L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Répondre au sujetPartagez | 
 

 Here come the girl in Black

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serena Black
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Here come the girl in Black   Lun 15 Aoû - 0:26

La caméra s'allume sur la sortie d'un bar ou on peut voir très distinctement la nouvelle recrue de la FGB dans une longue robe de soirée, elle va visiblement fêter la signature de son contrat juteux en compagnie de deux jeunes hommes bien baraqués comme elle les aime. Serena lance un petit sourire à la caméra alors qu'on lit la joie sur son visage. L'un des deux hommes leur indique le chemin du parking où est garée sa voiture, c'est un endroit un peu à l'écart à l'arrière du bar. Le caméraman fait ce qu'il peut pour les suivre jusqu'à ce qu'ils tournent dans la ruelle vers le parking. Pendant plusieurs secondes les trois individus ne sont plus dans la caméra et on se met à entendre des cris et des bruits de vitres qui se brisent puis plus rien... Quelques secondes plus tard on retrouve Serena assise en tailleur sur le capot de la voiture, les bras qui tiennent sa tête alors qu'elle se balance d'avant en arrière. Le premier homme a la moitié du corps à travers la vitre de la portière gauche et que le deuxième est en sang sur le sol devant la voiture.

CAMERAMAN : Mais... Qu'est-ce que vous avez fait Serena ?!

Serena stoppe soudainement de se balancer et relève la tête en la penchant en direction du caméraman avec un sourire sadique sur le visage. L'homme lâche alors la caméra est part en courant. S'en suit un fou rire de la part de Serena pendant plus d'une minute. Puis elle se lève et vient prendre la caméra pour se filmer elle-même.

SERENA BLACK : Serena ? C'est pas elle qui a fait ça...

Elle approche la caméra de son visage en souriant et en se tirant les cheveux comme si elle s'apprêtait les arracher avec son autre main.

SERENA BLACK : C'est moi, Sarah !

Mad Black explose de rire et alors que des bruits de sirènes de police se font entendre elle se met à danser puis s'arrête brusquement pour rapprocher la caméra de son visage encore une fois.

SERENA BLACK : J'ai été enfermée pendant dix ans à l'intérieur de sa tête par la faute de ses médecins et de ces putains de pilules mais maintenant je suis là... Et je veux m'amuser ! Quand on s'est échappées et après avoir fuient les pseudo-médecins qui nous ont couru après j'ai forcée ma sœur chérie à postuler à la FGB. Vous vous demandez pourquoi ?

Elle esquisse un léger sourire.

SERENA BLACK : Je vais y foutre un bordel monstre, voilà pourquoi. Le sang va couler comme l'eau dans une fontaine, je vais faire de cette fédération mon bac à sable où je pourrais jouer à un jeu dangereux. Vous voulez jouer avec moi ?

Serena se remet à rire frénétiquement en fixant la caméra alors que le bruit des sirènes de police est de plus en plus proche... Elle prend les clés de la voiture dans la poche de jean de l'homme qui a traversé la vitre, dépose la caméra sur le toit de la voiture, puis elle entre à l'intérieur de celle-ci. Les voitures de police arrivent et bloquent la ruelle permettant de sortir du parking. Les policiers forment alors un barrage et un homme en blouse blanche se tient devant les voitures de police avec un mégaphone.

HOMME EN BLANC : Serena il est encore temps de vous rendre à la police ! Tout ira bien !

SERENA BLACK : JE SUIS SARAH PAUVRE CON !!!

La belle blonde fait démarrer la voiture et fonce en direction du barrage de la police et de l'homme en blanc. Ce dernier à tout juste le temps de s'écarter alors que les voitures de police sont poussées sur le côté laissant s'échapper Serena Black alors que la caméra sur le toit tombe au sol mettant fin à l'enregistrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Black
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: Here come the girl in Black   Ven 19 Aoû - 2:26

La caméra commence à filmer dans le dos d'un homme vêtu de noir qui semble descendre lentement un grand nombre d'escalier menant plus profondément dans le sol vers une cave. Il n'y a pas un seul bruit aux alentours, il semblerait qu'on soit ici assez éloigné de la ville. L'homme ouvre alors la porte menant à l'intérieur de la cave qui est très légèrement éclairée. Il continu a avancer dans un long couloir alors qu'il y a des portes à sa gauche et à sa droite. Il va jusqu'au bout du couloir, s'arrête devant la dernière porte tout au fond et déverrouille la serrure de la porte avant de l'ouvrir. On peut alors voir Serena par dessus l'épaule de l'homme. Cette dernière est ligotée à une croix et se débat comme une enragée lorsque l'homme entre dans la pièce puis elle se met à rire avant de reprendre un air totalement sérieux en se léchant les lèvres.

SERENA : Ba alors mon chou, tu m'as manqué. Après tout ce que tu as fais pour moi à l'asile j'ai pensé que tu voudrais au moins tirer ton c...

Pas le temps de fini sa phrase pour Serena qui était de toute évidence habitée par Sarah puisque l'homme lui plante une seringue en plein dans le cou et la jeune femme laisse alors retomber sa tête. Quelques instants plus tard elle reprend conscience et semble apaisée.

INCONNU : On va peut-être pouvoir discuter maintenant que Sarah est partie ?

SERENA : Oui bien sur pasteur Amadeus.

DAMIAN : Tu peux m'appeler Damian. Du moins à condition que notre petit accord soit toujours d'actualité sinon tu n'auras pas besoin de retenir mon prénom...

SERENA :
Je ne retournerais là-bas pour rien au monde, je ferais tout ce que vous voulez mais ne me renvoyez pas là-bas vous êtes mon sauveur !

DAMIAN : Tu crois vraiment que je te renverrais à Londres ? Ton châtiment serait bien pire, tu penses avoir connue l'enfer à l'asile mais il n'en ai rien. Je peux t'éviter le châtiment de Dieu mais pour ça tu vas devoir purifier les âmes de tes nouveaux collègues. J'ai fais parti de ce monde dans lequel tu es désormais. J'ai été lutteur moi aussi et j'ai pu voir à quel point ces êtres sont des barbares sans cœurs et sans raison. J'ai pu voir des choses que personne ne devrait voir. Autrefois c'était un sport noble puis est venu le temps de se battre avec des chaises, puis du fil barbelé, des battes de baseball, des tables, des échelles et j'en passe. Ce sport a été perverti, il est sortit du droit chemin depuis bien trop longtemps maintenant. Toi et moi nous allons remettre le monde de la lutte dans les bonnes grâces du seigneur en montrant la voie du Divin à chaque lutteur de cette fédération d'impies, de mécréants et d'infidèles. Ensemble nous construirons une nouvelle FGB à l'image de notre seigneur et nous éradiquerons le mal qui y règne !

Damian Amadeus se rapproche de Serena et commence à défaire les liens qui la retienne collée à la croix.

DAMIAN : Mais tu vois Serena, avant que je te sauve de l'enfer dans lequel tu es certaine d'aller, j'ai besoin que tu combattes le mal... par le mal.

Il lui plante une nouvelle fois une seringue dans le cou, la belle blonde baisse à nouveau la tête pendant quelque instant, puis la redresse rapidement et se libère des liens. Elle pousse Damian contre le mur et vient lui lécher le visage avant de partir en courant et en ricanant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Black
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: Here come the girl in Black   Mer 31 Aoû - 11:38

On se retrouve dans une petite église perdue en plein milieu de nul-part, le pasteur Damian Amadeus se tient droit devant tout le monde, les bancs sont remplis et l'audience attend avec impatience le discours du pasteur.

DAMIAN : Je veux tous vous remercier d'être venu jusqu'ici, ce matin. Je sais que ce n'est pas toujours facile de se motiver à traverser la ville pour venir ici, les enfants ne veulent pas s'habiller, il faut faire la lessive, la voiture tombe en panne, il faut payer les factures, tondre la pelouse. Bref c'était une longue semaine pour vous tous et une autre commencera dés demain grâce à Dieu. Et en plus, la vraie raison pour laquelle ce n'est pas simple de venir ici c'est … A quoi ça sert ?

Les gens se questionnent, certains semblent étonnés de la question du pasteur, d'autre s'indignent.

DAMIAN : Je veux dire regarder le monde dans lequel on vit, allumez la télévision, allez sur internet, écoutez la radio ou regardez à travers votre foutu fenêtre. C'est un monde de fou là dehors. Des guerres de partout, des bombes qui explosent dans des écoles, des gens qui incendient des maisons comme vous avez certainement pu le suivre aux infos dernièrement ... Les gens ne se prennent même plus dans les bras pour se saluer par peur des maladies. Oui, ce monde se transforme en une vaste étendue de merde. Et vous savez quoi ? Tout ça, c'est votre faute. Vous avez tous tournés le dos au Seigneur. Votre désespoir vous a fait perdre la foi et adorer de fausses idoles comme Wes Yesco ou encore Flying Booya et j'en passe. Mais ces idoles, ces choses impies, elle ne vous sauveront pas. Tout comme l'argent ne vous sauvera pas. Le sexe, l'amour ne vous sauvera pas non plus. Vos parents, vos précieux enfants, vos nouveaux gadgets électroniques … Rien. Rien ne vous sauvera du jugement de Dieu. Vous êtes des pêcheurs !

L'audience commence à huer le pasteur et tout le monde commence à discuter entre eux.

DAMIAN : Vous vous êtes éloignés, vous avez oublié le pouvoir du Seigneur ! Mais il n'est pas trop tard, j'ai récemment recruté deux personnes qui ont été choisi directement par Dieu lui même pour que ma solution au problème qui gangrène notre monde fonctionne simplement et sans aucun problème. Car il vous faut quelqu'un pour vous ramener vers Dieu, quelqu'un pour vous montrer le chemin un par un. Vous avez de la chance … Je suis là. Et je suis venu avec la solution au problème.

Damian Amadeus pointe du doigt la porte en face de lui et c'est alors qu'elle s'ouvre. Serena Black arrive les mains dans le dos dans un état pitoyable, ses vêtements sont déchirés et elle penche sa tête sur le côté alors qu'elle arbore un grand sourire sur le visage.

SERENA : Coucou ! Vous voulez jouer avec moi ?

Serena enlève ses mains de son dos dévoilant alors une barre de fer dans chaque main, les gens commencent à crier et certains essayent de sortir mais deux hommes qu'on arrive pas à reconnaitre dont un plutôt immense ferment la porte. Pendant que Serena passe à tabac les personnes présentes Damian se retourne pour ne pas avoir à regarder la scène et répète en boucle cette phrase.

DAMIAN : Il faut combattre le mal par le mal. Il faut combattre le mal par le mal. Il faut combattre le mal par le mal. Il faut combattre le mal par le mal. Il faut combattre le mal par le mal.

Les caméras s'éteignent sur cette scène d'une violence extrême.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Black
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: Here come the girl in Black   Jeu 29 Sep - 23:40

Ce qui semble être un écran de contrôle de caméras de sécurités est filmé par le caméraman est l'on distingue sur l'un des écrans une jeune femme blonde assise en tailleur la tête baissée au centre d'une pièce blanche où il n'y a rien d'autre qu'un miroir devant elle. Elle fini par se lever et on peut désormais clairement voir dans le reflet du miroir que c'est Serena Black. Son visage est coupé en deux par de la peinture noire d'un côté et blanche de l'autre. Serena fixe longuement le miroir puis se rapproche très prés de celui-ci en tournant la tête pour que ce soit la face blanche de son visage qui apparaisse dans le miroir.

SERENA : Qu'est-ce que tu as encore fais pour que je me retrouve ici ?

Quelques secondes s'écoulent puis elle tourne brusquement la tête laissant alors apparaitre le côté de son visage peint en noir. Son ton change aussi soudainement.

SARAH : Je fais ce qui doit être fait à la FGB et ce que personne n'a les couilles de faire. Tu ne croyais tout de même pas que j'allais obéir aux ordres de ton petit puceau de pasteur et rester enfermée sagement dans une loge alors que je peux m'amuser avec les autres ? Depuis qu'on s'est évadées j'ai gentiment suivie tout ce que tu voulais faire, je suis restée là bêtement à regarder chacune de tes actions. Et tu sais quoi ? On avance pas avec toi. Regarde quand c'est toi qui a le contrôle je me retrouve enfermée, c'est toujours la même chose ! Tu es ennuyeuse Serena tu comprends ça ? Les fans ne s'amusent pas avec toi alors qu'avec moi c'est tout l'inverse. Quand je suis venu frapper Wes Yesco après son combat, ce n'était pas parce que j'ai quelque chose contre lui. C'était uniquement pour me divertir. Et j'ai été divertie.

Elle affiche un grand sourire qui disparait rapidement lorsque Serena tourne de nouveau la tête.


SERENA : Tu te rend compte que tu nous met en danger toutes les deux ? Ce type que tu as sauvagement agressé c'est le champion Bloody. C'est peut-être l'homme le plus dangereux de la fédération. Je comprend pas ce qui ne va pas avec toi ...

SARAH : Je vais très bien au contraire ! Je ne me suis jamais sentie aussi bien ! Mais ... vraiment ça c'est un champion ? Sœurette il va falloir que tu comprennes que la FGB n'a pas de place pour les faibles. Il faut créer la surprise, il faut qu'on ai notre moment de gloire, qu'on choque. Pour l'instant tout le monde crois qu'on est folles mais tu sais aussi bien que moi que c'est pas le cas. Ensemble on est plus forte que tout ce ramassis de mâles sous stéroïdes avec leurs égos surdimensionnés et leurs palmarès qui ne valent rien. Ils pensent avoir tout vu mais ils ne savent rien de ce qui les attend. Fais moi confiance, Wes Yesco n'est qu'un moyen d'atteindre notre objectif. Damian peut faire ce qu'il veut pour essayer de nous utiliser mais je ne le laisserais pas faire lui et ses sbires Wilson et Brujah.

SERENA : Mais ils sont là pour notre bien ...

SARAH : Personne ne veut notre bien sœurette on est que toutes les deux, pour toujours et à jamais on est liées par le sang.

Serena met brusquement un coup de tête dans le miroir qui se brise, elle saigne abondamment mais quand elle relève la tête elle se met à rire alors que la caméra film désormais Damian Amadeus qui regardait la scène sur l'écran de surveillance.

DAMIAN : Pauvre fille ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Here come the girl in Black   

Revenir en haut Aller en bas
 
Here come the girl in Black
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pom Pom girl Skaven pour CD+ WIP Nurggle BB
» [Skin] Girl Sacha
» .:Bon anniversaire Black:.
» Call of Duty : Black Ops
» Mes Black Templars

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Répondre au sujetSauter vers: