L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 HONOR & GLORY X

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10691
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 7:16

FGB Presents





HONOR & GLORY X






Bienvenu à tous pour le plus grand PPV de l'année, HONOR & GLORY, dixième du nom. Je suis William Shadok et à mes côtés, dans l'Arena Macabra, Harry Wayland. ( Bonjour à tous et bienvenu pour ce grand rendez-vous ). Nous allons vivre encore une fois l'Histoire, avec un grand H, avec notre main-event entre autre, le Only One Survives pour le titre suprême, détenu par Mark Gaillard. ( De plus, qui de la Muerta ou de Mr. Mayhem quittera la FGB ? ) Les champions par équipe Pépin Leroy et Philippe Trevor Le Coucou feront face au Trial. ( Et parlant du Trial, le champion Bloody défendra son championnat face à Ryan Wilson ). Kronos sera en équipe avec Flying Booya pour régler ses coimptes avec son fils Armada, et Annihilation, la plus grosse menace de tout les temps. Alors ne perdons plus un instant et direction l'action.






La première confrontation à laquelle nous assister va débuter. Elle oppose B.K. en équipe avec le viking Gunnar Strom face au texan Bill Random et à son garde du corps, The Big Great BOZO . C'est ces derniers qui font les premiers leur entrée.


Les deux hommes avancent vers le ring alors que Bill Random fait voler des tas de billets dans la foule, probablement pour se faire aimer. La caméra zoome sur l'un d'eux au sol et on voit clairement le visage de Random dessus. Je ne crois pas qu'il va se faire apprécier avec des billets factices. ( Les huées qu'on entend semble aussi un bon indicateur ). Bill Random ne semble pas les entendre. Il est dans son monde. Un monde où tout le monde l'acclame. BOZO semble toujours aussi blasé.


Les deux hommes pénètrent dans le ring, après que BOZO ai écarté les cordes pour que son patron puisse y pénêtrer. Encore une fois, Bill Random fête sa présence au sein du temple de la lutte... ( ouais, à défaut de pouvoir fêter sa victoire tout à l'heure ). On ne sait jamais Harry. On peut avoir des surprises. ( Faudra compter alors sur BOZO pour cela ). Notons que l'arbitre de ce match est Piotr.


Et on accueille désormais le viking Gunnar Strom qui fait son entrée d'un pas lourd alors que la foule semble lui dire de détruire Random. ( Leur choix dans ce match est très clair ). Le colosse descend de la rampe d'accès et avance vers le ring, fixant ses adversaires. Je me demande ce que cela va donner cette équipe entre Strom et Billie Kay. ( Encore une équipe disfonctyonnelle ). La dernière en date est tout de même championne par équipe. ( Des fois cela marche, mais là, je ne suis pas certain ).


Gunnar Strom s'arrête devant le ring et Bill Random l'apostrophe. On se balance des menaces des deux côtés tandis que la musique de Billie Kay résonne dans l'Arena Macabra. La jeune femme fait son apparition sous l'écran du titantron. Elle salue les fans qui semblent être mitigés dans leur réaction à son égard. Gunnar Strom la regarde arrivé et semble lui aussi peu enclin à faire copain copain. ( Ouais bah là, il ne va pas avoir trop le choix ).


Billie Kay ne tarde pas à rejoindre son partenaire d'un soir et les deux investissent le ring. The Big Great BOZO se place devant son patron qui en profite pour invectiver ses adversaires. Strom veut déjà avoir un morceau de Random mais l'arbitre s'interpose à son tour et demande aux deux équipes de rejoindre leur coin respectif car le match ne va pas tarder à commencer. On s'exécute des deux côtés du ring et Piotr demande à ce que l'on fasse retentir le gong. Le match débute.



BILL RANDOM & THE BIG GREAT BOZO VS GUNNAR STROM & BILLIE KAY.



Gunnar Strom débute cette confrontation face à - ô comme c'est original - The Big Great BOZO. ( Faut admettre que les deux équipes ont une forme quasi-identique ). Dois-je comprendre que vous comparez Billy Kay à Bill Random ? ( Mouais, je savais que je disais un truc pas net ). Une connerie. On appelle cela une connerie.


C'est le contact entre les deux poids lourds de ce match. BOZO tente de faire reculer Strom mais ce dernier parvient à surprendre BOZO qui se rend compte que son dos se rapproche de plus en plus des cordes. ( Vu le machin, c'est certain qu'il n'est pas habitué ). Les deux hommes parviennent malgré tout à se repousser tout deux, lâchant prise et se tournant autour pendant que Bill Random se met à siffler son propre match.


Nouveau contact entre les deux lutteurs. Random siffle à nouveau et hurle qu'on s'ennuit. Cela provoque des sifflets aussi de la part du public mais vis à vis du texan... qui pense qu'on lui donne raison. ( Bah forcément ). Gunnar Strom est maintenant celui qui recule vers les cordes mais il colle un coup de genou dans l'estomac de BOZO. Prise de tête sur ce dernier. Le lutteur se dégage en envoyant Strom dans les cordes. Double coup de bélier des deux hommes, qui ne fait guère d'effet. Ils se dévisagent un court instant... avant de prendre tout deux un élan dans les cordes et se foncer dessus avec un nouveau double coup de bélier. On est encore à égalité et Random se met maintenant à huer. ( Random n'est jamais lourd ).


Gunnar Strom et BOZO se tournent à nouveau autour. C'est le contact. Gunnar Strom parvient à passer derrière son adversaire et lui assène un coup d'avant bras sur la nuque. BOZO trébuche en avant. Court élan de Strom et coup de pied derrière le genou de BOZO qui tombe un pied au sol. Le viking enchaine avec un élan et coup de genou à l'arrière du crâne de BOZO qui s'effondre tête la première sur le tablier du ring. On le tourne sur le dos pour le tomber. UN... DEUX... Dégagement du garde du corps de Bill Random.


Le viking se relève et fait le relais avec Billie Kay, tout en lui disant qu'il lui a mâché le travail. La jeune femme balance une oeillade guère aimable à l'adresse de son partenaire avant de bondir par dessus les cordes pour rejoindre BOZO qui se relève. Elan de Billie Kay... Elle saute sur les cordes... et dropkick sur le torse de BOZO qui titube en arrière et tente de se retenir au vide. Il agite les mains et touche, au moment de se retrouver, dans les cordes, l'épaule de Bill Random avant de tomber à travers les cables et quitter le ring.


Bill Random se plaint de BOZO mais l'arbitre lui ordonne d'entrer dans le ring. Le texan ne semble guère enclin à lutter mais Billie Kay attrape le bras de Random et le tire au dessus des cordes avant de le tordre, Random se sent ainsi obligé à la rejoindre et s'envole jusqu'au centre du ring lorsqu'elle s'en sert comme pivot de roulade avant.


Le texan se relève et se mange une clothesline. Il se relève à nouveau et parvient à se cacher derrière l'arbitre. Ce dernier demande à Billie Kay de reculer car il ne veut pas se prendre un mauvais coup. Billie Kay ne semble pas disposé à attendre le bon vouloir de son adversaire et court dans les cordes, fonçant vers Piotr... qui s'esquive sur le côté. On a juste le temps de voir le visage de Bill Random s'agrandir... qu'il se mange un spear. C'est le tomber. UN... DEUX... TR... Dégagement de Random.


Les deux adversaires se relèvent. Enfin... Billie Kay aide Bill Random à se relever. On le projète dans le coin. Elan de Billie Kay... BOZO, à l'extérieur du ring, tire sur le pied de Random mais ce dernier le repousse, pretextant qu'il n'a pas à toucher à ses chaussures car il va les salir. Coup de pied chassé qui lui explose le dos dans le coin. Il s'écroule, fesse à terre.


Billie Kay est interpellé par Gunnar Strom qui veut qu'elle lui fasse le relais mais la jeune femme semble le snobber. Elle relève Bill Random en lui maintenant le crâne et le fait rouler en avant, tête la première. Random se retrouve en position horizontale tandis que Billie Kay grimpe en haut du poteau de coin de ring. BOZO la pousse et elle s'écroule au côté de Random. L'arbitre sermonne BOZO alors que Random pose son bras sur Kay pour le tomber. Strom pénètre dans le ring et casse le tomber. Au même moment, l'arbitre se tourne et ordonne au viking de retourner derrière les cordes tandis que les deux lutteurs légaux commencent à se relever.


Bill Random se hâte de quitter le ring alors que BOZO vient le remplacer. ( L'arbitre ne va pas accepter ce changement. Il est pas bête. Un relais cela s'entend et... ) L'arbitre en a fini avec Strom et ne dit absolument rien quand à la présence de BOZO dans le ring alors que Billie Kay est projeté dans les cordes. ( Quel c... ) Droite de BOZO esquivée par Kay qui continue sa course dans les cordes... et fait le relais à son tour avec Strom. On repart dans la configuration de départ de match.


Le viking passe les cordes mais BOZO est déjà sur lui à lui coller des coups de genou et des droites et des coups d'avant-bras et des coups de doigts et... ( ça suffit ). Gunnar Strom tente de se protegér sous les assaults de son adversaire et se retrouve bloqué dans un des coins. BOZO cherche en lui attrapant le bras à le projeter vers le centre du ring mais Strom renverse la projection et attire à lui BOZO. Coup de boule sur le garde du corps de Random.


BOZO est à terre, sonné et Strom propose à Random de venir dans le ring pour en découdre. ( Comme si Random allait relever le défi... ) Le texan fait mine d'accepter mais l'arbitre s'interpose. Random reste derrière les cordes, parlant un peut trop fort, comme quoi le viking a de la chance, que les règles sont les règles. Bref, il en fait des tonnes alors que tout le monde sait qu'il ne serait jamais allé relever le défi de Strom.


Gunnar Strom fait signe qu'il va en finir. BOZO commence à se relever alors que le viking approche. Bill Random finit par passer les cordes, obligeant l'arbitre à intervenir. C'est alors que Billie Kay grime d'un bond sur le poteau et s'envole... pour coller un coup de genou en pleine tronche de Strom qui s'écroule. Billie Kay roule sous les cordes pour quitter le ring tandis que BOZO enchaine avec une descente de sa grosse cuisse. Random se calme, jouant les innocents. Qu'est ce qui a pris à Billie Kay. The Big Great BOZO effectue le tomber sur Gunnar Strom.  UN... DEUX... TROIS. Dégagement tardif de Strom, c'est finie.


Spoiler:
 





On retrouve JiJi en coulisses avec son invité, le peu loquace Brujah Tony St. Michel.


JiJi: Tony St. Michel, vous avez eu l'insigne honneur d'être le premier à vous qualifier pour le Only One Survives, face à Mark Gaillard. J'imagine qu'un an après votre arrivée à la FGB, c'est l'apothéose de votre carrière.


Tony St. Michel: Aujourd'hui, le Duo de Choc va encore écrire l'histoire de la lutte. Ryan va devenir le nouveau champion Bloody en battant Némésis. Il a eu la chance de l'affronter et va lui botter les fesses pour nous deux. Mais au Only One Survives, lui et moi, nous seront ennemis car je compte bien m'emparer de mon côté du titre suprême.


( Je le trouve bien bavard moi ).


Tony St. Michel: Mark Gaillard a écrit la l'histoire de la FGB mais désormais nous avons besoin d'un nouveau sang pour servir d'encre. A l'occasion de la dixième édition de HONOR & GLORY, il est temps pour la FGB d'avoir un nouveau visage, une nouvelle direction, afin qu'elle puisse vivre encore dix années de plus et ne pas tourner en rond.


JiJi: J'imagine que vous vous voyez très bien être ce renouveau.


Tony St. Michel: Regardes moi JiJi: J'ai un corps parfait. J'ai l'intelligence. J'ai été champion par équipe avec Ryan et nous n'avons jamais été battu. Nous avons commencé à écrire l'histoire à notre tour. Ce n'est pas une question d'égo, de vanité, c'est juste la suite logique des choses.


JiJi: Je vous souhaite bonne chance pour votre match de tout à l'heure. Harry, William, c'est à vous.


Merci JiJi et retour sur le ring.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10691
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 7:18

Les titres par équipe vont être mis en jeu dans notre match suivant. 
Crimson et Vileny vont tenter une nouvelle fois de s'emparer des titres. ( Et Crimson est déjà qualifier pour le Only One Survives. Il pourrait ainsi faire un doubler aujourd'hui ). 


Les champions par équipe, Pépin Leroy & Philippe "Le Coucou" Trevor sont déjà sur le ring, chose assez rare, puisque généralement ce sont les challengers qui arrivent les premiers.  


Pépin semble impressionné, d'être ici, à HONOR & GLORY en tant que champion. Il regarde partout autour de lui la salle avec un large sourire ! Le Coucou lui glisse quelques mots qui font redescendre sur terre Pépin ! (J'crois qu'il vient de lui dire que siil veut rester champion il doit se bouger les fesses et arrêté de rêvasser !) Je crois que c'était l'idée ! Mais bon on accueuille à présent les vétérans de la FGB : Crimson , Vileny .... Ceux qu'on a connu comme les Beaslords et devenu maintenant le Trial !!


Le theme song du Trial retentit ! Crimson et Vileny apparaissent quelques temps après. Les deux monstres se dirigent tranquillement vers le ring sous les huées du public ! (Vous savez que ces deux-là n'ont plus été champions par équipe depuis déjà 8 ans ? ) J'vois que vous avez bien réviser vos fiches, et en effet ils avaient perdu leur second championnat Tag Team à Honor & Glory II face à Zora & Boggart ! ( Bon le petit cours d'Histoire à laisser le temps à nos deux molosses d'arriver sur le ring !) Face à eux, Le Coucou lève fièrement son titre en signe de provocation ... Pépin fait de même, mais Jonas Sanoj, l'arbitre du match, croit que ce dernier lui tend le titre et lui prend des mains ! Pépin tire un peu la tronche que son effet de provocation  passe un peu à l'eau alors que Jonas récupère à son tour la ceinture de Coucou avant de les confier à l'officiel en ringside ! 


La tension est palpable sur le ring, l'arbitre donne ces dernières consignes et demande au lutteur ne commençant pas le combat de filer dans son coin. Mais les quatre hommes restes de marbre, face à face se défiant du regard. Jonas est obligé de se mettre entre les deux teams pour leur indiquer chacune un coin. (Vous remarquez qu'il n'est pas pile entre les deux équipes et qu'il se tient plutôt du côté Pépin/Coucou) Au moins lui a osez se mettre entre les deux, pas sûr que vous en auriez fait de même ! (Ca reste à prouver !) 


Le Coucou et Crimson gagnent enfin chacun un coin opposé. Le match peut donc enfin débuter avec Pépin Leroy et Vileny ! 




TITRES PAR EQUIPE
PEPIN LEROY & LE COUCOU ( avec Tim Roth ) VS LE TRIAL ( Crimson & Vileny ) 



Pépin s'approche de son rival et commence à lui tourner autour. Le Beastlord tournant sur lui même reste toujours face à son opposant. Leroy change de sens de rotation mais Vileny veille aux grains et reste toujours bien face au jeune lutteur. Péin se décide enfin de foncer dans le tas mais s'heurte à la masse du membre du Trial qui l'envoie au sol d'un léger coup d'épaule. Pépin Leroy se relève assez vite et repart au front en s'attaquant aux fondations de l'édifice : les jambes de Vileny ! Mais sans succès, le Low Dropkick tenté par Pépin ne fait que peu vaciller Vileny qui se marre et choppe Pépin pour l'envoyer violemment dans le coin de Crimson. Ce dernier retient Pépin alors que Vileny fonce droit dans le coin ... Corner Splash ... esquivé de justesse par Pépin qui a, on se comment, glissé des mains de Crimson qui vient de se prendre son partenaire en pleine tronche ! Crimson chute en ringside et alors que Vileny regarde un instant son partenaire, Pépin vient de ramper vers Coucou pour faire le changement ! Vileny se retourne et voit un coucou volant lui arriver dessus : Trevor vient de lui faire un Top Rope Dropkick ! Philippe tente le premier tombé du match : UN ... dégagement sans souci !


Philippe Trevor se redresse, imité par Vileny quelques instant après. Le Beastlords est remonté et tente des droites sur le squatteur, mais ce dernier les esquives une par une, en esquissant même des petits pas de danse ! Ceci énerve encore plus le vétéran de la FGB qui colle un coup de pied dans le bide au Coucou qui ne l'a pas vu venir ! Vileny laisse son opposant au sol alors qu'il fait le tag avec Crimson. Le géant de 2.06m relève Coucou est d'un petit geste l'envoi valser sur les cordes opposées. Trevor rebondit contre celles-ci avant de se baisser pour éviter de justesse le Big Boot de Crimson et le tacler telle un mauvais footballeur sur sa jambe d'appuie ! Le Géant s'écroule ! Coucou rampe vers Pépin qui tend son bras pour le changement, mais Crimson retient Trevor par la jambe. Les deux combattants se relèvent, Crimson, toujours avec la jambe de Philippe dans les mains ... Enzuigiri du Coucou qui met Crimson à genoux ! Coucou fonce ensuite faire le tag avec son partenaire ! (Regardez Pépin, debout il est aussi grand que Crimson à genoux !) Pépin arrive face à son opposant et se prend pour un boxer en lui collant une série de patates dans la tronche. Le géant les reçoit sans broncher, puis subitement tend le bras et attrape Pépin par la gorge. Pépin panique un instant et dans sa panique colle un violent coup de pied au bras de Crimson qui le lâche. Le géant se relève et tente à nouveau d'attraper Pépin qui esquive ! (Enfin il s'enfuit plus qu'il n'esquive, regardez-le il quitte même le ring)


Pépin Leroy reprend ses esprits en dehors du ring alors que l'arbitre lui fait signe de revenir. Le count out débute : UN. Vileny vient à la rencontre de Pépin hors du ring, DEUX, l'arbitre gueule sur le Beatslords pour qu'il regagne son coin. TROIS, alors que l'arbitre est concentré sur ce qui se passe en ringside, il ne voit pas le Coucou entrer dans le ring et frapper l'arrière du crane de Crimson avec sa ceinture de Champion par équipe. Les fans se lèvent et applaudissent (Je rêve ils applaudissent une tricherie là !) Tricherie ?! Bref, Pépin regagne le ring et tente le tombé sur un Crimson sonné et au sol : UN ... DE... dégagement énergique : le pauvre Pépin en vole à 1m de haut !


Vileny tente d'entrer dans le ring mais l'arbitre tente de s'interposer et lui interdire l'accès ... bien sûr en vain ! Vileny choppe Pépin mais Le Coucou arrive dans son dos et s’attaquent à lui. C’est le bordel sur le ring alors que Jonas s'apprête à sonner la double DQ il prend un coup involontaire de Crimson qui venait de se redresser. Le match tourne en bagarre sur le ring où les Beastlords dominent très vite en envoyant chacun leur tour Pépin puis Coucou hors du ring ! Les Beastlords reste seuls sur le ring sous un tonnerre de sifflets ! Pépin et Coucou se relèvent tranquillement en rignside, au contraire de Jonas Sanoj qui reste encore au sol. Les Beastlords défient alors les champions par équipe de venir sur le ring. Leroy et Trevor se regardent et mont ensembles, côte à côte sur le ring. Alors qu'ils sont sur l'apron du ring, les Beastlords leur fonce dessus ... le champions par équipes se baissent et tirent les cordes vers le bas faisant passer au dessus d'eux les deux Beastlords qui fonçaient tête baissée vers eux ! 


La roue vient de tourner, c'est à présent les Champions par équipe qui sont sur le ring et les Beastlords au pied de celui-ci ! Alors que Jonas Sanoj se redresse, Trevor regagne tranquillement son coin. Pépin montre du doigt à l'arbitre les Beastlords hors du ring. Ce dernier qui a retrouvé ses esprits débute le count out : UN, DEUX, TROIS, les Beatslords se redresse, QUATRE, CINQ, Vileny roule sur le ring SIX ... (Quoi Vileny est sur le ring et il continue à compter ?!) Jonas a peut être pris un coup sur la tête mais il n'a pas perdu la mémoire : c'est bel et bien Crimson qui est encore l'homme légale du match ! Crimson a un beaucoup plus de mal que son partenaire pour regagner le ring. SEPT, Jonas Sanoj pointe le coin de son équipe à Vileny sous peine de DQ s'il ne le rejoint pas ! HUIT, Vileny se dirige, furieux, vers son coin, NEUF ... Crimson se glisse enfin sur le ring ... pour se faire attaquer à coup de pied par Pépin alors qu'il est encore au sol. 


Vileny crie au scandale à l’encontre de cette attaque de Pépin (C'est l’hôpital qui se fout de la charité ça) Pépin domine et fit le tag avec Coucou : les deux hommes relève le monstre : Double DDT ! Le Coucou s'essaye au pinfall : UN ... DEUX ... dégagement reflex ! Nouveau changement du côté des champions par équipe (Ils ont compris que pour battre un Beastlord, il faut s'y mettre au moins à deux !) On relève Crimson à nouveau ... mais le géant choppe ses deux rivaux par la gorge ! Les champions se débattent, en vain : Double Chokeslam de Crimson ! Le géant pose un genoux à terre, il semble éprouvé par le combat (Faut dire qu'il n'est plus tout jeune le Crimson !) J'espère vraiment qu'il ne vous à pas entendu, ce type est peut être un doyen mais c'est un fou furieux qui ne s'est pas assaji avec l'age ! Bref : Crimson fait à présent le tag avec Vileny qui trépignait d'impatiente dans son coin. 


L'impressionnante masse de Vileny fonce sur les Champions Par Equipes qui se relèvent seulement : Double Clothesline ! Non Pépin d'un geste de survie ultime se baisse et évite le coup ! Malheureusement pour lui Coucou n'a pas eu le même reflex et viens de se manger cette monstrueuse Corde à Linge qui le fait même rouler en dehors du ring ! Vileny, dans la précipitation et surtout la surprise de l'esquive de Pépin s'est durement manger le coin du ring ... Pépin en profite et lui fait un Rool Up ... UN ... DEUX ... TROIS (Non dégagement) Non, non Jonas a annoncé le compte de trois ... c'est fini, victoire des champions par équipe !


Spoiler:
 







Pendant ce temps, en backstage, Julianinho ne semble pas avoir abandonné, alors qu'il doit affronter Galaad tout à l'heure, à traquer le soi-disant fantôme qui hante les couloirs de l'Arena Macabra. ( Soi-disant ? Au dernier gigablast vous y croyiez encore ). Si vous le dites.


Le Crazy Kid est en train d'inspecter la chaufferie de l'Arena Macabra. Il semble être sur une piste. ( Ce type est un escroc ). Chut. Nous allons peut-être savoir enfin qui est le fantôme.


Julianinho se tourne vers la caméra, histoire de nous prendre en témoin.


Julianinho: Les derniers éléments prouvent qu'il y a par ici une forte concentration active de...


( Il ne sait absolument pas de quoi il parle ). Rhaaa. Je n'ai pas entendu ce qu'il a dit à cause de votre commentaire. ( Mais c'est un escroc. Il raconte n'importe quoi. Vous êtes un gogo en réalité, Shadok ).


Julianinho: Je suis prêt désormais à...


Le bruit d'une chaudière interrompt le Kid, le faisant sursauter. ( Vous aussi vous avez sursauter ). Mais pas du tout. ( Mais si ). C'est vous. ( Mais pas du tout ). Mais si.


Julianinho: Il est clair que le fantôme contrôle jusqu'à la pression des chaudières.


( Mais bien sûr ). Et pourquoi pas ?! ( Vous vous moquez de moi Shadok, c'est ça hein ? Rassurez moi ).


Julianinho avance dans un des sombres couloirs de la chaufferie, parsemé de tuyaux éparses... Il tourne suivi par la caméra et atterit dans un des coins de la pièce où le sol est jonché de détritus de bonbons et autres gâteaux. Il est clair qu'il y avait quelqu'un ici. ( On l'a déjà dit, les fantômes ne mangent pas ). Mais qui parle de fantôme ? ( Mais... ah oui, vous vous foutez vraiment de moi ).


Le Crazy Kid fait signe devant la caméra de faire silence, le doigt sur la bouche. ( Il n'y a que vous qui parlez et je doute qu'il vous entende. Ce type est une blague ). Julianinho avance vers les détritus et... ouch le caméraman vient d'être poussé sur lui !!!! Il y a bien quelqu'un. C'est la panique alors que le Kid tente de se relever. On voit plus grand chose car ce n'est pas cadré mais on entend le Kid gueuler après le caméraman de se pousser et de la laisser poursuivre le fantôme de l'Opera. ( On n'est pas à l'opera crétin !!!! ) Je crois que le fantôme lui a encore échappé mais maintenant il n'y a plus de doute possible: il y a bien quelqu'un qui rôde dans l'Arena Macabra et je n'ai plus envie de me retrouver seul dans ses couloirs. ( Ah bah bravo, quel courage ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10691
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 7:22

Retour à l'action avec l'affrontement entre La Muerta et Mr. Mayhem. Le gagnant ira au Only One Survives tout à l'heure, le perdant devra quitter la FGB à jamais. Dans le ring, on retrouve pour arbitrer cette confrontation Jonas Sanoj.


Mr. Mayhem fait le premier son entrée sur les notes de Mayhem du groupe Halestorm. Le Troubleseeker est toujours aussi souriant. ( Il donne envie d'être son ami ce type ). Quelques fans scandent bien son nom mais pour la plupart, ce sont des huées qui l'accueillent. Mr. Mayhem avance vers le ring, menaçant quiconque tente de le toucher parmi les fans. ( Il n'a qu'à marcher au milieu du corridor si il ne veut pas être touché ). L'ancien champion suprême ne tarde pas à rejoindre le ring où se trouve Ilya Raspoutine qui arbitrera ce match. Mr. Mayhem prend la pose en grimpant dans un des coins du ring. On est à deux doigts de recevoir des ordures dans le ring, je pense. Il redescend et s'empresse à donner les dernières indications à l'arbitre. ( Il est au courant que techniquement, c'est l'inverse qui doit se produire ? )


C'est désormais la Muerta qui effectue son entrée, sur la musique de Skeletons of Society de Slayer. Le monstre grimé en squelette... ( en Mort quoi ) fait son entrée alors que la lumière est son plus bas rayonnement. ( Des fois, je me demande ce que vous prenez pour nous sortir des trucs pareils ).


Mr. Mayhem, dans le ring, regarde son adversaire approcher. Il semble nerveux. ( Il peut ). Rapellons un peu la carrière courte mais mémorable de la Muerta. Il a été quelques mois après son arrivée champion Bloody et Vice Champion durant la même soirée et a été viré juste après pour s'en être pris à Mr. Fouk. Il y a quelques mois il est revenu, a eu un match pour le titre suprême de Mark Gaillard et a vécu sa toute première défaite et là, il compte bien se faire Mr. Mayhem. ( Court mais impressionant ).


La Muerta pénètre dans le ring. Mr. Mayhem est prêt à l'attaquer mais l'arbitre s'interpose entre les deux, leur demandant d'attendre que le match soit lancé. La tension est à son comble. Le public scande Muerta Mayhem. C'est sympa. Ah le gong retentit. Qui va devoir quitter la FGB et qui ira au Only One Survives tout à l'heure ? Réponse maintenant.



LOSER LEAVES FGB
MR MAYHEM VS LA MUERTA



La Muerta et Mr. Mayhem bondissent l'un sur l'autre et s'échangent des droites et des gauches... La Muerta semble prendre l'avantage, faisant reculer le Troubleseeeker petit à petit. ( En même temps, ce n'est pas vraiment le même gabarit ).


Mr. Mayhem parvient à faire reculer La Muerta à son tour, en puissant déjà si tôt dans le match, dans ses réserves. La Muerta lâche subitement prise si bien que son adversaire trébuche en avant... e t s'étale au sol via un coup d'avant bras sur la colonne vertébrale.


La Muerta profite que Mr. Mayhem soit au sol pour lui pietiner le dos. Mr. Mayhem pousse un cri et la Muerta lui demande de hurler plus fort. ( C'est un sadique. On a eu tendance à l'oublier depuis son retour ). La Muerta laisse Mr. Mayhem se relever malgré tout et lui attrape le crâne, lui bloquant sous le bras. L'arbitre vérifie qu'on ne l'étrangle pas. La Muerta maintient la prise tout en empêchant Mr. Mayhem de l'attraper. On l'attrape par la taille. Descente dorsale. On fait le tomber. UN... Dégagement de Mr. Mayhem.


Les deux adversaires se relèvent. Mr. Mayhem est projeté tête la première dans un des coins et il se cogne sur le poteau. ( Ouch ! Le bruit de l'impact !!! ) Il s'écroule, complètement out. La Muerta l'attrape par la ceinture et le balance au centre du ring avant de lever les poings, annonçant la destruction totale de son adversaire.


La Muerta approche de Mr. Mayhem qui ne bouge plus d'un iota. Le squelette mexicain le remet debout, dos face à lui. On lui bloque la tête en arrière sous un bras, on l'attrape par la ceinture en core une fois. On le soulève... Ecrasement dorsal. C'est le tomber. UN.. DEUX... TR.... Dégagement. Oh que ce fut juste. On a failli voir la fin de Mr. Mayhem à la FGB.


On tire par le bras le Troubleseeker pour le placer devant un coin. La Muerta entame l'ascencion du poteau à hauteur de la troisième corde. Moonsault, oui moonsault de la Muerta qui éclate le corps de Mr. Mayhem, et le sien aussi, par la même occasion. Les deux hommes sont à terre... Ah mais la Muerta parvient à se trainer pour effectuer le tomber sur Mr. Mayhem. UN... DEUX... TR.. Dégagement. Cela fut encore à un poil d'être terminé pour Mr. Mayhem.


La Muerta se relève lentement. Plus lentement que Mr. Mayhem qui administre une série de kicks dans les jambes de la Muerta puis sur le bas de son dos... La Muerta est penché en avant et subir une descente de la jambe sur la nuque qui le renvoit au sol. Mr. Mayhem reste également à terre à reprendre son souffle ( et ses forces ). L'arbitre se met à les compter tout deux. UN... DEUX... TROIS... QUATRE... La Muerta tente de se relever... CINQ... Mr. Mayhem fait de même et encore une fois il est le plus rapide. SIX... SEPT et Mr. Mayhem est debout et prend un élan tandis que la Muerta finit par se remette à son tour debout... Mr. Mayhem lui fonce dessus... Il s'envole le coude en direction de la Muerta... qui esquive. Mr. Mayhem retombe sur ses pieds, se retourne... Brise machoire... Power bomb par la Muerta. On tente à nouveau le tomber. UN... DEUX... T... Dégagement de Mr. Mayhem.


La Muerta le force à se relever en lui maintenant le crâne entre ses deux mains. Enfourchement. Brise rein. La tête de Mr. Mayhem est toujours maintenue dans les mains de son adversaire qui tente de la détâcher du corps, et ce, de la manière la plus légale qui soit. L'arbitre demande à Mr. Mayhem si il souhaite abdiquer. On dirait qu'il a du mal à s'exprimer et l'arbitre lui demande de répéter. On entend un gros non énervé sortir de la bouche de Mr. Mayhem. La Muerta oblige ce dernier à se relever et l'envoie dans le coin. Elan du mexicain masqué... Il vient s'emparer la face sur le pied levé de Mr. Mayhem et recule. Le troubleseeker se hisse sur le poteau... Inversed Neckbreaker sur la Muerta. On tente le tomber. UN... D... Dégagement.


Mr. Mayhem se relève et frappe la nuque de la Muerta d'un méchant coup de pied. Cela n'empêche pas le mexicain de tenter de se relever. Aussitôt, Mr. Mayhem effectue une prise du sommeil, forçant le squelette bien en chair de reprendre la position couchée. La Muerta tente malgré tout de se relever. Il a une telle force que Mr. Mayhem a beaucoup de mal à maintenir la prise mais les forces de la Muerta commencent peu à peu à décliner. L'arbitre vérifie la prise alors que les bras de la Muerta cessent de lutter. On lui lève le bras une première fois mais il retombe... Seconde tentative. Même effet... ( On va bientôt dire bye bye à la Muerta ). Troisième et dernière chance pour la Muerta. Le bras ret... le bras se relève au dernier moment. Mr. Mayhem fait un signe négatif de la tête, pour montrer sa désaprobation et sa colère. La Muerta cherche à se relever et donne des coups de coude dans l'estomac de son adversaire le forçant à lâcher prise. Mr. Mayhem le pousse dans les cordes. La Muerta passe par les cordes... Coup de pied circulaire au crâne de la Muerta. Les deux hommes sont à terre, Mr. Mayhem reprenant son souffle.


Le Troubleseeker se relève alors que l'officiel menaçait de débuter un décompter. La Muerta tente de se relever à son tour mais Mr. Mayhem assène une série de coup de tatane sur le crâne de son adversaire qui finit par tomber inerte.


On relève la Muerta et on le porte en GTS... Mr. Mayhem demande aux fans de profiter des dernières secondes de la Muerta au sein de la FGB. G.... La Muerta contre le GTS et tombe dans le dos de Mr. Mayhem, paniqué... IL se retourne. Coup de genou dans l'estomac du Troubleseeker... On le place en position de powerbomb. C'est la Muerta qui annonce désormais la fin de Mr. Mayhem au sein de la FGB. ( Et si vous en finissiez plutôt que blablater ?! ) Power... non viseau de tête de Mr. Mayhem. Les deux hommes se relèvent. Mr. Mayhem tente à nouveau de porter le GTS mais la Muerta contre via un coup de coude sur la colonne vertébrale de son rival... On l'attrape par le crâne et on le fait voler vers le coin pour qu'il se cogne au poteau... mais Mr. Mayhem stoppe sa course, les mains dans les cordes. Il grmpe en haut du poteau. La Muerta le rejoint et le frappe au menton, avant de le rejoindre en hauteur. On place. Mr. Mayhem pour une souplesse arrière...  Exécuté... On explose Mr. Mayhem au centre du ring et les deux hommes sont à nouveau au sol, obligeant l'arbitre à lancer cette fois-ci le décompte.


UN... DEUX... TROIS... QUATRE... CINQ... Mr. Mayhem rampe vers les cordes... SIX... La Muerta tente de se redresser... SEPT... HUIT... Mr. Mayhem attrape les cables et tente à son tour de se remettre debout... NEUF... La Muerta est debout, le match peut continuer.


Mr. Mayhem parvient à se relever mais la Muerta approche déjà vers lui. Le Troubleseeker semble mal parti alors que la Muerta va pour le frapper au visage. Mr. Mayhem se baisse..; et soulève son adversaire via le GTS... Qu'il exécute !!!!! ( Je ne l'ai pas vu venir celui-là ). Il s'écorule sur la Muerta pour le tomber. UN... DEUX... TR... DEGAGEMENT !!!!!! La Muerta s'es dégagé in-extremis. ( Oh le visage de Mr. Mayhem !!!! Il n'en revient pas ).


Mr. Mayhem force son adversaire à se relever, prêt à lui faire subir un second GTS.. mais la Muerta contre et place le Troublesseken en position de tombstone pile driver. Exécuté !!!! C'est la fin !!!! Tomber. UN... DEUX... TR... Dégagement tout juste de Mr. Mayhem. Aucun des deux ne lâche rien dans ce match et cela tient les fans en haleine.


La Muerta traine Mr. Mayhem vers le coin et débute le grimpage de coin... Le Troubleseeker se relève alors que son adversaire lui tourne le dos à hauteur de la seconde corde. Il entame la montée sur la troisième... mais Mr. Mayhem le soulève. Non, la Muerta se retient aux cordes. Mr. Mayhem frappe son adversaire dans les parties alors que l'arbitre est sur le côté à les compter. Il n'a pas vu le coup mais suspecte quelque chose quand il voit la facilité avec laquelle la Muerta lâche prise... Et Mr. Mayhem le soulève à nouveau mais en le plaçant pour le GTS... GTS !!!!!! ( Frachement, cela me ferait chié que cela se termine avec un coup dans les parties. Il y a mieux pour finir sa carrière ). C'est le tomber. UN... DEUX... ET TROIS.



Spoiler:
 






Nous sommes de retour en backstage avec à nouveau notre interviewer numéro un, JiJi.


JiJi: Je suis avec le champion suprême Mark Gaillard. Mark, tout à l'heure vous allez vivre votre 150ème match à la FGB, à savoir le Only One Survives pour le titre suprême de la FGB...


Mark Gaillard: Mon titre !


JiJi: Oui, j'allais le dire. Faut me laisser finir aussi...


Mark Gaillard: Ne sois pas insolent avec ton champion. Je suis probablement ta dernière chance de t'en sortir quand viendra le moment tant attendu promis par Armada.


JiJi: Ah... vous recommencez avec ça.


Mark Gaillard: Aujourd'hui est une journée historique à bien des égards. Comme tu l'as dis, il s'agit de mon 150ème match, mon deuxième Only One Survives, le premier que je gagnerais et la victoire totale d'Armada sur la FGB.


JiJi: Oui parce qu'avec les autres, cela s'annonce mal puisque Crimson et Vileny ont perdu face à...


Mark Gaillard: Tout est de la faute de Crimson. Je crains qu'il ai décidé de faire cavalier seul et...


JiJi: Vous dites juste cela parce qu'il s'est qualifié pour le main-event.


Mark Gaillard: Et c'est toi qui me demande de te laisser finir tes phrases ? Bravo les gens...


JiJi: Au temps pour moi.


Mark Gaillard: Bon... on en étais je ?


JiJi: Nul part je le crains.


Mark Gaillard: Voilà le problème JIJi avec les gens comme toi. On pense différemment de vous et sous prétexte que vous n'y pigez rien vous vous moquez, vous vous pensez supérieur. Vous ne voyez même pas le paradoxe à votre façon de faire. Non, ne m’interrompt pas. Armada a la vérité. Armada sait vraiment ce qui ne va pas dans ce monde et il compte bien le réparer.


JiJi: Et la réparation du monde se fait avec une fédérations de lutte ?


Mark Gaillard: Oui, tant que Kronos y sera. Car la réparation du monde ne peut pas se faire sans la destruction totale et systématique de Kronos et de ceux qui le suivent.


JiJi: D'accord. Okay. J'avais des questions à l'origine mais là, je ne sais plus. Je ne sais pas...


Bah nous, on va vous laissez hein... ( Ouais, je crois que cela vaut beaucoup mieux ). En plus, on dirait que le match suivant va débuter alors cela tombe plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10691
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 7:30

Le Titre Bloody est désormais mis en jeu alors que nous arrive le challenger, membre du Duo de Choc, Ryan Wilson. Ce dernier, comme nous le montre présentement les images, a été victime du champion en titre, Némésis, ce qui causa pour le Duo de Choc la fin du règne de champions par équipe. Aujourd'hui, Ryan est de retour, plus désireux que jamais de se venger du champion Bloody et le voilà à gagner le ring, où se trouve l'arbitre Ilya Raspoutine.


Le challenger fait réagir la foule qui semble de tout coeur de son côté. Il commence à faire des gestes obcènes ce qui semble amuser le public. ( C'est quoi au juste l'utilité ? Il est juste vulgaire ). C'est du Wilson tout craché, je jouais pas les effarouchés.


Ryan s'amuse à tirer sur les cordes alors que la musique du champion Bloody, Némésis, retentit dans l'Arena Macabra. Le membre du Trial avance, le titre à la main, trainant au sol. ( Il ne respecte même pas le titre ). Il ne respecte rien. C'est Némésis, il veut la fin de Kronos. Il désire la destruction de la FGB. Pourquoi respecterait-il un titre ? ( Mouais... Bah faut le virer ).


Némésis lève le titre à l'adresse de Wilson tout en marchant vers le ring. Wilson a arrêté de martyriser les cordes et le regarde approcher. Le membre du Trial balance la ceinture à travers les cordes, attrape ces dernières pour grimper sur le rebord. Ryan Wilson est prêt à foncer mais l'arbitre, ramassant la ceinture, se hâte de se placer devant lui et lui demande de reculer, tandis que Némésis enjambe les cables.


Les deux hommes se font désormais face. L'arbitre lève la ceinture, la transmet à l'extérieur et demande à ce que l'on fasse retentir le gong.



TITRE BLOODY
RYAN WILSON VS NEMESIS



Némésis et Ryan WIlson se tournent autour. Le champion Bloody a un rictus mauvais, tel un prédateur jourant avec sa proie. Wilson  a fini à l'hôpital à leur dernier face à face... C'est le contact entre les deux mais Némésis repousse son adversaire comme un poids plume dans les cordes. Wilson revient aussitôt et surprend le champion Bloody avec un kick au molet de ce dernier. Et un autre. Cela semble porté ses fruits. Némésis recule, histoire de mettre de la distance avec son opposant.


Ryan Wilson prend un élan mais le champion Bloody réagit au quart de tour. Enfourchement... Il le lâche subitement. Wilson retombe sur ses mains et joue au poirier avant de se remettre debout tandis que Némésis se plaint auprès de l'arbitre, accusant Wilson de lui avoir chatouiller les parties intimes. L'officiel lui rappelle, tout en se retenant de rire, qu'on se trouve dans un match Bloody et que tout est permis. ( Cela a le mérite d'être original, même pour un match Bloody ).


Némésis propose une prise de force à Ryan WIlson. Celui-ci fait mine d'accepter mais au dernier moment, balance encore une fois un coup de pied dans le tibia du champion Bloody et se met à gueuler qu'il l'a bien eu. Némésis commence à voir rouge. Wilson se moque de lui et là, ce n'est plus possible. Wilson lui fout encore un coup dans le tibia mais le champion Bloody attrape le challenger par la gorge et l'amène vers lui, lui promettant les pires souffrances et... Un coup de genou dans l'estomac l'empêche de finir sa phrase. Némésis lâche prise et Wilson prend un élan... Big Foot qui le met à terre. ( C'est un match sérieux, pas une plaisanterie et voilà le résultar ).


Némésis relève Wilson mais soudain, le membre du Duo de Choc se tourne vers lui et se met à pousser un son strident qui ressemble à un rire. Némésis le lâche, surpris, avant de se mettre à grogner et tenter de le rattraper. Wilson lui passe dans le dos et lui frappe le bas du dos à coup d'avant bras. Némésis, surpris, tente d'atteindre les cordes... ( allez savoir pourquoi ) Wilson le ceinture pour le soulever mais Némésis attrape les cordes, résistant à la prise. Vous savez pourquoi désormais Harry... et lui colle un coup de pied arrière dans les parties. Ryan WIlson pousse un cri aigu, un peu exagéré à mon goût. Némésis se tourne vers lui, un rictus lui déformant le visage et lui demande maintenant si il souhaite toujours plaisanter. Wilson redresse la tête... et aveugle Némésis. Il n'a rien senti en fait !!! Il donne un coup dans ses parties intimes. ( C'est du bêton ). Il a dû se protéger cette partie du corps. Némésis s'est encore fait avoir.


Ryan Wilson prend un élan.. Neckbreaker sur le champion Bloody. Le challenger effectue un saut carpé pour se relever et reprend un élan... Némésis se redresse. Coup de pied chassé dans sa face. ( C'est balaise de le faire aussi bas ). On effectue le tomber sur Némésis. UN... Dégagement.


Les deux adversaires se relèvent. Ryan WIlson s'active à grimper en haut d'un poteau du coin de ring mais Némésis est déjà sur lui... Chokeslam par dessus la troisième corde. Ryan Wilson est à terre, à l'extérieur du ring tandis que le champion Bloody enjambe les cordes pour l'y rejoindre. ( J'espère pour Ryan qu'il se s'est pas blessé ). C'est bien la première fois que je vous voir craindre quoique ce soit pour quelqu'un. ( Non, en fait, c'est juste pour parler ). Vous êtes inutile. ( Cela nous fait un point commun ).


Némésis relève Ryan Wilson qui a l'air d'être dans le pays des rêves, et l'envoie directement sur un des poteaux du coin du ring dans lequel il se cogne la tronche. Némésis le rejoint en un élan et le prend en sandwich avec le dît poteau. On attrape Wilson par la ceinture et on le tire vers... notre table. ( Dégagez. Dégagez tout de suite ). Ce n'est pas en le murmurant que Némésis va vous entendre. ( J'ai justement pas trop envie qu'il m'entende ). Ryan Wilson se fait exploser le crâne sur le rebord de notre table. ( C'est vous que Némésis regarde ? ) Non non, je crois que c'est vous. ( Mais non, il n''a pas de raison de me regarder ). Némésis se détourne de nous, maintenant le crâne de Wilson sous son emprise... et le frappe de la manière manière, mais sur le rebord du ring désormais.


Wilson est avachi sur le rebord du ring, tête et bras sous les cordes, genou à terre. Le champion Bloody vire le préposé de la cloche de sa chaise et s'en empare. ( Du préposé ? ) De la chaise, voyons. Il revient vers Wilson, lève la chaise et frappe sur le crâne du challenger à deux reprises. ( On assiste à une véritable exécution ).


Némésis lâche la chaise et force Wilson à se trainer sous les cordes pour regagner le ring. Il l'y rejoint en enjambant une fois de plus les cables. Wilson ne bouge plus d'un iota. Némésis semble croire que la victoire lui est déja acquise. ( Bah visiblement, c'est le cas ). Il lève le poing et tend le pouce qu'il baise en direction du membre du Duo de Choc. ( Encore un qui a trop vu Gladiator ).


On relève Ryan Wilson et... on se fait surprendre par un petit paquet. UN... DEUX... Dégagement. Oh que c'est humiliant pour Némésis. ( Cela aurait plus si il avait été vaincu ainsi ).


Le champion Bloody se relève tandis que Wilson fait de même... Coup d'avant bras et sur la nque de ce dernier. Némésis est en colère. Il le projète dans les cordes... Big Foot qui l'étale. On le relève et on lui annonce qu'il est terminé. Fouchette dans les yeux de Némésis. ( Histoire de bien l'énerver encore plus ). Ryan Wilson a décidé de se la jouer irritant tout le long du match. On l'envoit à nouveau dans les cordes mais... un type vient de passer les barrières de sécurité et envoit la chaise utilisée tout à l'heure dans les mains de Wilson qui se retourne et s'en sert pour frapper de son rebord l'estomac du champion. ( Je connais ce type qui vient d'arriver, je l'ai déjà vu ). Moi aussi. Hey, il y en a d'autres qui avancent vers le ring avec une grande cage sur roulette. ( Ebola ! C'est Ebola qui a donné la chaise à Wilson ). Et moi je reconnais Frater Sinister près de la cage. ( Le tout petit là ). Ouais. Il s'agit du fameux clan Sinistre dirigé par Kronos. Autant dire tous des ennemis jurés de Némésis.


Le champion Bloody tente d'arracher la chaise des mains de Ryan Wilson. Ce dernier l'abandonne... et balance un coup de pied chassé dedans. Némésis se la prend en plein pif. Le Duc Décès, du clan Sinistre, vient de pénêtrer dans le ring et frappe par derrière dans les bijoux de famille, le champion Bloody. Il chute pour de bon, en se tenant en boule. Décès fait signe à Wilson d'en finir tandis que Frater Sinister ouvre la cage et agite la clef. Carnage est là aussi et rejoint le trio dans le ring. Descente guillotine sur le visage de Némésis. Décès lui tient les jambes tandis que Wilson, pressé par Frater Sinister à l'extérieur du ring, lui dit de faire le tomber. Wilson s'exécute, UN... DEUX... TR... Il se redresse et fait signe de la tête; Il refuse de gagner ainsi. Carnage et Décès se relèvent, se regardent, et se demandent à coup sûr si Wilson a bien toute sa tête.


Le Duc Décès prétend à Wilson que cela va au delà de lui et qu'il n'a pas le choix. Clothesline sur Carnage.... Wilson se débarasse de ses aides !!!! Décès tente une droite. Elle est esquivée... Swimming neckbreaker sur Décès. Frater Sinister pousse un gros soupir. Cela ne semble pas l'étonner outre mesure. Ebola fait le tour du ring et demande à Frater Sinister ce que le clan doit faire maintenant. ( Bah attendre ).


Némésis se relève au même moment. Ryan WIlson lui fonce dessus mais le champion Bloody stoppe sa course en position de choke slam. Ryan Wilson parvient à se dégager et effectue le Mic Drop, repris en coeur par les fans. Némésis s'assomme sur la chaise au sol. On le retourne pour le tomber. UN... DEUX... TROIS.


Spoiler:
 







Le prochain PPV de la FGB se nommera SLAUGHTERHOUSE. Il aura lieu le 29 aout, en direct de l'Arena Macabra et sera le dernier épisode avant la saison 11 de la FGB. Les tickets sont en vente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10691
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 7:32

( Manquait plus que lui ). Voilà le Craz Kid Julianinho qui fait présentement son entrée. A la recherche du fantôme de la FGB, il a osé jouer avec de la nourriture provoquant la colère des Bi-Croquants. 


Julianinho avance nonchalamment vers le ring, frappant dans les mains des fans ( claquant oui. Les fans enlèvent leurs mains maintenant car leurs voisins semblent en avoir des rougeurs ). Cela n'émeut guère le Kid qui finit par passer les cordes du ring pour rejoindre Jonas Sanoj, l'arbitre dece match. Il monte sur un des coins et prend la pause, les bras écartés. Il y a un mélange d'acclamations pour le Kid et de... ( de rires, oui, vous entendez bien. On se moque de lui et il n'y a rien d'extraordinaire la dedans ). Si vous venez de rejoindre la FGB, sachez que Harry déteste corps et âme Julianinho et ne perd jamais une occasion de le critiquer. ( Gna gna gna ).


La musique du Kid est remplacé par celle des Bi-Croquants et ces derniers, Galaad et Grandgousier, font leur apparition. Et autant eux, ils nous font bien rire aussi ( oui mais de bon coeur, c'est pas pareil ), autant là, on n'a bien que des acclamations. ( J'entend un mec qui hue. Encore un type ridicule ). Je n'entend rien moi. ( Mais si, là, dans le ring ). Julianinho ne hue pas. ( Ah vous voyez, vous avez trouvé du premier coups. C'est bien la preuve qu'il hue ). N'importe quoi.


Accompagné donc de Grandgousier, Galaad descend de la rampe d'accès et frappe à son tour dans les moins des fans ( et lui, au moins, ne leur explose pas les mains ) tout en se dirigeant vers le ring. Les deux hommes en ont gros, comme ils ont coutume de le dire, après Julianinho et Galaad va lui apprendre à respecter la nourriture.


Les Bi-Croquants approchent du ring. Grandgousier parle à l'oreille de Galaad, lui demandant sûrement de faire payer à Julianinho son manque de respect vis à vis de la nourriture. ( Comment vous faites pour entendre quoique ce soit ? ) Je n'entend rien mais je connais les Bi-Croquants.


Galaad passe les cordes pour faire face au Crazy Kid dans le ring. Julianinho lui rend son regard. ( Je ne supporte pas le sourire carnassier qu'il affiche ). Vous ne supportez rien quand il s'agit de Julianinho. La cloche retentit, c'est partie.



JULIANINHO VS GALAAD ( avec Grandgousier )



Galaad propose une prise de force à Julianinho pour débuter ce match. ( Il va refuser ). Rhaaa, non il l'accepte. Vous voyez comme vous êtes mauvaise langue. ( Ne mêlez pas mon anatomie à cela ). Contact entre les deux. On reconnait le Kid qui casse la prise par un coup de genou dans l'estomac de Galaad. ( Forcément, il était en train de perdre ). Mouais... bon, là c'est vrai.


On projète le Bi-Croquant dans les cordes...  Julianinho se baisse pour un surpassement mais le Bi-Croquant stoppe sa course face pile au Kid et lui décoche une droite à la machoire avant de le projeter à son tour dans les cables... On le réceptionne à son retour dans les bras... Belly to belly suplex qui le rive au sol. C'est déjà le tomber. UN... DE... Dégagement de Julianinho.


Les deux adversaires se relèvent. Galaad administre une série de droites au visage du Crazy Kid et le pousse dans un des coins du ring avant de prendre un élan et lui écraser le visage à coup d'avant-bras. Julianinho titube en avant... Galaad monte à hauteur de la deuxième corde. Bulldog sur le Crazy Kid. On le tourne sur le dos pour effectuer le tomber. UN... DE... Dégagement.


Galaad relève Julianinho par le crâne et le place pour un DDT mais le Crazy Kid frappe l'estomac de son adversaire à plusieurs reprises pour le forcer à le lâcher. ( Mais laisses toi faire Julianinho. Plus vite cela sera fini et plus vite on te verra plus ). Mais arrêtez donc. Julianinho parvient à se libérer et colle un coup de genou dans le bas ventre du Bi-Croquant. Souplesse arrière sur ce dernier. On tente le tomber. UN... Dégagement de Galaad.


Julianinho se relève et fait subir une série de descente de coude sur le torse de Galaad, le forçant à rester au sol. On tente encore un tomber. Dégagement du Bi-Croquant. On relève ce dernier par les cheveux et l'arbitre sermonne le Crazy Kid. Galaad profite de ces quelques secondes de flottement pour surprendre Julianinho avec un brise machoire. Le Kid recule, dos aux cordes. Elan de Galaad. Surpassement de Julianinho qui fait passer Galaad par dessus les cordes. Grandgousier rattrape son partenaire dans les bras alors que le Crazy Kid lève les bras de la victoire. ( On n'est pas dans le main-event sombre buse ).


Grandgousier fait passer Galaad sous les cordes, le faisant regagner le ring. Il se relève alors que Julianinho lui tourne le dos. Le Bi-Croquant s'approche... Julianinho se retourne... Coup de pied dans son estomac... Sitting Powerbomb. C'est le tomber. UN... DEUX... TR... Dégagement. ( Zut ).


Galaad relève Julianinho et le projète dans les cordes. Surpassement réussi. Le Kid se relève chancellant. Clothesline qui l'envoie dans le coin. Galaad l'y rejoint et lui boxe le menton à coup de droites. Julianinho contre-attaque via un aveuglement. Le Bi-Croquant recule en se tenant le visage tandis que le Crazy Kid grimpe sur les cordes, à hauteur de la seconde... Flying neckbreaker. Les deux hommes sont à terre et le Kid tend le bras pour faire le tomber. UN... DEUX... Dégagement de Galaad.


Julianinho relève le Bi-Croquant. On le place pour une souplesse arrière... parfaitement exécuté. Nouveau tomber. Dégagement aussitôt de Galaad. Les deux lutteurs se remettent sur pied. Le Crazy Kid tente une droite mais ne rencontre que le vide. Galaad lui attrape le poignet et lui tord le bras, le bloquant dans le dos du Kid. Julianinho parvient à retourner la prise mais Galaad fait une roulade en avant, se dégageant. Les deux hommes se relèvent. Brise machoire par Galaad qui remet le Kid au sol.


Le Bi-Croquant laisse le Kid se relever... Il tente de le projeter dans le coin mais c'est retourné... mais Galaad revient à l'assaut. Coup de pied retourné du Kid qui le surprend à son tour. Les deux hommes sont à terre alors qu'on peut voir Grandgousier entamer un encas. Cela n'a aucune importance mais il fallait le signaler. ( Si vous le dites, Shadok, si vous le dites ).


Julianinho se redresse, un peu exténué et tourne la tête vers Galaad, sonné, allongé sur le dos. Le Crazy Kid fait signe au public qu'il va en finir mais visiblement, cela fait rire même les fans du Kid. Galaad commence à se relever tandis que Julianinho, légèrement vexé, se tient prêt à lui asséner son Crazy Kick. Galaad est debout, se tourne vers Julianinho. CRAZ... non, Galaad esquive le coup en se baissant et effectue un coup de bélier dans les jambes du Kid avant qu'il est réussi à aller plus loin que l'amorce de son coup.


Les deux hommes se relèvent mais le Bi-Croquant est le plus rapide, esquivant une droite. Rock bottom. Galaad se relève et regarde le public tandis que Julianinho se relève, avec la difficulté de se maintenir debout. Il titube vers le coin... clothesline de Galaad qui le place fesse contre terre, dos contre poteau de coin.


Le Bi-Croquant fait signe au public à son tour...


Galaad: Pays de Galles Indépendaaaaaaaaaaaaaant !!!!


Il fonce vers Julianinho mais ce dernier, au dernier moment, glisse sous les cordes et Galaad finit les jambes écartés dans le coin. Le Kid lui attrape une des jambes et tire dessus. Le Bi-Croquant s'écrase les parties intimes, très sollicités aujourd'hui dans la plupart de nos matchs, directement sur le poteau.


Le Crazy Kid revient dans le ring, à la demande de l'arbitre, qui le menaçait d'un décompte extérieur. Galaad s'extirpe du coin... Julianinho prend un élan, saute sur les cordes à proximité de Galaad. CRAZY KICK !!!!! Galaad s'effondre tandis qu'on voit Grandgousier se chercher un petit sandwich. Visiblement, il est en manque. C'est le tomber. UN... DEUX.. TROIS;



Spoiler:
 








Tiens, nous revoilà de retour en coulisses et regardez qui vient nous rendre visite... ( un type avec une canne ). C'est Mordred voyons !!!! Notre ancien General Manager !!! ( C'est bon, je vous faisais marcher. Je sais tout de même reconnaître Mordred ). Il s'est fait briser la cheville par Annihilation lors de l'Omega Rumble en début d'année, lors d'OMEGA X. 
Et il n'est pas seul puisqu'il est en grande discussion avec notre patron, Mr. Fouk.


Mr. Fouk: Z'est quoi au zuzte la WWWBGHBHYBFF ?


Mordred: Le renouveau de la FGB, Mr. Fouk. Une fédération qui va nous servir de nouveau sang.


Mr. Fouk: Que projetez vous ?


Mordred: La WWWBGBHYBFF a besoin de se faire connaitre et nous, nous avons besoin de nouvexu lutteurs.


Mr. Fouk: Un partenariat ?


Mordred: En échange d'un intérêt financier qui leur permettrait de s'agrandir, nous pourrons avoir la main mise sur un vivier de sang nouveau.


Mr. Fouk se tourne vers la caméra, lui faisant clairement comprendre qu'il est temps d'arrêter de filmer. ( Pour une fois qu'on pouvait assister aux coulisses des coulisses ). Tant pis, passons à la suite de HONOR & GLORY X.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10691
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 7:36

Attention, on continue dans le règlement de comptes. Flying Booya est en train de faire son entrée sous les applaudissements de la foule. Sa musique se transforme subitement en celle de Kronos et le Maître Sinistre ne tarde pas à le rejoindre. C'est côte à côte que les deux hommes descendent la rampe d'accès pour avancer vers le ring, saluant les fans. C'est peut-être l'affrontement de sa vie, à Flying Booya. ( C'est certain si on en croit aussi bien Kronos que leurs adversaires ).


Flying Booya et Kronos vont peut-être vivre leur dernier combat de leur carrière. Du moins, c'est ce que Armada a voulu faire comprendre ces dernières semaines à Flying Booya. Ce dernier est le priemier à pénêtrer dans le ring où l'on retrouve Piotr qui arbitrera ce combat. ( Autant dire, une mission suicide ). Kronos le suit de prêt alors que sa musique résonne dans l'Arena Macabra. Le Maitre Sinistre salut quelques fans, chose hyper trop rare pour ne pas être signalé.


Il rejoint Flying Booya dans le ring et les deux hommes se serrent la main, scellant leur entente étonnante dans cette guerre contre le fils de Kronos, Armada, et l'ennemi séculaire, Annihilation.


Et voilà justement les bien nommés. Sans musique, sans effet de lumière ou pyrotechniques, les destructeurs de la FGB font leur entrée. Annihilation c'est le très très très grand, et Armada, c'est celui qui est plus petit. ( Zut, j'ai absolument rien à redire à votre façon de décrire les gens ). C'est une première.


Kronos semble convaincre Flying Booya une dernière fois des risques pour sa vie si il fait ce match mais on l'entend insister pour débuter le combat tandis que leurs deux adversaires avancent vers le ring, faisant trembler l'Arena Macabra à chaque pas. ( Ah, là vous exagérez. Vous donnez de fausses informations à nos fans. Vous ne méritez pas votre place de commentateur principal. Allez zou, allez vous en ). Je me disais bien aussi que vous n'aviez pas encore essayer de me faire virer du début de la soirée.


Armada et Annihilation ( on peut pas l'appelez Annie ? Cela serait plus rapide ). Allez lui demander la permission. ( Gna gna gna ). Donc Armada et Annihilation... ( vous avez failli dire juste Annie ) ... oui c'est vrai, bon vous allez me laissez finir ? ( Ils pénètrent tout les deux dans le ring... C'est ça que vous vouliez dire ? ) Bon... Tant pis.


L'arbitre de ce match Piotr demande aux deux équipes de gagner leur coin respectif. Ceci n'est pas un match Bloody, il s'agit bel et bien d'un match classique par équipe. Mais vu les individus, personne ne croit à mon avis qu'il y aura une fin clean et heureuse à cette histoire. La preuve par l'image, maintenant que retentit la cloche.



FLYING BOOYA & KRONOS VS ARMADA & ANNIHILATION



Flying Booya fait acte de courage dès ce début de match en décidant de le débuter... face à Armada. ( Il a donc une chance de s'en sortir, puisque le plus dangereux reste Annihilation ). Disons qu'on est moins habitué à voir Annihilation se faire prendre l'avantage.


Les deux ennemis se tournent autour tandis qu'Armada ne peut s'empêcher de jacter. Il se moque de Booya, lui promet des souffrances inimaginables et tente de le convaincre qu'il n'est pas trop tard pour quitter le ring et ne pas revenir. Flying Booya décide de le faire taire et l'attaque subitement... mais c'est lui qui se fait surprendre avec un power slam.


Armada profite qu'il soit au sol pour effectuer une descente du coude sur le haut du torse de Flying Booya et appuie ses deux mains au même endroit pour le forcer à rester au sol pour le tomber. UN... Dégagement de Flying Booya.


Armada oblige son adversaire à se relever mais Flying Booya parvient à lui passer dans le dos et le ceinture tentant de le soulever pour une souplesse. Armada ne décolle pas d'un centimètre du sol. Flying Booya insiste. Armada recule, forçant Booya à se retrouver proche du coin où attend Annihilation. ( Mais qu'il le lâche, il va se faire massacre sinon ). Ecrasement de Flying Booya dans le coin. Annihilation tape l'épaule d'Armada et les deux monstres échangent leur place dans le ring.


Annihilation - ce type est vraiment impressionnant - attrape Flying Booya par la gorge entre ses deux mains. L'arbitre compte jusqu'à ce que le colosse soulève le héros du peuple et le fasse voler jusqu'au centre du ring où il s'explose le dos. Kronos a la main tendu, et interpelle son partenaire pour qu'il effectue le relais mais Annihilation lui marche dessus avant de le relever par le crâne. Il le fait courir vers le coin et lui fracasse le crâne sur le turnbuckle supérieur. Il se tourne vers le coin opposé et lui fait subir la même médecine. Flying Booya finit au sol, au pays des songes.


Alors que Flying Booya est au sol, Annihilation fixe un instant Kronos puis baisse la tête vers Flying Booya. Il le relève... et fait mine de le projeter vers le coin de Kronos pour qu'il puisse faire le relais... mais change d'avis au dernier moment et l'envoit plutôt dans le coin de son partenaire, Armada. Il invite maintenant Kronos à venir dans le ring mais le Maître Sinistre semble se retenir et fait une grimace dédaigneuse à son vieil ennemi... Splash d'Annihilation sur un Flying Booya qui s'écroule, désarticulé. Relai effectué avec Armada qui échange sa place derrière les cordes.


On tire Flying Booya par le bras pour le ramener au centre du ring puis on le force à se relever. Projection dans les cordes... Flying booya puisse dans ses forces pour sauter sur les cordes... et bondir sur Armada. Ciseau de tête qui surprend ce dernier. Kronos tend la main tout en interpellant son partenaire tandis qu'Armada se relève déjà. Flying Booya va pour faire le relais... mais il sent la main d'Armada sur son épaule... Il se retourne et balance dans la foulé un kick en pleine poire de son adversaire qui tombe à la renverse... et le relais avec Kronos est fait !!!!


Le Maître Sinistre fonce dans le ring alors qu'Armada se relève d'un seul coup, tel un mort-vivant. ( Ah oui, parce que vous avez souvent vu des mort-vivants vous ). Clothesline qui le fait chanceller... et droite au menton d'Annihilation qui manque de le faire tomber du coin... Coup de poing avec élan sur le crâne d'Armada. On le projète dans les cordes... Spear qui le met à terre. On tente le tomber mais Annihilation vient de pénêtrer dans le ring et ejecte Kronos sur le côté. L'arbitre va pour obliger Annihilation de retourner dans son coin mais le type est tellement impressionnant qu'il reste paralyser tandis qu'Armada se relève.


Kronos se remet debout. Ses deux ennemis effectuent une double projection... Kronos se retient aux cordes. Ils foncent tout deux vers lui... Surpassement d'Annihilation par dessus les cordes. Cela permet à Armada de reprendre l'avantage sur Kronos. Il lui balance de terribles gauches avant de lui choper le crâne et de le forcer à revenir au centre du ring. Annihilation est retombé sur ses jambes tandis que Kronos balance une fourchette dans les yeux de son fils, l'aveuglant. Elan de Kronos... Annihilation lui attrape le pied et le fait trébucher. Armada en profite pour balancer un big foot qui met Kronos à terre. L'arbitre demande à Annihilation de se tenir tranquille. On sent comme un tremblement dans sa voix mais le géant le considère tellement peu qu'il n'en porte pas ombrage. ( Tu pourras encore respirer quelques minutes de plus Piotr ). Ce n'est pas l'arbitre le plus impressionnable pourtant.


Armada tente un tomber sur Kronos, interpellant l'arbitre qui est heureux de faire autre chose qu'attirer l'attention d'Annihilation, mais Kronos se dégage avant le début d'un quelconque décompte. Armada balance un regard guère aimable à l'adresse de Piotr, du genre c'est sa faute si Kronos ne s'est pas laissé compté. ( Je vois la sueur perlé sur le visage de Piotr ).


On relève Kronos et on effectue une souplesse dorsale suivi d'une descente du coude dans l' estomac. On maintient la jambe pour le tomber. UN... Dégagement de Kronos. Armada se redresse et dévisage Kronos toujours au sol. Il se met à l'appeler papa et se moque de lui. ( Je me demande à quoi ressemble la mère au passage ). Il se baise pour relever son père mais ce dernier le surprend avec un coup de poing dans la glotte. Armada s'écroule, en se tenant la gorge, les yeux révulsés, tandis que Kronos se relève et... éclat de rire d'Armada qui jouait la comédie. Kronos est à l'arrêt... et fait taire son fils d'une descente du genou dans la face. Il effectue une roulade avant puis se relève et fait le relais avec Flying Booya qui grimpe en haut du poteau... 320 degrees splash qui explose Armada. On tente le tomber. UN... D... Dégagement.


Flying Booya effectue un saut carpé pour se relever. Il fait signe au public qu'il va en finir. ( Heu... j'en suis pas certain. Faudrait pas qu'il en perde la raison aussi ). Armada commence déjà à se relever. Flying Booya remonte sur le poteau, à hauteur de la troisième corde... Il s'envole. ( J'ai cru voir Kronos le toucher pour le relais ). Chokelam par Armada. Pauvre Booya ! ( Mais c'était couru d'avance ).


Armada relève Flying Booya mais Kronos pénètre dans le ring et prend un élan... On place Flying Booya en powerbomb mais Kronos arrive par derrière et surprend son fils avec un neckbreaker arrière. Le Maître Sinistre, vous aviez bien vu Harry, est bel et bien l'homme légal.


Kronos relève Armada tandis que Flying Booya roule vers les cordes. Projection dans les cordes... Armada se retient à ses dernières et se projète vers Annihilation pour le tomber. Le gigantesque montre enjambe les cordes mais Kronos lui fonce dessus et se laisse tomber sur la corde supérieur. Et vlan, dans les parties d'Annihilation qui chut sur le tablier du ring.


Kronos fait tout pour qu'il ne se relève pas en lui collant des coups de tatane sur le crâne et les épaules. Armada tente d'intervenir. Surpassement réussi par Kronos. Armada se relève mais se mange un coup de pied chassé dans le dos par Flying Booya. L'arbitre doit s'interposer entre les deux tandis qu'Annihilation tente de se relever mais subit une prise de tête par Kronos. Annihilation parvient malgré tpout à se relever et Kronos s'envole, sans lâche prise. Annihilation recule jusque dans un coin. Kronos en profite pour y placer ses pieds en haut du poteau, mais refuse toujours de lâcher prise... Annihialtion parvient néanmoins à l'y forcer et le fait voler jsuqu'au centre du ring. Kronos s'explose l'épaule à l'atterissage tandis que les partenaires de nos deux lutteurs sont repartis dans leur coin respectif.


Annihilation prend un élan... Descente de la cuisse... esquivée par Kronos qui roule sur le côté. Relais effectué avec Flying Booya. Annihilation se relève, en se tenant le bas du dos... Flying Booya est à nouveau à hauteur de la troisième corde. Moonsault parfaitement réussi. Annihilation est à terre. On tente le tomber. UN... DEUX.. Dégagement. ( Flying Booya ne fait absolumment pas tâche dans ce combat ).


Les deux adversaires se relèvent mais Armada est de retour dans le ring et frappe au crâne Flying Booya qui tombe dans les bras d'Annihilation... Oh regardez qui court vers le ring !!! ( C'est encore ce fameux Ebola du clan Sinistre ). L'arbitre oblige Armada à retourner dans son coin tandis qu'Ebola envoit un taser dans les mains de Kronos.


Annihilation place Flying Booya en tombstone pile driver mais Kronos électrocute Annihilation qui tombe à la renverse dans les pommes. Kronos retourne dans son coin, faisant tomber le taser aux pieds d'Ebola. Flying Booya recouvre Annihilation, suite au pile driver raté. L'arbitre se tourne... et fait le tomber. UN...Armada revient dans le ring mais Kronos aussi... DEUX... Spear sur Armada !!!! TROIS.


Spoiler:
 







Notre main-event ne va plus tarder mais avant cela, allons faire un dernier tour en coulisses, où nous retrouvons nos champions par équipe, Le Coucou et Pépin Leroy, que nous allons retrouver dans quelques instants pour notre Only One Survives. ( On dirait que Pépin est déprimé ). En effet, il est assis dans un coin et semble déprimé.


Le Coucou: C'est - quoi - le - pro- blème ?


Pépin Leroy: Elle me manque.


Le Coucou: De quoi tu parles ?


Pépin Leroy: Carrie. J'aurais tellement eu envie de fêter notre victoire avec elle.


Le Coucou: Allons allons mon Pépin, tu sais que le meilleur reste à venir et tu as beaucoup de chance...


Pépin Leroy ( relevant la tête ): De quoi tu parles ?


Le Coucou: Et bien tu es avec moi, et ça ce n'est pas donné à tout le monde. Même pas à Carrie. Tu vas pouvoir être encore plus dans la lumière quand je vais devenir le champion suprême.


Pépin Leroy: On ne parle pas de toi.


Le Coucou ( offusqué ): Je te demande pardon ? Dans quelques minutes nous allons entrer dans le ring pour le Only One Survives et je vais gagner le titre suprême. Alors au lieu de pleurnicher, tu devrais te préparer pour ce grand moment.


Pépin Leroy: Je te signale que j'y participe aussi.


Le Coucou: Bien sûr que tu y participes puisque nous sommes une équipe.


Pépin Leroy: Non, parce que j'ai gagné aussi mon droit d'y participer.


Le Coucou: Et voilà, tu replaces tout sur toi.


Mr. Mayhem: Moi aussi j'y participes. Et il est hors de question que des rigolos de kermesse tel que vous me prenne mon titre.


Le Coucou: Allons bon, tout les geignards de la fédération se sont donnés rendez-vous. Vous êtes tous tellement égocentriques.


Supreme FireFighter: C'est bien vrai. Et c'est pour ça, qu'à force de vous regarder le nombril, vous ne verrez rien venir quand je redeviendrais champion suprême.


Le Coucou: On est surtout pas prêt de te voir prendre le titre suprême car cela n'arrivera pas.


Mark Gaillard, le champion suprême, approche et il semble prêt à partir dans l'Arena. Ils le regardent tous.


Le Coucou: On est d'accord alors ?


Supreme FireFighter: C'est plus que clair.


Mr. Mayhem: Il ne doit pas repartir avec le titre !


Pépin Leroy: Carrrrie....


Le Coucou: La ferme.


Mark Gaillard est la cible de tout le monde. On pouvait le devenir sans à avoir subir cet échange mais c'est clair comme de l'eau de roche maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10691
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 7:47

Et maintenant chut car Blow Your Speakers de Manowar résonne dans l'Arena annonçant l'arrivée de notre DRH, première et dernière Beastlady.. Lily Blood !!! ( Un retour dans les rings ? ) Non, elle est là pour annoncer le main-event. ( Est-ce bien utile ? ) Non, je crois que c'est juste pour se montrer. Les fans apprécieront.


Lily Blood avance vers le ring, tout en s'amusant à jouer les dures quand certains fans lui tendent les mains. ( Et dire que c'est la DRH de la FGB ). Oui, on sait faire les choses comme personne à la FGB.


Blood finit par rejoindre le ring et demande à ce qu'on lui donne le micro. La foule scande le nom de Lily et cela semble lui plaire. Oh un sourire. ( Flippant ). N'exagérez pas voulez vous.


Lily Blood: Merci merci... et maintenant vos gueules.


La foule est sado, parce qu'elle semble apprécier de se faire intimer l'ordre de se taire.


Lily Blood: Nous allons assister maintenant à notre main-event, le Only One Survives pour le titre suprême de la FGB. Les règles maintenant. Pour gagner le match, le lutteur à deux étapes à franchir. La première est de se débarasser de tout ses adversaires en les expulsant du ring de quelque manière qui soit. Quiconque quitte le ring est éliminé. La deuxième étape débute lorsqu'il ne reste plus que deux lutteurs. Ils s'affronteront dans un match classique et pour gagner le titre suprême, il faut réussir à faire le tomber ou à soumettre son opposant. Et le vainqueur deviendra ainsi le numéro un de la FGB: le champion suprême !!!! Et maintenant, c'est partieeeeeee.



Oui, c'est enfin partie pour notre main-event alors qu'arrive le champion suprême Mark Gaillard. La ceinture autour de la taille, la cloche autour du coup, et s'empiffrant de chocolat lui faisant un énorme popotin... ( Menteur ), le suisse fait son entrée sous l'écran du titantron qui remontrent des images de sa victoire contre Muerta et de sa trahison sur Kronos.


Un morceau de chocolat dans la bouche, il descend de la rampe, tout en détachant la ceinture de sa taille. Il avance vers le ring en levant le titre d'une main, promettant aux fans de rejoindre le projet d'Armada. ( Dont on ne sait rien de plus en fait ). Il croise Lily Blood dans le corridor d'accès et les deux s'échangent un regard mauvais. ( Ah ouais... faut peut-être rappeler que Gaillard a causé pas mal d'ennui à Kronos et que ce dernier n'est autre que le compagnon de Lily Blood ). C'était la page Gala de HONOR & GLORY X. ( C'est important ). Je ne dis pas le contraire.


Mark Gaillard arrive devant le ring où on retrouve Ilya Raspoutine, Piotr, André Saucisson et Jonas Sanoj tout autour du ring, pour surveiller les chutes. Le champion suprême dépose sa cloche sur l'escalier en métal avant de pénétrer dans le ring. Il détache sa ceinture et la lève sous les sifflets des fans qui sont en train de le traité de gros târé. ( Faut bien admettre que... ) Le suisse donne la ceinture à André Saucisson venu le rejoindre dans le ring pour lui prendre le titre. Il quitte le ring en compagnie du Saint Graal et la musique d'Elena Irons, sa première opposante démarre.


La grande rousse fait son entrée sous l'écran du titantron. Elle salue les fans qu'elle a toujours malgré son départ tonitruant de la Generation Clash. Elle avance vers le ring sous le regard mauvais de Mark Gaillard. Elle est bien décidé à devenir la première femme à détenir le titre suprême de la FGB.


Alors qu'elle est devant le ring, prêt à y grimper, la musique de Brujah Tony St. Michel démarre à son tour. Le membre du Duo de Choc fait son entrée, au côté du champion Bloody Ryan Wilson. St. Michel montre le titre Bloody autour de la taille de Wilson et applaudit avant que les deux hommes descendent de la rampe d'accès. Vont-ils agir en équipe ou serait-ce le début de la fin entre eux ? Elena Irons est dans le ring face à Mark Gaillard mais préfère aller dans un des coins alors que le Duo de Choc approche du ring. Au même moment, une sirène retentit dans l'Arena Macabra. Le public est debout pour accueillir le plus grand de tout les pompiers, Supreme FireFighter qui va vivre sûrement sa dernière chance de mettre la main sur le titre suprême, qu'il a détenu dans le passé.


Supreme FireFighter fait son entrée et reçoit un accueil des fans digne des plus grandes légendes. Ancien membre de l'Institute, puis créateur de la New Institute qui devint les Masks of Doom, en compagnie de Mask Marvel, Benji Cruz et Tragico Comoedia, ancien General Manager de la FGB, ancien détenteur de tout les titres à la FGB ( sauf le Bloody, ne racontez pas n'importe quoi ). Supreme FireFighter salue ses fans, les dents brillantes le Colgate, et descend vers le ring tout en enelvant sa tenue de pompier au profit de sa tenue de lutteur.


La musique de Motoi Sarakura se fait alors entendre. Crimson, seul membre du Trial, encore en lice, fait son entrée. Mauvaise journée pour sa bande. ( Oui et même là, c'est assez spécial parce que depuis qu'il a été qualifié pour ce match, Crimson a bien fait comprendre à Mark Gaillard qui n'était pas de son côté mais de celui du titre ). Crimson est là depuis les débuts de la FGB et il n'a jamais eu le titre. Pour fêter cette dixième édition, cela serait une sacrée surprise. ( Anec Jean Pierre Foucault ). Pardon ? ( Non, rien ).


Et voilà l'adversaire suivant, où plutôt les adversaires suivants: Bill Random et The Big Great BOZO, vainqueur de l'openet de son show, tout à l'heure. Pas d'envoie de faux billets dans la foule cette fois-ci mais cela ne les empêche pas de se faire siffler. Surtout Random. ( Ah parce que vous savez dans ce brouhaha à qui ils sont le plus adressés ? ) BOZO est apprécié généralement et pas Random. ( C'est votre logique ça ? ) C'est un fait. ( N'importe quoi ). Vous n'êtes pas d'accord. ( Mais si ). Bah.. alors... heu... ( C'était juste pour vous emmerdez ). Intelligent. Mais guère étonnant.


C'est par deux encore que les challengers au titre suprême viennent encore car les champions par équipe Le Coucou Philippe Trevor et Pépin Leroy font leur entrée maintenant. Tim Roth est à leur côté. ( Carrie me manque déjà ). Carrie qui les accompagnait a décidé de prendre sa retraite des rings et à quitter le monde de la lutte. Nous la regretterons. En même temps, ce qui est bien avec la lutte, c'est que les au revoir sont rarement des adieux définitifs. On peut espérer la revoir un de ces jours.


Tim Roth donne probablement ses dernières indications aux champions avant de retourner en coulisses. Le Coucou et Pépin Leroy avancent vers le ring à  leur tour. Ils ont vite appris à se faire apprécier de la foule, surtout Le Coucou. ( Ah parce que vous arrivez à savoir qui est le plus apprécié dans ce brouhaha ? ) Ne recommencez pas. ( Tant pis ).


Il commence à y avoir du monde dans le ring alors qu'on assiste désormais à l'arrivée de Mr. Mayhem qui est parvenu tout à l'heure à faire renvoyer la Muerta de la FGB. Le lutteur, probablement l'un des plus détestés à la FGB, avance vers le ring tout en menaçant ses adversaires dans le ring.  Le Duo de Choc semble l'attendre de pied ferme, tout comme Elena Irons ou même Mark Gaillard. Sera-t-il la cible de ses collègues ?


Nous arrive désormais le Crazy Kid Julianinho. ( Zut ). Faut toujours s'attendre à tout avec Julianinho et encore plus lorsqu'on assiste à un Only One Survives. ( Oui parce que la plupart du temps, il n'est pas prévu qu'il y participe ).


Le Crazy Kid monte sur le rebord du ring et y joue les diva alors que Flying Booya fait son entrée, sous les acclamations du public. Le défenseur des petits gens et des animaux est tout sourire et il y a de quoi, après sa victoire au côté de Kronos sur Annihilation et Armada. Quoiqu'il arrive lors du Only One Survives, sa soirée est déjà une réussite. ( Fazut pas exagerer aussi. Les autres aussi ont eu leur victoire ). Mais là, rendez-vous compte... Armada et Annihilation. ( Ce ne sont même pas de vrais lutteurs ). Vous avez le don pour tout gâcher. ( Seulement ce qui vous fait plaisir. C'est le mien, de plaisir ). Vous êtes saoûlant.


Flying Booya rejoint le ring et on voit arriver désormais le dernier participant au Only One Survives, Kronos. ( Vous n'allez pas nous refaire tout le speech que vous venez de nous faire subir avec Flying Booya, n'est ce pas ). Mais pas du tout. ( Vous alliez le faire ). Mais non. ( Mouais... ) Kronos a des comptes à régler encore maintenant, cette fois-ci avec Mark Gaillard lui même, qui l'a trahis au profit d'Armada il y a quelques mois.


Le Maitre Sinistre, chose rare pour être signalé, à le sourire aux lèvres alors qu'il avance vers le ring. ( C'est d'autant plus rare qu'il faut vraiment s'inquiéter pour Gaillard ). La vengeance va être délicieuse quand il va lui mettre la main dessus. Dans le ring, on peut voir le champion qui commence déjà à mettre de la distance avec tout le monde.


Kronos pénètre dans le ring. Cela peut exploser à tout moment, de toute part. Ils s'observent tous, prêt à bondir... La cloche retentit. Allons nous avoir un nouveau champion suprême à l'issue de ce match ?



ONLY ONE SURVIVES
TITRE SUPREME
MARK GAILLARD VS ELENA IRONS VS BRUJAH TONY ST MICHEL VS RYAN WILSON VS SUPREME FIREFIGHTER VS CRIMSON VS BILL RANDOM VS THE BIG GREAT BOZO VS PEPIN LEROY VS LE COUCOU PHILIPPE TREVOR VS MR MAYHEM VS JULIANINHO VS FLYING BOOYA VS KRONOS



Le champion suprême semble être une cible de choix car Elena Irons, Mr. Mayhem et Julianinho se tournent direct vers lui. Bill Random demande à BOZO de le protéger alors que Crimson arrive vers lui. Le Coucou et Pépin Leroy arrivent dans le dos du membre du Trial et l'attaquent mais le texan et son garde du corps ne sont pas sauvés pour aurant car ils sont les cibles désormais de Kronos et de Flying Booya. Supreme FireFighter et Tony St. Michel viennent d'entrer en contact tandis que le nouveau champion Bloody Ryan Wilson empêche le Crazy Kid de s'en prendre au champion en tentant de le virer tête la première par dessus les cordes. Julianinho se retient et repousse d'un coup de pied dans la face Wilson. ( Un coup de pied ça ? ) Oui bon c'était léger mais suffisant pour être sauvé.


Elena Irons et Mr. Mayhem se disputent le droit de s'en prendre à Gaillard si bien que ce dernier en profite pour les surprendre tout les deux via une double clothesline qui les envoie au sol. Ah non, Elena Irons parvient à rester debout. Il n'y a que Mr. Mayhem qui est à terre. Mark Gaillard continue ses assauts en boxant Irons au visage.


Crimson parvient à repousser les assauts de Pépin Leroy mais se fait surprendre par un coup de pied chassé, courtoisie de Philippe Trevor. Elena Irons, au même moment, échange sa place dans le coin avec Mark Gaillard qui subit à son tour un boxage bourrepif en règle. Kronos et Flying Booya bossent en équipe en tentant de virer BOZO tandis que Bill Random fait mine d'être évanoui, jetant un regard, dans le coin, toutes les dix secondes, si personne n'approche de lui.


Mr. Mayhem tente de se débarrasser de Julianinho qui le gênait dans son attaque contre Mark Gaillard. Ce dernier se prend une série de droites de la part d'Elena Irons. Elle le projète dans les cordes et tente déjà son O.R.B. mais le champion esquive... Il saute sur les cordes... Diamond Cutter sur Elena Irons. Julianinho parvient à repousser Mr; Mayhem alors qu'il chancelait par dessus les cordes. Ryan Wilson subit des coups d'avant bras de la part de Supreme FireFighter tandis que Tony St; Michel s'occupe à placer Pépin Leroy dans le coin du ring. Crimson s'est relevé mais Le Coucou est debout sur un des coins et fond sur lui. Il écrase ses poings liés sur l"épaule du membre du Trial.


Flying Booya, de son côté, est viré par BOZO mais Kronos ne lâche pas prise pour le virer du ring. Bill Random fait acte de courage en venant frapper le dos du Maître Sinistre qui cesse son attaque pour se tourner vers Random. BOZO en profite pour asséner un coup de boule sur Kronos qui recule, chancelant. Coup de pied chassé de Flying Booya dans le dos de BOZO qui s'écroule sur Bill Random qui recule, titubant... Kronos se réveille. Clothesline qui fait passer Bill Random par dessus les cordes. BILL RANDOM ELIMINE !!!!


Mark Gaillard a tenté de faire rouler Irons sous les cordes mais Mr. Mayhem vient de cesser ses attaques sur le Crazy Kid, désireux de s'en prendre à celui qui lui a pris le titre suprême. Il a ainsi sauvé Irons de l'élimination alors qu'il matraque le dos du champion par des coups d'avant-bras. Pépin Leroy, dans un des coins du ring, subit un étranglement des mains de Brujah tandis que Philippe Trevor cherche à faire pousser Crimson à travers les cordes. Le membre du Trial le repousse d'un revers de la main dans la glotte. Le Coucou recule, en se tenant la gorge... Coup de bélier de Crimson qui le met à terre... BOZO lui arrive dessus subitement et les deux hommes se retrouvent à tanguer dangereusement dans les cordes. Kronos, qui s'est remis du coups du garde du corps de Bill Random, leur fonce dessus, rejoint par Flying Booya. Ils soulèvent BOZO qui tombe à la renverse. Mais il ne lâche pas Crimson pour autant qui est tiré avec lui hors du ring. BOZO ET CRIMSON ELIMINES !


Les fans applaudissent Flying Booya et Kronos mais Brujah frappe l'arrière du crâne de Kronos qui s'écroule au sol. Flying Booya l'attaque avec des droites mais St; Michel le projète dans les cordes. Springboard Moonsault... non, Brujah le rattrape. Spinebuster !!! Le Coucou se relève et matraque à son tour le dos de St. Michel qui se relevait. Pépin Leroy vient aider son partenaire.


Pendant ce temps, Mr; Mayhem et Mark Gaillard s'échangent des droites tandis que Julianinho vient de subir une souplesse dorsale de la part de Supreme FireFighter. Il s'attaque à Elena Irons et lui demande, en tant que vrai gentleman, de sortir du ring par elle même. Réponse d'Irons... Coup de genou dans l'estomac du super pompier. Elle prend un élan... Bulldog.


Mark Gaillard vient d'aveugler Mr. Mayhem et tente de la faire passer à travers les cordes mais Kronos arrive pour matraquer le dos du champion suprême, sauvant ainsi le Troubleseeker. Flying Booya, quand à lui, aide Pépin Leroy et Le Coucou à contrôler Tony St. Michel mais Ryan Wilson, notre nouveau champion Bloody, l'empêche d'intervenir en le surprenant avec un enzugiri. Tony St. Michel frappe les crânes du Coucou et de Leroy l'un sur l'autre et projete Philippe Trevor par dessus les cordes avant de se tourner vers Pépin Leroy. Par chance pour Le Coucou, ce dernier parvient à se retenir aux cordes et revient dans le ring. Visiblement, cela rassure pas mal les fans.


Supreme FireFighter vient de repousser Elena Irons et esquive in-extremis le Crazy Kick de Julianinho. C'est Elena qui se le prend en pleine face... EXTINCTION SUR JULIANINHO. Le public est aux anges. C'est une de leurs prises de finition préféré depuis des années, et c'est vrai que c'est plaisant de revoir le pompier dans un ring, même si c'est probablement la toute dernière fois. ( Hey, il peut redevenir champion ). Oui, pas faux.


Alors que Supreme FireFighter fait rouler Julianinho vers les cordes, Mr. Mayhem fait d'éffectuer un enfourchement transformé en brise dos sur le champion suprême. Le Troublesseker se tourne vers Elena Irons qui cherche à se relever et l'aide en lui maintenant la tête entre les deux mains. La grande rousse le repousse. Il revient à la charge. O.R.B. sur Mr. Mayhem. ( Et au même moment, Julianinho a été éliminé par Supreme FireFighter. C'est bête qu'on ai râté cela non  ). JULIANINHO ELIMINE ALORS !! C'est vrai au moins ? Ah oui, il est aidé par Jonas Sanoj à rejoindre le corridor d'accès.


Pépin Leroy et Flying Booya tentent toujours de contenir Tony St. Michel sous les yeux de Philippe Trevor. Brujah parvient à repousser Flying Booya qui frôle le Coucou... qui l'attrape par l'arrière de la nuque et le vire du ring !!!!!! Le salop. ( Bah quoi, c'est normal non ? ) FLYING BOOYA ELIMINE !!!!


Tony St. Michel colle un coup de boule à Pépin Leroy tandis que le champion Bloody Ryan Wilson qui semblait se reposer dans son coin attaque le dos du Coucou à coup d'avant bras. Pendant ce temps, Mark Gaillard et Kronos sont au centre du ring à s'échanger des droites. Il est temps de régler leur contentieux et rien de mieux que de la faire maintenant, pour le titre suprême. Mr. Mayhem est dans un coin, à reprendre des forces. Supreme FireFighter est dans un autre, à essayer de repousser Elena Irons.


Mark Gaillard esquive la dernière droite de Kronos, lui passe dans le dos et le pousse en avant. Kronos se retourne et lui fonce dessus. Codebreaker sur le Maitre Sinistre. Mr. Mayhem en profite pour revenir à la charge, empêchant le champion de se relever en le matraquant de coup de pied sur le torse. Supreme FireFighter, de son côté, a échangé sa place dans le coin avec Elena Irons puis la projète vers le coin opposé... où se trouve Brujah. Ce dernier la voit arriver et repousse Le Coucou pour la réceptionner. O.R.B. d'Elena Irons sur St. Michel... Philippe Trevor en profite pour matraquer le dos de WIlson qui était proche de faire tomber du ring Pépin Leroy. Les champions par équipe se mettent à deux... et parviennent à effectuer un double surpassement. Ryan Wilson est expulsé du ring. RYAN WILSON ELIMINE !!


Supreme FireFighter rejoint Elena Irons et la frappe via une série d'atemi tandis que Pepin Leroy et Le Coucou se congratulent de l'élimination de Ryan WIlson. Ils se tournent vers Tony St. Michel qui se relèvent alors qu'au même moment Elena Irons fait subir une descente atomique sur le pompier. Les champions relèvent Brujah pour le placer en double souplesse arrière. C'est contré et transformé en double DDT. Elena Irons, quand à elle, envoit Supreme FireFighter au sol via une clothesline mais subit la vengeance de St. Michel qui l'attrape par l'arrière du crâne et la fait voler à travers les cordes. ELENA IRONS ELIMINEE !!!! ( On n'aura pas de femme comme champion suprême ).


Les champions par équipe se relèvent mais tentent de se faire oublier un peu. Mr. Mayhem est dans le champ optique de St. Michel qui se dirige vers lui alors qu'il fait subir une clé de jambe à Mark Gaillard. Kronos et Surpeme FireFighter se relèvent l'un en face de l'autre et s'observent tout le long. Et Supreme FireFighter est le plus rapide, se servant du poids de son corps pour faire reculer Kronos vers les cordes. Le Mâitre Sinistre tente de le repousser la main sur son visage, alors qu'il tangue dangereusement vers l'extérieur.


Pendant ce temps, Mr. Mayhem voit Gaillard se défaire de sa prise et se relever, titubant quelque peu. Le Troubleseeker l'attrape par le crâne et lui fracasse le front sur un des turnbuckles. Gaillard répond peut-être inconsciemment d'un coup de coude dans les cotes de Mr. Mayhem qui le lâche. Tentative de SMIS. Mr. Mayhem repousse Gaillard dans le coin alors qu'on voit Kronos griffer le visage de Supreme FireFighter ( c'est un match de gonzesse ). Pas de sexisme ici Monsieur Wayland. ( Gna gna gna. Aucun humour. Y'en a marre de ne plus pouvoir rien dire ). Cela ne vous empêche pas de continuer à l'ouvrir. ( Manquerait plus que ça tiens ).


Pépin Leroy et Le Coucou continuent à travailler en équipe en balançant chacun leur tour des kicks aux jambes de Brujah... Kronos surprend Supreme FireFighter en l'étranglant directement sur le cable supérieur. Il le soulève en dessous de la ceinture et l'ejecte hors du ring. SUPREME FIREFIGHTER ELIMINE !!!


Kronos reprend son souffle et se dirige vers les champions par équipe qui viennent de mettre, via leurs kicks, Tony St. Michel un genou au sol. Le Maitre Sinistre vise d'emblée Pépin Leroy. ( Ils ne sont plus que six dans le ring !!! ) Kronos surprend Leroy avec un enfourchement... Macabra Piledriver. Tony St. Michel balance un coup de boule sur le Coucou et s'en prend à Mark Gaillard, visiblement fatigué à devoir avoir Philippe Trevor dans les pattes depuis le début du match. Le champion suprême subit une série d'atemi qui le font reculer tandis que Mr. Mayhem reste dans son coin, à observer ce qui se passe.


Kronos relève Pépin Leroy, dans les vappes et va pour l'expulser du ring mais le Coucou s'accroche à sa jambe pour l'empêcher d'avancer. Kronos laisse Leroy et tente de forcer Le Coucou à le lâcher, lui balançant des coups de tatane sur l'épaule puis le crâne. Philippe Trevor lâche prise mais Pépin Leroy a retrouvé ses esprits et surprend Kronos avec un stunner. Kronos est à terre et Leroy aide Trevor à se relever mais ce dernier le repousse et lui dit de s'occuper plutôt à virer Kronos. Pépin relève Kronos et fait signe au public qu'il va créer la sensation... et se fait surprendre par un coup de genou dans le flanc par le Maître Sinistre qui l'expédit tête la première hors du ring. PEPIN LEROY ELIMINE !!!! ( Il a voulu fanfaronner et voilà le résultat ).


Mr. Mayhem en profite pour arriver dans le dos de Kronos afin qu'il rejoigne Leroy mais Kronos le voit au dernier moment, esquive une droite et... fait trébucher le Troubleseeker à travers les cordes à son tour. MR. MAYHEM ELIMINE !!!


Et voilà le dernier carré: Kronos, Le Coucou, Tony St. Michel et naturellement le champion suprême Mark Gaillard. Ce dernier fait face à St. Michel et au Coucou... avant de voir que Kronos est toujours là. ( Il est mal, notre petit suisse ). Ne faites de l'humour que lorsque c'est drôle, Harry.


Mark Gaillard propose une alliance avec Philippe Trevor pour se débarasser des deux autres. Le Coucou semble se poser des questions. Kronos et Tony St. Michel se tiennent côte à côte. La décision du Coucou pourra décider de la suite de ce match. Et le voilà, après quelques hésitations qui vient se mettre à côté de Mark Gaillard, satisfait, malgré les huées des fans. Et neckbreaker du Coucou sur le champion !!!!! Les huées se sont transformés en acclamations.


Kronos en profite pour surprendre à son tour St Michel via des droites à la machoire. Le Coucou_tente de faire rouler Mark Gaillard vers les cordes mais il s'y retient aux derniers moments et repousse Trevor via des coups de pieds à l'épaule.


Pendant ce temps, St. Michel rend les coups de Kronos mais ce dernier parvient à le surpendre avec un jawbreaker. Kronos prend un élan... Coup de pied dans son estomac en guise de contre-attaque de Brujah. On le soulève en chandelle... Brainbuster.


Mark Gaillard s'est relevé mais subit encore des droites du Coucou. St. Michel arrive par derrière, attrape les deux épaules de Trevor et le fait voler sur le côté pour s'occuper lui même du champion... mais ce dernier avuegle d'une fourchette le membre du Duo de Choc. Les deux hommes sont devant lui... Double clothesline réussie de Mark Gaillard.


Le champion considère un instant Le Coucou et décide de lui faire subir le Tour de l'Horloge. C'est partie pour les descentes du coude... interrompu dès la seconde par Kronos qui balance un coup de pied au crâne du suisse. ( Ouais, allez, réglez une bonne fois pour toute vos différents ).


Kronos relève Mark Gaillard en lui maintenant le crâne entre les deux mains. Il lui susure quelque chose à l'oreille et le visage de notre champion se met à blanchir. On lace Mark Gaillard dans le coin, lui coinçant la gorge avec l'avant bras et on lui admistre d'humiliantes petites baffes. Kronos continue à lui parler mais on n'entend pas des masses ce qu'il lui raconte. Gaillard serre des dents, en colère... Kronos relâche son emprise et recule et invite le champion à le rejoindre. De leur côté, Le Coucou est sous les cordes, qu'il retient, subisant des coups de pied de St Michel. Ce dernier tourne la tête pour voir l'ouverture que lui offre Kronos. Il lui fonce dessus mais Kronos l'a vu arrive. Powerslam sur Brujah. Kronos se relève mais Mark Gaillard l'attrape à l'arrière du crâne et d'un coup sec le balance par dessus les cordes. Kronos atterit par terre. KRONOS ELIMINE !!!!!


Mark Gaillard nargue Kronos qui vient de se relever hors de lui mais le Coucou le surprend à son tour et le fait passer par dessus les cordes. Le champion parvient à se rattraper aux cordes alors que Piotr et Ilya Raspoutine forcent Kronos à repartir. Le Coucou s'imagine avoir réussi son coup et vient faire face à Tony St. Michel. Gaillard retourne sur le ring et Philippe Trevor s'étonne qu'aucun arbitre ne vienne pour la finale. Il se retourne... SMIS !!!!!!!!!!!! Le Coucou est à terre et Mark Gaillard le fait rouler jusque sous les cordes. LE COUCOU ELIMINE !!!!


Ils ne sont plus que deux sur le ring. Mark Gaillard et Tony St. Michel sont les deux finalistes. Comme le stipule les règles du Only One Survives, il faut désormais faire un tomber ou obtenir un abandon pour vaincre et devenir - ou rester - le champion suprême de la FGB.


André Saucisson a rejoint le ring pour être l'arbitre de cette confrontation. Les deux lutteurs se regardent, prêt à en découdre une bonne fois pour toute.


Les deux finalistes se tournent autour. C'est le contact. Tony St. Michel passe dans le dos du champion et le ceinture. Superplex. On se relève, tout en continuant à le maintenir par derrière. Seconde Superplex. On tente le tomber. UN... DEUX... Dégagement de Mark Gaillard.


Brujah relève le suisse et le projjète dans les cordes... Droite esquivée par Gaillard qui continue sa course dans les cordes... On le réceptionne en souplesse dorsale... qui est vite porté. Tomber à nouveau. UN... DEUX... Dégagement. ( Il ferait mieux de se réveiller au plus vite Gaillard sinon, à un moment, il ne pourra plus se dégager à temps ).


Tony St. Michel laisse Mark Gaillard se relever, prêt à se saisir de lui, par derrière. Prise du sommeil... Mark Gaillard se laisse tomber au sol, cognant son crâne à la machoire de Brujah. Libéré, il se relève et administre des droites et des gauches à un St Michel  à genou. Le champion s'est enfin réveillé. Malgré tout, Brujah se relève. Mark Gaillard lui colle des kickspourle forcer à rester à terre mais cela semble n'avoir que très peu d'effet. Elan de Gaillard. St. Michel est sur pied... Bras à la volée par ce dernier sur Gaillard. Ce dernier contre... et balance son genou dans le ventre de son rival. Marteau Pillon. On effectue le tomber sur le membre du Duo de Choc. UN... DEUX... Dégagement de St. Michel.


Les deux adversaires se relèvent... Aveuglement par Gaillard. Alors que St. Michel se frotte les yeux, le champion suprême prend un nouveau élan... St Michel se mange un coup de coude au front et tombe dos dans les cordes... mais cela lui donne un élan pour revenir et asséner unelariat à Gaillard qui s'écroule. St. Michel le relève et annonce la Mauvaise Augure. On le place en position verticale... Mark Gaillard tente de surprendre St. Michel avec le SMIS mais il le repousse... Gaillard retombe à quatre pattes. Il se relève et se fait attraper... PREDATOR'S MARK. C'est le tomber. UN... Le public compte aussi. DEUX... TROIS. C'est fait. On a plus le taré comme champion. ( Bravo. Quel irrespect... Mais c'est vrai ! )



Spoiler:
 




HONOR & GLORY X est terminé. On se retrouve la semaine prochaine pour un nouveau Gigablast. C'était William Shadok... ( et Harry Wayland ). Merci de nous avoir suivi et au revoir. ( Bye bye les gens. A la semaine prochaine ).




Kro Products juillet 17



Merci à Mark Gaillard pour le championnat par équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
EnQuêteDeNom
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 36
Localisation : Qu'importe!
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 18 Juil - 17:18

Je me reveille ce matin, cafe pas encore couler ni rien car je doit dormir un peu plus et je lis ce beau truc que tu nos a produit Kronos et je me suis dit soudain: ''Hein? Quoi? Woah?? Wha??''

Je suis sur le cul mon ami, Ryan Bloody et St-Michel Supreme! Putain! Je suis sans mot!
Mais t'inquiete pas, je vais te faire une review pour ce show qui es vraiment excellent! Et je ne dit pas cela parce que je suis ''double'' Champion. Je le dit parce que c'est de la quality ton spectacle mon ami.

Hihi, cela fait mon matin.
Merci Kronos! ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pegase
General Manager
avatar

Nombre de messages : 2047
Age : 47
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mer 19 Juil - 20:00

Waow ça c'est vraiment un gros gros show avec pas mal de boulot derrière.
Je vais prendre le temps de le lire (après les 4 jours des francofolies de spa) et juste avant mes vacances (ça va être short).
Je ferai mes commentaires morceau par morceau.
J'ai lu un peu du début et ça sent bon le sable show de la grande époque mon légion... heu mon kronos.

_________________
Bill Random, The Gold Slip Wrestler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépin Leroy
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 38
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Lun 24 Juil - 12:51

Un très bon gros show, bravo! Pour te récompenser de ce gros taf de malade, je vais aller faire une promo. J'espère sincèrement que d'autres personnes viendront jeter un oeil, voir les deux, sur ce très beau spectacle. Allez les gars réveillez vous bordel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EnQuêteDeNom
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 36
Localisation : Qu'importe!
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Lun 24 Juil - 22:03

Je compte ecrire quelque chose en lien avec le show durant la semaine.
En fait je suis un peu surpris de voir que Coucou es pas la depuis un moment.
Qqun a des nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pépin Leroy
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 343
Age : 38
Date d'inscription : 11/05/2016

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Mar 25 Juil - 13:04

Non, mais il est surement très occupé. Cette période est propice au relâchement et à la fête ^^ Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Coucou
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 323
Age : 18
Localisation : Chez toi
Date d'inscription : 22/11/2016

MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   Lun 31 Juil - 9:16

De retour bronzé comme un grillon grâce au soleil tunisien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HONOR & GLORY X   

Revenir en haut Aller en bas
 
HONOR & GLORY X
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [L5A] Glory of the Empire
» Field of glory Moyen
» For Bloody Honor (Russie 1918-1922)
» VV 86 - Pursuit of Glory (PoG et TS)
» Alien Vendetta - Map 32 : No Guts, No Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: Le show-
Sauter vers: