L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 SANG %

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10660
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: SANG %   Mar 30 Aoû - 7:11

FGB Presents





SANG %




Bienvenu à tous à SANG %, le PPV anniversaire de la FGB. Nous fêtons nos neuf ans et à l'occasion, nous vous proposons une carte exceptionnelle. Je suis William Shadok. A mes côtés, Harry Wayland. ( Bonsoir tout le monde ). Nous sommes en direct de l'Arena Macabra où l'ambiance est survolté. ( Le public est très bruyant. Avec de la chance, il couvrira votre voix. Le pied ). Ou la votre.
Revenons en à la carte. Flying Booya a fait son retour il y a quelques semaines et affrontera le champion suprême Mr. Mayhem durant notre main-event. ( Les titres Bloody et Vice-Champion sont de retour avec deux matchs très attendus. Wes Yesco et Mark Gaillard s'affronteront. Si le suisse gagne, il deviendra pour la sixième fois champion Bloody. Autant dire, il deviendra le lutteur le plus titré à la FGB ). Et pour le titre de Vice-Champion, nous verrons peut-être la confrontation tant attendue de l'année: M Cube et Kronos dans un match qui aura tout du règlement de compte. Et rien d'un match de lutte conventionnel. ( Et puis il y a les titres par équipes entre la Generation Clash et des challengers diminués. Stanley Rosenbaum fait équipe avec un ULMANN blessé mais décidé à lutter ). Bref, le PPV risque de rester dans les annales de la lutte.





Direction l'action avec notre premier match alors que Pépin Leroy, accompagné par Carrie, fait son entrée. Il a le sourire aux lèvresL ( Ce qui dénote avec Carrie qui, elle, ne l'a pas du tout ). C'est plus un combat entre Carrie et Defattaque par lutteur interposé auquel nous allons assister en ce début de PPV.
L'arbitre du match est Jonas Sanoj. Pépin Leroy arrive devant le ring et reçoit les dernières recommendations de Carrie, avant de passer les cordes afin de gagner le ring. Il salue les fans, encore timidement, quand démarre la musique de Krane King, le poulain de Defattaque. Les deux hommes apparaissent dans tout leur arrogance. Pour Krane, affronter Pépin, c'est juste un entrainement. Mais vu comment le jeune lutteur a vite appris au côté de Carrie, il risque d'avoir une sacrée surprise. ( Faut pas avouer que Pépin a même quelques semaines d'expériences de plus que King ).
Defattaque n'a pas perdu une seconde alors qu'ils arrivent près du ring. Le voilà déjà en train de s'en prendre verbalement, à plusieurs mètres de distance, à Carrie, tandis que son poulain rejoint le ring où l'attend avec impatience son adversaire.
L'arbitre discute avec les deux hommes, histoire de leur rappeler les règles mais le fait d'entendre Defattaque hurler après Carrie le stoppe. Il se penche sur les cordes, apostrophe le manager de King et lui conseille de mettre une sourdine si il ne veut pas retourner fissa en coulisses. Defattaque, entre deux "bordel de..." s'excuse auprès de Sanoj qui retourne vers les lutteurs. Et la cloche sonne.



PEPIN LEROY ( avec Carrie ) VS KRANE KING ( avec Defattaque )



Krane King bondit sur Pépin qui reculait au même instant. Le pauvre Leroy n'a rien vu venir et subit une série de coup d'avant bras sur la nuque et le haut du dos. On le projète tête en avant dans le coin, entre les cordes et il se mange le poteau. Il s'effondre, KO et Krane fait déjà le tomber sous les applaudissements de Defattaque. UN... DEUX... L'arbitre signale à Krane que le pied de Pépin est sous les cordes. Defattaque accuse Carrie de l'y avoir placé alors qu'elle se trouve à l'autre bout du ring. ( Ce PPV commence sur les chapeaux de roue ).


On relève Pépin Leroy, toujours KO, et on le soulève par le bassin mais Pépin surprend tout son monde, et surtout King, avec un petit paquet. UN... DE... Dégagement de King. Les deux hommes se relèvent mais le protégé de Defattaque est le plus rapide. Clothesline qui fait tourner sur lui même Pépin dans les airs avant le voir retomber durement sur le tablier du ring. Krane King prend quelques secondes afin de mesurer l'intensité de la foule... ( Il va se rendre compte que les fans sont du côté de Pépin Leroy avec leurs huées à son égard ). Defattaque interpelle King et lui dit de ne pas y faire attention. Visiblement, King l'avait déjà décidé ainsi, vu le sourire suffisant qu'il porte. ( Les gens n'aiment pas qu'on leur donne des leçons, et King donne des leçons. Du moins, je suis certain qu'il voit les choses ainsi ).


Krane King relève Pépin qui le surprend à nouveau avec une série de coup de poing dans le plexus solaire. Krane King recule, la respiration coupée. Pépin Leroy prend un élan. Krane tente de l'attraper mais Pépin glisse entre ses jambes, se redresse et effectue un balayage que envoit King au sol. Pépin tente le tomber mais le Defattaque guy se dégage.


Pépin Leroy relève son adversaire et tente d'effectuer un camel clutch ( il aurait dû le laisser coucher pour cela. ) mais Krane King lui balance un coup de pied dans les valseuses. L'arbitre le prévient qu'à la moindre erreur supplémentaire, il le disqualifie. Defattaque hurle des insanités à l'adresse de l'officiel mais ce dernier reste concentré sur le match. Krane King balance une manchette à leuropéenne à Pépin Leroy avant de l'expédier dans les cordes. Defattaque continue de beugler mais Carrie s'y met à son tour avec seulement deux mots. ( La ferme ). Belly to belly suplex sur Pépin Leroy. ( Et maintenant Defattaque gueule que Carrie le menace ). L'arbitre, excédé, lui donne un dernier avertissement. ( A mon avis, c'est un de trop ). Surtout qu'il l'avait déjà prévenu.


Dans le ring, malgré les cris de Defattaque, et Carrie qui semble prête à aller le faire taire à sa manière, Krane King se positionne sur Pépin Leroy, au sol, et lui soulève la tête dont l'une de ses mains lui broie la boite cranienne. L'arbitre demande à Leroy si il souhaite abandonner. Ce dernier pousse un cri de douleur en guise de réponse mais heureusement pour lui Krane King ne semble pas vouloir en finir ainsi car il lâche la pression... et enfonce son coude sur la tempe du protégé de Carrie. ( Une souffrance pour une autre... oui, heureusement, comme vous dites ).


Pépin Leroy se débat, subissant la pression du coude qui cherche à le perforer. Krane King se lasse et relàache son coude... avant de l'asséner violemment à nouveau sur la tempe de son adversaire. On lui rive les épaules pour le tomber. UN... DEUX... Dégagement. Krane King se relève et demande à l'arbitre si cela lui arrive souvent de compter aussi lentement. ( Il n'a pas compté lentement ). Krane King semble penser que si. L'arbitre lui répond que ce n'est pas le cas. Krane King dit que si. Il n'a pas l'air de supporter qu'on lui dise le contraire... Oh, roll up par Pépin Leroy. UN... DEUX... Dégagement de Krane King.


Les deux hommes se relèvent. Clothesline esquivée par Pépin. Coup de pied arrière de Leroy sur le crâne de King qui termine au sol. Pépin tente le tomber. UN... DEUX... Dégagement alors que Defattaque tape sur le rebord du ring pour réveiller son poulain. Carrie fait de même histoire que Pépin Leroy ne lache pas la pression.


Pépin Leroy reçoit l'ordre de Carrie ( c'est une proposition, plus qu'un ordre ) d'en finir. Il relève Krane King et le soulève en un enfourchement. Il le place tête à l'envers dans un coin et écrase de son pied son visage. L'arbitre compte jusqu'à trois avant qu'il n'arrête. Il devient un peu plus dur le Leroy. ( Si il veut survivre ici, il vaut mieux ). Krane King s'effondre au sol. Pépin Leroy le tire par la jambe pour le ramener au centre du ring et le retourne sur le dos. Il fait un tomber. UN... DEUX... Dégagement. Carrie est en train de gueuler car elle juge que son poulain ne l'écoute pas: il doit en finir, et cela veut dire faire en sorte que King ne se relève plus avant le son de la cloche. Defattaque demande à l'arbitre de faire taire la sorcière. Je ne fais que répéter ce qu'il dit hein... L'arbitre, lui, demande à Defattaque de se taire. ( Mais pourquoi il ne le vire pas ? C'est genre je fais des menaces mais je ne les tiens pas. Je suis déçu par Jonas Sanoj ).


Pépin Leroy relève Krane King et l'envoit dans les cordes... KING SMASH !!!! Krane King vient d'enfoncer ses deux coudes dans le visage du pauvre Leroy. ( Il va se retrouver défiguré après un coup pareil ). Le poulain de Defattaque est de retour aux affaires. On place Pépin en position de back suplex... Gululuslam. On tente le tomber. UN... DEUX... TR... Dégagement de Pépin Leroy mais ce fut juste. Et on entend Defattaque hurler après Carrie que maintenant elle va voir ce qu'un vrai lutteur fait quand il doit en finir.


Krane King relève Pépin Leroy... mais ce dernier le suprend avec un petit paquet. UN... DEUX... TR... NON Dégagement in extremis de Krane King. Et c'est Carrie qu'on entend maintenant pousser de gros ah ah ah ah en pointant du doigt le manager ennemi. Les deux lutteurs se relèvent... Coup de pied dans l'estomac de Krane King. Elan de Pépin Leroy... KRANESHOCK !!!!!! UN... DEUX... TROIS !!!!! C'est terminé !!!!


Spoiler:
 




On va aller en coulisses pour y retrouver JiJi avec son invité qui n'est autre que le champion suprême Mr. Mayhem.


JiJi: Mr. Mayhem, vous allez affronter Flying Booya tout à l'heure. J'aimerais connaître votre état de pensée.


Mr. Mayhem: Mon état de pensée ? Sérieusement ? Je le donne semaine après semaine mais il est clair que toi comme les autres, à l'extérieur, ne supportent pas de le connaitre. Flying Booya crie au scandale parce que j'énonce des vérités. Il croit que défendre ces viandes qui ne sont là que pour voir du sang, qui ne réagissent qu'à leur instinct primaire, fait de lui quelqu'un de bien. C'est soit un aveugle, soit un hypocrite. Qu'il cautionne ou ignore cet état de fait... qu'est ce que cela fait de lui ? Une ordure ou un abruti. Peut-être les deux. Mais à coup sûr, cela l'empêchera de changer, et donc de rester constamment le perdant qu'il est. Tout à l'heure, dans le ring, cette vérité le frappera en pleine tête quand il se fera river les épaules pour le compte de trois. Voilà mon état d'esprit JiJi. Et toi JiJi, qu'es-tu ? Une ordure ou un crétin ?


JiJi: Hum...


Mr. Mayhem: Je t'arrête tout de suite. Tout le monde s'en branle.


Le champion suprême s'en retourne, laissant un JiJi mal à l'aise. ( Et vous Shadok ? Vous êtes une ordure ou un crétin ? J'avoue que j'hésite beaucoup à votre sujet. La ligne est tellement mince ). Vous, par contre, c'est certain que tout le monde s'en moque.






Retour dans le ring pour un combat en équipe, un tornado match pour être plus précis. Il va opposé les monstres, les Beastlords, contre ceux qui veulent anéantir toutes les autres équipes, Ryan Wilson et Brujah Tony St. Michel.
Crimson et Vileny, les Beastlords, sont les premiers à faire leur entrée, sous les notes de ... La Terre Gronde de Motoi Sakuraba, la musique qui sert traditionnellement d'entrée à Crimson. Les deux monstres de la FGB rejoignent le ring, sous les acclamations du public, qui semblent aujourd'hui aimer les déviants. ( Par contre, visiblement, eux, ils n'aiment pas le public ).
Sur le ring, nous retrouvons pour ce tornodo match, l'arbitre Piotr, peut-être le plus carré, le plus costaud de nos arbitres. Il fallait au moins ça, pour ne pas paraitre ridicule face à quatre lutteurs comme eux.


Ryan Wilson et Tony St. Michel sont les suivants à effectuer leur entrée. De la fumée envahit le titantron et une forme rouge, bondissante, apparait. Il s'agit de Ryan Wilson qui ne tarde pas à avoir derrière lui une forme noire, carrée et gigantesque: Tony St.Michel. ( Quand les monstres rencontrent les monstres ).
Crimson et Vileny les regardent se ramener. On sent qu'ils font des efforts pour ne pas quitter le ring afin de débuter le combat à l'extérieur... ( Pourquoi justement ne font-ils pas ? ) Je ne suis pas dans la tête des monstres. ( Vous avez du mal déjà à être dans mon propore tête, alors je comprend... ) Toujours aussi drôle Harry.


Wilson et St. Michel s'infiltrent dans le ring. C'est pour les Beastlords comme un signe de départ. Ils bondissent sur leurs adversaires et Piotr se hâte de faire sonner la cloche, lançant le match.



TORNADO TAG TEAM MATCH
BEASTLORDS VS TONY ST MICHEL & RYAN WILSON



Crimson et Tony St. Michel s'échangent des droites tandis que Ryan Wilson vient de grimper sur le dos de VIleny en le bloquant avec une prise de tête. Le tueur en série présumé recule vivement dans le coin pour écraser Wilson mais ce dernier, tout en maintenant l'emprise sur le crâne du Beastlord... lève les jambes vers le haut. ( Mais c'est un vrai clown ) et les redescend se trouvant sur le haut du coin en position assise. Malgré tout, Vileny le fait passer par dessus lui et parvient ainsi à se libérer.


Pendant ce temps, Tony St. Michel accule Crimson dos aux cordes, via des droites et va pour le projeter mais Crimson contre et attire Brujah à lui, lui collant un coup de genou dans le bas ventre. Vileny, lui, relève Wilson et le balance à travers les cordes, lui faisant quitter le ring, avant de rejoindre son partenaire. Les deux hommes se mettent à matraquer Tony St. Michel qui tombe sur un genou, sous les coups de butoir que les Beastlords lui assènnent. ( Là, je crois qu'il commence à comprendre à qui son pote et lui se sont attaqués ).


Les Beastlords obligent Tony St. Michel à se relever... mais ce dernier repousse les Beastlords !!!! ( Comme si c'était des poids plume. Je n'ai jamais vu cela ). Des poids plumes, peut-être pas, mais c'est rare de voir Crimson et Vileny reculer de la sorte. Cela ne les empêche pas de réagir car ils reprennent leur matraquage sur St. Michel dont le réveil n'aura pas durer longtemps. Sauf que Ryan Wilso est perché sur un des coins du ring... Missile dropkick de Wilson qui arrive directement sur le crâne de Crimson qui est poussé au sol. Cela donne l'occasion à St. Michel de se concentrer sur Vileny et lui coller un coup de boule dans le ventre. ( Un coup de boule sur bouboule ). Je vous défi de dire cela devant Vileny. ( Tout le monde sait que ce n'est que du muscle ). Hum..


Ryan Wilson rejoint Tony St. Michel dans sa lutte contre Vileny. Ce n'est peut-être pas une bonne idée de tourner le dos à Crimson et St. Michel lui signifie. Ryan se tourne vers le Beastlord qui est déjà debout. Choke slam qui éclate le dos de Wilson au sol. Tony balance un coup de boule sur Vileny qui s'écrase le dos dans le coin, et se tourne vers le Beastlord à la cheveulure verte. Les deux monstres se font face. Alien vs Predator !!! ( Mais bien sûr ). Et un nouvel échange de droite, comme au début du match, débute. Cette fois-ci, c'est Crimson qui semble prendre l'avantage. Il esquive une droite de St. Michel, lui passe dans le dos et lui frappe le bas de la colonne vertébrale. ( Brutalité, toujours la brutalité ). Et facecrusher sur St. Michel. Crimson tente le tomber mais il se dégage à peine au compte de un.


Crimson se relève mais Ryan Wilson est de retour aux affaires. Il balance des coups de pieds à l'arrière du genou et des cuisses du Beastlord qui tombe sur un de ses genoux. Elan de Wilson. Coup de pied à l'arrière du crâne de Crimson qui se retrouve à quatre pattes, sonné. Ryan Wilson le pousse sur le côté pour le forcer à être sur le dos. Descente de la jambe sur le crâne du Beastlord. On fait le tomber. UN... DEUX... Vileny vient casser le tomber en virant Wilson, lui tirant la jambe.


On empêche Ryan de se relever en lui maintenant la jambe. Elongation du membre et éclatement du genou sur le tablier du ring. Vileny ne lâche pas la jambe, le soulevant à nouveau mais avec son autre jambe, Ryan colle un coup de pied dans la face du Beastlord masqué qui lâche prise. Roulade en avant de Wilson qui se relève, se retourne et se prend le bide de Vileny en pleine face. Il titube dans les cordes et s'effondre à l'extérieur du ring. Tony St. Michel fonce sur VIleny et lui matraque le dos à coup d'avant bras mais le Beastlord parvient à se retourner et à repousser des deux mains St Michel. Ce dernier revient à la charge avec une droite qui est contrée par Vileny... et renvoyée. Vileny administre une série de droites et de gauche sur St. Michel, le faisant reculer. Cela doit faire des sicèles que Brujah n'a pas reçu de la sorte.


Vileny expédie Tony St; Michel dans les cordes. Non, c'est renversé... Vileny se retient aux cordes... mais une main, celle de Ryan Wilson, toujours à l'extérieur, lui attrape la cheville et l'empêche de réagir à temps pour éviter le coup de genou volant de St. Michel en pleine poire. Vileny s'effondre, la main de Wilson lui tordant en plus la cheville. Ouch... Il en a poussé un cri même. ( Vileny qui a mal ? Ne n'avons nous pas été envoyé dans la quatrième dimension ? ) Je crois que sa cheville s'est mal positionnée quand il est tombé.


Malgré tout, Crimson est de retour aux affaires alors que St. Michel matraque le dos de Vileny, à terre, de coup de tatane, bientôt rejoint par Ryan Wilson. Le Beastlord aux cheveux verts attrape Ryan Wilson par les épaules et l'envoit voler à l'autre bout du ring. Tony St. Michel tente un uppercut qui est esquivé par le Beastlord alors qu'au même moment, Piotr se penche sur Vileny pour savoir si il a un problème avec sa cheville ou si il est prêt à reprendre le combat.


Crimson aveugle Tony St. Michel en lui griffant les yeux. Enfourchement. Ecrasement par Crimson. Ryan Wilson tente de revenir mais se prend un atemi directement dans la gorge. Le Beastlord effectue une descente du genou sur la face de Tony St. Michel alors que Ryan Wilson est à genou, essayant de retrouver son souffle. Crimson se tourne vers lui et le redresse, les deux mains lui maintenant la gorge. Il le soulève alors qu'on voit l'arbitre faire le signe du X, signifiant ainsi que Vileny est bel et bien blessé.


Ryan Wilson, suspendu dans les airs, parvient à surprendre Crimson avec un coup de savate sur son torse. Il lâche prise et Wilson prend quelques secondes pour reprendre son souffle. Erreur: il est victime d'une clothesline qui le cloue au sol. Crimson se tourne vers Tony St. Michel. Il se tient droit debout devant lui... et PREDATOR'S MARK !!!! Ryan Wilson retourne vers le Beastlord qui se relève, un peu dans les vappes. Wilson l'attrape par la nuque...


Ryan Wilson: BOOM! That Just Happened !


DDT ! ( Mic Drop que ça s'appelle, inculte ). Tony St. Michel retourne Crimson sur le dos et effectue le tomber, alors que Ryan Wilson fait de même sur les jambes du Beastlord. ( Et VIleny qui ne peut rien faire, attendant les infirmiers ). UN... DEUX... TROIS. 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10660
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SANG %   Mar 30 Aoû - 7:15

Pendant ce temps, en backstage, la caméra se braque sur M Cube qui s'amuse à prendre la pose...


M Cube: Chers fans de la FGB, vous ne rêvez pas. Je suis bien en train de m'exercer. Je cherche différentes poses pour vous, mes amis les photographes. Une pose du Protagoniste avec le titre suprême autour de la taille...


Il brûle les étapes le Protagoniste là.


M Cube: Une pose pour immortaliser ma silhouette victorieuse sur Kronos. Une pose pour feindre la tristesse d'avoir dû mettre fin à la carrière de Pauvre Type Number One. Une pose pour faire croire que ce fut le match le plus difficile de ma carrière. Parce que Kronos, malgré tout ton passé de lutteur... faut pas oublier que tout cela c'est du flanc. C'est écrit. De la storyline te mettant en valeur parce que tu as su sucé la bonne personne.


Il recommence avec ça. ( Il n'a surtout, je crois, plus rien à perdre ). Moi, je dis qu'il risque sa place dans ce business là.


M Cube: Tu vois mon cher Kronos, aujourd'hui, il n'y a rien d'écrit. Il n'y a rien de décidé à l'avance. Tu ne peux plus te cacher derrière un stylo. Aujourd'hui, je viens, je te prends et je t'explose. C'est aussi simple que cela.


Il fait une grimace.


M Cube: Là, je fait la pose d'un Kronos devant cette intervention. Profites de tes grimaces... cela veut dire que t'es encore vivant.


J'ai hâte de voir cette baston entre les deux. Là, oui, je crois qu'on peut vraiment parler de baston, plus qu'un combat.






Les titres par équipe vont désormais être mis en jeu entre les détentrices des ceintures, la Generation Clash et leurs challengers, ULMANN et le Virilman Stanley Rosenbaum. Ce sont eux, justement, qui font les premiers leur entrée. Pas de costume de momie ou de grand blessé de guerre pour ULMANN cette fois-ci. ( Il serait capable de vouloir nous faire croire qu'il est toujours blessé malgré la preuve du contraire qu'il nous a donné au dernier Gigablast ).
Pas de contact avec les fans alors qu'ils rejoignent dans le ring l'arbitre de ce match, Kenneth Slip.


Et voici leurs adversaires, les championnes par équipe, Elena Irons et Christie Ravenstone, la Generation Clash. Une fois n'est pas coutume, c'est Melina Sax, leur gérante, qui ouvre la marche alors que les deux championnes saluent les fans, leurs frappent dans les mains, bref, sont beaucoup plus sociables avec eux que leurs adversaires. ( Ces derniers sont concentrés, c'est le match de leur carrière aujourd'hui. Surtout pour ULMANN puisque Rosenbaum n'est pas le genre de type sympa qui saluerait les fans ). Ah ? Et depuis quand ? ( Depuis qu'il préfère leur revendre de la drogue ). Cette vieille affaire n'est jamais passé pour vous. ( Il n'a pas fait son mea culpa à mes yeux ).


La Generation Clash pénètre dans le ring et pose avec les ceintures avant de les transmettre à Kenneth Slip qui les transmet après les avoir levé, à l'annonceuse, Maya Bradell, qui fait aujourd'hui ses premiers pas. ( Bonjour Maya. On l'a même pas présenté tout à l'heure, vous êtes une honte ). En même temps, on ne sait pas si elle reviendra. Et puis ce n'est pas le sujet. La cloche retentit alors que l'arbitre demande aux deux équipes de gagner ses coins respectifs.



TITRE PAR EQUIPE
STANLEY ROSENBAUM & ULMANN VS GENERATION CLASH ( avec Melina Sax )



Stanley Rosenbaum débute ce match face à Christie Ravenstone. Les deux adversaires se tournent autour... avant d'effectuer le premier contact de cet affrontement. Christie Ravenstone parvient à passer dans le dos de Rosenbaum avec une tortion de bras mais le Virilman retourne la prise et bloque à son tour le bras de son adversaire dans le dos. Elle tente d'effectuer la même manoeuvre mais Rosenbaum la pousse en avant. Le temps de se retourner, Ravenstone est victime d'une clothesline qui l'envoit au sol. Premier tomber de la rencontre. Elle se dégage de suite.


Les deux adversaires se relèvent mais encore une fois, Stanley lui immobilise le bras et la force à rejoindre le coin où il fait le relais avec ULMANN tout en maintenant la prise. ULMANN passe les cordes et colle un coup de bélier sur l'épaule de Ravenstone alors que son bras était toujours maintenu par Rosenbaum qui rejoint maintenant son coin alors que ULMANN projète la membre de la Generation Clash dans les cordes. Surpassement... mais Christie retombe sur ses pieds dans le dos du challenger. Il se retourne. Kick dans son menton. Il recule, titubant. Elan de Ravenstone. ULMANN tente de revenir à la charge... et se mange un coup de pied chassé qui le colle au sol. Roulade avant de Ravenstone vers son coin qui s'enchaine avec un relais avec Elena Irons.


ULMANN se relève mais Elena arrive sur le côté et lui balance quelques droites et gauche, histoire de l'affaiblir. On l'envoit dans les cordes... Powerslam réussi. On fait le tomber sur ULMANN. UN... Dégagement. On le relève pour l'envoyer dos dans le coin. Elan d'Irons... Ecrasement. ULMANN tombe en avant. Stanley lui hurle de réagir alors qu'Elena Irons tire ULMANN par le bras pour l'emmener au centre du ring, avant de faire le relais avec Christie Ravenstone. Cette dernière grimpe en haut du poteau à hauteur de la troisième corde. Moonsault. Impact. On maintient la jambe de ULMANN pour le tomber. UN... DEUX... Stanley Rosenbaum vient casser le tomber en poussant Ravenstone sur le côté. L'arbitre lui ordonne de retourner dans son coin mais Elena Irons se joint à la partie. L'officiel lui barre le chemin et la force à regagner sa place. Cela donne l'occasion à Stanley Rosenbaum d'aveugler via une fourchette Ravenstone. Brise nuque. Stanley roule jusqu'aux cordes, les passe et revient tranquillement dans son coin alors que les deux adversaires légaux sont à terre.


ULMANN se relève alors que l'arbitre est de retour. Il regarde bizarrement le corps inanimé de Ravenstone. Stanley Rosenbaum fait mine de rien alors qu'ULMANN relève la jeune femme. Il la soulève... Brise dos à deux reprises. Il a son sourire sadique, ce qui semble hériter fortement Elena Irons. L'arbitre la prévient à nouveau alors qu'elle cherche à quitter son coin. ULMANN l'invite à venir, histoire d'augmenter sa colère... et colle un coup de tatane sur l'épaule de Ravenstone. Et il recommence à narguer Elena Irons. L'arbitre lui dit de se focaliser sur son adversaire direct.


On relève Christie Ravenstone et on lui tord le bras avant de le bloquer devant sa propre gorge. Christie Ravenstone parvient à s'en défaire en se laissant tomber sur les genoux, cognant le haut de son crâne avec le menton d'ULMANN. Il lâche prise, titube en arrière en se frottant la machoire. Ravenstone se relève et surprend ULMANN qui revenait vers elle, via un dropkick. Elle reprend un peu de temps pour retrouver de l'énergie avant de se décider à aller faire le relais mais ULMANN la rattrape avant, la surprenant avec un brise nuque. Il tente encore le tomber. UN... DEUX... Dégagement de Ravenstone.


ULMANN demande à Stanley si il souhaite le remplacer. Rosenbaum semble bien chaud. Relai effectué. Le Virilman prend la place de son partenaire et se dirige vers Christie Ravenstone qui se traine encore vers Elena Irons. Rosenbaum l'attrape par la cheville et la tire vers le centre du ring... mais la jeune femme, de son autre jambe, colle un coup de pied sur la poitrine du Virilman qui lâche prise. Elle bondit de toutes ses forces... et fait le relais avec Elena Irons.


Irons pénètre dans le ring. Stanley est déjà sur elle. C'est le contact mais avec l'avantage pour Rosenbaum. Ce dernier la surprend avec un face crusher. Cela n'empêche pas Elena de se relever, à la grande surprise de Rosenbaum. Il tente une droite qui est contré et renvoyé. Nouvelle droite contrée et renvoyé. ( Tout compte fait, l'avantage c'est Irons qui l'a ). On projète Rosenbaum dans les cordes. Surpassement réussi. Il se relève, titube... clothesline qui le renvoit au sol. Même opération: relève, titube... et seconde clothesline. Il se remet encore debout... Elena s'en va pour son O.R.B. mais Stanley recule au dernier moment, se tenant aux cordes. L'arbitre demande à la moitié des championnes par équipe de reculer, le temps que Stanley quitte les cables... mais elle prend un élan... Stanley court vers elle et la surprend à son tour avec une clothesline. Et aussitôt, il tente le tomber. UN... Dégagement d'Elena Irons.


Les deux adversaires se relèvent. Stanley Rosenbaum coince Elena Irons dans un coin, lui colle un atemi et l'envoit directement vers le coin opposé. Elle s'y écrase le dos. Elan de Rosenbaum... Elena Irons se redresse et alors que le Virilman effectue un splash, elle l'attrape en plein vol et lui offre sa place dans le coin avant de lui boxer le torse. Rosenbaum, pris au dépourvu, ne peut se défendre et finit par s'affaler à terre. Elan de la championne... Elle s'élance vers le sol, les pieds en avant, et écrase la face de son adversaire.


Alors qu'elle passe sous les cordes pour grimper dans le coin, Stanley se relève, chancelant... Elena Irons est à hauteur de la troisième corde... Bulldog sur Rosenbaum. On le tourne sur le dos et c'est le tomber. UN... DEUX... ULMANN vient casser le tomber avec une descente du coude sur Irons. L'arbitre le renvoie dans son coin alors que Elena se relève, fait craquer son cou. Stanley profite de cette accalmie pour s'agripper à sa jambe afin de se relever. Malgré la gêne occasionnée, Elena Irons réagit au quart de tour avec un coup de coude sur le front du Virilman qui lâche prise, sonné.


Elena Irons regarde sa partenaire, lui demande si elle est prête. ( On dirait qu'elles veulent en finir ). Christie Ravenstone répond par l'affirmatif. Elena Irons relève Stanley Rosenbaum. Enfourchement puis écrasement au sol au centre du ring. Elena Irons fait le relais avec Ravenstone qui grimpe en haut de l'apron... Descente coup de boule... râté !!!! Stanley Rosenbaum vient de rouler sur le côté, évitant le coup. Ravenstone est sonné tandis que le Virilman cherche à rejoindre les cordes qui l'aideront probablement à se relever. ULMANN, lui, veut que le relais soit fait. Stanley rampe et agrippe la corde intermédiaire. Il s'en aide pour se remettre debout. Ravenstone se redresse au même moment et dès que Rosenbaum est debout, elle lui fonce dessus. BITE THE DUST !!!!!! Oh à mon avis, c'est terminé pour Ravenstone, victime de la prise fatale de Stanley... Ce dernier titube... et ULMANN lui tape l'épaule, pour valider le changement. ( Je doute que cela plaise à Stanley. Il ne comprend même pourquoi ce changement a été effectué ).


ULMANN prend un élan dans les cordes... mais se tourne subitement vers Elena Irons et lui colle une droite qui la fait chuter hors du ring. Melina Sax se hâte d'aller voir comment elle va. Aussitôt, il fonce sur Christie Ravenstone, toujours au sol... U-tomique Leg Drop sur la championne. Il fait le tomber. UN.. Il n'y a personne pour l'aider... DEUX... et doit se débrouiller toute seule... TROIS. ( C'est trop pour elle ).

Spoiler:
 





Une vignette, très courte, montre le terme de Zombie dont les lettres se mettent à couler comme du sang. ( Qu'est ce que c'est que ça ? Un nouveau PPV ? ) On nous l'aurait dit si cela avait été le cas. ( Et pourtant là, on nous a rien dit ). Il ne faudra pas râter les prochaines semaines à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10660
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SANG %   Mar 30 Aoû - 7:21

Match historique désormais avec le grand retour du championnat Bloody qui devrait clore cette rivalité entre Wes Yesco et le légendaire détenteur du titre qui vise un sixième règne: Mark Gaillard. 
C'est ce dernier qui effectue le premier son entrée alors que l'arbitre, Dédé Saucisson, se voit donner la ceinture Bloody par Maya Bradell. Le suisse, toujours dôté de sa grosse cloche autour du cou, et de sa tablette au chocolat à la main, a le visage des mauvais jours. Il regarde partout, de gauche à droite, cherchant un ennemi invisible. Il est devenu totalement parano, se faisant attaquer comme à Honor & Glory, harceler même jusqu'à chez lui. Wes Yesco affirme n'avoir aucun rôle à jouer la dedans et je serais plutôt enclin à le croire. ( Mais bien sûr... Il est et restera, faute de contraire, le suspect numéro un ). Vous ne cherchez jamais bien loin vous. ( Et vous, il suffit dire qu'on a rien fait pour que vous y croyez ). Que faites vous de la presomption d'innocence ? ( Je la laisse à des gars comme vous, des naifs ).


Mark Gaillard rejoint le ring et son regard est tourné vers le titantron alors que démarre les premières notes du thème de Wes Yesco qui ne tarde pas à faire son apparition. L'américain se tapote le ventre ( qui est gros ) avant de frapper ses mains l'une sur l'autre ( qui sont grasses ) et descend de la rampe. Il semble en pleine forme, prêt à casser des os. ( Les siens sont... ) Okay, ça va, on a compris. Enfin... même si on ne sait pas trop où vous voulez en venir. ( C'est pas un lutteur. Il est gras, bedonnant ). Vous commencez bien aussi à prendre du poids vous. ( Mais je ne suis pas un lutteur non plus ). Par contre, Wes Yesco a plus sa place dans un ring que vous. ( Vous voulez qu'on s'affronte ? ) Ah... ça faisait longtemps.


Wes Yesco rejoint le ring mais il n'a pas franchi les cordes que Mark Gaillard l'attaque, le matraquant à coup d'avant bras. Dédé  Saucisson fait sonner la cloche et lève vite fait le titre Bloody histoire qu'on le lui ai pas donné pour rien, avant de le retransmettre à l'extérieur.



TITRE BLOODY
MARK GAILLARD VS WES YESCO



Wes Yesco tente de repousser les assauts de Mark Gaillard mais ce dernier est comme fou. ( Le problème c'est qu'à frapper aussi fort et aussi vite, il va se fatiguer en un rien de temps ). Effectivement, au terme d'une trentaine de secondes, le voilà qui ralentit la cadence. ( Le gras préserve, puisqu'avec cette durée de coups, Wes est toujours conscient ). Wes Yesco en profite pour pousser Gaillard et se redresser. Le suisse lui fonce à nouveau dessus. Surpassement. Gaillard passe par dessus les cordes et s'écrase hors du ring.


Alors que Mark Gaillard se relève, Wes Yesco prend un élan... et passe à travers les cordes pour percuter son adversaire. Alors, vous en dites quoi Harry ? Pas si graisseux que ça non ?! ( Un coup de chance ). Mauvaise foi. Wes Yesco se redresse, sous les applaudissements de la foule et force Gaillard à se relever. On le projète vers les escaliers. Non, c'est renversé et Yesco s'explose l'épaule sur une des marches en acier. Elan de Gaillard... coup de genou dans le pif de son opposant.


On relève Yesco. Descente atomique dans les valseuses... suivi d'un brise machoire qui le renvoit au sol. Mark Gaillard tente de séparer la partie supérieur des escaliers en metal avec sa partie inférieure. Il donne des coups de pieds, s'énerve dessus et parvient enfin à soulever la partie supérieur. Cela a donné un peu de temps à Wes Yesco pour reprendre des forces. L'américain colle un coup de pied dans l'estomac du suisse qui lâche l'escalier... qui est rattrapé par Yesco avant qu'il atteigne le sol. Mark Gaillard tente une nouvelle attaque et se prend l'escalier en pleine machoire. Il se cogne l'arrière de la tête sur le poteau alors qu'il tombe à la renverse.


Wes Yesco lâche l'escalier et attrape la tête du suisse. Il tente de lui écraser la trachée avec l'aide du poteau du coin. Gaillard s'agite pour l'y en empêcher mais se prend un coup d'avant bras à l'arrière du crâne, si bien qu'il se cogne encore au coin et s'effondre au sol. Wes Yesco le relève et le fait rouler dans le ring avant de jeter un oeil dessous. On ne sait jamais. Il vire une chaise ou deux, tire une table, mais cela ne semble pas lui convenir et continue sa recherche... Ah... deux kendo sticks. Il les envoit dans le ring... mais continue à regarder, au cas où... Tiens... un casque de chantier. Cela doit lui procurer quelques souvenirs encore récents...


Alors qu'il place le casque de chantier sur sa tête, Wes Yesco doit stopper ses recherches, voyant Mark Gaillard commencer à se trainer. ( C'est une esquisse de tentative de trainage. Des balbutiements ). Merci Harry. Wes Yesco regagne le ring et s'empare d'un des kendo sticks. Il empêche Mark de se trainer en collant des coups de bâton sur le dos du suisse, le fouettant par la même occasion. Mark Gaillard se traine, espérant échapper aux coups de kendo stick. Wes Yesco donne un dernier coup avant de lâcher méchamment son arme sur le suisse, et s'empare du second kendo stick. Mark Gaillard profite de ces courtes secondes d'accalmie pour tenter de se relever. Wes Yesco lève le bâton en direction du crâne du suisse qui se met sur un genou. Il lève la tête. Le bâton s'abaisse... mais le suisse l'attrape d'une main, le regard mauvais en direction de l'américain. Pour le coup, cela surprend Yesco mais il ne tarde pas à essayer de le faire lâcher. De son autre main... ouch !!!!! Mark Gaillard vient de coller une droite... aux parties intimes de Yesco qui lâche le bâton. ( Mais Gaillard, lui, le tient toujours ) Wes Yesco en a perdu son casque de chantier. Et coup de kendo sur le crâne d'un Yesco qui se tient les bijoux familiaux, et encore un. Et un autre. Et encore un autre. Et un dans le ventre... et sur le dos pour terminer. Le bâton s'est cassé en deux à force de servir d'arme de défouloir.


Mark Gaillard quitte le ring, laissant son adversaire quasiment à quatre pattes et s'empare d'une des chaises que l'américain a sorti de sous le ring plus tôt. Il l'envoit voler dans le ring... Et fait pareil avec la seconde. Elle manque même d'atterir sur le crâne de Wes... Mark Gaillard retourne dans le ring et curieusement, ne s'empare d'aucune chaise... mais du casque du chantier. ( Il est orange ). Est-ce utile de le mentionner ? ( C'est pour nos fans daltoniens ). Les fans daltoniens voient le orange. C'est le rouge qui leur pose problème. ( C'est vous qui le dite. Bon, si c'est vrai, c'est triste. Ils ne peuvent pas profiter pleinement d'un match Bloody ). Hum... Bon, Mark Gaillard se positionne sur Wes Yesco, le plaçant entre ses jambes... Aïe... Il vient de frapper le casque sur le crâne de Yesco... et le frappe à répétition, sûrement à se demander ce qui va se casser le premier: le casque ou le crâne. ( Je crains qu'il veut casser les deux surtout. Le match du chantier lui a laissé un mauvais souvenir ).


Le sang commence à transformer le casque orange en rouge. Le crâne de Wes Yesco est sacrément bien ouvert, ce qui n'est guère étonnant vu la brutalité exercée par Mark Gaillard. Il finit par envoyer bouler le casque et relève Yesco dont le visage est tout rouge, recouvert de sang. Du pied, il pousse la chaise sur le côté... DDT SUR LA CHAISE !!!! ( Si Wes Yesco se relève après ça... ). Mark Gaillard n'en a pas fini visiblement car le voilà qui va chercher l'autre chaise et la pose sur la tête déjà posé sur la première. ( Cela me rappelle une célèbre équipe américain du début du siècle ). Et le voilà qui se dirige vers le coin et grimpe à hauteur de la troisième corde. Qu'est ce qu'il va faire ? ( Je crois que c'est évident ce qu'il va faire: une descente quelconque à travers les chaises qui font sandwich avec la tête de Yesco. Digne d'un match Bloody quoi ). Mark Gaillard... oh, on dirait qu'il y a de l'agitation. Mark Gaillard redescend, le visage suspicieux, les yeux dirigés vers la rampe d'accès.


L'écran du titantron vient de s'allumer. Mark Gaillard approche des cordes et regarde, les yeux exorbités. L'écran nous montre la maison du suisse. ( Visiblement, c'est en direct ). Une voix caverneuse se fait alors entendre.


????: Une si jolie petite maison, Mark. C'est un peu toute ta vie qu'on voit là. Il y a tes souvenirs, tes rêves, tes craintes dans ces murs...


Mark Gaillard gueule comme un putois.


????: Du moins, ça, c'était il y a encore cinq minutes.


L'écran s'éteint... avant de se rallumer... sur la maison en flammes !!!!


????: Et ça, c'est maintenant Mark !


Mark Gaillard n'en croit pas ses yeux. ( Et nous non plus. Ce qui se déroule là, c'est tout bonnement inconcevable ). Qui irait jusqu'à incendier la demeure d'un de nos lutteurs ? Et Wes Yesco, lui, ne semble en avoir cure, alors qu'il se relève. Il ne voit que le dos de son adversaire, sûrement rougie par le sang qui recouvre ses yeux, et compte bien en profiter malgré son état. Il ramasse une des chaises alors que Mark Gaillard est affolé par ce qu'il voit. ( On dirait qu'il veut quitter le ring ). Il n'en a pas le temps car il se prend un coup de chaise à l'arrière du crâne et s'effondre. Wes Yesco tombe sur un genou et se frotte le visage, se mettant du sang plein les mains, mais moins dans les yeux. C'est plus pratique.


Alors qu'il est inanimé, Mark Gaillard est relevé par Wes Yesco qui le place pour son Last Supper... Mark Gaillard réagit en se dégagant et se plaçant dans son dos. Neckbreaker. Il fait le tomber. UN... DEUX... Dégagement. Dépité par un compte qu'il juge trop lent, Mark Gaillard a un geste de dépis du genre "je me barre, c'est lourdingue", mais à son premier pas vers les cordes, Wes Yesco lui attrape la cheville. Il n'en faut pas plus pour le suisse pour pêter un plomb. Il donne un coup de pied sur le haut du crâne, déjà couvert, de Yesco et se dirige vers le coin pour s'emparer de sa cloche. ( Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas servi celle là ). Il se tourne vers Wes Yesco et lui ordonne de se lever. Yesco s'éxécute. Gaillard lui dit de se dépêcher... Yesco est debout, il a du mal à se tenir debout. Mark Gaillard lève la cloche... mais au moment de frapper, Yesco la lui arrache des mains et la lui colle en pleine tronche. Et il enchaine avec le LAST SUPPER, puissant dans ses dernières forces. C'est le tomber. UN... DEUX... TROIS.


Spoiler:
 






Dans les vestiaires, Ryan Wilson et Tony St. Michel semblent bien se marrer. ( Entre leur victoire et l'envoie de Vileny à l'hôpital, ils ont matière à être content d'eux ). C'est alors qu'apparait devant eux un cureton ???? ( Il s'agit d'un pasteur ).


Le pasteur: Mes ouailles, votre victoire a fait briller ce rassemblement ce soir.


Ryan Wilson: Ouch... T'es qui mon pote ? T'as l'air tout guindé.


Le pasteur: Je suis le Pasteur Damian Amadeus.


Ryan Wilson: T'es un vrai Pasteur ? Un vrai de vrai ?


Damian Amadeus: Vous croyez que la bible que je tiens c'est pour le décorum ?


Ryan Wilson: Cela ne veut rien dire ça... M'enfin, c'est peut-être pour cela que tu es tout raide. Je croyais au début que t'étais le gogo dancer qui cherchait Vileny pour t'en servir comme pole dance. Je comprend mieux maintenant.


Damian Amadeus: Messieurs, Dieu m'a montré le chemin qui m'a amené là. Notre rencontre a été écrite par le Prophète.


Tony St. Michel ( à Ryan Wilson ): Mais qu'est ce qu'il raconte ?


Damian Amadeus: La semaine prochaine, Serena Black, ange parmi les anges, fera ses débuts. Dans un lieu où règne l'infamie, la débauche et la perfidie...


Ryan Wilson ( à Tony St. Michel ): Il parle de moi là.


Damian Amadeus: ... elle aurait besoin d'être protéger par ses apôtres. Je compte donc sur vous pour empêcher toute chose néfaste lui arriver.


Tony St. Michel: Gné ?


Ryan Wilson: Gné aussi ?


Tony St. Michel: Pourquoi ferait-on pareille chose ?


Damian Amadeus: Dieu me l'a dit. Vous êtes ses bergers. Vous avez été touché par la grâce divine.


Ryan Wilson: T'entends ça Tony ? Dieu m'a touché. Je savais bien qu'on me chatouillat la nuit... Ah ah... Dieu est mon pote en fait. Tope là, strip-boy, t'as raison, Dieu est mon copain, on se rend service mutuellement. Ta Selena Steele sera entre de bonnes mains.


Damian Amadeus: Serena Black.


Qui c'est Selena Steele ? ( Une actrice ). Hein ? Elle a joué dans quoi ? ( Vous ne voulez pas savoir ). Bah si. ( Disons que c'est notre jeu du jour... Trouvez un de ses films. Par contre, vous pouvez garder la réponse pour vous ). Je reste dubitatif... contrairement à Damian Amadeus qui semble ravi de la décision de Wilson... Par contre, Tony St. Michel, lui, parait comme moi sur ce coup là. ( En plus beau ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10660
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SANG %   Mar 30 Aoû - 7:23

Encore une fois, nous allons assister à un match par équipe, opposant The Squadron à Tigerclaw en équipe avec Benji Cruz.
Accompagné par Julio Angelo, les membres du Squadron, Charlotte MCalister et Marcus Augustin, sont les premiers à faire leur entrée. Ils avancent sous les sifflets des fans. ( Des non-fans pour le coup ). Après avoir causé la perte du titre par équipe à Tigerclaw, même si cela veut dire, avoir pris le tomber, à Honor & Glory IX, The Squadron a promis d'en finir avec le Chasseur de manière définitive. Julio Angelo ne pensait pas que Benji Cruz se mêlerait au combat, en venant prêter main forte à quelqu'un qui ne l'apprécie pourtant pas des masses.
Marcus Augustin et Charlotte MCalister pénètrent dans le ring. On y retrouve l'arbitre de cette rencontre, Ilya Raspoutine. C'est alors que la musique de Tigerclaw démarre, avec quelques effets pyrotechniques. Tigerclaw fait son entrée, toujours de manière aussi imposante. Il avance d'un pas lourd, les yeux rivés vers le ring...ou plus spécialement près du ring. Il mate avec insistance Julio Angelo. ( Tigerclaw veut un match, un Hell In A Cell même, contre Julio Angelo. Je me demande si cela se fera ).


Le Chasseur passe devant Angelo, l'ignore totalement maintenant et grimpe sur le rebord du ring, enjambe la corde supérieur, et fait face au Squadron. ( En fait, je crois qu'il est prêt à les affronter tout seul ). Sûrement, mais bon, voilà Benji Cruz qui se ramène à son tour, si j'en devine pas sa musique qui résonne dans la salle.


L'ancien Mask of Doom fait son entrée, et autant dire que les fans en sont ravis. C'est peut-être pour l'instant même, l'entrée la plus acclamée de la soirée.
Benji Cruz frappe dans les mains des fans, visiblement très heureux de l'accueil qu'il reçoit. ( Par contre, cela semble énerver pas mal le Squadron ). Il finit par rejoindre le ring, se plaçant vers de son partenaire d'un soir. ( Peut-être pas. Je les verrais bien en équipe pour un moment ). L'arbitre tente de calmer les deux équipes alors que chacune tente d'intimider l'autre par un regard brûlant. Les quatre lutteurs finissent par rejoindre leur coin respectif et choisissent qui va commencer l'affrontement. La cloche retentit.



THE SQUADRON ( avec Julio Angelo ) VS TIGERCLAW & BENJI CRUZ



Pour débuter ce match, Benji Cruz affronte Marcus Augustin. Ce dernier propose d'emblée une épreuve de force. Benji Cruz n'est pas homme à refuser un tel défi. Chaque main entre en contact avec son homologue ( hein hein ). C'est partie. Benji Cruz semble un court instant dominer l'échange mais Marcus Augustin revient très vite et force bientôt Cruz à poser un genou au sol. Un rictus au visage d'Augustin permet de deviner qu'il prend confiance. Benji Cruz en profite pour donner un coup d'épaule... dans les parties intimes de son adversaire qui lâche prise. L'arbitre sermonne Benji Cruz qui enchaine avec une prise de tête sur son adversaire. On tente de se dégager... et on pousse Benji Cruz dans les cordes. Coup de bélier en retour qui met Augustin au sol. Courte hésitation... et course dans les cordes... Descente du poing sur l'épaule du membre du Squadron. On tente le tomber. On se dégage de suite.


Les deux hommes se relèvent. Marcus Augustin parvient à reprendre l'avantage en administrant un coup de tatane dans le bas ventre de Benji Cruz. DDT. On le tourne sur le dos pour le tomber. UN... Dégagement de Cruz. Marcus Augustin le remet sur le ventre et se place sur lui tout en lui levant et retournant le bras. On passe à une prise de soumission. L'arbitre demande à Benji Cruz si il souhaite abandonner. Il ne répond pas, trop occupé à chercher une méthode pour s'en sortir. Il essaye de se retourner sur le dos, et malgré le poids qu'il a sur lui, il commence à y parvenir. Cela énerve Augustin qui lâche prise et colle un coup de coude dans le bas du dos de Benji... avant de reprendre la même prise de soumission.


Benji Cruz refuse d'abdiquer mais il est bloqué de sorte de ne pas pouvoir se retourner à nouveau. Il ne peut même pas se traîner vers les cordes. Heureusement pour lui, il peut compter sur Tigerclaw qui vient coller un écrasement du pied dans l'arrière du crâne du membre du Squadron. Il retourne dans son coin alors que Augustin tombe à terre, lâchant Cruz. L'arbitre sermonne le Chasseur alors que Mario Angelo tire Augustin hors du ring. MCalister pénètre dans le ring alors que le relais n'a pas été fait et effectue une série de descente du coude sur Benji. L'arbitre est surpris de la voir mais semble s'imaginer que le relais a été effectué dans les règles. ( Depuis quand les arbitres de la FGB sont-ils si naifs ? )


Charlotte MCalister retourne Benji sur le dos pour effectuer le tomber. UN... DE... Dégagement de Cruz. MCalister se relève et se dirige vers le coin. Elle grimpe à hauteur de la troisième corde mais Benji Cruz se redresse à son tour et grimpe la rejoindre après lui avoir cogné dans les flancs. Elle tombe assise sur l'apron alors que Benji grimpe et la place pour une souplesse arrière... Exécutée. Les deux lutteurs sont à terre mais Benji Cruz parvient à se trainer sur MCalister pour effectuer un tomber. UN... DEUX... Dégagement du membre féminin du Squadron.


Benji Cruz se relève et propose le relais avec Tigerclaw. Oh... il ne veut pas ? Ah si... J'ai cru qu'il refusait. ( Il prend juste son temps ). Tigerclaw pénètre dans le ring alors que Charlotte MCalister se relève et la renvoit dans les cordes via un coup de bélier. Elle perd pied et se retrouve à tomber sur les fesses. Marcus Augustin tente de la toucher du bout des doigts mais elle est trop loin. Tigerclaw la relève et la projète vers les cordes opposées. Il se baisse pour un surpassement mais elle se laisse tomber sur les genoux et lui colle une baffe. Tigerclaw voit rouge et l'attrape par la gorge des deux mains et la relève. Elle lui griffe le visage, du moins, ce que le masque laisse à l'air libre. Le Chasseur lâche prise. Elle prend un nouvel élan... Coup de pied chassé dans les jambes de Tigerclaw qui trébuche au sol. Charlotte MCalister en profite pour lui coller des kicks alors qu'il cherche à se relever. Et un sur le bras, et un autre sur le flanc et encore un sur l'autre bras... et un dernier au crâne. Il tombe à la renverse, tordu en deux. MCalister voit une ouverture pour le tomber et s'y engouffre. UN... DEUX... Tigerclaw se redresse tout en portant la jeune femme. Il se relève, malgré le poids dans les bras... Brise côte sur MCalister. Il la laisse rouler, se relève, et dévisage le public. Je ne sais pas ce qu'il attend. ( Ne me regardez pas, moi non plus, j'en sais rien ). Oh... Je ne sais pas à quoi il pense mais visiblement cela l'agace. Je ne sais pas à quoi il s'attendait mais il semblerait qu'il n'a pas eu ce qu'il voulait.


Charlotte MCalister se relève et voit Tigerclaw lui foncer dessus. Elle recule vers les cordes, se baisse, la corde supérieure avec elle, et permet ainsi à Tigerclaw de se faire expulser du ring. ( Cela ne l'empêche pas de retomber sur ses jambes. Ce type est un robot ). Néanmoins, cela donne quelques secondes à MCalister pour espérer faire le relais... Et non, elle préfère prendre un élan vers les cordes opposées... Tigerclaw grimpe sur le rebord... et se mange un coup de genou en pleine face, le projetant... OOOOO pile devant notre table dans laquelle il se cogne. ( Ah non, hein, foutez la paix à notre table ). Benji Cruz descend de son coin pour vérifier que tout va bien alors que MCalister, sous les conseils de Julio Angelo, va faire enfin le relais avec Marcus Augustin.


Benji Cruz aide Tigerclaw à se relever mais le Chasseur le repousse. Benji lève les bras pour signifier que tout va bien et retourne dans son coin. J'ai cru qu'il allait s'en prendre une, moi. ( Je crois qu'il temporise ). Tigerclaw grimpe sur le rebords du ring à nouveau alors que Marcus Augustin va pour l'attaquer. Coup de boule dans l'estomac du membre du Squadron. Tigerclaw passe les cordes mais la contre-attaque arrive avec un coup de genou alors qu'il est encore dans les cordes. Il trébuche et roule dans le ring. Marcus Augustin donne des coups de talons sur la main de Tigerclaw, celle qui effectue généralement les stripes. ( Il est enfin temps de la jouer tactique ).


Augustin empêche Tigerclaw de se relever en pratiquant une clé toujours sur le même bras, au sol. Le Chasseur, de son bras libre, cherche à frapper son adversaire mais Augustin recule la tête avant qu'il ai pu le toucher et augmente la pression sur le membre dévastateur de son opposant. L'arbitre lui demande si il souhaite jeter l'éponge. C'est mal connaitre Tigerclaw de croire qu'il pourrait abandonner. Maintenant, son bras libre brasse l'air, peut-être dans l'espoir d'aggriper quelque chose. ( Sauf qu'il n'y a rie à attraper ). Si... la jambe de l'arbitre. Il lui demande de le lâcher mais Tigerclaw n'en a cure et l'officiel est obligé de demander à Marcus Augustin d'interrompre sa prise, espérant ainsi s'en sortir. Le membre du Squadron obéit, sous les protestations de Julio Angelo, et commence à engueuler l'arbitre, prétendant qu'il n'avait qu'à disqualifier Tigerclaw, que ce n'était pas à lui d'être puni.


Tigerclaw se relève mais subit la vengeance de Marcus Augustin qui lui administre une série de gauches, de droites, et un uppercut par ici, et un atemi et puis deux autres qui font reculer le Chasseur. Elan d'Augustin... Big Foot de Tigerclaw qui met le membre du Squadron au sol. Et relais effectué avec Benji Cruz.


Il bondit par dessus les cordes alors que Marcus Augustin se relève... Benji Cruz saute sur les cordes et colle un coup de bélier à son adversaire. Charlotte MCalister tente d'intervenir mais avant qu'elle soit passé entre les cordes, elle se mange un coup de pied retourné, tombant aux pieds de Julio Angelo. C'est trop pour ce dernier qui monte sur le rebord et invective Cruz qui lui colle une droite pour le faire taire. Il tombe rejoindre MCalister. Marcus Augustin en profite pour matraquer le dos de Benji à coup d'avant bras, avant de le retourner face à lui et de le projeter dans les cordes. Droite esquivée par Benji qui continue sa course. Marcus Augustin décide de partir dans le sens opposé... Encore une tentative de droite d'Augustin esquivée. Benji Cruz lui passe dans le dos. RKO !!!! ( Il était beau celui là. Très rapide ). Et c'est le tomber. UN... DEUX... TROIS. C'est terminé pour The Squadron, et grâce à Benji Cruz.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10660
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SANG %   Mar 30 Aoû - 7:26

En coulisses, nous retrouvons les nouveaux champions par équipe, ULMANN et Stanley Rosenbaum. Et ils sont déjà en train de faire la fête. ( Ouais mais une fête à deux, c'est un peu tristounet ).


ULMANN: J'les ai voulu et j'les ai eu. Toi et moi, Stanley, nous sommes l'élite, nous sommes imbattables et en voilà la preuve: nous sommes les nouveaux champions par équipe.


Stanley Rosenbaum: Je ne pensais pas que cela irais aussi vite.


ULMANN: T'as l'air déçu.


Stanley Rosenbaum: Nullement.


On dirait pourtant que si.


Stanley Rosenbaum: Disons que j'ai trouvé cela trop facile.


ULMANN: On n'y peut pas grand chose mon pote. Les meufs là, c'était pas byzance.


Stanley Rosenbaum: Elena Irons est une des plus formidables athlètes ici...


ULMANN: Bah faut croire alors qu'c'était pas son jour.


La Generation Clash déboule soudainement dans la pièce. Stanley et ULMANN se redressent, face aux anciennes championnes mais c'est Melina Sax qui parle.


Melina Sax: Savourez les gars mais n'oubliez pas qu'on a notre match retour. Et vous allez perdre plus vite les titres que le temps que nous les avons conservés.


ULMANN: Hey calmos Ramos.


Melina Sax: Je m'appele Melina Sax.


ULMANN: Tu d'vrais, toi et tes copines, réfléchir un peu à la perte des titres, à la vie, tout ça...


Melina Sax: La semaine prochaine.


ULMANN. Quoi ?


Stanley Rosenbaum: Vous n'écoutez pas quand on vous parle.


Melina Sax: La semaine prochaine. A Gigablast, Elena et Christie récupéreront les titres.


ULMANN: Et puis quoi encore ?


Melina Sax: La semaine prochaine !


... appuie-t-elle avant de leur tourner le dos et s'en retourner, laissant Ravenstone et Irons les dévisager avec toute la tension qui est nécessaire pour faire peur.
Le PPV n'est pas terminé qu'on a déjà un match de championnat prévu pour le prochain Gigablast. Ce n'est pas merveilleux ça ?





Il est temps pour nous de rejoindre le ring. Je conseille à nos fans les plus jeunes de zapper ce match car il y a de fortes chances qu'il soit extrêmement violent, bien plus qu'un match Bloody, puisqu'il va opposer deux personnes qui se détestent à un point... ( Peut-on parler réellement de match ? Nous n'allons pas assister à un match de lutte, on le sait tous ).
M Cube, le Protagoniste et Kronos. Depuis le retour de la FGB, le premier se voit humilier par le second qui refuse tout le temps la confrontation. Il y a eu des mots très durs, des menaces... ( ce qui venant de ces deux là résonnent plus comme des promesses ). Aujourd'hui, le vainqueur sera challenger au titre suprême. Si M Cube perd, il devra faire des excuses à Kronos mais cela seulement si il survit évidemment. ( Cela pourrait être un Deadly Match. Pourquoi n'est ce pas un Deadly Match ? ) Parce cela risque d'être assez dangereux comme cela, ne leur donnons pas l'excuse en plus d'aller trop loin.


M Cube est le premier à faire son entrée. Et autant dire qu'il n'y a pas beaucoup de fans contre lui. Le Protagoniste est accueilli tel un héros. Parler librement comme il l'a fait à augmenter sa popularité parmi le public. ( Pas vis à vis de ses collègues je pense, enfin... surtout le parti dirigeant, à mon avis ).


M Cube descend de la rampe et fait quelques pas... avant de se retourner et de plonger sur le côté, évitant un véhicule de golf, conduit par Kronos qui percute la barrière de sécurité. Kronos en sort mais M Cube est déjà sur lui et les voilà qui s'échangent des droites. Je crois qu'on a pas besoin d'être dans le ring pour déclarer que ce match est lancé, j'en vois comme preuve, Piotr, l'arbitre, qui les rejoint. ( Et surtout parce qu'on vient d'entendre la cloche retentir ).



CHALLENGER #1 TITRE SUPREME
M CUBE VS KRONOS



Par contre, le tombé doit-il se faire dans le ring ? ( Ah bah heu... J'en sais foutre rien ). On est bien avancé avec ça. ( Voilà le match le plus incertain de la soirée ). M Cube parvient à prendre l'avantage en envoyant Kronos s'écraser les cotes sur le véhicule de golf. Il bondit su rlui et lui fracasse le crâne sur le véhicule... mais alors qu'il tente la même manoeuvre une seconde fois, Kronos se retient, contrant le coup et colle un coup de coude dans l'estomac du Protagoniste. Ce dernier recule permettant à Kronos de lui refaire face... et se mange une clothesline.


Kronos vérifie que son crâne n'a pas souffert du coup. ( Tant qu'il n'y a pas de sang, tout va ). M Cube se relève alors que Kronos, le visage telle une bête féroce, s'avance vers lui. Quelques droites à la machoire et au menton de M Cube permet au Maître Sinistre de reprendre l'avantage. Les deux hommes grimpent peu à peu la rampe d'accès, le Protagoniste reculant à chaque coup. Kronos le pousse de ses deux mains pour le projeter au sol mais M Cube s'accroche au dernier moment à son ennemi et l'amène avec lui au sol. Ils roulent l'un sur l'autre. ( Catfight ). Coup de boule de Kronos alors qu'il plaquait M Cube dos au sol.


Le Maître Sinistre se relève et donne des coups de pieds dans les cottes de son adversaire. Il le relève à son tour et le pousse dans l'entrée où arrive les lutteurs. ( Je sens qu'on va allé faire une balade dans les coulisses de SANG % ). Kronos l'y suit alors que M Cube titube. L'arbitre est derrière le duo, la caméra également. On est tous à la queue leuleu. ( Ouais c'est bon, on a compris. Retournons au match voulez vous ).


Kronos continue de pousser M Cube tout en l'insultant mais le Protagoniste réagit en faisant tomber tout ce qu'il trouve pour le séparer de son adversaire. Kronos enjambe. ( C'est puissant comme commentaire ça, Shadok ). Et Kronos se saisit du crâne de M Cube et l'approche dangereusement d'un mur... M Cube place ses deux mains sur le dît mur, contrant le coup à venir. Il arrive même en poussant sa tête en arrière à se dégager, pour se retourner et frapper via des atemis Kronos. Projection de ce dernier directement dans le mur. Il s'explose l'épaule et le bras avant de se retrouver en boule au sol.


M Cube fait tomber une étagère sur Kronos. Les différents cartons dessus l'accompagnent dans sa chute écrasant Kronos. M Cube pousse le tout afin de relever son adversaire et le relève pour l'envoyer de l'autre côté du couloir, directement sur une table à laquelle il se prend le côté sur le flanc. Différents verres et nourritures s'y trouvent. ( Les Bi-Croquants ne sont donc pas passé par là ). M Cube s'approche menaçant de Kronos qui saisit un verre et envoit son contenu, visiblement du jus d'orage, dans les yeux de M Cube. Surpris, et aveuglé, même pour un court instant, cela suffit à Kronos pour s'éloigner... mais le Protagoniste va à sa poursuite et il est plus rapide. ( Et il est surtout en meilleure forme ).


Kronos se mange entre les deux omoplates d'un coup de poings liés et trébuche en avant, tombant dans les bras d'un membre du service technique. Le Mâitre Sinistre se retourne en balançant le pauvre homme dans les pattes de M Cube qui l'étale d'une droite. Faut pas se mettre sur son chemin. ( Je remarque que tout est bon chez Kronos, même les gens, pour contrer son adversaire ). Le Protagoniste attrape Kronos par le bras et l'attire à lui mais Kronos réagit en le ceinturant. Belly to belly suplex. Sur le béton du sol, c'est aussi dangereux pour celui qui en est victime que pour celui qui la porte. ( On a deux malades de toute façon ).


Kronos se tient le bras alors qu'il se traine... à moins qu'il ne cherche à se lever. Il s'aide du mur pour se frotter le dos. ( Mais non, c'est sa méthode pour se relever ). Ah... oui bon c'est pas très clair comme moyen. Il tourne dans un autre couloir alors que M Cube commence à se relever, se tenant la tête. Visiblement, il s'est fait une sacrée bosse. Il regarde de gauche à droite et gueule après les témoins avoisinants pour savoir où est allé Kronos. Il passe le virage à son tour... et se prend un coup de chaise sur le crâne. Kronos l'attendait. Il s'effondre.


Mais Kronos le relève. Il l'envoit de l'autre côté du couloir... directement en direction d'une porte... qui s'ouvre de l'autre côté. M Cube percute un pauvre quidam. Les deux hommes sont propulsés au sol dans la pièce... les toilettes. Charmant. Kronos, détenant toujours la chaise à la main, les y rejoint. M Cube se lève, tout comme le quidam qui se retrouve devant Kronos qui le pousse méchamment vers les pisotières. ( Cela lui a fait par contre lâcher la chaise ). M Cube rentre la tête la première dans l'estomac de Kronos mais ce dernier le contre et lui colle un coup de coude sur la nuque avant de l'envoyer tête la première sur un des lavabos. M Cube s'affaisse, la main encore posé sur le rebord du lavabo. Kronos s'y approche, ferme l'ouverture du lavabo et y fait couler de l'eau jusqu'à sa hauteur maximum. Il relève M Cube en lui tenant la tête... qu'il maintient alors sous l'eau, lui promettant de bien le réveiller. M Cube se débat, privé d'air. ( Ce sont des malades ). On nous avait assez prévenu. Kronos lui relève la tête et lui demande si il voulait dire quelque chose avant de le noyer à nouveau une dizaine de secondes. Il recommence la manoeuvre pretextant attendre des excuses de la part du Protagoniste mais ce dernier parvient à le repousser avec un coup de coude sur le torse. Kronos se frotte la poitrine, fort contrarié. Il ajoute qu'il est temps maintenant pour M Cube de morfler mais ce dernier se saisit du savon et le frappe violemment sur le front de Kronos qui recule sous l'impact. M Cube effectue un coup de bélier qui fait sortir Kronos de la pièce.


M Cube rejoint le Maître Sinistre à nouveau dans le couloir. A tiens, il a recupéré la chaise et en assène un méchant coup sur le crâne de M Cube, de façon à lui ouvrir l'arcade sourcillière. Cela ne tarde pas à pisser le sang. Kronos propose un nouveau lavage à M Cube pour nettoyer tout cela mais il le tire par les cheveux pour revenir en sens inverse. ( Si c'est pour revenir vers le ring, je n'y crois pas ). Kronos le fait avancer vers lui en le projetant en avant. ( Il va finir par le scalper ). M Cube tombe sur un attirail de tubes. Quand Kronos cherche à le relever, M Cube laisse découvrir un tube... un néon oui, dans sa main et le fracasse sur le crâne de son ennemi. Il s'écrase au sol, complètement out. ( Et encore plus en sang que M Cube ).


Le Protagoniste est allongé près de Kronos, tout deux sur le dos. Le premier reprend son souffle avant de se tourner pour effectuer le tomber. L'arbitre semble se demander si il doit le faire puisqu'il est vrai que les règles ne sont pas clairs du tout. M Cube lui fait signe de faire son travail et il s'éxécute malgré tout. ( Dans le doute hein... ) UN... DEUX... TR... Dégagement de Kronos !!!! ( C'est pas vrai ? Il a ça comment ? Il est en miette, en sang, complètement KO mais malgré tout, il se dégage ? ) Même M Cube semble surpris.


Il prend un temps pour se relever, se frotte les yeux trempés entre l'eau du lavabo de tout à l'heure et le sang. ( Mouais, je crois surtout que c'est à cause du sang ). Kronos cherche à se redresser mais ce n'est pas évident. M Cube se penche vers son adversaire... mais Kronos qui cherche un appui pour se lever lui attrape les bijoux de famille et les lui serre. ( C'est une méthode utile pour se mettre debout ). M Cube n'arrive pas à lui faire lâcher prise, hurlant comme un damné. Coup de genou dans la face de Kronos qui lâche prise. M Cube roule en boule, se tenant son attribut. Kronos se tourne sur le ventre et rampe vers une pile de carton, espérant y trouver de quoi trouver prise pour se remettre d'aplomb. Il se traine comme un beau diable et manque de faire tomber les cartons sur lui alors qu'il s'en sert pour se relever.


M Cube est toujours au sol quand Kronos parvient à se relever, même si il a du mal à trouver un réêl appui sur ses jambes. Il a encore des morceaux du néon dans les cheveux, et le visage rougi par le sang et blanchi par la poudre des néons. ( On est dans un véritable film d'horreur ). Oh oh... Le General Manager Mordred n'est pas loin, en train de regarder ce massacre. Kronos l'a vu et se dirige d'un pas fébrile dans sa direction, le menaçant, prétendant que son règne à la direction touche à sa fin. Mordred prend sur lui, préférant ne pas répondre. Kronos tente de se tenir devant lui mais chancelle sur le côté. Il fait quelques rebonds sur une jambe pour se maintenir debout et se retrouve à côté de la fameuse table de tout à l'heure. ( Ouais, celle que les Bi-Croquants n'ont pas touché. En même temps, ils ne sont pas là, c'est peut-être pour ça ). Il s'empare d'un verre encore plein et le balance en pleine gueule de Mordred. C'est trop là pour le General Manager qui, on le rappelle, est un ancien lutteur. Coup de pied de mule de Mordred en pleine tronche de Kronos qui tombe à la renverse.


M Cube finit au même moment par enfin se relever. L'arbitre demande à Mordred de ne plus se mêler de cette confrontation alors que Kronos agite les mains devant sa tête, comme pour y chasser les étoiles qu'il doit sûrement voir désormais. M Cube vient lui attraper un des poignets et se met à le tirer. Il se dirige avec son "paquet" vers l'entrée des lutteurs. Ils vont aller retrouver le public.  On passe le rideau et nous voici enfin de retour sous l'écran du titantron, à la grande joie du public.


M Cube tire fortement sur le bras de Kronos, le faisant passer devant lui, devant la rampe d'accès. Il semble chercher une idée. Il descend de la rampe, les yeux rivés sur le véhicule de golf, mais en enjambant Kronos, ce dernier lui attrape la jambe, le fait chuter... Krosfel Jacob sur la rampe d'accès !!!!! Malheureusement pour Kronos, il est trop affaibli pour tenir correctement la prise et M Cube parvient à s'en sortir. Il repousse du pied, directement sur le visage, son adversaire et se relève... mais Kronos fait de même et alors que M Cube finit de descendre de la rampe, Kronos lui saute à califourchon sur le dos. Surpris par le surplus de poids, M Cube s'explose les deux genoux sur le béton. Kronos enchaine en lui cognant le front sur le dît béton. ( Cela ne va pas arranger la blessure à l'arcade de M Cube ). Elle recommence à pisser le sang alors que Kronos retourne son adversaire. C'est un tomber. UN... DEUX... TR... Dégagement du Protagoniste. Mais de quoi sont fait ces deux types, c'est pas possible.


Kronos se dirige maintenant à son tour vers le véhicule de golf. On dirait qu'il cherche quelque chose sous le siège... Oooooh, il lève bien haut la fameuse barre à mine qui ne le quitte jamais dans ce genre de match. Le public est en feu. ( Cela veut dire qu'il compte bel et bien en finir avec M Cube ). Ce dernier se relève et esquive le premier coup qui lui arrive dessus en passant dans le dos de Kronos mais le Maître Sinistre suit la trajectoire et balance la barre à mine dans les cotes du Protagoniste. ( Si elles ne finissent pas brisés, je n'y comprend plus rien ). Kronos lève la barre à mine, prêt à frapper le crâne mais il la lâche subitement, pris de vertige. ( Tu m'étonnes. Vu la quantité de sang qu'il a perdu, comment il fait pour être encore debout ? ) Cela suffit à M Cube pour la ramasser et se servir de l'extremité de la barre à mine pour taper méchamment le front de Kronos. Le lutteur semble un temps complètement ailleurs... avant de s'écrouler, inerte. Même l'arbitre semble inquiet. ( Cela au mieux sent la commotion cérébrale ). Le bruit de la barre à mine lancée au sol résonne dans l'Arena Macabra et M Cube effectue le tomber. UN... DEUX... TR... Hein ?????? Kronos s'est dégagé ????? Mais... j'en perd mon latin là. ( Cela devient encore plus gore q'une Deadly Battle, ce match ). Même M Cube semble sidéré.


Il se relève et ramasse encore la barre à mine. Kronos ne bouge toujours pas... Le Protagoniste semble prêt à frapper mais semble hésiter. Il lâche la barre et fait signe aux fans que le titre de champion suprême sera bientôt autour de la taille. Il ajoute un grand merci à Kronos avant de le relever. Aucune réaction du Maître Sinistre. M FINAL !!!!! ( Il souhaitait en finir à sa manière, histoire d'humilier encore plus Kronos ). C'est le tomber mais Kronos peut encore se redresser. On est plus à un prêt. UN... DEUX... TROIS.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10660
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SANG %   Mar 30 Aoû - 7:28

Nous allons faire un tour en backstage alors que nous sommes à quelques minutes de notre main-event, pour y retrouver Mark Gaillard qui hurle, encerclé par la sécurité qui tente de le calmer. Mordred, le General Manager est là aussi. Il refuse que le suisse prenne le véhicule dans son état, lui certifiant que les pompiers sont intervenus et demande à Gaillard d'attendre les premiers résultats de l'enquête. Au loin, on peut voir Defattaque et Krane King qui ont le sourire aux lèvres. Manque de bol pour eux, le suisse l'a vu et se précipite sur eux.


Mark Gaillard: C'est vous hein ? C'est vous qui me harcelez depuis le début...


Defattaque: Ne fait pas attention Krane. Ce type est fou.


Mark Gaillard voit rouge. ( Plus qu'auparavant ? ) Il frappe Defattaque mais Krane King lui rend son coup... et Defattaque se met à l'aider. Les deux hommes se mettent à matraquer Mark Gaillard qui se défend comme un beau diable. ( Comme un forcené oui ). Mordred envoit la sécurité les séparer et ordonne à Defattaque et à son poulain d'aller voir ailleurs. ( Cela ne va vraiment pas mieux chez Mark Gaillard mais je crains qu'il perde encore son temps si il s'imagine que Defattaque ou Krane King soient mêlés à cela ).






On vient d'apprendre une nouvelle guère réjouissante. ( Une de plus ). The Squadron vient d'être suspendu pour une durée indéterminé suite à un contrôle positif en divers anabolisants. ( Encore un coup de Rosenbaum ). Vous n'allez pas recommencé. C'est du passé. ( Le fait est que cela n'a guère servis au Squadron puisqu'il a perdu son match ). Je pense que la direction devait le savoir avant le match justement. On ne fait pas de controle avec les résultats aussi vite. ( A la FGB, on est des rapides ). Pas faux.




Et c'est parti pour notre main-event pour le titre suprême. Le challenger Flying Booya ne supporte pas que le champion Mr. Mayhem, anciennement Syd Filmore, s'en prenne aux fans. Un duel d'idéologie est né entre ces deux là, mais aujourd'hui, c'est surtout pour le titre suprême qu'ils vont s'affronter. ( Le reste, ce n'est que du blabla ).


Flying Booya est le premier à effectuer son entrée. Sous les acclamations de la foule, il descend de la rampe, n'hésitant pas à se coller aux fans des premiers rangs en quelques occasions. Il finit par rejoindre le ring où se trouve Dédé Saucisson qui arbitrera ce match. Il grimpe au haut d'un des coins et prend la pose après avoir saluer les fans.


C'est alors que la musique du champion suprême résonne dans l'Arena. Mr. Mayhem fait son entrée sous les huées du public, la ceinture autour de la taille. Il avance vers le ring en menaçant tout fan qui chercherait à le toucher. Flying Booya n'aime pas qu'on s'en prenne au public et le regarde très en colère. ( Ohlala ). Mr. Mayhem finit par rejoindre le ring, détache le titre de sa taille et le lève, l'air mauvais. Il le donne à l'arbitre après avoir pris la pose, sous les sifflets du public.
L'arbitre donne les dernières recommendations aux lutteurs après avoir transmis le titre à l'extérieur. La cloche retentit enfin, lançant ainsi notre main-event.



TITRE SUPREME
FLYING BOOYA VS MR. MAYHEM



Mr. Mayhem tente d'intimider Flying Booya en se collant face à lui tout en l'insultant. Booya est très patient. ( Ou bien il a trop peur de répliquer ). Ne dites donc pas n'importe quoi. Mr. Mayhem pousse Flying Booya, histoire encore et toujours de l'humilier. Le favori du peuple ( et des bêtes, souvent la même chose ) esquise un sourire qui déplait fortement au champion suprême qui le repousse encore une fois... et se mange en guise de represailles une joli baffe. Mr. Mayhem voit rouge et attaque, poing en avant. Flying booya esquive le coup, en attrapant le bras et le force à aller au sol pour l'immobiliser mais le champion se débat et recule vivement, mettant de la distance avec son adversaire, le visage affolé. Fallait pas chercher Booya, mon gars.


Alors que les chants "Go go Booya " retentissent... ( Go Go ou gogo ? C'est pas facile à deviner ), Mr. Mayhem fait mine de se calmer. Les deux hommes se tournent autour... C'est le contact. Le champion suprême force Flying Booya à reculer jusqu'aux cordes. L'arbitre demande le bri. Mr. Mayhem lâche lentement son adversaire, les bras levés... et lui colle au dernier moment un atemi avant de le projeter dans les cordes. Droite esquivée par Flying Booya qui continue sa course... Il saute sur les faces et colle un coup de coude dans les airs sur le front du champion qui s'écroule.


Mr. Mayhem se relève tandis que Flying Booua prend un nouvel élan... Dropkick qui le ramène à terre. Flying Booya tente le tomber. Dégagement énergique ( énervé oui ) de Mr. Mayhem. Les deux hommes se relèvent. Flying Booya effectue une prise de tête sur le champion mais ce dernier s'en débarrasse via une souplesse dorsale. On soulève la jambe de Flying Booya pour le bloquer lors du tomber. UN... Dégagement du challenger.


On relève Flying Booya par la tête, à l'aide des deux mains mais Mr. Mayhem subit la réaction de son adversaire par de rapides coup de pongs, paume ouverte, sur le torse. Il lâche prise, comme la respiration coupée. Flying Booya en profite pour bondir sur place... et l'envoyer voler via un ciseau de tête. Mr. Mayhem glisse sous les cordes, préférant quitter le ring, excédé par les contre-attaques de Flying Booya. ( Ah bah oui, c'est quoi ce lutteur qui se défend, doit-il se demander ).


Flying Booya s'approche des cordes mais l'arbitre lui demande un temps d'arrêt et va demander à Mr. Mayhem ce qu'il attend pour revenir dans le ring mais le champion beugle après Maya pour qu'elle lui donne sa ceinture. Lorsqu'il la récupére, il fait mine de vouloir s'en aller. Il fait le tour du ring. Elan de Flying Booya. Pile au moment où le champion se tourne vers le ring pour signifier qu'il en a fini avec ce match... il subit un springboard crossbody qui le calme sec. La foule est debout pour applaudir un tel geste. ( Et dire qu'il voulait nous gâcher encore un main-event. Comme si celui de Honor & Glory IX ne suffisait pas ).


Le challenger relève Mr. Mayhem et l'envoit rouler sous les cordes afin de le faire regagner le ring. Le préposé à la cloche a récuperé le titre alors que Flying Booya marque un temps d'arrêt pour saluer les fans. Il roule à son tour sous les cordes mais le champion se relève très vite et l'empêche de se relever avec un écrassement du genou dans la colonne vertébrale. Il attrape désormais les deux jambes du héros du peuple et le tire vers le centre du ring... avant de le retourner via un Boston Crab. L'arbitre demande à Flying Booya si il souhaite abandonner. Naturellement, il refuse. Le contraire aurait été étonnant. ( Ne soyez pas aussi confiant ). Je ne vois pas Booya abandonner, surtout aussi tôt dans le match. ( C'est bien ce que je vous dis: vous êtes trop confiant ).


Flying Booya s'aide de ses avant bras pour essayer de grapiller quelques centimètres vers les cordes. ( C'est des metres qu'il aurait besoin ). Syd... pardon Mr. Mayhem se redresse et retire le challenger vers le centre du ring. ( Faites gaffe comment vous appelez le champion suprême sinon vous allez avoir une nouvelle visite de l'interessé ). Vous n'avez qu'à pas cafter.


L'espoir de s'en sortir semble s'amoindrir pour l'infortuné Booya. Il essaye malgré tout de repartir vers les cordes, refusant toujours d'abandonner. Mr. Mayhem part légèrement en arrière, histoire d'augmenter la pression, tordant ainsi toujours plus Flying Booya... mais il s'y prend mal, donnant un peu de leste à Booya pour gagner quelques centimètres. La foule recommence à scander le nom du challenger, histoire de lui donner du courage, à défaut de force. Flying Booya parvient peu à peu à créer l'exploit d'être proche des cordes. Il tend la main... Ses doigts frôlent les cordes... Non, il attrape la corde inférieur et l'arbitre demande au champion suprême de lâcher prise. Il compte jusqu'à cinq. Mr. Mayhem ne lâche pas prise. ( Il veut se faire disqualifier oui ). Mais Dédé Saucisson préfère tenter de séparer les deux hommes, c'est moins radicale, et surtout zut c'est le main-event. Un peu de respect aux fans aussi.


Mr. Mayhem finit par lâcher prise et fait reculer, menaçant, l'arbitre. Il n'apprécie pas trop son intervention mais Dédé Saucisson en a vu d'autre et le prévient de se calmer. ( Si il cherche à se faire disqualifier, je doute que les menaces de Saucissons atteignent le but désiré ).


Le champion suprême quitte le ring et attrape la jambe de Flying Booya qu'il fait passer sous les cordes... Il la cogne sur le poteau alors que l'arbitre se met à le compter. UN... DEUX... Il recommence.. TROIS... Flying Booya avec son autre jambe parvient à repousser Mr. Mayhem... QUATRE... Flying Booya se traine, mettant de l'écart entre lui et les cordes, et donc de Mr. Mayhem mais ce dernier regagne le ring au compte de cinq. Coup de tatane sur le bassin du challenger. On le relève. Enfourchement... Ecrasement accompagné du poids de Mr. Mayhem qui l'écrase. On tente le tomber. UN... DEUX... Dégagement.


Mr. Mayhem se dirige vers le coin et attend que Flying Booya se lève. Il mime cela en agitant sa main de bas en haut. Le challenger se remet sur pieds ( ah zut j'ai perdu le compte ). De quoi ? ( Du nombre de fois depuis le début du PPV où vous avez dit que quelqu'un se remettait sur pieds ). J'y peut rien si c'est ce qu'ils font la moitié du temps... Syd Filmore lui fonce dessus... mais Flying Booya le reçoit avec un bras à la volée... ( Vous vous êtes encore trompé de nom ). Ah zut... Mr. Mayhem... ( C'est mieux. Enfin, je dis ça pour vous hein )... Mr. Mayhem revient à la charge. Nouveau bras à la volée. Il commence à souffrir du bas du dos.


Flying Booya le laisse se relever mais prend un élan... Swimming neckbreaker sur le champion. On tente un tomber. UN... Dégagement au début du compte de deux. Les deux hommes se relèvent. Projection du champion suprême dans les cordes... Flying Booya part dans l'autre sens... Springboard dropkick de Mr. Mayhem qui surprend le challenger qui s'étale. On tente le tomber à nouveau. UN... DE... Dégagement.


On relève Flying Booya en lui maintenant la tête entre les deux mains. Coup de boule dans le menton de Mr. Mayhem qui lâche prise. Jawbreaker par Flying Booya. Mr. Mayhem est étendu au sol, complètement sonné. Flying Booya se dirige vers un des coins et grimpe en haut de l'apron. Il prend le temps pour faire un signe au fan... mais c'est une erreur car Mr. Mayhem n'est pas aussi inanimé que cela. Il se relève d'un bond et court vers le challenger. Il tape dans les cordes. Flying Booya vient s'empaler sur l'apron et se retrouve en position assise. Mr. Mayhem le rejoint sur les cordes et le place pour une souplesse arrière. Flying Booya contre et frappe à plusieurs reprises l'estomac de son adversaire... le soulève et l'écrase face la première sur le ring. ( Et en prime, il se nique le dos ). On retourne Mr. Mayhem sur le dos, lui lève la jambe, lu écrasant presque le visage. C'est un tomber. UN... DEUX... TR... De sa main, Mr. Mayhem parvient à attraper les cordes. Flying Booya lâche prise, croyant devenir le nouveau champion suprême. Il grimpe à nouveau en haut du coin les bras levéx mais l'officiel lui signale que le match n'est pas fini. ( Oh cette déception sur le visage ).


Flying Booya redescend et demande confirmation à Saucisson qui lui signale la main de Mr. Mayhem sur les cordes. ( Comment il n'a pas pu le voir ? Cela me sidère ). Il était déjà dans son monde visiblement.


Le challenger relève Mr. Mayhem. Enfourchement et écrasement au centre du ring. Il se redresse et fait signe aux fans qu'il va en terminer. ( Il devrait parler beaucoup moins avec le public et se focaliser un peu plus sur son match. Il n'a plus l'excuse de l'inexpérience. Il s'agit d'un match pour le titre suprême bon sang ). C'est bon, on a compris, pas la peine de se mettre en colère. ( Je fais ce que je veux ). C'est bien là le problème. Flying Booya voit le champion se relever... BOOYA PLEX !!!! ( Restes couché, cela semble vouloir dire ).


Flying Booya annonce son 720 'round the Nation. Mr. Mayhem reste au sol ce qui n'arrange pas les affaires du lutteur qui pensait le voir se relever à nouveau. ( Il ne sait pas ce qu'il veut ). Il relève Mr. Mayhem mais ce dernier titube sur les genoux, poussant Flying Booya peu à peu dans les cordes. L'arbitre demande à Flying Booya de les quitter ou de lâcher Mr. Mayhem. Le temps qu'il lui réponde, Mr. Mayhem balance un coup d'avant bras dans les parties intimes du lutteur. Regardant Flying Booya dans les yeux, forcément, Dédé Saucisson n'a pas vu ce coup bas même si il se pose des questions maintenant qu'il le voit pousser un cri de douleur en se tenant l'entrejambe.


Mr. Mayhem se relève, soulève Flying Booya par les deux jambes. SPINEBUSTER !!!! Il se relève, un sourire mauvais aux lèvres, et relève son adversaire. Il le soulève sur ses épaules. ( C'est partie pour le GTS ). Non, Flying Booya se détache de son emprise et lui passe dans le dos. German suplex réussie par le challenger. C'est le tomber. UN... Dégagement.


Les deux hommes se relèvent. Droite de Mr. Mayhem esquivée et rendu par Flying Booya. ( Comme quoi, monsieur le champion, tricher ne sert à rien ). On projète Mr. Mayhem dans les cordes... mais il stoppe sa course en retenant les cordes... Booya lui fonce dessus. Spear de Mr. Mayhem... esquivée par le challenger qui croit être dans un championnat de saute-mouton... Coup de pied retourné de Flying Booya mais Mr. Mayhem se baisse pour esquiver et parvient en même temps à l'attraper par la taille, plaçant Booya la tête à l'envers... qu'on place directement sur les épaules. GTS !!!!! C'est le tomber. UN... DEUX... TROIS. Dommage, c'est râté pour le héros du peuple.


Spoiler:
 



SANG % se termine ainsi. Nous nous retrouvons la semaine prochaine pour un nouveau Gigablast. Merci de nous avoir suivi. C'était William Shadok... ( et Harry Wayland ) aux commentaires. Au revoir. ( Bye les gens, à la semaine prochaine ).


Kro Products aout 16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
EnQuêteDeNom
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 289
Age : 36
Localisation : Qu'importe!
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: SANG %   Mar 30 Aoû - 10:16

Je me demandait quand le PPV allait etre publier, et serieusement il livre la marchandise!

Felicitation au nouveaux champions Par Equipe et Bloody!
Bravo a Filmore pour la conservation de son titre. Ce sera pour une autre fois Booya.
Ca semble etre la fin des BeastLords! Le Duo de Choc score un grand coup contre les Legendes.
Et quel truc interessant d'etre designer pour surveiller la jeune Serena! J'aime bien.

En fait tout les matches sont top et les segments sont plaisants.
Tres bon PPV. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépin Leroy
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 338
Age : 38
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: SANG %   Mar 30 Aoû - 19:14

Ce PPV est énorme! Enorme par sa taille, mais aussi pour ces matchs franchement bien réalistes, j'avais l'impression d'être à côté du ring, à encourager mes favoris. J'ai deux semaines de promos en retard à rattraper, on y prend goût aux vacances ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Black
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: SANG %   Mer 31 Aoû - 11:35

Très gros PPV bravo pour la réalisation j'ai bien dû m'y prendre à plusieurs fois en deux jours pour le lire mais c'était un plaisir ! Félicitations aux nouveaux champions Bloody et Tag Team ainsi qu'à mes nouveaux futurs partenaires. "Belle" surprise la destruction en direct de la maison pendant le combat de Mark c'était une bonne idée, hâte de savoir qui se cache derrière tout ça ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Gaillard
LEGENDE
avatar

Nombre de messages : 1729
Age : 23
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: SANG %   Mer 31 Aoû - 13:43

Serena Black a écrit:
"Belle" surprise la destruction en direct de la maison pendant le combat de Mark c'était une bonne idée, hâte de savoir qui se cache derrière tout ça ! Smile

Mark : "Belle surprise" ... "Belle surprise" ? ... Se serait-pas toi qui me harcèle et qui a cramé ma baraque ??!!

_________________

Mark Gaillard est, et restera toujours comme la Suisse, neutre ! (Sauf quand ça parle du Titre Bloody !  Twisted Evil )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org/forum
Baron
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3658
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: SANG %   Mer 31 Aoû - 13:49

Mark Gaillard a écrit:
Se serait-pas toi qui me harcèle et qui a cramé ma baraque ??!!

La FGB connaît un pyromane dans ses historiques. Certes, c'est une tafiole, mais...

_________________
Tigerclaw: ancien double FGB suprême champion, ancien champion par équipes, king of butchery 2014.

anciennement :
Richard Vault: ancien double bloody champion, ancien UCW champion.
Rich Vault Inc: Zack Kage, Jax Virgil, Bob Sloane & Jack Stone (anciens double UCW tag team champions).
Jimmy Fart: manager de la N.W.B.
Cassius "le coiffeur" Ceefbake.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Serena Black
Jobber
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Date d'inscription : 14/08/2016

MessageSujet: Re: SANG %   Mer 31 Aoû - 14:26

Citation :
Mark : "Belle surprise" ... "Belle surprise" ? ... Se serait-pas toi qui me harcèle et qui a cramé ma baraque ??!!
Serena : Non ... Enfin je crois pas ... En fait je sais plus ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2210
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: SANG %   Mer 31 Aoû - 16:23

Pépin progresse, mis insuffisant pour battre Krane pour l'instant. Match bien foutu entre les 2 d'jeuns, leur inexpérience et leur progrès sont bien rendus.

L'pov JiJi, comme y s'fait bolosser alors qu'il a rien d'mandé! (enfin, comme d'hab quoi)

Y'a d'gros monstres dans ce match! Vileny blessé hum... l'Crimson va pas être en joie

Yeah la teuf! J'aime bien les équipes un peu "dysfonctionnels", le titre veut dire que l'équipe avec Stan continue, ce qui me fait plaiz'!

Qui qu'a fait brûler la maison de Mark? J'aurais presque vu encore un peu plus de violence dans ce match.

Ok, drôle d'association en tout cas!

L’événement principal est la "trahison" de TC. Bon, il voulait quand même gagner. Début de feud j'imagine.

Pouah, on va voir si elles s'en sortent les gonzes.

Pwoh, ce gros match! Si Kronos avait noyé Cube, il aurait gagné ou pas? J'ai vu Matthew dans un match semblable y'a as longtemps, il y est abonné haha!

Rah, mais non Mark, Def et Krane sont pas assez futés pour avoir un plan.

Bon M-E ; je trouve que l'histoire créée entre Mr Mayhem et Booya était cool et bien foutue, en peu de temps. Mayhem con♂erve, je m'attendais pas à autre chose.



Dernière édition par Tirsalliés.com le Sam 3 Sep - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diamant Brut
Joyau
avatar

Nombre de messages : 2719
Age : 46
Localisation : Les Plaisirs Tabous, Nouvelle-Orléans
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: SANG %   Jeu 1 Sep - 15:03

Tirsalliés.com a écrit:

Qui qu'a fait brûler la vision de Mark? J'aurais presque vu encore un peu plus de violence dans ce match.


Aucune félicitation, aucune mention de ma victoire et de mon nouveau titre...
J'ai l'impression que l'antagonisme que nous avons ailleurs t'empêche de saluer l'exploit que je viens d'accomplir, ULMANN ma couille.

Ou c'est juste de la jalousie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mark Gaillard
LEGENDE
avatar

Nombre de messages : 1729
Age : 23
Date d'inscription : 18/01/2010

MessageSujet: Re: SANG %   Jeu 1 Sep - 15:12

Diamant Brut a écrit:
Tirsalliés.com a écrit:

Qui qu'a fait brûler la vision de Mark? J'aurais presque vu encore un peu plus de violence dans ce match.


Aucune félicitation, aucune mention de ma victoire et de mon nouveau titre...
J'ai l'impression que l'antagonisme que nous avons ailleurs t'empêche de saluer l'exploit que je viens d'accomplir, ULMANN ma couille.

Ou c'est juste de la jalousie?

Mark : Et toi ... aucune mention à ma maison qui brûle !? J'suis sûr c'est toi qui l'a fait cramer !

_________________

Mark Gaillard est, et restera toujours comme la Suisse, neutre ! (Sauf quand ça parle du Titre Bloody !  Twisted Evil )

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ucw-lutte.forumgratuit.org/forum
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2210
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: SANG %   Sam 3 Sep - 14:09

Bah mon gros Wes, l'père ULMANN, sait bien qu't'es à la hauteur pour les titres subalternes, ça, y'a pas à dire, y t'aime bien, y sait qu't'es un bon gros. Mais bon, y va pas t'féliciter pour ça, c'est quand tu partiras dans la ligue au d'ssus qu'l'père ULMANN y pourra t'balancer un "bien joué mon gros"!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syd Filmore
Star
avatar

Nombre de messages : 716
Age : 23
Date d'inscription : 17/11/2013

MessageSujet: Re: SANG %   Lun 5 Sep - 19:45

Mon dieu avec le début du boulot j'ai complétement zappé de commenter ce PPV, de l'excellent boulot comme d'habitude !

Merci pour ça Smile (et sorry pour mon fantomatisme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SANG %   

Revenir en haut Aller en bas
 
SANG %
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aventures de Gurlizek "hache de sang"
» He - Skaven ile de sang
» Les elfes de sang en manque
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Darkal Dk Dps Sang !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: Le show-
Sauter vers: