L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Filmore Inc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Filmore Inc.   Mer 5 Fév - 21:22

Il fait très froid aujourd’hui. Seuls quelques courageux (ou encore des gens obligés) ont décidé de braver la température qui pèse sur la ville. Parmi eux, nous retrouvons une jeune femme aux cheveux blonds et aux jambes qui n’en finissent plus. Elle est en train de courir, évitant habilement la glace. Sa respiration crée des nuages, qui volent quelques instants avant de disparaitre. La jeune femme ralenti son rythme en voyant un homme, emmitouflé dans son manteau, le visage presque entièrement caché par un foulard épais. Ses mains sont fourrées bien profondément dans les poches de son manteau, et sous son bras gauche se trouve une enveloppe. La jeune femme cesse complètement sa course à la hauteur de l’homme et lui fait signe de marcher avec elle. Ce n’est que maintenant que la caméra arrive à révéler l’identité de la jeune femme, même si sa chevelure blonde et ses jambes l’avaient trahie. Il s’agit de nulle autre que Sarah Filmore.

Sarah Filmore : T’en as mis du temps!

Au son de sa voix, il nous est possible de reconnaitre Neil Whitis, l’avocat du Filmore mâle.

Neil Whitis : Bonjour à vous aussi, Sarah.

Sarah Filmore : T’as ce que je t’ai demandé?

Neil sort la main droite de sa poche, avant de tendre l’enveloppe à Sarah, qui s’empresse de la prendre et de l’ouvrir.

Neil Whitis : Mais derien…

Ces deux simples mots sont dits sur un ton détaché démontrant l’habitude du caractère empressé de la jeune femme. Un sourire en coin se dessine sur ses lèvres, heureusement dissimulées derrière le foulard. Sarah est certainement la personne la plus fidèle à elle-même qu’il ait rencontrée. Une vraie princesse… Et le pire, c’est qu’elle le revendique haut et fort! C’est pourquoi il ne s’inquiète pas devant le ton condescendant qu’elle utilise lorsqu’elle s’adresse à lui. Il sait qu’elle apprécie réellement ce qu’il vient de faire pour elle.

Toujours est-il qu’il la regarde sortir deux contrats de l’enveloppe. Tous deux viennent de la FGB et sont rédigés au nom de Sarah. L’un en est un de lutteuse, l’autre en est un de manager. À l’emplacement désignant la personne de qui elle serait responsable, nous pouvons rapidement lire le nom de Syd. Sarah entraine Neil avec elle dans un café. Maintenant qu’elle ne court plus, le froid lui fouette le visage. Neil semble content de voir qu’elle préfère passer à un endroit plus chaud. Ils s’installent à une table. Sarah remet les contrats dans l’enveloppe, qu’elle pose sur la table.


Sarah Filmore : C’est à mon image!

Devant l’incompréhension de Neil, Sarah sourit à pleines dents.

Sarah Filmore : PARFAIT!

Neil Whitis : Pourquoi avoir demandé deux contrats?

Sarah Filmore : Parce que je ne sais pas encore ce que je ferai. J’hésite. C’est compliqué, vois-tu, parce que Syd a choisi cette fédération de bas étage, où on retrouve trop d’anciennes connaissances. J’ai envie de remonter dans un ring. Ça me serre les trippes depuis des mois. Je pensais qu’en retournant faire du mannequinat ça me passerait mais non. J’ai accompagné Syd partout où il est allé pour voyager et avoir l’impression de toujours appartenir à ce monde mais ça ne me suffit pas. J’ai besoin de lutter… Et quitte à le faire, aussi bien le faire à la même fédération que Syd. Mais me voilà maintenant devant un dilemme.

Neil Whitis : Lequel?!

Alors que le serveur pose devant eux des chocolats chauds, Neil se penche légèrement vers l’avant, intéressé par ce que Sarah va lui dire.

Sarah Filmore : Soit je me pointe comme lutteuse en solo – et je fais occasionnellement équipe avec Syd – et on me compare à lui sans arrêt comme ça a toujours été le cas… Soit je me place en arrière plan et je m’occupe de lui.

Neil Whitis : Le fait que vous étudiez la possibilité d’être en arrière plan m’étonne je dois avouer.

Sarah Filmore : Eh bien… Je dois dire que l’option 1 me plait plus, mais je dois y penser encore.

Neil ricane pendant quelques secondes avant de reprendre son sérieux.

Neil Whitis : Je me doute de la réponse, mais je pose quand même la question. Syd est-il au courant de vos démarches?

Sarah Filmore : Pourquoi le serait-il? C’est mon mari, pas mon père. Je suis assez grande pour faire ce que je veux! Pourquoi tout le monde s’imagine qu’on ne dépend que de l’autre? J’veux dire… J’ai bien le droit de lui faire la surprise, non!?

Neil Whitis : Si…

Sarah Filmore : Bon! Voilà! C’est une surprise. Et puis rien n’est encore sûr. Syd sera au courant quand je serai certaine de ma décision, pas avant. Par contre, j’espère que ça le forcera à se sortir les doigts du cul. On a toujours été fiers l’un de l’autre, mais on a quand même notre fierté personnelle… Si je joins la FGB et que les choses se passent bien pour moi, il voudra inévitablement que ce soit la même chose pour lui. Il voudra certainement se démarquer, ne pas rester derrière. Y’a une chose qu’on déteste tous les deux, et c’est être qualifiés de « le mari de Sarah » ou « la femme de Syd ». Notre mariage a eu cet effet pervers de nous enlever une partie de notre identité. On nous considère souvent comme une seule et unique personne et c’est ce qui rend notre ascension difficile. Il faut qu’on batte nos ennemis, mais il faut aussi qu’on batte l’autre sur un certain point. Et c’est là que les choses deviennent bien plus intéressantes pour nous deux. C’est vrai, y ‘a des fois où le fait d’être considérés comme une même personne nous arrangeait, mais c’est pas toujours le cas.

Neil Whitis : Donc vous considérez déjà plus l’un des deux contrats…

Sarah regardait par la vitrine, les quelques personnes qui se trouvaient dehors marchaient rapidement. Elle semblait pensive, très sérieuse.

Sarah Filmore : L’autre est aussi important, finalement. Syd a fait beaucoup pour moi. Il m’a sorti de cette vie que je menais sans l’aimer. Il m’a montré qu’il y avait beaucoup de choses que je ne soupçonnais même pas. Il m’a fait découvrir des qualités que j’avais sans les imaginer. Je lui dois beaucoup plus qu’on ne pourrait jamais l’imaginer. Être derrière lui pourrait me permettre de payer une partie de ma dette. Aussi infime soit cette partie.

Chose certaine, c’est que peu importe ma décision, Syd en a besoin. Et moi aussi. T’as idée de comment ça peut être ennuyant de devenir femme au foyer quand t’as l’habitude d’avoir une vie plus que mouvementée? J’ai bien maintenu les voyages en suivant Syd, l’entraînement et tout, mais il manque quelque chose à ma vie… Montrer au monde entier de quel bois je me chauffe. Faire la démonstration de ma supériorité. Je ne cacherai pas que j’adore me montrer. De toute façon, dire le contraire serait mentir et je ne fais pas partie de ces connards qui ont besoin de s’inventer des trucs pour se démontrer plus « politiquement corrects ». Avec moi, t’as l’heure juste.

Elle s’arrête de parler, en regardant Neil, qui affiche un léger sourire. Il enfile son manteau lentement, en fixant les yeux brûlants de détermination de la jeune blonde.

Neil Whitis : C’est justement ce qui fait que je sais Syd entre de bonnes mains avec vous. Je sais que vous allez réussir à l’aider, peu importe ce qu’il en coute. C’est ce qui m’a poussé à négocier vos contrats pour vous. J’espère que vous serez heureuse, peu importe la décision que vous prendrez.

Il se lève finalement, avant de saluer la jeune femme d’un signe de tête. Puis il s’éloigne lentement, la laissant devant cette enveloppe, pensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Filmore Inc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avery Filmore [Bella Gorgon]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Répondre au sujetSauter vers: