braguettes. Allez, arrêtez de vous indigner! Vous savez que j’ai raison. Les hommes se taisent dans leur for intérieur ,mais  je suis leur messie, leur dieu.

Les femmes regardent leur compagnon en faisant des grands " NON" .

Randy Darkness: Oui les hommes savent que je ne suis loin de l’image du porc shooté au brunettes tarifées, que je suis plus le chantre de l’amour libre! L’hédoniste moderne qu’il rêve d’imiter. Oui, toi, le fan de lutte grisé puis soulé par ta femme, cet ex rayon de soleil de tes nuits devenu en quinze ans le nuage de tes jours, cette ancienne reine de plumard qui enfle désormais au fond de ton canapé. Pendant des années, alors quelle ronflait ses excès de pâtisserie dans un lit soudain trop petit, tu t’es contenté de la tromper avec ta main droite, puis gauche, puis droite, en triste infidèle de la douche. Puis il a fallu que ton corps exulte sur une autre, dans un hotel coupable et miteux. Allez, avoue le que certains matins, ta gisèle est franchement plus belle après une heure passée à faire reluire Raymonde ou Fatima. Sauf que toi  connard,tu dilues ton plaisir dans l’âcre mensonge! Moi Jamais!

Les femmes sont outrées mais certains hommes secouent la tête assez convaincus.

Randy Madness: Alors que voulez vous que je fasse? Que je passe à un lit à une place plutôt qu’à la farandole de tapis persans sur lesquels s’entremêlent chaque nuit une douzaine de cochonnes ramassées dans le public après chaque show sous le regard jaloux de deux bimbos italiennes fabriquées spécialement pour moi dans les ateliers privés de Silvio berlusconi? Vous voulez que je mate affalé sur mon trône tel un Kronos laïc, bien trop mégalo pour m’accoupler avec quiconque? Voulez vous que je garde ma semence divine pour la mère de mes enfants, elle-même en cours de gestation sur les hauteurs de Monaco?… Plutôt crever!

Randy Darkness:  Je suis quand même plus charismatique que l’autre barbe à poux quand même!  La FGB tente de me censurer, de me mettre moins en avant .Madness fumait des pétards avec des chômeurs, moi je sniffe de la coke avec une star sans intérêt: le champion Suprème de la FGB. Stanley Rosembaum! Merde, on commence à parler plus de mon dealer que de moi! J’ai donc appelé Jimmy Fart. Je lui ai gueulé: « Qu’Est-ce que tu fous, feignasse? Ç a fait au moins deux heures qu’on à pas parlé de mes outrances! Propose moi à toute la presse: Kronosie matin, têtu, l’amateur de pipe, L’antisémite kronosien ce que tu veux, n’importe quoi…Suis même prêt à m’installer avec Pégase si je décroche la une de charcuterie tripière magazine. Trouve moi quelque chose: de la radio, de la télé, tu vois pas que je suis en manque ? Au fait, comment ça se fait que j’ai jamais posté de vidéo de chat sur internet? Parce que t’as pas de Chat ,Randy , qu’il me répond ce con!T’as qu’à m’en acheter un! Je m’amuserai à l’étrangler devant ma Webcam . L’important c’est qu’on me voie, faut que je baise, faut que je buzz! Qui veut buzzer?

Ca hue fort, mais certaines s’éclipsent discrètement pour ce rendre devant la loge du lutteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Randy Madness
Star
avatar

Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 14/07/2011

MessageSujet: Re: Randy Darkness   Dim 9 Mar - 9:11

Randy: Syd, quelle effroyable méprise! Quel malheureux malentendu! Il n’est pas question ici de joute verbale ou d’exposer une quelconque argumentation contre toi ou ton couple., loin s'en faut. Premièrement parce que les attaques gratuites et personnelles ce n’est pas mon genre. Deuxièmement c’est parce qu’il n’y a rien à dire sur ton Everest car c’est plutôt la Belgique ton palmarès ici, le plat pays. Oh je te sens bien mon Randy! Coté joute verbale, j’admire tes efforts mais lorsque on veut employer des termes choisis pour donner l’impression que l’on possède plus de trois mots de vocabulaire, on consulte un dictionnaire avant de dire d’un homme qu’il est nymphomaniaque. La nymphomanie est une pathologie exclusivement féminine, elle qualifie la psychologie obsessionnelle et maladive d'une femme attirée de façon constante et irrationnelle par le sexe masculin et par toutes les caractéristiques masculines. Ça , c’est la faute à Sarah! Elle utilise trop son gode ceinture pour défoncer la turbine à chocolat de Syd. Tu es confus Syd! Et tu as le fion comme la porte des étoiles!

Randy: Mon cher Syd, si ma pathologie est la shyzoprénie, je ne saurai comment nommer la tienne autrement que mythomanie.  Où donc t’ai-je dis que j’étais le meilleur? J’ai plutôt dit que j’étais une grosse  pipe .Tu est un avion de chasse? Rien que cela? C’est un rafale, le zinc français que personne ne veut. La piste doit être longue car tu as du mal à décoller. Attend, il est en avion ou il veut gravir l’Everest en train? Syd, je comprend ton désarroi. Ton palmarès est vierge, pas comme sa femme, tu ne vends pas un t-shirt je te rachète un string de sarah…sale...huum!. Tu es confus quand rarement tu t’exprimes. Oui explique moi ta superbe phrase: Ta schizophrénie ne me fait pas peur, ta vulgarité est bien plus effrayante encore.

Randy ; Ensuite, pourquoi nous parles tu sans cesse de ton mariage et de son implication sur ta carrière? Chercherais tu une excuse pour ton incompétence manifeste à remporter le moindre titre, ou alors existe-t-il un mal plus profond au sein de votre couple? Tu parles, Sarah écarte tellement les cuisses qu’il faudra l’enterrer dans un cercueil en Y.

Randy; Bon je vais en finir parce que des fois, je me fatigue avec mes circonvolutions à la con. Syd t’es un con, tu veux des arguments? Ça va être bref. Je regarde ta carrière et elle est aussi affligeante que tons palmarès. Viens pas nous faire chier avec un quelconque titre à la touche moi le nœud d’une fédération fantôme. On s’en contre fout! Ici c’est la FGB et ici tu n’est rien. En effet on ne joue pas dans la même catégorie. Analyser tes failles? T’es le grand canyon ducon! Merde tu prends la mouche pour un con de match où la tactique commande perdre. Tu l’ouvres jamais et là t’as la gueules ouverte pour un combat « chance au tirage chance au grattage »! Tient, ça marche aussi avec ta femme ça! Le seul avantage de ce dialogue inutile, c’est que cela va faire peut être venir le chef de famille, celle qui porte la culotte; Ta chaudasse de femme. Hum, je me sent comme un DSK face à une boniche. Sarah…Saraaah viens chercher un bonbon dans la poche de tonton Randy.

Randy: Brisons là,  je trouve que la discussion prends une direction malsaine. Syd Comportons nous comme des professionells. SARAAAH! Le ring représente en effet la vérité de notre profession. Viens dans mon lit SARAAAAAAAH. Concentrons nous sur syd. Sarah! Syd! SARAH! SYD! SARAAAH! SYYYD! SARAAAAAAAAH!... Un cachet? Avec plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Randy Darkness   

Revenir en haut Aller en bas
 
Randy Darkness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Story] Into the darkness
» doom blade vs grasp of darkness
» [MOC] Les MOCs de darkness(newcomer:E and hell furno v2)
» [Blog] Bionicle Garden adventure in the darkness
» Prensentation de Randy Orton

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Répondre au sujetSauter vers: