L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 ULMANN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: ULMANN   Mer 11 Mai - 21:45

ULMANN est au Médiéval, son bar fétiche, grosse binouze posée sur le comptoir, cigare au bec, quand il se lève soudain, un peu chancelant.

ULMANN : EH PATRON, R'MET UN TOURNEE A TOUS LES BOUZEUX D'TON RADE!

Hourras dans la salle, on scande le nom d'ULMANN.

Le patron : Putain mon gars, vu les tournées qu'tu paies en c'moment, t'as l'flouze qui doit rentrer?

ULMANN tire une grosse taffe de cigare, et vide son verre. Le patron lui en sert un autre, attendant la réponse du Petit père de la baston.

ULMANN : Mon gars, j'vais t'dire. L'ULMANN, y vient d'signer un contrat dans une nouvelle féd.

Le patron : Non?

ULMANN : Eh si mon gars, du coup, là, y fête ça tu vois. Merde, c'est d'la bonne nouvelle non?

Le patron : Mais c'est quoi c'te féd?

ULMANN : Justement, j'y viens. Elle s'appelle la FGB, la Fédération d'la Grosse Baston. Putain mon gars, tu t'dis bien qu'avec un nom comme ça, l'père ULMANN, y pouvait pas passer à côté! Il a vu ça, y s'est dit "Putain, mon loulou, vas y, t'y fonces dans c'te féd, z'êtes fait pour vous entendr'"!

Le patron : Ah bah tu m'étonnes mon gars!

ULMANN : Ah ça, la grosse baston, l'ULMANN, y kiffe bien! Y sent qu'là, ça va pouvoir défourailler sec! Y va s'en d'nner à coeur joie l'bonhomme!

Il vide son verre, et alors que le patron allait lui resservir une pinte, il fait non d'la tête, et désigne une bouteille de whisky du doigt. Le patron lui pose la bouteille et un verre à shooter. ULMANN se serre un coup qu'il descend cul sec.

ULMANN : Y'a que'qu'temps, j'étais qu'un pov pégu qui luttait dans des caves dégueux. J'me suis d'jà fait dégobiller d'ssus pendant un match, par l'adversaire mon gars. C'était son finisher. Ca f'sait marrer les gens.

Il vide un nouveau shooter.

ULMANN : Et t'sais quoi? Pendant c'match, l'ULMANN, il était déguisé en un aut' lutteur. T'sais bien qu'les féd dans lesquelles y trainait l'gars, elles aimaient bien faire croire qu'elles attiraient les vrais lutteurs. Eh bah c'jour là, l'ULMANN, il s'app'lait Qronos, avec un Q.

Le patron : Et?

ULMANN : Rah mais mon gars, t'pourrais un peu t'renseigner! T'sais c'est qui l'patron d'la FGB? C'est Kronos! Avec un K! EH ouais, j'ai du l'imiter sur un ring mon gars. Et j'me suis fait dégobiller d'ssus pendant qu'j'étais lui.

Il tire une grosse taffe de cigare.

ULMANN : J'sais pas si on peut tirer grand chose d'cette anecdote.

Silence. Il se sert deux nouveaux shooters de whisky, qu'il descend cul sec.

ULMANN : Mais n'empêche que du coup, j'sens qu'ça m'f'rait bien plaisir d'lui botter l'cul sur un ring à c'type.

Le patron
: Ah c'lui qui t'as vomi d'ssus?

ULMANN part d'un rire franc.

ULMANN : Rah, mais tu t'doutes bien qu'y s'en est pas sorti comme ça lui, j'me d'mande s'il est pas encore à l'hosto...
Nan, j'parle du Kronos. Après, soyons franc : ULMANN, botter l'cul d'n'importe qui, ça lui f'rait plaisir. C'est pas l'gars difficile, tu t'en doutes bien, sinon ton whisky dégueu tu t'le s'rais d'jà pris dans l'fion.

Le patron : Oh mais oh, l'est très bien mon whisky!

ULMANN : Toi mon gars, j'vais t'dire : t'as d'la chance que j't'apprécie. Parce que non content d'servir d'la merde à ULMANN, tu t'fous d'sa gueule, et ça il aime moyen. Donc tu vas lui r'mett' une nouvelle bouteille d'ton whisky d'merde, et tu vas lui filer à l'oeil. Vu?

Le patron gromelle, puis sursaute quand ULMANN pète la bouteille sur le bar en la tenant par le goulot, pour le menacer.

ULMANN : Vu?

Le patron s'exécute.

ULMANN : Allez va mon gars, ULMANN c'est pas l'mauvais gars, fais pas la tronche regarde, t'as l'droit d'taper d'dans, sers toi un verre!

Fade out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Mer 18 Mai - 0:53

Jiji se balade dans les couloirs, savourant le retour de la FGB. Il cueille une fleur (oui, y'a des fleurs qui poussent comme ça au milieu des couloirs à la FGB), et en hume le parfum, l'air ravi. Des oiseaux gazouillent (ces saletés de piafs, ça s'infiltre partout). Le bonheur.

Mais JiJi est soudain violemment retourné, et se prend de la fumée de cigare dans la gueule. Quand il parvient à distinguer ce qui lui fait face, il voit que c'est ULMANN.
JiJi : Euh... keuf keuf... vous voulez quoi?

ULMANN : Causer mon gars. T'es l'interviouweur d'c'te féd à c'qu'on m'a dit?

JiJi : Euh oui?

ULMANN sort une flasque, et prend une grosse gorgée.

ULMANN : Bon, l'ULMANN, y s'doit d'causer bon dieu, merde alors, fais ton job, fais le causer!

JiJi : Euh... vous avez remarqué que des fleurs poussaient au milieu des couloirs?

ULMANN met sa grosse paluche sur l'épaule de JiJi, qui a l'air de souffrir de l'étreinte de l'Ulkster. Puis ce dernier chope la fleur que JiJi avait accrochée à son veston, et la fourre dans la bouche du journaliste.
ULMANN : Mon gars, ULMANN, les fleurs, faut qu'y t'dise, y s'en tartine les roubignoles avec d'la confiotte. Donc t'vas l'avaler tranquillou, et on va passer à aut' chose, vu?

JiJi allait recracher la fleur, mais ULMANN resserrant la pression sur son épaule, il se décide à l'avaler.

ULMANN : Voilà, on peut passer à aut' chose maint'nant!

ULMANN, qui venait de finir son cigare, en rallume un autre.

JiJi : Euh... (il se gratte la tête, il n'a visiblement pas beaucoup d'inspiration) : Euh... vous êtes vraiment le fils de POWER?

ULMANN : Rah, tu m'd'mandes ça parce qu'l'père ULMANN, il a dit qu'il était l'fils de POWER hein?

JiJi : Bah j'vous avouerai qu'ça joue.

ULMANN : Bon, ULMANN déjà, y va t'dire d't'occuper d'tes oignons. Qu'y soit vraiment l'fils au POWER, ça change quequ'chose à ta vie? T'es généalogiste?

JiJi : Euh... non...

ULMANN : Bon, l'père ULMANN, y s'en doutait. Du coup, qu'le POWER ça soit son papounet ou non, ça change pas grand chose. P't'êt ben qu'il a dit ça pour s'mériter un match d'championnat l'père ULMANN, ça s'rait bien son genre d'mythoner comme ça. P't'êt ben qui connait pas son père, et qu'POWER, c'est une bonne figure paternelle. Ou p'têt ben qu'c'est vraiment son daron, et qu'ULMANN, y r'vient comme le digne successeur du premier champion d'la FGB, prêt à vaillamment défend' l'héritage familiale, va savoir.

Il tire une grosse taffe de cigare, qu'il recrache dans la face de JiJi, qui se met à tousser.

ULMANN : Mais au fond, t'as pas b'soin d'savoir la vérité mon gars. C'que t'as b'soin d'savoir, et qu'tout l'monde à b'soin d'savoir, c'est qu'l'ULMANN, il est dans un Triple Threat pour avoir une chance d'avoir une chance pour l'titr' d'champion Suprême, et qu'il hésit'ra pas à botter des culs pour s'frayer un ch'min jusqu'au titr'. Qui qu'soit son père, ça tu peux en êt' sûr : ULMANN, y va cogner sec au prochain Gigablast.

JiJi : Vous aurez deux adversaire renommés quand même...

ULMANN : ULMANN, y s'en contrebranle des deux glandus qui s'ront dans l'ring. Pas b'soin d'savoir c'est qui les deux blaireaux qui s'ront dans l'ring pour leur péter les dents. Qu'le gars y s'appelle trouduc ou dufion, tu crois vraiment qu'ça va empêcher l'ULMANN d's'en d'nner à coeur joie dans la baston? Non mon gars. Donc ULMANN, tu l'verras sur l'ring la s'maine prochaine, et y peut t'dire qu'ça va saigner.

(Il regarde sa montre)

ULMANN : Bon, c'est pas l'tout, mais c'est l'heure qu'j'aille picoler moi.

Il plante JiJi là, et se casse au Médiéval, son bar fétiche.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Mer 25 Mai - 19:57

ULMANN se trouve attablé au comptoir du Médiéval, son bar de prédilection, aux tarifs les plus avantageux de Kronosie.
Le patron s'approche de lui, et pose directement deux pintes devant ULMANN.

Le patron : Alors pépère, on t'a vu au dernier show avec bobonne, et on s'd'mandait : t'as vraiment obtenu un passe droit? Comme t'as fait?

ULMANN après avoir bu la moitié de sa bière en une gorgée, et s'être s'essuyé la bouche : Mon gars, t'as bien vu : j'ai dit qu'j'avais obtenu l'droit d'être dans l'match sans être piné, mais en pouvant casser les tombés, non?

Le patron : Ouaip! Mais c'était vrai?

ULMANN : Bah r'garde bien : pendant les 5 premières minutes, c'est c'qui s'est passé non?

Le patron
: Euh ouais...

ULMANN : Bon bah voilà, ULMANN, il a eu son passe droit. Après, qu'on lui ai vraiment accordé ou non, on s'en contr'branle!

Le patron : Oui, vu comme ça... n'empêche, ça t'a pas aidé à gagner, on l'a vu c'salaud d'Deff t'voler la victoire!

ULMANN après avoir bu la moitié restante de sa pinte : Salaud, salaud, tout d'suite les grands mots...

Le patron
: Tu lui en veux pas d't'avoir volé la victoire? Tu vas l'laisser s'en tirer comme ça?

ULMANN : Rah, j'ai pas dit ça! Simplement l'mecton, l'a fait c'qui fallait, l'a fait c'qu'tout l'monde aurait fait, l'père ULMANN en particulier! Merde, il a agit intelligemment l'gamin! Bon, ULMANN y peut pas lui r'procher!

Il allume un cigare.

ULMANN : Après, bien sûr, ça veut pas dire qu'j'vais pas tenter d'lui défoncer sa mouille au mec dès qu'j'le r'croise! Parc'que bon, l'père ULMANN, y critique pas hein, mais il avoue qu'ça lui a pas fait plaiz! Merde, il l'a empêché d'avoir une place pour l'titre. Donc bon, si y peut lui faire voler quelques dents en lui foutant des patates, y s'gên'ra pas! Ca lui rendra pas sa chance pour l'titre, mais bon, on prend c'qu'on peut...

Le patron : Eh ben, tu prends ça plutôt bien!

ULMANN : Ah ça, l'mec ULMANN, l'est pas rancunier comme type, une fois qu'il a pu cogner. Bon, l'Deffataque, ça a pas l'air d'être l'mauvais bougre non plus. Y fait une école d'baston, ça l'père ULMANN, y respecte, vu son amour d'la baston. D'ailleurs, l'Deff, y pourra sûr'ment prendre quelqu'cours quand y verra l'père ULMANN d'plus près un d'ses quatre, enfin, surtout quand il se s'ra pris son pied dans l'pif - sans rancune hein! - juste, bon, pour r'mett' les choses en ordre quoi.

ULMANN prend sa bière restante, et la boit en une seule gorgée.

ULMANN : Dis patron! Tu t'foutrais pas d'moi avec ta bière? C'est qu'elle se boit sacrément vite! Bon, tu vas d'voir m'en r'mett' deux du coup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Jeu 2 Juin - 11:51

ULMANN, cigare dans la bouche, fait face à la caméra :

ULMANN : ULMANN, y va être recta les gars ; voulait un match face au Stan', et l'Stan l'a envoyé chier pour l'tit' Suprême. Bon, ULMANN y va être franc : l'aurait fait pareil, c'était l'choix lucide. C'pendant...

Il tire une grosse taffe de cigare.

ULMANN : C'pendant, l'ULMANN, ça l'rend pas jouasse voyez vous. Ca rentrait pas dans ses plans, ni dans son intérêt. Donc, bon, l'est allé emmerder l'Stan dans son match. Faut savoir qu'l'ULMANN, sous ses dehors d'bon gars, peut être un peut tatillon, quand on lui r'fuse c'qui veut. Merde alors, voulait une bonne baston avec l'Stan, l'"Virilman" comme y s'fait app'ler, et c'mecton l'envoie chier. On peut comprendre qu'le p'tit père, soit un peu grognon non?

Nouvelle taffe de cigare.

ULMANN : Bon, du coup, ULMANN, l'était grognon comme j'disais, et du coup y s'est dit "bon, j'vais pas rester à bouder dans mon coin, autant intervenir dans l'match du Stan". C'était meilleur pour ses nerfs au ULMANN, v'voyez. Bon, ça l'a pas avancé plus qu'ça pour avoir une place au OOS c'ci dit, mais bon, toujours ça d'pris non?

Son cigare est fini, il balance ce qu'il en reste par terre et en tire un nouveau de sa poche, qu'il allume.

ULMANN : Parc'que quand même : son but au ULMANN, c'est d'participer à c'foutu Only One Survive. Pourquoi? Pa's'qui sent qu'c'est un truc pour lui ça. Une bonne grosse bastonnade, où faut rester l'dernier sur l'ring, l'ULMANN, le sent bien. Va pouvoir fout' des bourres pifs à tout l'monde, l'est dans son élément. Du coup, ULMANN, y'a moyen qui tente d'se chopper un match pour c'qualifier dans l'bousin ; sait pas encore comment - quoi que... y peut p'têt tenter d'foutre le JiJi sur un ring à Honor and Glory et l'détroncher pour s'qualifier? Bah, y trouv'ra bien une solution. Vous s'rez pas débarrassés du p'tit père d'la baston si facil'ment les gars, c'est moi qui vous l'dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Ven 10 Juin - 13:12

ULMANN est à côté de JiJi, un cigare à la bouche ; il malaxe l'épaule du journaliste d'une de ses grosses paluches :

JiJi : Alors euh... Monsieur ULMANN est venu me chercher pour...

ULMANN : Rah mon gars, mais appelle moi donc ULMANN, pas d'monsieur ent' nous!

JiJi : D'accord ULMANN... vous êtes venu me chercher pour...

ULMANN : Pour faire passer un message au Stan' bondieu, arrête d'te chier d'ssus mon gars! J'vais pas t'bouffer!

JiJi : Eh hum... c'est quoi ce message?

ULMANN lui choppe le micro des mains : C'message, c'est qu'un d'ces quatre, j'le chopp'rais l'Virilman, et qu'j'vais tell'ment l'triphaser qu'on l'appellera l'Couille-molle man. Là pour l'instant, l'Ulkster, il attend son heure, l'a le temps d'voir venir. Mais j'voulais juste lui dire au Stan : l'père ULMANN, y s'ra là, derrière toi, à t'attendre. Tu sais pas quand l'premier pain dans ta tronche partira - tu sauras seul'ment qu'il partira! Tu sais pas quand ULMANN port'ra la main sur toi - tu sais seul'ment qu'tu douilleras.

Il prend une grosse bouffée de cigare.

ULMANN : L'père ULMANN il est là mon gars, pour casser des culs, mais pas que. Faut savoir êtr' patient dans la vie - il l'est pour l'instant. Il obtiendra c'qui cherche, car il obtient toujours c'qui veut. Et c'qui veut mon gars, c'est t'botter l'cul si fort qu'ton trou d'balle rentrera à l'intérieur. Voilà c'qui veut.

Il balance le micro au sol et son mégot de cigare, et se barre en en rallumant un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Sam 18 Juin - 17:11

ULMANN est avec JiJi dans les backstages de la FGB, un cigare à la bouche.

JiJi : ULMANN, la FGB a une grande question à la bouche : pourquoi? Pourquoi après avoir dit que vous vouliez casser la gueule de Staney Rosenbaum, vouloir lui montrer que vous pouviez faire équipe? C'est pas un peu contradictoire?

ULMANN sort une flasque de sa poche, et boit une très longue gorgée, avant de la ranger à nouveau.

ULMANN : Mon gars, c'est contradictoire. ULMANN, c'qui dit, ça fait pas toujours sens. Faut dire, il est souvent bien imbibé l'gars, t'as vu la picole qu'il ingère?

JiJi : Donc euh... vous étiez bourré la dernière fois que je vous ai interviewé? Je me disais aussi que ça sentait la gnole...

ULMANN : Sache que j'sens toujours la gnôle mecton. Ca veut pas forcément dire qu'j'suis torché ou qu'j'sais pas c'que j'raconte.

JiJi : C'est pas ce que je voulais dire...

ULMANN : Rah, mais t'chie pas d'ssus, j'vais pas t'cogner, l'père ULMANN il est souvent torché, c'est pas lui qui va dire le contraire, ou cogner ceux qui disent ça - l'a pas b'soin d'excuse pour cogner t'façon...

JiJi : Mais eu là, vous êtes bourré?

ULMANN ressort sa flasque, et boit une nouvelle terrible gorgée.

ULMANN : Ca s'pourrait. T'façon, j'le suis toujours plus ou moins, j'fais pu la différence. Mais là où j'veux en v'nir... où qu'c'est qu'j'veux en v'nir... ah oui! Tout ça pour dire qu'ULMANN, il peut envoyer des messages contradictoires, et y voit pas l'problème. Bon, y peut vouloir un jour défoncer la gueule au Stan, et l'lend'main lui montrer qu'c'est un bon part'naire, tu piges?

JiJi : Moyennement... la fiabilité, c'est quand même un critère important en équipe?

ULMANN : Certes ; mais étant donné que soit j'défonce le Stan, et j'lui déphase sa gueule manière hardcore, soit on fait équipe et y'a moyen qu'j'lui défonce pas sa trogne, bon, j'pense que même si l'message peut sembler contradictoire, bon, t'peux voir à peu près où ça mène non?

JiJi : Donc vous menacez Stanley pour qu'il se mette en équipe avec vous?

ULMANN : Menacer, tout d'suite... disons qu''j'l'incite à faire l'bon choix. C'est tout.

Il boit une nouvelle gorgée, puis prend le temps de prendre une bonne taffe de cigare.

ULMANN : T'façon, on n'a pas écarté la possibilité qu'j'sois torché, qu'j'raconte de la merde, et qu'j'vais défoncer l'Stan à la première occase quoi qu'il arrive. Ou même qu'j'étais torché au show. J'pense que l'mieux à faire, c'est qu'j'aille m'pinter au bar l'plus proche. Yep.

Sur ce, ULMANN quitte JiJi, en finissant les dernières gouttes de sa flasque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Ven 24 Juin - 14:41

ULMANN : QUELLE PUTAIN D'CHALEUR!

ULMANN dans loge sue à grosse goutte. Il fait très chaud.

Il sort une flasque de sa poche et boit une longue rasade.

ULMANN : Putain, l'est bien important d's'hydrater...

Il boit une nouvelle rasade.

ULMANN : Bon... merde, faut qu'j'appelle JiJi... JIJI!

Rien.

ULMANN : JIJI! Ramène ton cul ici on gars, ça va barder sinon!

JiJi arrive timidement à la porte.

ULMANN : Bordel, j'ai failli attendre!

JiJi : J'ai fait aussi vite que j'ai pu, après, je suis pas votre assistant personnel...

ULMANN le foudroie du regard, et boit une nouvelle rasade.

JiJi : Vous vouliez me voir pour quoi?

ULMANN : Euh... merde, ça m'est sorti d'la caboche... t'vois, fait chaud, donc j'm'hydrate, mais ça aide pas à garder les idées au clair... par contre ça m'aide bien à cogner, ça, y'a pas à dire.

JiJi déglutit.

ULMANN : C'que j'voulais dire... roh j'sais pu... sans doute parler des deux aut' là...

JiJi ; Euh... Grandgousier et Galaad, les Bi-Croquants j'imagine?

ULMANN : AH ouais ces types là!

JiJi : Parce que vous les avez...

ULMANN : Attaqué au dernier Gigablast, ouais ouais j'sais bien...

Il boit une nouvelle rasade.

JiJi : Et vous avez fait ça...

ULMANN : Pour avoir un putain d'match contre eux pour pouvoir m'qualifier pour c'putain d'Only One Survive.

JiJi : Mais pourquoi eux?

ULMANN : Bah pourquoi pas? 'fin, j'ai rien contre eux, même plutôt ça m'a l'air d'êt' des bon vivants, l'père ULMANN il aime ça, mais voilà, j'avais picolé j'crois bien, ça m'semblait être une bonne idée, et là, même maint'nant, ça m'semblait êtr' la meilleure idée!

JiJi : Et pourquoi Stan?

ULMANN : Rah pourquoi, pourquoi, mais j't'en pose des questions merde? Pourquoi Stan? Mais parc'que l'père ULMANN, l'a décidé comme ça bon sang d'bois! Et quand ULMANN y décide, ULMANN y fait, merde, c'est pas compliqué, qu'est-ce t'a à aller ergoter comme ça mon gars? ULMANN, l'a choisi Stan, et l'a choisi les Bi-croquants, et puis c'est marre à la fin!

JiJi : Hum... d'accord...

ULMANN : Donc bon, ULMANN, va prendre l'Stan par la peau du fion pour qui combattent ensemble les deux d'en face, vont les défoncer parc'qu'ULMANN va cogner comme un rat mort, y s'ront dans le Only One Survive, ULMANN y va y botter des culs et p'is voilà, bordel, y'a pas à tortiller du cul mon gars! Et tout ça, parc'qu'l'ULMANN, il l'a décidé!

Il torche une nouvelle fois.

ULMANN : Bon, t'peux dégager, tu m'pompes l'air, fait trop chaud ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Jeu 21 Juil - 13:57

ULMANN est avec JiJi, un gros cigare dans la bouche.

JiJi : Bonjour à tous, je suis avec ULMANN, pour parler de ce qu'il s'est passe à Honor and Glory...

ULMANN : C'qui s'est passé mon gars, c'est qu'moi et l'Stan on a botté l'cul aux Bi-Croquants.

JiJi : Euh oui certes, mais vous avez gagné d'une manière que beaucoup qualifierai de... peu fair play, en tout cas pas d'une manière très propre.

ULMANN s'esclaffe : Pas très propre! Comme t'y vas mon JiJi! Oui, l'ULMANN, il a gagné à la fion, en les déconcentrant avec d'la bouffe. Et alors? T'as des réclamations à faire?

JiJi : Non mais...

ULMANN : Mais rien mon gars. ULMANN, l'a dit qu'il allait gagner, l'a gagné, c'est marre, va pas chercher midi à quatorze heures mon gars. ULMANN, l'est là pour cogner et gagner des matchs, et c'est c'qu'il a fait mardi.

JiJi : Certes... mais bon, ça vous a pas suffit pour gagner l'Only One Survive.

ULMANN tire une taffe : Bah... mon gars, l'père ULMANN l'est philosophe. C'est dur d'gagner l'OOS. C'est pas du un cont' un, ou un truc comme ça. Y'a pleins d'bonhommes, c'est l'gros bordel. C'est l'genre d'match qu'bien sûr l'père ULMANN y veut gagner, mais bon, y sait qu'les chances y sont réduites. Non, l'ULMANN, y torture pas la nouille avec c'te défaite. Un jours le gars, saura s'arrenger un match aux p'tits oignons, une vrai chance d'gagner l'titre. Jus'qu'à c'jour là, l'attendre. l'a d'jà beaucoup attendu dans sa vie. Peut attendre encore. Un peu.

JiJi : Vous dites que vous vous lancerez dans la capture du titre suprême que Filmore a conservé?

ULMANN : Rah, j'ai pas dit ça. J'dis qu'un jour, l'père ULMANN, saura s'créer ou s'saisir sa chance. Va pas tout t'annoncer maint'nant, ce s'rait pas rigolo.

JiJi : Du coup, y'a-t-il une chance de vous voir encore en équipe avec Stanley Rosenbaum ou vous allez vous lancer en solo?

ULMANN, souriant : Ah ça mon gars... ça dépend pas que d'moi. Moi, m'allier au Stan, pourquoi pas. Y'a des titr'à aller chercher. ULMANN, veut du titre quand même. Après, faut voir si l'Stan l'en a envie. Doit pas savoir si y peut faire confiance au père ULMANN ; et l'a bien raison, l'père ULMANN non plus y sait pas trop si on peut lui faire confiance. L'père ULMANN, c'est plutôt l'impulsif qui fait c'qui lui plait. Mais après... l'Stan, l'a dû voir qu'lui et l'ULMANN pourrait s'démerder ensemble. Alors pourquoi pas?

ULMANN tire une nouvelle taffe ce cigare.

ULMANN : Après, j'lui mettrai p'têt un Big Boot dans la face au prochain show, va savoir.

JiJi : Eh bien... on verra bien j'imagine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Dim 21 Aoû - 13:51

Jiji pénètre dans une chambre d'hôpital ; sur un lit, perfusé de partout, tout les membres dans le plâtre (même les doigts), se trouve ULMANN. Son crâne est entouré de bandage. Il porte un bandeau sur l'oeil droit.

Jiji : Oula... vous n'en faites pas un peu trop?

ULMANN : P'tit gars... l'ULMANN, c'est p'u d'son âge tout ça... c'est un vieux d'la vieille... les combats, tout ça, bah son corps y supporte d'moins en moins... là, j'ai ma sciatique qu's'est réveillé mon gars, l'père ULMANN, peut d'dire, y douille!

JiJi : Oui mais là en l'espace de quelques semaines vous avez eu la lèpre et la moitié de votre corps dans le plâtre... en plus c'est ridicule, on a vu au dernier show que vous étiez bien plus en forme que ce que vous prétendiez...

ULMANN s'allume tant bien qu'mal un cigare.

ULMANN : Mon gars, p'têt ben qu'c'est au dernier show qu'l'ULMANN y f'sait semblant de faire semblant de faire semblant de pas être en forme, pour faire croire qu'en fait il l'était alors qu'il l'était pas!

JiJi : Euh... dans quel but?

ULMANN : Justement! (il se sert un verre de gnôle)

JiJi : Je ne comprends pas du tout la manoeuvre!

ULMANN : Torture psychologique mon gars! ULMANN, quand l'était mercenaire, f'sait des trucs comme ça. L'ennemi y comprenait que dalle, et à la fin y s'prenait une mandale.

JiJi : Ok... vous craignez pas de déstabiliser votre partenaire avec tout ça?

ULMANN : Le Stan? Rah, mais non, l'est solide l'gaillard, y sait qu'y y'a qu'une seule chose d'certaine dans c'bas monde, et y s'concentre là d'ssus : foutre d'plus grosse beigne qu'son adversaire!

JiJi : N'empêche que vous lui avez fait perdre son dernier match, et que ça a pas eu l'air de lui faire plaisir... vous vous êtes même disputé!

ULMANN : Bah oui mon gars, on est des bonhommes l'Stan et moi, et quand y'a un truc qui va pas, ben on l'dit, même si on doit gueuler ou s'foutre sur la tronche! C'est l'plus sain mon gars, parole d'ULMANN. Là l'Stan l'était pas content, y m'la dit, j'lui ai dit qu'y pouvait aller s'faire foutre, y m'a traité d'gros gland alcoolique, et voilà, maint'nant, c'est réglé!

JiJi : Oui effectivement, c'est plus sain...

ULMANN tire une grosse bouffée de cigare.

JiJi : Et avec tout ça, vous ne semblez pas vraiment vous occuper de la Generation Clash, dans vos propos en tout cas.

ULMANN : Mais qu'est-ce tu veux que j'dise sur elle? C'est quoi la Generation Clash? Des gonzesses qui cognent ; moi, j'pense qu'le Stan et moi on cogne plus fort. Quoi dire d'autre? Generation Clash, pas Generation CLash, moi j'm'en tartine, c'que j'veux c'est les titres, et puis basta. Qu'ça soit elles ou un autre qui les ait, j'm'en contrebranle mon gars...

il se met à tousser

ULMANN : Rah JiJi, j'ai mon cancer qui s'remet à faire des siennes... va falloir qu'tu m'laisses mon gars... l'père ULMANN doit être prêt pour Sang%...

JiJi secoue la tête, incrédule, mais s'en va.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: ULMANN   Ven 18 Nov - 23:26

ULMANN, binouze à la main, au Médiéval, son rade favori :

ULMANN : Rah, l'père Wilson, j'l'avais oublié c'con là! Bordel!

Il vide sa bière d'un coup.

Le patron : Ah p'tain oui, t'a collé aux basques pendant un moment!

ULMANN : Un peu mon n'veu! Collé aux basques, c'est peu dire, pire qu'une merde sous la s'melle le gars! Y t'lâche jamais quand il a décidé d'te péter les noix! Ca on peut dire, l'mec sait Persée et encaisser les mandales!

Le patron : Ca t'fait pas chier d'le raffronter?

ULMANN, après s'être allumé un cigare : Bah, faut bien affronter quelqu'un, alors lui ou un autre...

Le patron : C'est qu'y cause l'mecton!

ULMANN : Putain c'est pas peu dire! Y jacasse la gars, s'arrête jamais! L'ULMANN, l'a pris l'plis d'p'u l'écouter. Ca s'passe pas trop mal d'puis. Y comprend jamais vraiment c'qui dit t'façon. Bon, y s'dit qu'le St Mich' au moins, l'est plus dans la bastonnade que dans la parlotte. Ca l'repose l'ULMANN.

Le patron : J'peux t'faire un résumé : y t'dit qu'il a pris ton titre à la SoW, et qu'il te prendre c'ui là!

ULMANN : Bah qu'il dise, qu'il dise. L'ULMANN, lui en r'tourn'ra une et y s'écrasera. C'roquet rest'ra toujours à la place subalterne. Y tourn'ra autour d'ces p'tits titres et chop'ra jamais la grosse ceinture. ULMANN va lui faire manger du beignet, et p'is ce s'ra marre.

Le patron remet une bière à ULMANN. La caméra s'éteint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ULMANN   

Revenir en haut Aller en bas
 
ULMANN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Répondre au sujetSauter vers: