L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Red dawn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Last Wolves
Star
avatar

Nombre de messages : 510
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Red dawn   Ven 18 Juil - 2:14

Signal répétitif, saccadé. Comme un ballon gonflant sans cesse pour mieux libérer de l'air. Un ballon gardant en vie un patient, allongé sur le lit blanc, les yeux fermés. Un tube glissé à l'intérieur de sa bouche.

Il semble paisible, au premier abord. Il ne se soucie plus du monde qui l'entoure. Il ne sent même pas la chaleur de la peau féminine tenant sa main inerte. Elle le regarde, le contemple quelque peu. Mais son visage, ses yeux, trahissent ce mélange chaotique de désarroi et de colère noire. De tristesse et de ce désir vengeur d'assouvir ce feu qui l'anime en ce moment même.

Elle ne dit mot. Quelles paroles pouvaient améliorer l'état de santé de son compagnon ? La médecine a fait ce qu'elle a pu, même avec des moyens sophistiqués, des opérations visant à stabiliser son cou, à réparer ses blessures. Le temps, ici, doit désormais faire son oeuvre. Il peut très bien ne jamais se réveiller. Ne plus pouvoir se battre.

Elle secoue la tête, balayant cette pensée de son esprit. Impossible. Cet homme, allongé, plongé dans un coma, dormant comme un doux agneau, se surnommait le Red Wolf. Bête sauvage, prédateur sournois et une force de volonté à toute épreuve. Une belle ordure, un enfoiré de premier ordre qui a vu la lumière dans la douleur la plus tragique, et signé de ses prochains pas le chemin de la rédemption.

Il était toujours le Red Wolf, mais l'esprit d'un lion s'était mélangé au sien. De bête sauvage, il était devenu combattant sans relâche. Du "bad guy", il était devenu chevalier sans peur. Il affrontait le Mal, sans détour. Mais le Mal lui a fait payer le prix fort.

Un mal de même sang. Il se fait nommer Legion. Il "est" Legion. Et personne n'a pu l'arrêter jusqu'à présent. Même lorsqu'on pensait l'avoir battu, ou même réduit sa Horde à l'état de poussière, lui n'a jamais vraiment disparu. Juste mis en retrait pour mieux revenir, toujours plus fort. Il l'a démontré une fois encore l'année dernière, plongeant la FGB dans une ère sombre pendant près d'un an.

Et même seul, il se relève toujours. Et toujours, des victimes jonchent sa route. La dernière se trouve là, allongé sur un lit d'hôpital, le cou brisé.

Oui, cet ancien enfoiré, que l'on croyait inarrêtable. Stoppé net dans sa tentative de balayer la FGB d'un noir cancer.

Et maintenant ? Elle semble encore faire le point, frottant doucement son pouce sur la main du loup endormi. Comme si elle cherchait une solution, un signe. N'importe quoi.

Sa main quitte lentement cette de la bête agonisante, puis la chaise sur laquelle elle était assise pendant si longtemps, au chevet de cet homme qui jadis avait déversé toute sa folie, toute sa fureur sur elle, blessant son corps comme son esprit. Cet homme qu'elle aimait avant cela, et qu'elle réapprend à aimer après la mort de ses proches. De ce frère qui par son décès lui a ouvert les yeux.

Debout devant lui, les yeux rivés sur son visage paisible, elle finit par serrer le poing. Et partir de cet endroit où la vie ne sait toujours pas si elle devait rester ou s'en aller.

Longeant le couloir menant à la sortie, Elle l'attendait. Son amie, sa partenaire de toujours, toujours aussi bizarrement coiffée, toujours aussi bardée de tatouages et de piercings, et fringuée à la mode underground. Mais sa douce folie se trouve absente ce jour là. Pas besoin de mots pour qu'elle comprenne quelles étaient les nouvelles. Et surtout ce qu'allait faire la grande rousse.


Raven : "Tu vas y retourner, c'est ça ?"

Pas de réponse. La punkette n'en attendait pas, elle l'avait déjà dans le regard de son amie. Elle finit par lâcher un soupir, résignée face à la détermination de la rousse.

Raven : "Oook je t'accompagne, pour pas que tu fasses trop de conneries en route."

---

Cris de la foule. Sang et sueur. Des craquements d'os. Des dents cassés.
Cette foule qui en demande plus. Encore plus. Elle rend les coups, elle crie à chaque crochet, chaque uppercut.
La punkette hurle, l'harangue. Elle ne sent plus les coups, ne sent plus ses bras. Elle frappe, encore et encore. Elle hurle sa rage, libère sa colère, sa frustration.
Ses adversaires mordent la poussière, un à un, dans cette cage en acier. Maelström de douleur, de souffrance, de rage et d'impuissance. Elle finit par hurler à s'en exploser les poumons, envoyant un dernier coup, de toutes ses forces restantes.
Puis le noir.


---

Une image dans le miroir. Son visage, boursouflé par les nombreux coups reçus. Le sang avait coulé, il en reste des traces brunâtres, mais elle regarde fixement cette image. Une image d'elle dans sa période la plus sombre. Les trois traces de peinture rouge traversant sa face, signe d'un passé troublé, d'une soif de vengeance, contrôlée telle une marionnette.

Elle voit désormais ce passé, saine d'esprit. Et un rictus de dégoût se dessine. L'eau coule du robinet, une fraîcheur providentielle portée au visage à deux mains. Elle frotte, se fichant de la douleur de ses hématomes et ses plaies. Elle veut juste effacer les traces de ce sombre alter ego une bonne fois pour toutes. Une douche lui semble indispensable pour purifier son corps de toute la saleté des combats de la Fosse. Pour la dernière fois.

Alors que l'eau coule, consolant et apaisant ce corps roué de coups de ses fraîches et douces caresses, elle entend une mélodie, jouée par une simple guitare. Apaisante, harmonieuse avec ce soupçon de rythme, cette séquence que l'on garde en tête, qui vous marque. "Palomita", se surprend-elle à murmurer. La Florence s'était invitée en sa demeure, sans bruit, discrète comme elle l'a toujours été malgré le sang rital coulant dans ses veines. Elle était une fois encore de retour auprès d'elle, toujours présente pour la soutenir et pour se battre à ses côtés.

Robe de chambre enfilée, la rousse ouvre doucement la porte de la salle de bain, s'installant sans bruit sur son seuil, afin de savourer ce petit concert privé que l'Italienne lui offre. Celle-ci était plongée dans sa musique, insufflant ses notes claires et si justement jouées dans la pièce à vivre. Et cette voix, chaude et veloutée, avec cet accent latin à vous réchauffer le coeur.

A ce moment, elle sait ce qui doit être fait. Elle sait sur qui elle peut compter. Un bref échange de regard entre les deux femmes, nul besoin de mots là encore. La rousse se contente de s'allonger sur le canapé, et fermer les yeux pour savourer chaque note, chaque intonation de voix.

En son for intérieur, aux tréfonds de son esprit, un but, un objectif forgé dans les flammes, gravé dans le roc. Eliminer celui qui est à l'origine de tout ce mal. De tout son mal.

Et être la première à réussir là où tous ont échoué : détruire Legion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1106
Age : 37
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Red dawn   Dim 14 Sep - 2:35

Trois... deux... un... TOP ! Des mains habiles manipulent un objet bien connu des petits et grands, indémodable cachant une logique implacable. Un Rubik's Cube dont les faces allaient bientôt être complétées. Dix-huit secondes plus tard, le cube est vaincu, proprement. Par Raven, enfin Christie Ravenstone pour les vieux de la vieille.

Raven : Un score honorable, ma foi ! J'aime ce jeu, car tout le monde peut gagner. Il n'y a que le temps qu'on passe dessus qui change selon le joueur. Encore qu'avec les joies du Net, tout le monde peut, avec un petit temps d'entraînement, venir à bout de ce cube en peu de temps.

En fait, c'est comme ce Cube (et son comparse) que nous allons affronter ce mardi. Il suffit d'aller sur le Net pour voir son palmarès. Ah je ne parle pas de ses titres acquis tout au long de sa carrière, on connait tous son attachement compulsif pour tout ce qui touche aux ceintures. Je parle justement de cette manie d'accorder la totalité de son attention sur chaque ceinture qu'il détient. Au fil des années, au fil des titres acquis, il n'a toujours pas compris la leçon. Car du haut de son arrogance, il reste persuadé de ne pas avoir fait d'erreurs.

Et pourtant, les mêmes erreurs sont commises par le Cube comme autant d'enchaînements logiques, comme des rouages parfaitement huilées. Le partenariat avec Julianinho est un de ces rouages. Il l'a déjà connu, il sait pertinemment qu'il l'amènera jusqu'au fond du gouffre dès l'instant où il aura touché l'or. Car Julianinho n'écoute que Julianinho. Tout comme M Cube n'écoutera que M Cube. Un conflit d'intérêt qui amènera forcément vers la perte de leurs titres par équipe.

Surtout si on ajoute à la sauce le fait qu'il n'accorde aucune importance à son adversaire. Voilà sa deuxième erreur, celle qui peut lui coûter très cher. Une erreur déjà commise avec le titre Bloody qu'il a perdu contre Azrael. Avez-vous vu comment il a été déçu de perdre sa précieuse ceinture ? Au point de faire une fixation morbide sur ce titre et a fortiori sur Azrael ? Un autre fait qui provoquera sa défaite ce mardi. Un partenaire qui peut le trahir à tout moment, un adversaire qu'il sous-estimera, une vigilance amoindrie par un excès de confiance, et une attention détournée par un lutteur et une ceinture n'ayant rien à voir avec celle qu'il est censée défendre.

A force de voir et revoir les mêmes rouages, la même logique répétée en cycles réguliers, les mêmes liens logiques, alors on finit par dompter le Cube une fois, puis deux, puis plusieurs fois. Et à chaque essai, une victoire plus rapide.

Un Cube empaqueté en dix-huit secondes. Voilà ce qui arrivera ce mardi. Est-ce que nous devons arriver sur le ring avec la seule certitude d'en ressortir avec les titres autour de notre taille ? Non, car nous n'allons pas faire les mêmes erreurs que Cube. Nous resterons concentrées sur le match, sur les moyens de vaincre les champions par équipe. Entraînement après entraînement, à maîtriser chacun de nos techniques, nous seront prêtes. Nous sommes unies comme jamais. Et surtout, nous n'avons rien à perdre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1106
Age : 37
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Red dawn   Mer 8 Oct - 11:02

JiJi : Mesdames et messieurs, bonjour ! Je suis en ligne dans ce qui pourrait bien être l'une des dernières interviews télévisées avant THE FINAL STAND. J'espère tout de même que le PPV sera une réussite afin de faire perdurer la FGB pour de longues années supplémentaires. Mes invitées pour aujourd'hui sont les championnes par équipe de la fédération, Elena Irons et Melina Sax, accompagnées par Christie Ravenstone.

Christie Ravenstone : Salut JiJi. Alors pour commencer, on va raccourcir mon nom et m'appeler Raven. Ce sera plus simple pour tout le monde, surtout à ces gentlemen de l'Amour que mes copines vont affronter en PPV. J'espère d'ailleurs que ces zygotos ne vont pas s'amuser à nous draguer ouvertement au lieu de distribuer des mandales comme dans tout bon match de lutte à la FGB. Nous ne sommes pas des potiches, ni des divas, et nous nous sommes toujours battues pour que tout le monde nous respectent pour ce que nous sommes vraiment : des combattantes, comme tous les lutteurs de la FGB. Nous sommes très capables de nous battre et de briller, nous apportons avec ces ceintures la preuve irréfutable que nous sommes au même niveau que le reste du roster, et plus encore ! Vous êtes quand même en présence de la Generation Clash, nous avons sué sang et eau pour se faire un nom et percer à la FGB, et nous avons réussi à remporter ce qui nous a échappé pendant si longtemps : les titres par équipe.

Et alors qu'on vient tout juste d'être sacrées championnes, voilà qu'un mec sorti de nulle part menace de rompre le contrat télévisé liant la FGB à sa société. Il est clair que des obstacles sont encore à franchir pour la Generation Clash, et nous n'allons clairement pas nous laisser faire. Nous avons obtenu ces titres en nous battant, et nous refusons que ce spotlight si longtemps convoité soit balayé par un de ces magnats des médias pleurant pour chaque point perdu de l'Audimat. La FGB mérite mieux que ça, NOUS méritons mieux que ça ! Et s'il faut se battre, se surpasser comme on l'a toujours fait, nous serons au rendez-vous !

JiJi : Vous pensez pouvoir contrer cette fermeture ? Comment ?

Elena Irons : En éliminant celui qui a provoqué tout cela. Celui qui par ses actions ont fait sombrer la FGB dans le chaos, qui a amené tous ces requins à se délecter de cette fédération déjà meurtrie par ses méfaits. Un être qui est encore présent et menace à nouveau de régner sur la FGB. Legion est encore parmi nous, et personne n'ose l'arrêter. Les défaites ne l'affectent pas, car il revient toujours là où on ne l'attend pas. Voyez comme il impose encore sa présence dans le main event de THE FINAL STAND. Vous pensez tous qu'il a perdu de sa superbe, mais ce n'est pas la gloire qu'il recherche. C'est le chaos, la désolation, la domination. Etre le maître de l'échiquier, manipuler pour arriver à ses fins. Et regardez le résultat : la FGB est menacée d'extinction. Et ça commence par l'arrêt de la diffusion télévisée. Cela lui est si facile de corrompre et posséder chaque personne. Il l'a déjà fait pour moi, il l'a fait à d'autres. Il sait utiliser des pions tout à fait normaux pour mettre en échec le roi. Prenez cet avocal là, Sir William Acherman. Personne n'avait pu prédire qu'il était un subordonné de Legion et pourtant, il a permis à ce démon de revenir à la FGB par la grande porte.

J'ai dit que j'allais le dégager définitivement de la FGB. Et je vais tout faire pour ça. C'est lui, la cause de la déchéance de la FGB, plus que Kronos et ses magouilles. Il ne se cachera pas éternellement, il ne s'échappera pas cette fois ! Peu importe ce qui se dresse sur notre chemin, nous nous battrons jusqu'à notre dernier souffle, car c'est ce que nous faisons le mieux.

JiJi : La GSI reste tout de même la société propriétaire de la chaîne qui diffuse les shows et PPV de la FGB. S'il y a perte de l'Audimat, il est logique que ses actionnaires souhaitent investir dans autre chose que la FGB.

Melina Sax : Tou né pense pas cé qué tou dis, quand même !

JiJi : Attendez, je n'ai jamais dit que j'approuvais ce qui se passe, hein ! Au contraire, j'aimerais bien garder ma place devant la caméra ! Mais il n'y a rien qui prouve que tout est la faute de Legion !

Melina Sax : Et rien qui prouve qu'il n'est pas coupable !

JiJi : ... c'est pas faux, ça.

Elena Irons : Nous allons donner tout un spectacle à THE FINAL STAND, et conserver ces ceintures que nous avons mis si longtemps à obtenir ! Mais nous ne comptons pas nous arrêter en si bon chemin. Je l'ai dit et je le répète, je veux la peau de Legion ! JE VEUX SA TETE ! Et je ne lâcherai pas le morceau, même si je dois pour cela intervenir pendant le match pour le titre suprême ! Quitte même à m'y inclure ! Je ne le ferai pas pour le titre, mais bel et bien pour empêcher Legion de se l'accaparer une nouvelle fois ! Il sera bien obligé de se battre contre moi parce que je ne le laisserai jamais s'échapper comme il le fait d'habitude !

A THE FINAL STAND, vous connaîtrez tous la fin de Legion ! IL N'Y AURA PLUS JAMAIS DE TENEBRES A LA FGB ! PLUS JAMAIS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1106
Age : 37
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Red dawn   Jeu 6 Nov - 14:33

- "Je te dis que c'est lui !"

Il y a du rififi dans les coulisses ! Et surtout à l'intérieur de la loge de la Generation Clash. On peut même les entendre s'engueuler avant même d'y entrer. Le caméraman entre alors discrètement, pointant l'objectif de son appareil vers les trois jeunes femmes en grande discussion. Du moins surtout Raven et Elena, Melina regardant la scène se dérouler avec un certain dépit.

Elena : "Réveille-toi un peu ! Legion ? En train de te tripoter ?"

Raven : "A ton avis, qui s'amuse à plonger les pièces dans le noir, hein ?"

Elena : "A peu près tout le monde, en éteignant l'interrupteur. Est-ce que tu l'as vu, au moins, hein ?"

Raven : "Il faisait noir, qu'est-ce que tu crois ? Je ne voyais rien ! Mais j'ai bien senti des mains palper mes seins !"

Elena : "Legion ? Vraiment ?"

Raven : "Et pourquoi tu ne me crois pas ? Je croyais qu'on était comme soeurs !"

Melina : "Cessez vos enfantillages !"

Raven et Elena viennent d'être interrompues par la troisième femme du groupe, Melina Sax. Les mains sur les hanches, celle-ci jauge d'un regard inquisiteur ses partenaires, avec une moue évidente d'exaspération.

Melina : "Et aucune dé vous n'a pensé que c'était un coup dou Coube ? C'est son style dé faire des blagues commé ça et dé profiter dé la gent féminine. Et là il doit joubiler en vous voyant vous crêper lé chignone."

Raven et Elena se regardent l'espace d'un instant, en silence. Avant de rire un bon coup. La florentine arque un sourcil, se demandant ce qui se passe dans leurs têtes.

Melina : "Jé peux savoir cé qué vous avez à rigoler ?"

Elena : "Oh, juste que cela nous a rappelé le bon vieux temps où on se chamaillait tout le temps pour des broutilles."

Raven : "C'est surtout qu'on vient de penser à ces guignols qui veulent nos titres. En y réfléchissant bien, cela ne peut être que M Cube qui nous a fait le coup."

Elena : "Legion est bien trop froid pour se permettre un geste de ce genre."

Raven : "Et impossible que ce soit Julianinho, puisqu'il est réputé pour être une tafiole."

Elena : "Reste qu'encore une fois, M Cube choisit très mal ses amis."

Raven : "Et il s'entête à vouloir récupérer les titres. Mais à chaque fois, il a râté son coup. Et il semble être trop bête pour comprendre qu'il n'y arrivera pas. Mais là, mon petit cubinou, tu viens carrément de signer ton arrêt de mort en pactisant avec le diable. Legion, c'est pas quelqu'un de confiance, tu devrais le savoir avec le temps. Et maintenant que le patron de la GSI a décidé de stopper les diffusions télévisées, il n'a plus de raison de suivre tes idées. D'ailleurs, tu as remarqué qu'il n'a pas dit un seul mot depuis votre association ? Le passé ne t'a donc rien appris ? C'est un être patient, qui prépare son coup à l'avance. Sais-tu au moins ce qu'il concocte pendant que tu le montres comme un associé au même titre que Julianinho ? Après avoir dominé la FGB avec la Horde, tu crois vraiment qu'il va t'aider simplement parce que tes idées sont bonnes à suivre ? On parle de Legion, là ! De celui qui, depuis longtemps, voulait mettre le chaos à la FGB, voire la détruire ! Il y a quoi dans ce Cube à part du vide ? Tu réfléchis un peu ? Non content de t'associer à un gars connu pour ses fails, tu t'amouraches d'un démon rivalisant avec Kronos pour ce qui est de tirer les ficelles pour son propre compte."

Elena : "Et là où est ton erreur, en ralliant Legion à ta cause dans le seul prétexte de nous amener à te défier, c'est que tu ne pourras pas t'accorder avec lui. En aucune manière. Il fera son combat seul et jugera que tu n'es qu'un insecte qu'on dégage d'une pichenette. Il t'écrasera comme une mouche pour être libre de suivre son propre plan. Il en a toujours été ainsi. Mais rappelle-toi de ce qu'on t'a dit avant que nous te prenions les titres par équipes ? Tu suis une logique totalement prévisible. Nous avions prédis que tu perdrais les titres, et c'est ce qui est arrivé. Là encore, tu t'associes avec un partenaire dont tu connais la propension à la traîtrise, mais tu l'as quand même fait ! Pourquoi ? Pour ta lubie des ceintures. On en revient au même problème. Mais qu'importe ! Cela nous arrange. Je vais enfin, grâce à toi, mettre la main sur Legion et lui botter le cul une bonne fois pour toute. Je lui ferai mordre la poussière autant de fois qu'il sera nécessaire jusqu'à ce qu'il ne bouge plus du tout. Legion tombera ce jour là."

Raven : "Oh mais ne t'inquiète pas, mon petit cubinou. Nous n'allons pas t'oublier. En fait, nous serons spectateurs de ta propre déchéance. Car tu as beau balancer des vannes et organiser des blagues pour tenter de nous déstabiliser, tu viens au contraire de renforcer notre rage de vaincre, notre détermination à vous botter les fesses et rester championnes par équipes. Parce que tu as amené Legion. Tu sais, ton partenaire du jour ! Nous allons nous battre comme jamais, et te démontrer une nouvelle fois que ces titres ne te seront plus jamais acquis d'un claquement de doigt ! Alors la question que je me pose, Cube : est-tu préparé pour ta défaite ?"

Elena : "IT'S CLASH TIME !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Legion
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1106
Age : 37
Date d'inscription : 22/05/2008

MessageSujet: Re: Red dawn   Lun 30 Mai - 16:39

Une nouvelle vidéo vient d'être diffusée sur la chaîne YouTube de la FGB. L'objectif montre tout d'abord un JiJi en gros plan tout sourire, micro en main, avant qu'un zoom arrière ne dévoile peu à peu trois autres personnes qui l'entourent.

JiJi : Mesdames et messieurs, mes invitées du jour : Generation Clash !

Raven : Eh ouais ! Generation Clash, les enfants ! Toujours au rendez-vous pour faire chier leur monde et marquer une fois encore de son empreinte la FGB ! Trois femmes dans le vent, en route pour la plus haute marche du podium ! Il est loin derrière nous, le temps où on devait se battre constamment pour la reconnaissance dans ce milieu inondé de testostérone et puant le machisme primitif des démoulés du bulbe que sont la majorité des lutteurs de cette fédération. Faut dire qu'avec le vieux Kro en tête, on n'est pas dans la merde question évolution des moeurs ! Mais tu vois JiJi, c'est pas grave ! On a l'habitude de se frayer notre chemin à grands coups de pied dans leurs tronches de cake. Et on a fait notre trou petit à petit jusqu'à remporter des titres !

La punkette se rapproche de sa grande copine rousse, enroulant son bras derrière le dos d'Elena tout en la désignant face à la caméra.

Raven : Regardez-moi cette belle plante haute perchée ! Elena Irons, mesdames et messieurs ! Championne par équipe et vice-championne ! Une battante à l'épreuve du feu ayant passé par toutes les étapes douloureuses pour désormais afficher une réputation de combattante émérite à botter même le gros cul vert de Crimson au point de le soulever de terre ! Les difficultés, ça lui fait pas peur, au contraire ! Elle fonce allègrement dans la gueule du loup pour lui écraser la face avec un bon Red Mark bien placé ! Ouais ! Big Up à ma grande perche adorée !

La plus grande du groupe arque un sourcil interrogateur alors que la punkette lui tapote franchement les abdos avec un grand sourire.

Elena : Il te manque vraiment une case, toi !

Raven : C'est bien pour ça que tu m'aimes bien, ma grande ! Eeeeeeeeet à ma gauche, la belle, la superrrrrrrbe étoile filante, celle qui ne tient jamais en place une fois les cordes du ring franchies, où son agilité n'a d'égale que sa voix de rrrrrêve : MA P'TITE MEL ! Elle aussi est une championne par équipe, et elle mérite ce titre, parce qu'elle se bat avec le coeur et l'âme ! Elle s'investit à fond, elle se donne en spectacle devant vos yeux ébahis, m'sieurs dames ! Et quand il s'agit de botter les fesses des mâles en rut, elle n'a pas son pareil, j'vous l'dit ! Ouais ouais ! Big Up à toi, Palomita !

L'italienne paraît quelque peu indécise quant à la manière de réagir face à cette tornade humaine.

Mel : Tou n'en fais pas un peu trop, là ?

Raven : Jamais ! Et tu sais pourquoi ? Parce que c'est le retour de la grosse baston ! Le sang, la sueur et les larmes, ouais ! On retourne au cambouis, on part à nouveau pour la castagne, et cette fois, on voit plus grand ! On a déjà prouvé qu'il fallait compter sur nous pour squatter le temps d'antenne et chopper les ceintures ! On va remettre ça et bien plus encore ! Voyez ce pilier de la FGB qu'est Tigerclaw ? Ouais, celui-là même qui se retrouve tout seul comme un con à devoir redorer le blason d'une équipe à moitié dans les choux et vendre chèrement sa peau pour défendre deux ceintures à lui tout seul ! Et parce que mÔssieur voit qu'on ne lui accorde pas l'attention qu'il croit mériter, il ne trouve rien de moins que se foutre non pas une, mais DEUX équipes sur le dos ! C'est qu'il est gourmand le petit minet ! Alors, Tigerclaw ? Oui, tu as toute notre attention maintenant, mon cher ! Et pas qu'un peu ! Car tu vois, je sens que deux ceintures sur tes épaules, t'as un peu de mal à les supporter sans fournir beaucoup d'efforts. Et puis j'ai bien l'impression que ton petit copain ténébreux n'est pas là pour te sauver les miches et te permettre de garder ces titres que lesquels tu t'accroches pour te donner un semblant d'existence. Mon tigrou adorééééé, on s'en vient les chercheeeeeer, tes petites ceintures dorééééééées ! Et tu n'auras plus que les yeux de chat potté pour pleureeeeer !

Et la voilà qui part dans tous les sens en gueulant à tue-tête "ON EST LES CHAMPIOOONNES ! ON EST LES CHAMPIOOONNES ! ON EST ON EST ON EST LES CHAMPIOOONNES !", au grand dam de ses collègues qui secouent la tête par dépit.

Elena : Ca y est, on l'a perdue.

Mel : Mais il reste oune petit problème dans l'équation. Ze Squadrone veut se mettre en travers dé notre chemin. Soit ! Un peu de challenge né nous fera pas dé mal. Un peu dé nouveauté est intéressant pour le spectacle. Mais tu vois, 'Lena, je né crois pas qu'ils soient très très sérieux. Julio Angelo, c'est un homme qui s'était fait passer pour un drogué des jeux vidéos, et son palmarès n'a jamais été bien glorieux. Et cette rouquine qui espère nous rencontrer, lé fait d'être oune "fille de" ne loui accorde aucun traitement dé faveur, ni oune surplus dé talent. La squaddra, faites preuve de bon sens et oubliez d'où vous vénez, dé qui vous ténez votre place. La Generation Clash s'est faite oune place à partir de rien dou tout ! Elle l'a fait à la force des poings et maintenant, nous avons mérité cette réconnaissance dou milieu dé la lutte, et dou poublic qui nous souit ! Vous ? Avant dé vous croire guerilleros, dévénez d'abord des loutteurs ! Battez-vous, faites-vous oune place ! Et seulement après avoir saigné et sué, subi et encaissé, là seulement vous pouvez prétendre à oune titre ou un match dé prestige.

Raven : Eeeeeeeeeeet laissez-moi vous dire, les enfants, que je me ferai un GRAND plaisir de vous botter vos petites fesses de bébé jusqu'au sang pour bien les raffermir. Le bizutage, ya qu'ça d'vrai ! Mais tout ça manque cruellement de hardcore, de match à la dure ! Et j'ai un rêve ! I HAVE A DREAM ! Il y a eu un gugusse du nom de La Muerta qui a foutu un bordel pas possible, au point de jeter aux oubliettes deux ceintures. Mais parmi ces ceintures, il y en a surtout une sur laquelle je logne depuis un bon bout de temps, parce que j'ai ça dans le SANG ! HARDCORE is my lifestyle ! Et quand je vois deux zygotos comme Wes Yesco et Mark Gaillard se crêper le chignon jusqu'au SANG pour au final que dalle, j'me dis que c'est le bon moment pour ramener cette foutue division sur les rails et de balancer la sauce rouge sur toutes les tronches de cake qui s'croient durs à cuire. BLOODYYYYYYYY ! PETIT PETIT PETIT ! Viens voir Tata Raven ! Elle va bien s'occuper de toiiiiiiiiiii ! VENEEEEEEEEEZ mes mignons ! Tata Raven va s'occuper de la distribution de friandises façon HARDCORE !

Et c'est reparti pour un tour, elle s'éloigne en gueulant "I BELIEVE I CAN FLYYYYY !".

Elena : Oh my...

Avant même que JiJi ne puisse prendre la parole, Elena lui arrache gentiment le micro des mains.

Elena : J'ai un petit message à faire passer à quelqu'un. Un jour, un homme m'a laissé entendre qu'il voulait m'affronter. Le nom de cet homme m'est assez familier, je le vois souvent associé à moi, soit du même côté, soit face à face. Il parle de respect envers moi, et de recherche de challenge. Il voulait un match à la hauteur de ses attentes. Ce message, je l'ai bien reçu, alors pourquoi ne pas avoir répondu à sa requête ? Parce que ce n'était pas le moment. La FGB allait plonger, et il était à l'époque difficile de voir un avenir radieux pour la fédération qui a vu la Generation Clash briller. C'est simple, et peut-être égoïste, mais je voulais garder une image positive de la FGB. Le coeur n'y était simplement pas. Désormais, les cendres se ravivent, la FGB renaît, et repart de plus belle. Alors je me rappelle de ce message, de ce challenge passé. Est-il caduc ? Non, certainement pas, même si le titre suprême n'est plus en jeu. Il y a trop longtemps que cette rivalité à distance dure sans vraie issue. Alors Stanley, oui, il est temps de s'affronter. Nos chemins ne se croisent pas encore, mais le jour viendra où nous allons nous battre. Ce jour viendra peut-être bien plus tôt que prévu. Alors un conseil, Stanley : prépare-toi. Car le jour où tu croiseras mon chemin, peu importe le respect que nous pouvons avoir entre nous, je ne te louperai pas !

Raven : Eeeeeeeeeet c'est maintenant l'heure de nous quitter, mesdames zzzzet messieurs ! Nous vous souhaitons une bonne soirée, et bien entendu ... IT'S CLASH TIME !

Elena : Chris...

Mel : Madre de Dios...

Et c'est ainsi que la vidéo se termine. Bon visionnage à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Red dawn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Red dawn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rendez-vous pour une bataille [Dawn of War]
» Dawn of War, joueur débutant recherche conseils?
» Dawn of War 2
» Team GiF pour Dawn of War 2 : Retribution.
» Dawn Of War Dark Crusade | A lire si vous voulez y rejouer

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Répondre au sujetSauter vers: