L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BOB Big Ostid Boucher
Lutteur


Nombre de messages : 235
Localisation : Albuquerque, New Mexico, USA
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Dim 8 Mar - 19:20

(M-E-O: Bon.... what the fuck!!! Je n'attendrai pas à mardi tout de même pour shooter ce PPV ... lisez bien du début à la fin, c'est plein de rebondissements ... en fait, comme une bonne "game" de NBA héhéhé)

PARTIE 1




Smart News : Inauguration de la Southern State Wrestling Association en grandes pompes !

Nouvelle publiée en grandes lignes par Smart Ball

Dimanche après-midi le 8 mars avait eu lieu le méga-gala inaugural de la Southern State Wrestling Association, une organisation remise sur pied des cendres de la fédération légendaire du même nom qui déjà existé entre 1937 à 1990 ainsi que des cendres de la C.A.S.S.E. Internationale désintégrée en novembre 2008, au Civic Auditorium d’Albuquerque, qui a attiré 15 467 personnes. Ce gala, hautencouleurs était organisé conjointement avec les dirigeants de la Zen-Nippon Puroresu du Japon et l’Administraciòn Mundiale de la Lucha Libre du Mexique et mettait en vedette des jeunes vedettes montantes de la SSWA, ainsi que des vedettes internationales provenant des fédérations mentionées et quelques caméos venant de la Fédération de la Grosse Baston. Un fait à préciser que la SSWA, la ZNP et l’AMLL ont concu un pacte très particulier d’échanges en fondant l’United International Wrestling Territories Syndicate, une association de territoires de lutte professionelle visant à faire une véritable promotion de lutte à l’échelle internationale, d’échanger des championnats et permettre à des vedettes montantes de faire une carrière internationale bien organisée et d’essayer de changer la vision et la perception des fans en démontrant qu’est-ce qu’une vraie compétition internationale, sans s’auto-proclamer comme étant des « fédérations mondiales de cirques ambulants monolithiques homogènes dignes de la WWE des MacMahons ». Cette association est ouverte à l’inclusion d’autres territoires légendaires de lutte professionelle connus comme le Canada, Puerto Rico, l’Europe, les îles Polynésiennes du Pacifique et les îles Océaniques (Australie et Nouvelle-Zélande). Vince, prépare-toi à manger tes bas ! Ton cirque ambulant de divertissement mondial de lutte-pitounes-films-24/7 plein de footage volé des autres anciennes fédérations de territoires va manger sa go !

Un fait à préciser que la SSWA a commencé récemment les enregistrements d’un show tv modeste sur le web et le câble numérique dans un gymnase de salle communautaire et met en vedette de jeunes vedettes montantes et songe à récupérer des vétérans qui ont accompli leur métier un peu partout dans le monde.

Ce gala fût commencé par une cérémonie haut en couleurs, et les organisateurs ont mis le paquet, grâce à des fonds venant de commandites ainsi que Teddy « Empire » Dion, (T.E.D.) le fils de Fernand, ex-lutteur reconverti en un riche promotteur immobilier qui a investi gros dans ce show, et qui est venu sur le ring introduire son père.



Teddy « Empire » Dion (photo courtoisie SSWA-Showdown Legends Of Wrestling)

Un écran géant avec son, fumée et lumières fût déployé. F.R.E.D. (Fernand le Rat d’Égout Dion) arriva sur le ring prononcer un petit discours qui se résume en ceci :

« Bonsoir… merci d’être venus ! La C.A.S.S.E. International avait été démantelé le 16 novembre dernier dans un gros gala dans ce trou de Truth Or Consequences… mais grâce à BOB, Big Ostid Rock Boucher, la lutte professionnelle de territoire est ressuscitée au Nouveau-Mexique… vous en avez redemandé ? Nous sommes là, sous un autre nom… à ce que je vois, toute une nouvelle génération ne se rappelle pas de la légende de la Southern State Wrestling Association, moins de gens que je m’attendais sont venus… c’est normal, rien d’inquiètant… pour vous éclaircir plus, je vais vous résumer qu’était–ce que la Southern State Wrestling Association… une promotion de lutte fondée ici dans les années 1930, sans prétention, qui a traversé six décennies de sueur, de sang, de larmes… et je dois avouer, aussi de controverses ! Divers championnats y furent disputés, diverses grandes carrières y furent démarrés, et aussi arrêtés, et ce même dans la mort… et pour terminer, cette même SSWA dût s’écrouler sous le poids des instances politiques qui n’avaient pas toléré les émeutes d’un certain soir de 1989 ayant eu lieu ici-même en dedans et autour de cet amphithéâtre… cet amphithéâtre qui a même failli être démoli pour un obscur projet immobiler non concrétisé heureusement… veuillez regarder ce vidéo à l’écran, ca vous donnera une meilleure idée qu’est-ce que la Southern State Wrestling Association »



Fernand Le Rat D’Égout Dion (photos courtoisie SSWA-SmackDown vs Raw 2008)

Les lumières se sont éteindus, et ensuite se réallument en d’autres couleurs. Des effets de fumée avec une musique symphonique se firent entendre, le vidéo commence avec un décompte de chiffres de vieux celluloid abimé comme dans les films muets des années 20-30, et une série de séquences de l’action de la SSWA des anciens temps s’entament, on voit des photos des années 1930 en noir et blanc de Thomas Doherty et Stan Wiecz, les fondateurs de la SSWA, se serrant la main devant un batiment, des vieux films et photos de lutteurs dans des combats des années 30-40 en noir et blanc, des découpures de vieux journaux, un jeune Jackie Wiecz souriant et brandissant une petite ceinture welterweight chromée datant de 1940, des images de la Seconde Guerre Mondiale, des extraits de combats des années 50 en noir et blanc venant de la télévision avec la voix du commentateur Bobby Dion, les extraits en noir blanc des premiers matchs de championnat American Brass Knuckles dans une cage avec les Wiecz-Shanahan et Boseley, une séquence en couleur Super 8 datant des années 70, où on voit une civière sortir du Civic Auditorium, la pierre tombale avec l’inscription « Walter Boseley 1933-1972 », des extraits de promos du Midnight Avenger original portrayé par Bill The Ripper Burke dans une prison des années 70, des extraits vidéo couleur du Nouveau-Mexique et du Japon de combats sanglants entre Rock Boucher et Burke, des images de championnats heavyweight et TV de vidéo de télévision des années 80 avec les voix de James Brisson et Terry Texan Sr, des extraits des matchs de Boucher et Damien Steam dans un stade et dans une cage, et des images des émeutes de 1989 et du procès Doherty vs Boucher dans un palais de justice, finissant avec le générique de la vieille émission de la SSWA des années 50, et une image crée par ordinateur de celluloid brulant et se désintégrant pour voir un oiseau en flammes se métamorphoser en gros logo rouge enflammé de la SSWA, avec une phrase en chrome de caractères art-déco style Broadway disant : THE PHOENIX IS BACK… IN LIVING COLOR »….








Quelques images du vidéo de la SSWA (photos courtoisie SSWA)

Le vidéo de 20 minutes se termine avec un climax musical et la salle s’éclaire, les gens applaudissent le vidéo avec des sifflements!!!

F.R.E.D. lève les bras , les yeux en larmes, et continue : « Vous avez vu?… 53 années, 1937 à 1990, teintés de sueur, de sang et de larmes, je viens de revoir mon père et les boys que j’ai tous connus, et pour les jeunes qui ne savaient pas qu’est-ce que la SSWA, hé bien! vous venez de savoir d’ou vient la SSWA… »

Les gens applaudissent, et ensuite Rick Chamberland et Bill The Ripper Burke rejoignèrent F.R.E.D. sur le ring, ensuite, qui invita Momota Boba de la ZNP et Enrico Estrada de l’AMLL à signer le protocole d’échanges officiel de L’United International Wrestling Territories Syndicate sur le ring. Momota Boba prononca un petit discours d’un anglais cassé en voulant remercier BOB pour le don du YMCA de la C.A.S.S.E. après la défaite de la C.A.S.S.E en novembre dernier à Truth Or Consequences. Une visite arriva au ring, un homme dans la quarantaine arrive, escorté d’un garde de la SSWA, l’homme monte sur le ring et F.R.E.D. lui donne le micro et se présente: « Bonsoir, mon nom est Brad Doherty, fils de l’ancien regretté gouverneur Doherty et petit-fils de Tom Doherty… je veux présenter des excuses symboliques au nom de mon grand-père que je n’ai jamais connu pour les fautes que mon père a commis à la Southern State Wrestling Association durant les années 70 et 80, et je reconnais que mon grand-père avait bâti quelque chose de grandiose dans cet État… longue vie à la SSWA!!! »…



Brad Doherty (photo courtoisie SSWA-Showdown Legends Of Wrestling)

Brad et F.R.E.D. se serrent la main et les gens applaudissent Doherty quittant le ring vers le couloir des coulisses.


Dernière édition par BOB Big Ostid Boucher le Dim 8 Mar - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/martinelvisouellet
BOB Big Ostid Boucher
Lutteur


Nombre de messages : 235
Localisation : Albuquerque, New Mexico, USA
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Dim 8 Mar - 19:31

PARTIE 2


Voici les résultats du gala SSWA Homecoming Of The Phoenix:
Combat 1 : Championnat TV de la SSWA
The Great Kudo a vaincu Lex Ludger avec un Shining Wizard suivi d’un Moonsault après une tentative ratée d’un Torture Rack de Ludger après 15 minutes de combat technique, interrompu par des maladresses de mouvements de Ludger… L’expérience internationale de Kudo à eu raison du manque d’expérience de Ludger, ce dernier devra revoir ses classes en coulisse… Kudo sera un bon élément pour la télévision de la SSWA!



Kudo exécutant le Shining Wizard et un Moonsault sur Ludger (photos courtoisie SSWA-Showdown Legends Of Wrestling)

Combat 2 : Championnat par équipe de l’AMLL
Johnny Bottlebreaker & Gene Crazydriver de l’équipe Rock’N’Roll Execution de la SSWA disposèrent des champions Pedro Navarro & Tico Torrez des Los Mombuchos de l’AMLL, qui étaient champions des tag teams mexicains depuis plus d’un an. Un match de 21 minutes teinté de lucha libre acrobatique, et de manoeuvres soigneusement chorégraphiés de R’N’RE digne des Midnight Rockers et Rock’N’Roll Express des années 80.



Pedro Navarro se dégagant avec une pirouette sur une prise de bras de Gene Crazydriver – Johnny Bottlebreaker tentant un Asai Moonsault spectaculaire à l’extérieur du ring (photos courtoisie SSWA-Showdown Legends Of Wrestling)

Quelques lignes du combat 3
Match triple menace d’élimination d’équipes de 4, style Survivor, entre les équipes de la SSWA, de la ZNP et de l’AMLL
Au début avant le combat, les spectateurs et téléspectateurs ont vu la vedette de la FGB, Bill Random en coulisse faire un tas d’appels sur son cellulaire, essayant de convaincre les BBB, Iron Pat, Fourchette et moultes bozos de diverses nations d’un peu partout tenter de les convaincre de venir à Albuquerque pour se monter une équipe représentant la FGB, ils ont tous décliné l’offre et on a vu Random tenter de faire un appel mais son cellulaire lui a averti que sa carte d’appel a été flambé, et on a vu Random jurer: « FUCK ! FUCK ! FUUUUUUCK! » tout en lancant son cellulaire sur le mur…

La surprise était réservée pour les fans qui voulaient savoir qui participerait au 3-Way Survivor Match , 3 équipes de 4 représentaient la SSWA, la ZNP et l’AMLL… et chaque fédération a monté des équipes spéciales, 2 poids lourds et 2 femmes pour la SSWA et la ZNP, 4 poids plumes pour l’AMLL. Les experts favorisent l’AMLL pour leur expertise des équipes… l’équipe de la ZNP est composée de… Meat Cutter, le traitre noir sanguinaire de 400 livres qui avait quitté la C.A.S.S.E., de Violence Kouno un autre traître qui a fait désintégrer la C.A.S.S.E. Nippon, de Lollipop Fujiwara qui a suivi Violence dans ce mouvement et de Monster Sigma, une monstre punk japonaise aux cheveux bleus et maquillage et qui fait peur avec ses chaînes… la SSWA comptait 2 grosses recrues des iles Fiji, les jeunes frères de 300 livres chacun Igama et Kamu, et 2 femmes au style classique, Judy Garlic et Betty Rage… l’AMLL a réservé toute une surprise, une équipe mexicaine de 4 champions, les Ultimo Bandidos gagnants du tournoi d’équipes de 4 du Battle Royale Mundial XXXIII de 2007 à Mexico, avec les frères Ultimo Bandido I, II, III, et IV

Voici un résumé :

1- Violence Kouno élimine Kamu à 1.27 minute avec un double DDT accompagné de Bandido III

2- Igama élimine Violence Kouno dans une melée à l’extérieur à 3.34 m, tandis que d’autres lutteurs avaient tabassé Cutter en le voyant sortir sa fourchette



Mêlées générales sur le ring et dans le ring dans le match Survivor 3-Way de la ZNP, SSWA et AMLL (photo courtoisie SSWA-Fire Pro Wrestling Returns)

3- Monster Sigma élimine Ultimo Bandido II en le soumettant à un Widow’s Peak à 5.02 min.

4- Ultimo Bandido IV élimine Meat Cutter par disqualification, l’arbitre a nettement vu Cutter ouvrir le front masqué de Bandido IV avec une fourchette, vers 8 minutes

5- Betty Rage élimine Igama avec un super drop-kick qui a fair revoler Igama à l’extérieur aux barrières et une autre mêlée à l’extérieur s’en suivit, vers 11 minutes

6- Lollipop Fujiwara élimine Ultimo Bandido III avec un hurricanranna qui fait revoler Bandido à l’extérieur qui provoqua une autre mèlée à 14 minutes 45

7- Betty Rage et Monster Sigma s’unissent pour faire un double bulldog sur Ultimo Bandido I, Rage tagge Judy Garlic et Garlic va performer un 450 pour coucher Bandido I à 15 minutes 50, ensuite….

8- … Monster Sigma clutche un double DDT et couche Garlic à 16 minutes!

9- Un Ultimo Bandido IV au masque toujours saignant élimine Monster Sigma avec un flying crossbody du haut d’un coin sur une Monster Sigma très étourdie à 18 minutes 15

10- Rage et Fujiwara projettent Bandido IV et se font recevoir avec un double clothesline de Bandido IV… qui dispose de Rage vis-à-vis un coin, va grimper sur ce même coin et fait un moonsault sur Rage à 21 minutes.40 . L’équipe SSWA est éliminée.

11- Dans un coin, Lollipop Fujiwara esquive Bandido IV qui s’enfonce l’épaule dans un poteau. Fujiwara fait un Sunset Flip sur un Bandido IV assommé et fait gagner l’équipe de la Zen-Nippon Puroresu à 24 minutes 49.

passons à la partie 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/martinelvisouellet
BOB Big Ostid Boucher
Lutteur


Nombre de messages : 235
Localisation : Albuquerque, New Mexico, USA
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Dim 8 Mar - 19:33

PARTIE 3

Grandes lignes du combat 4: Match de la carrière de Mr. Asunciòn Burt Ross en jeu, en équipe avec Mambula contre Zora et Boggart de la FGB


Zora et Boggart (photos courtoisie SSWA- Smackdown vs. Raw 2008)




La C.A.S.S.E. : Mambula, Burt Ross et Big Ostid Boucher (photos courtoisie SSWA- Smackdown vs. Raw 2008)
Les techniciens ont changé les cordes en bleu avec l’apron satin argent pour une publicité spécifique exigée par les compagnies commanditant la FGB…

Un bon 2-3 minutes a servi à des échanges verbaux entre la C.A.S.S.E. et Zoggart… Zora et Boggart malmenèrent Mambula en taggant répetivement et performant à deux des manœuvres à 2 (projections et double kicks au retour, projections et double monkey toss au retour…) pendant les 5 premières minutes…


Zora et Boggart malmenant Mambula (courtoisie SSWA- Smackdown vs. Raw 2008)
… après une bonne série de « Zora’s Right Kick Leg Vice »partoutsur le corps d’unMambula « pas twès wapide en wéflexe et wépahtie », Zora fit un « 3-Knock Times» sur Mambula qui va s’échoir dans le coin de Boggart, où les 2 lui font la fête à Mambula, tout y passe, kicks, strangulations…. Burt essaie d’intervenir mais se fait bloquer par l’arbitre. Vers les 10 minutes, BOB était aux abords de l’arène tapant sur le ring, et dans un moment ou Mambula était inconscient dans le coin de Zora & Boggart, Julianinho fait une apparition dans le couloir et lanca une clef à mollette à Boggart, qui ouvra le front de Mambula dans leur coin, ensuite Vincent Dark sortit de la foule et poursuivit Julianinho dans le couloir vers les coulisses… vers 13 minutes, BOB continua à taper sur le bord du ring à l’extérieur, et Burt ne se gêna pas pour intervenir dans le carnage de Zora & Boggart sur Mambula dans leur coin pour se faire revirer de bord par l’arbitre… BOB prit une chaise sous le ring mais relâche la chaise pour essayer de tirer Zora (qui est près des cordes) par ses jambes vers l’extérieur hors du ring, mais fût immédiatement repoussé par un double kick chassé de « gymnaste à la Nadia Comaneci » de Zora de l’intérieur du ring en se retenant par la corde du milieu, un nouveau mouvement appelé « Zora Comaneci » sur un adversaire de l’extérieur du ring qui essaie de lui tirer les jambes, près des cordes.

Zora repoussant BOB avec son « Zora Comaneci » (photo courtoisie SSWA-SmackDown vs Raw 2008)

Ensuite, Zora tenta de relever Mambula du sol et dans un moment ultime, Mambula saisit les jambes de Zora et fit tomber Zora, pour ensuite se lancer son gros corps lourdeau vers le coin de Burt Ross pour faire le tag, Burt atterrit dans le ring vers 15 minutes et Zora qui est au sol, fit signe de supplication de ne pas la frapper et va se refugier dans son coin près de Boggart et font le tag… Burt Ross donna une bonne dégelée à Boggart, Boggart va contrer Ross avec un coup de pied dans le ventre pour tenter son « Arme Fatale » (DDT) d’une prise de tête, mais Ross souleva rapidement Boggart, lui tape un Manhattan Cradle et ensuite claqua un bon Britney-Make-My-Day-DT (DDT) instantané sur Boggart, Ross qui lève les bras à la foule en train de popper… Boggart, dans un moment de résilience, fit un low-blow sur Ross puis un « Anti-Social », un Lou Thesz Press avec une bonne pluie de coups de poings sur Ross au sol, et fait le tag à Zora, qui commence à malmener Ross, et lors d’une prise de tête de Zora sur Ross, Ross renversa Zora par une prise de tête et fit un retournement vers un backbreaker tout en criant : « GET LOST MADONNA !!!! » … Un pop de la foule se fit et Ross tagua Mambula qui a pu récupérer. Vers les 20 minutes, Boggart lanca des insultes à Ross, Mambula et BOB : « Bande de bouseux , attendez que ce que vous allez voir » et BOB envoya un finger d’honneur à Boggart… Mambula se cogna le bedon avec un cri tribal et releva Zora et donne une couple de palm strikes sur la tête de Zora qui semble l’assommer ainsi que des chops… Boggart intervena dans le match et Ross se charga d’intervenir pour se battre avec Boggart et la mêlée générale est prise dans le ring… Mambula, déconcentré entre 2 chops par l’action entre Ross et Boggart, relâche Zora et a des étourdissements, et BOB hurle à Mambula « HEILLE LÂCHE-LA PAS … LAISSE FAIRE LES AUTRES, CONTINUE! » … Boggart et Ross roulent à l’extérieur du ring… BOB ne voit pas ce qui se passe à l’autre extrémité du ring vers l’extérieur, Boggart et Ross semblent se battre au sol… soudain…

Boggart FRACASSE LA C.A.S.S.E.!!! Ross se fit assommer par une bouteille de Boggart à l’extérieur du ring et Mambula tenta de sauver Ross et soudain, Zora se réveille et… POISONED HAND SUR MAMBULA!!! SUIVI D’UN ZORASHOOTER!!! Mambula déclare forfait et victoire de Boggart & Zora sur Ross & Mambula… Après le match, Boggart se dirige vers l’extérieur du ring, pointe BOB en riant de lui « Hahahahaha maudit vieux bouseux, on va aller te faire la passe, on va te tanner ta vieille peau »… Zora suit Boggart à l’extérieur, BOB prit la chaise qu’il avait laissé au sol plus tot, et recula aux abords du ring devant le couple en train d’avancer lentement vers lui à l’extérieur et qui rient de lui en pointant et défiant BOB… « On a pas peur de ta p’tite chaise, bouseux ! »… BOB recula d’un air archi-méfiant avec sa chaise dans les mains en se dirigeant vers le corps étendu inanimé de Burt Ross inconscient près d’un poteau et escalier tout en leur faisant signe de s’approcher en leur défiant d’un doigt, Zora essaie de saisir rapidement la chaise de BOB sans succès, BOB menace de claquer un coup de chaise sur Zora, et Zora fait signe à BOB de se calmer « WO mon ti-pout pout !!»


Tentative de savate de Zora sur la chaise de BOB après le combat (photo courtoisie SSWA- SmackDown vs Raw 2008)

… Zora & Boggart s’attardent sur Burt Ross étendu et lui donnent un coup de pied pour voir si il est conscient et se moquent de Burt Ross en criant « TA CARRIÈRE EST FINIE, BOUSEUX , TU VIENS DE PRENDRE LA PIRE DESCENTE D’ASCENSEUR DE TA VIE!!! HAHAHAHA!!!». Boggart s’arrête et rit de Ross inconscient tandis que Zora continue à avancer vers BOB en continuant à braver et baver BOB en essayant de saisir la chaise de BOB et donner des kicks sur la chaise et lui crie à BOB « Heille bonhomme tu m‘fais pas peur avec tes 56 ans de cardiaque, l’équilibre c’est important dans la vie, regarde où tu marches si tu ne veux pas perdre l’équilibre !!!»…
...pendant que Zora nargue BOB, Boggart s’agenouille et caresse la tête de Ross en se moquant de lui «aaaaaah! pauvre ti-pit» sans se méfier et…. Ross se réveille et empoigne rapidement la tête de Boggart qui lui fait un « Miracle », sa manœuvre unique de soumission double iron claw/strangulation par le front sur la gorge avec emprisonnement du corps par les jambes à la manière d’un « rear naked choke » mais frontal… Zora se revire de bord en courant pour essayer de dégager Boggart mais BOB court avec sa chaise dans les mains après Zora qui réalisa rapidement sous panique qu’elle se faisait poursuivre par BOB, elle hésite entre BOB et Boggart sous panique, et elle finit par s’enfarger au sol par accident dans les jambes de Boggart maintenu comme une tarentule par Ross en train d’agoniser dans le « Miracle » de Ross, et une Zora au sol supplia BOB de ne pas la frapper, et BOB prit un micro tout près des commentateurs et cria à Zora : « HEILLE LA PLAIE, CRISSE TON CAMP D’ICITTE, HOSTIE DE VIPÈRE AVEC TA MITAINE DE VITRIOL DE TABARNAK, TOI PIS TON « 3-M », TON MACAQUE MACCHABÉE MIRACULÉ, VOUS ÊTES BARRÉS DU NOUVEAU-MEXIQUE!!!! VOUS ÊTES INDIGNES DE TOUTE L’HISTOIRE DU PLUS GRAND CHAMPIONNAT DE L’HISTOIRE DE LA SSWA, VOUS ÊTES DES PHONEYS BALONEYS D’UNE AUTRE CALISS DE FÉDÉRATION, YOU CAN KISS ET LICHER MY DIRTY SMELLY GROS CUL DE BOUSEUX DE TABARNAK APRÈS M’AVOIR HUMILIÉ À LA FGB ET FRACASSÉ MA C.A.S.S.E.!!!! »…. tandis que Ross relâche Boggart et que Mambula se secoua la tête en se relevant du ring … la foule poppe sur le blabla de BOB pendant que Zora court vers les coulisses, tandis qu’un Ross éssoufflé se relève près du corps de Boggart inconscient et crie dans le micro de BOB : « Merci gang, 21 ans de mangage de marde qu viennent de se finir là, MAIS …ayoye ma tête… j’en veux pas à Mambula… mais je vais être manager comme BOB, pis je vais coacher Mambula… oh que yes mon nègro-spiritual!!! » … Mambula, en se reprennant les esprits, rejoigna Ross et se font une accolade et Ross lève la main à Mambula tout en quittant dans l’allée pendant que l’arbitre essaie de réveiller et relever un Boggart abandonné par Zora par les circonstances… mais Zora resurgit avec un micro dans l’entrée de l’arène et hurle à BOB : « Heille le bouseux, c’est la journée internationale des femmes aujourd’hui, t’as pas l’droit de m’parler de même, le ti-pout-pout ! SHOW SOME RESPECT!» BOB, surpris de voir resurgir Zora, réagit : « Heille toé pis les gonzesses, vous vous êtes déjà battus pour l’égalité des sexes hein? Vous l’avez l’égalité, hein? Bin égalité des sexes égale même liberté d’expression des sexes! » La déclaration de Zora fit une onde-choc auprès des femmes dans la foule qui se mettent à booer BOB et lui garrochent des déchets… et BOB, après avoir recu une cannette de bière dans l’front, crie dans le micro à la foule: « Vous m’avez toujours connu hein? Vous l’savez que j’ai toujours été un pas-d’classe pis ca ne sera pas demain que je cesserai d’être un pas d’classe… vous avez d’la lutte icitte ce soir hein? Tout ca, c’est grâce à moi, tout comme la ceinture que Zora a déjà porté à la FGBTHINK… ABOUT… IT… AVEC VOS NEURONES OESTROGÈNÉES PAS TROP GÈNÉES DE P’TITES PARFAITES OSTIE! J’en ai fait pour les femmes pas mal plus que vous le pensez !!! Vous ne me faites pas peur avec vos monstruations !!! GET THE BROCHES À TRICOTER AND TRY TO HIT ME BABY !!»
Ensuite,les techniciens s’affairaient à rechanger les cordes du ring en bleu blanc et rouge de la SSWA avec l’apron bleu.

Combat 5 : Match pour le nouveau titre heavyweight international de l’United International Wrestling Territories Syndicate entre Ranmaru contre Mr Question, ce titre a été crée comme le méga-titre heavyweight clean disputé entre la SSWA, la ZNP et l’AMLL:

Un match de très haute technique ponctué par un mélange de brutalité et de technique à la Steve Williams-Brock Lesnar-Chris Benoit de Mr. ? et de manœuvres de super-haute technique dignes des Misawa-Kobashi-Masa Chono-Johnny Ace avec de la voltige à la Hayabusa de Ranmaru, une performance qui a duré près de 20 minutes, des lutteurs qui ont été autrefois des partenaires d’équipe ont donné 150 % malgré une feud exténuante qui a duré 3 mois au Japon à la Zen-Nippon Puroresu… Ranmaru a disposé de Mr. ? avec un spectaculaire Phoenix Splash qui a écrabouillé Mr. ?.


Ranmaru en bleu performant un Emerald Fusion sur Mr ? en vert – Le Phoenix Splash spectaculaire de Ranmaru qui va écrabouiller Mr. ? – Ranmaru qui sort Mr. ? après le combat (photos courtoisie SSWA-Fire Pro Wrestling Returns)

passons à la partie 4 - le dernier match


Dernière édition par BOB Big Ostid Boucher le Dim 8 Mar - 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/martinelvisouellet
BOB Big Ostid Boucher
Lutteur


Nombre de messages : 235
Localisation : Albuquerque, New Mexico, USA
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Dim 8 Mar - 19:58

PARTIE 4
Intégrale du match 6 : Match d’unification de 3 titres, Fatal 4-Way dans une cage, avec les titres ZNP Hardcore, AMLL Extreme et la plus vieille ceinture existante que la SSWA considère comme « l’original et authentique » du championnat American Brass Knuckles version SSWA, faut-il le préciser, entre le champion SSWA American Brass Knuckles, « The Midnight Avenger II » Screw contre l’aspirant ex-champion aux titres SSWA-ABK et ZNP Hardcore Damien Steam contre le champion japonais ZNP Hardcore Suwawa contre le champion mexicain AMLL Extreme Mascara Del Sangre (le masque de sang).

Avant que le match commence, le vice-président de la SSWA Bill The Ripper Burke vient au ring prononcer un discours avec … son ancienne ceinture American Brass Knuckles :



Bill The Ripper Burke ancien champion American Brass Knuckles de 1972 à 1980 et vice-président de la SSWA (photos courtoisie SSWA-SmackDown vs Raw 2008)



Ceinture American Brass Knuckles originale de Bill The Ripper Burke endommagée par un mauvais rangement dans un garage durant près de 20 ans (photo courtoisie SSWA)

« Salut… vous vous demandez qu’est-ce que c’est?… C’est ma vieille ceinture…je vous la montre… vous vous rappelez-vous les plus vieux dans la foule, il y a 32 ans de ca? Quand vous m’aviez crié « Get outta here, reaper » … c’était là que j’avais écrit « I AM THE RIPPER » sur ma ceinture… maintenant, cette ceinture, je l’avais entreposé dans un garage, elle a déteindue, moisie et rouillée pendant près de 30 ans dans une boite de carton… mais reste que c’est la PLUS ORIGINALE qui existe sur terre… celle que Wiecz, Shanahan et Boseley ont porté, repose maintenant dans la tombe de Boseley avec l’ancienne ceinture de BOB… l’an dernier, Screw avait profané la tombe de Boseley pour s’en faire un titre avec l’ancienne ceinture que BOB possèdait, maintenant ces 2 titres sont retournés dans cette tombe… et la Fédération de la Grande Baston avaient un titre qu’ils appèlent « ABK », ce titre avait originé des ceintures American Brass Knuckles que la C.A.S.S.E. de BOB détenait, et aujourd’hui, nous avons eu gain de cause par règlement hors-cour avec les directeurs de la FGB pour reprendre les pleins droits de notre championnat phare des années 1959 à 1989, car grâce aux déboires de BOB avec la justice en 1990 suite aux émeutes de 1989 qui ont fait fermer la SSWA, nous détenons en ce moment un droit légal sur notre championnat actuel. C’est pourquoi je réinstaure le titre original, et je remets ma vieille ceinture à Screw qui va la défendre ce soir, mais pour former un plus grand titre, l’Universal Brass Knuckles Triple Crown, formés avec la Zen-Nippon Puroresu Hardcore Title et l’AMLL Extreme Championship. Montrez ces ceintures monsieur l’arbitre ! »





Les 3 ceintures de l’Universal Brass Knuckles Triple Crown (photo courtoisie SSWA)

Burke sortit de la cage en donnant la ceinture à Screw, la cage fût descendue et les autres lutteurs entrèrent dans la cage… la porte se ferme et l’arbitre leur donne la consigne…



L’arbitre leur donnant la consigne aux 4 lutteurs (photo courtoisie SSWA-Fire Pro Wrestling Returns)

…mais avant que la cloche sonne, Damien Steam et Screw attaquèrent de plein fouet Suwawa et un travail à 3 contre Suwawa se fait, Steam fit un puissant double underhook suplex, Suwawa fut étendu au sol et Mascara Del Sangre performe un 450 du haut du coin du ring sur Suwawa qui fit mis KO pour un bon bout de temps, Screw monte sur un coin de ring et s’arme d’un poing américain accroché sur un coin de cage et se dirige sur le haut du coin et fait une descente de poing à la Jerry Lawler direct sur le front de Suwawa, qui devient un vrai masque de sang instantané. Screw, encouragé par Steam et Mascara, recommence…vlan , une autre descente de poing américain du haut du coin, cette fois sur la gorge de Suwawa… Suwawa est en convulsions en train de s’étouffer à 3 minutes du match et l’arbitre alla vérifier pour constater que Suwawa n’est plus en état de combattre, donc l’arbitre arrête le match momentanément pour permettre aux secouristes de sortir Suwawa sur une civière. Suwawa vomit du sang sur la civière dans le couloir vers les coulisses. C’est un match qui a commencé soudainement avec une rare brutalité que personne ne s’attendait. Le match reprend à 3, l’arbitre a convaincu d’enlever le poing américain de Screw et il reste 3 autres poings américains accrochés aux coins restants. Steam et Screw se mirent à 2 pour combattre Mascara Del Sangre, les coups pleuvent, Screw et Steam firent une projection de Mascara aux cordes et au retour, Mascara Del Sangre surprit Steam et Screw avec une super manœuvre renversée, une combinaison bulldog headlock sur Screw et ciseau de tête sur Steam habillement performé. Mascara se dirige sur un pan de cage, tente de faire un Asai Moonsault de la 3ème corde sur Steam étendu et Mascara rate sa shotte en atterissant le ventre sur les genoux relevés de Steam. Screw se reveille, empoigne Mascara et le projette la face bien carrée sur un mur de la cage, le masque de Mascara se déchire et du sang se mélange avec le masque rouge de Mascara… Mascara souffre le martyre et Screw pointe Steam et lui lance des injures, il a toujours une mauvaise dent contre Steam, des vieilles querelles qui ont pris origine justement il y a un peu plus d’un an à la FGB quand BOB avait remis sa ceinture à Steam après une fausse promesse de BOB à Screw, là exactement en temps et lieu où la C.A.S.S.E. fût formée.

Screw et Steam se parlent dans le casque nez à nez, et des échanges de coups pleuvent… les 2 s’échangent des coups pendant un bon 3-4 minutes et ne se fatiguent pas, l’aggressivité est à son paroxysme… et un moment donné, Mascara se relève pendant que Screw et Steam s’échangent des coups, grimpe sur un coin du ring, saisit un poing américain et le met dans son maillot, se revire de bord et calcule pour un mouvement….et….. MISSILE DROPKICK direct sur le dos de Screw qui va atterrir tel un domino sur Steam et les 2 tombent au sol… en se relevant, Mascara sort son poing americain pour tenter d’assommer Screw avec une descente de poing et… Screw, étant étendu sur Steam, évite de justesse la descente de poing américain qui atterit sur la gorge de Steam… Steam entre dans une très vive douleur et fût suffoqué pour un bon 2 minutes… Mascara tente de knocker Screw avec son poing, Screw qui évite les coups se recule près d’un mur de cage en plein milieu vers une barre de cage, Mascara tente un coup de poing, Screw feinte le coup de Mascara et le poing de Mascara atterit directement sur la barre verticale métallique retenant le grillage de la cage… Mascara a vivement mal à sa main et se la secouant, Screw donne un bon coup de pied à la main de Mascara qui fait revoler le poing américain, resaisit Mascara et reprojette Mascara la tête direct dans une barre de mur de cage, ensuite remonte sur un coin, saisit un 2ème poing américain, porte 2 poings américains et fit une descente à la Bret Hart main avec 2 poings américains qui vont assommer littéralement Mascara… qui fit mis K.O… l’arbitre arrête le match pour vérifier l’état de Mascara, et Mascara sortit sur une civière… le match reprit, Screw remit les 2 poings américains à l’arbitre et Screw se mit à rire de Steam qui souffre encore du coup de poing américain sur la gorge porté par Mascara Del Sangre… Screw fit un écrasement de pied sur le thorax à la André The Giant et Steam se roule plus vivement au sol dans une douleur intense. Ensuite, Steam se met à plat ventre au sol, la position idéale pour que Screw lui porte un Camel Clutch et Steam souffre sous la pression sur la gorge par Screw.



Screw abîmant Damien Steam avec un Camel Clutch fatal pendant près de 5 minutes (photo courtoise SSWA-ShowDown Legends Of Wrestling)

Cette prise fut maintenue au moins 4 à 5 minutes… Steam finit par taper, mais la stipulation de ce match interdit toute victoire par soumission, seulement par TKO ou par sortie de la cage dans le cas des 2 derniers survivants de l’arène… Screw relâche la prise et prit le temps de souffler, une prise de soumission exige beaucoup d’énergie….



Screw fait un neckbreaker brutal sur Steam (photos courtoise SSWA-ShowDown Legends Of Wrestling)

...un coup que Screw ait repris ses énergies, il saisit Steam, fit un neckbreaker et ensuite il va le projeter très violamment vers le mur de la cage




Screw projette Steam vers un mur de la cage (photos courtoise SSWA-ShowDown Legends Of Wrestling)

Steam se percute le dos sur une paroi de la cage exactement sur la barre verticale (à la Shawn Michaels ou Ric Flair dans un coin), et Steam entre en convulsions, on le sent qu’il est en super-mauvais état… l’arbitre va voir Steam et Steam ne veut pas quitter ce combat … Screw reprend Steam lentement, se dirige a l’autre extrémité de la cage mais trop près des cordes , qui se donne en face de la porte de la cage, Screw empoigne Steam pour tenter une projection et en essayant de projeter la tête de Steam direct sur la paroi de la cage, Steam empoigne en voulant retenir Screw et tente de projeter Screw dans le mur de cage dans un geste éclair avant que l’impact se fasse et les 2 revolent par dessus la 3ème corde, Screw et Steam ont pirouetté et revolés direct sur la porte de la cage, la porte s’ouvre sur l’impact du cou et dos de Screw et l’épaule de Steam, et Screw fut balancé directement hors du ring et ayant atterri au sol près des marches, tandis que Steam fut revolé aussi, mais il est resté crocheté les pieds dans le seuil de la porte et les cordes, son corps pend vers l’extérieur du ring… on ne sait qui a réellement sorti le premier, mais Screw a été projeté en entier… la foule est en état de choc et ne savent pas qui a réellement gagné, l’arbitre sortit au travers des corps de Steam et Screw, et alla consulter Burke et des techniciens et officiels qui ont pris des longues minutes et vérifier en coulisse de broadcast pour décreter le vrai champion Universal Brass Knuckles Triple Crown… Screw se relève de l’extérieur, titubant, voit Steam inconscient dans le seuil de porte de la cage, étendu sur l’apron et les escaliers du ring, il ne voit pas d’arbitre mais se pose la question… la foule commence à être bruyante de consternation, plus tard Bill Burke est revenu avec les 3 ceintures et… les pose sur les épaules de Screw, devenu le champion Universal Brass Knuckles Triple Crown… et des applaudissements mêlés avec un peu de boos se font entendre…

La cage fut relevée, on traine Steam sur une civière et un Screw qui se tient le cou, remonte sur le ring plus tard avec ses 3 ceintures,



Universal Brass Knuckles Triple Crown (photo courtoisie SSWA)

Suite ...la finale du show


Dernière édition par BOB Big Ostid Boucher le Dim 8 Mar - 20:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/martinelvisouellet
BOB Big Ostid Boucher
Lutteur


Nombre de messages : 235
Localisation : Albuquerque, New Mexico, USA
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Dim 8 Mar - 20:02

DERNIERE PARTIE-FINALE DU SHOW

Bill The Ripper Burke prend un micro, monte sur le ring et s’adresse à Screw : « Regarde, ta ceinture American Brass Knuckles SSWA, je l’ai remplacée par une neuve,… j’imaginais que ca serait plus class de te voir parader avec une nouvelle ceinture qu’avec de la pourriture de garage, tu as démontré une fois de plus mon Screw que peu importe la décrépitude de n’importe quelle ceinture, tu peux le défendre avec toute la rage, la hargne, la haine et que tu es prêt à tout pour le gagner, à vivre les blessures, les humiliations et la controverse! Tu es un de cette rare trempe qui incarne toutes les qualités du champion American Brass Knuckles typique… »

Screw prit le micro : « Merci Ripper… malgré que je l’aime ta ceinture originale, elle a du chien avec la rouille, les moisissures, les pertes de couleurs et ton écriture « I AM THE RIPPER »… mais … oui, c’est bien apprécié! Merci de la nouvelle ceinture!

C’est ca qui arrive … les conséquences de ma haine, j’ai été blessé par Steam à Truth or Consequences dans le dernier gala de la C.A.S.S.E. International, ca fait plus qu’un an qu’on a cette haïne réciproque qui a commencé avec une fausse promesse il y a plus d’un an à la FGB, c’est ca les conséquences… cette fois-ci, Steam s’était arrangé avec Dion et toi pour se mettre dans le décor et tenter de de me redescendre une fois de plus dans le bas-fonds, oh non ca n’a pas passé avec moi… à cause de Steam, j’ai fait de la rehab 3 mois de temps, et je ne me suis pas laissé imposer… ca lui apprendra Steam à faire son smatte avec moé quand on a formé la C.A.S.S.E. à la FGB… pis tant qu’à parler, ce qui n’est pas de mes habitudes, je laisse l’micro à BOB qui a sûrement son mot à dire .. merci gang ...mais… en chèquant ma nouvelle ceinture American Brass Knuckles, il me vient une idée, faut que je te parle en privé , Ripper… »



Big Ostid Boucher arrivant vers le ring (photo courtoisie SSWA-SmackDown vs Raw 2008)

Tandis que Screw parle en privé à Bill The Ripper Burke sur le ring, BOB arrive seul sous les huées des femmes présentes dans la foule qui lui crient «BOO!!! BOB LE BOUSEUX!! BOO!!! BOB LE BOUSEUX!! », qui va rejoindre Screw sur le ring, avec Bill The Ripper Burke… RIC et FRED rejoignent le clan… et BOB saisit un micro :

« Ce soir, j’ai pris une grosse décision… oui, booez-moi tant et aussi longtemps que vous le voudrez, MESDÊÊÊÊÊÊÊMES ! Défoulez-vous en masse avec vos oestrogènes pis vos broches à tricoterc’est votre « BOOO ! BOB le bouseeeeeuux » avec «3-B » qui le dit

Ces derniers mois, j’étais revenu appuyer Burt Ross à la FGB… je voulais l’aider à lui donner le push qu’il avait besoin, le type, malgré ses défauts, avait fait un travail incroyable dans 3-4 fédérations en dedans d’un an, s’est poussé en exil au Paraguay avec des TOCs post-traumatiques, a maitrisé une prise qu’on aurait jamais vu dans la lutte et ce, dans les pires bas-fonds de la ville d’Asunciòn… a atterri dans une p’tite fédé de Los Angeles…

J’y étais revenu à la FGB en étant traité de bouseux en guise de remerciements pour un championnat que j’y ai sacrifié, on ne m’a jamais cru que j’étais à l’origine du titre « ABK » de la FGB… à mon arrivée on m’avait traité comme un mariol et enlevé tout crédit pour ce que j’avais apportéjusqu'à ce que la direction de la FGB m’aient donné raison… après cette grosse chiasse que j’ai faite à la FGB, qu’on m’a faite à la FGB, et ce malgré qu’on avait dû faire une tournée de promotion à la ZNP au Japon pour le gala de ce soir et qu’on avait sacrifié une chance de ravoir mon ancien titre via compétition à Infection à la FGB, la C.A.S.S.E. assume ses fautes elle-aussi, bien j’ai décidé que la C.A.S.S.E. se sépare et quitte la FGB … l’association de BOB, Mambula, Asuncion, Screw avec la FGB égale GAME OVERmais je ne quitte pas la FGB sans pour autant les remercier

…les boys, ils vont être bien icitte et pourront participer à plein de bons galas dans la SSWA ici, à la ZNP au Japon et à l’AMLL au Mexique tant et aussi longtemps que cela les enchantera, FRED et Bill avaient besoin de vétérans, RIC va faire du commentating à la TV de la SSWA et va remplacer FRED bientôt… je viens de voir Steam sortir sur une civière, il m’a donné un gros coup de main l’an passé… une bonne gang m’ont donné un coup de main, quand j’ai fait les premiers galas de la C.A.S.S.E. International ici… Burke, RIC, FRED, Mme Boseley, Shaun Shanahan, le regretté Jackie Wiecz quinous a quittés l’automne dernier, Mr ?, Hysteria, Fernando Valenzuela, Meat Cutter, la C.A.S.S.E. Nippon, la Zen-Nippon Puroresu et Mrs Boba avec qui nous avions eu une énorme feud l’été dernier qui s’est culminée à Truth Or Consequences, toutes les fédérations mexicaines avec qui nous avions fait affaire, notre incroyable participation au Battle Royal Mundial à Mexico l’an dernier, et beaucoup de vedettes de la FGB qui sont venus comme Iron Pat, Vincent Dark, les Cabochards, Bill Random, sans oublier ceux qui ont fracassé ma C.A.S.S.E. ce soir, Zora & Boggart et plein de belles choses aussi qui se sont passés à la FGB aussi, faut le reconnaîtrela FGB m’a apporté beaucoup malgré tout, ils m’avaient fait revivre ma carrière dans la lutte, grâce à eux, je suis devenu un promoteur aux idées démesurées, maintenant, la FGB sont en masse nombreux qu’ils n’ont plus besoin de nous, et nous n’avons plus besoin d’eux… non seulement le Phoenix nommé SSWA revient ici à la maison après 19 ans, mais ce qui était désormais la C.A.S.S.E. … revient ici aussi… merci de cette belle soirée!!! … Oh! avant de partir, c’est quoi tu avais à discuter avec Burke au sujet de ta nouvelle ceinture Screw? On peut-tu le savoir?».

Screw dit à BOB : « Bin … seulement si toi t’es d’accord, je laisserais aller la nouvelle ceinture, vu que c’est la journée de t’sais quoi, je la donnerais …à Zora… Burke est d’accord … anyway j’en ai 2 autres du Triple Crown pis je pognerais la vieille moisissure rouillée à Ripper à la place de la nouvelle pour faire le titre ABK version SSWA … tu me connais pour mon goût pour les vieilles ceintures rouillés, moisies et calcinées… hein mon BOB? »

Les femmes ont réagi dans la foule… qui essaie d’encourager BOB à laisser partir la nouvelle ceinture ABK authentifiée par la SSWA en scandant « HEIN MON BOB? », BOB ne sait plus où se donner de la tête pendant plusieurs secondes, et… finit par acquiescer !!!

« OUI! OUI! OUI!!! JE DONNE LE NOUVEAU TITRE ABK À ZORA!!! JE VIENS D’Y PENSER 3-4 FOIS VITE DE MÊME… après tout, la FGB m’a réveillé ma carrière, je suis de retour à la maison, et mon ancienne fédération que j’ai tant regretté de l’avoir fait mourir il y a 20 ans est ressuscitée… j’ai dit une connerie à Zora après le match contre Zoggart, je l’assume mais LISEZ-BIEN ET ENTENDEZ-BIEN CECI!!! JE DONNE LE NOUVEAU TITRE ABK À ZORA, CA SERA UNE VERSION FGB!!! Une ceinture American Brass Knuckles mais authentifiée par la SSWA, qui vient de là où ce titre est né… … Zora a fracassé la C.A.S.S.E. avec Boggart hein? C’est la journée des femmes, hein Zora?, viens chercher ta ceinture, tu m’entends? Et tu en feras ce que tu voudras, tu auras beau même la défendre à la FGB!!! Pis je ne reviendrai pas à la FGB gosser personne avec tout ce qui est C.A.S.S.E. pour cette ceinture-là!!!! Mais je te préviens Zora, tout titre qui est nommé AMERICAN BRASS KNUCKLES possède non seulement son poids de gloire… mais aussi de CONTROVERSE! Fidèle à l’image de ce championnat de la SSWA vieux de 50 ans… Et de grâce mesdames, ne faites pas d’émeutes comme ca a arrivé ici dans cet amphithéâtre par ma faute il y a 20 ans de ca… dormez sur vos 2 oreilles!»

Une Zora seule se pointe vers le ring, mais reste méfiante du clan de la maintenant ancienne C.A.S.S.E. , mais fut rassurée par les boss de la SSWA Burke et FRED qui ont sorti du ring et lui ont donné une ceinture concue pour Zora…



Nouvelle ceinture FGB American Brass Knuckles authentifiée par la SSWA pour Zora (photo courtoisie SSWA)

…et la foule acclama ce geste… FRED remercia la foule et leur donne un autre rendez-vous !!!
FIN DU SHOW



Footage bonus de coulisse : Burt Ross se fait vérifier le crâne sous l’effet de divers médicaments et se fait dire par le toubib : « Vous n’avez qu’une seule bonne prune sur le coco et 2 points de suture… mais faudra consulter en cas que des réactions résultant de concussions se fassent sentir »… tandis que Mambula, n’ayant pas « pehdu sa candeuh et sa joie de vivwe natuwelle d’afwicain », se fait recoudre le front d’une bonne dizaine de points de suture par une infirmière, il entend un vieux succès des années 80 de la radio et se met à fredonner : « the weflex… nananaaaa nana nana nana nana… the weflex… miam miam c’est bon du duwan duwan »


Dernière édition par BOB Big Ostid Boucher le Dim 8 Mar - 20:38, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/martinelvisouellet
BOB Big Ostid Boucher
Lutteur


Nombre de messages : 235
Localisation : Albuquerque, New Mexico, USA
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Dim 8 Mar - 20:10



Galerie de faits saillants de SSWA Homecoming of The Phoenix

P.S.: Pour les photos, j’ai crée plein de persos sur Smackdown vs Raw 2008 : Burke-FRED-BOB-Ross-Mambula-Boggart et Zora… au début j’avais pris Melina pour faire une Zora dans le ring (je trouvais que Melina et Zorro, ca fittait ensemble, probablement à cause du coté latino des deux), mais plus tard, j’avais eu l’idée de créer Boggart et vouloir mettre des images d’entrée, donc j’ai dû créer Zora avec masque et chapeau et trench coat, j’ai fait le maximum possible avec les informations prises de leurs fiches, ne soyez pas trop chialeux pour certains détails que j’ignorais… j’ai fait revivre le vieux Boggart lutteur sans faire exprès mais il a un truc qui colle avec la CASSE…

Le reste sont des lutteurs utilisés dans Showdown Legends of Wrestling comme les Rock’N’Roll Express qui ont incarné Rock’ N’Roll Execution, pour les Los Mombuchos, j’ai pris Sabu et Eddie Guerrero avec mullet, Steam était Dr Death Steve Williams, Screw avait été crée, et j’ai pris des lutteurs style années 50 (Killer Kowalski, Fritz Von Erich, Bruno Sammartino) et années 70 (Superstar Billy Graham et un des looks de Ted DiBiase) pour le « vidéo d’introduction ».

Et dans Fire Pro Wrestling Returns, j’ai édité un ring pour avoir les mêmes couleurs que le ring de Showdown Legends of Wrestling et utilisé carrément des lutteurs dans la liste de 327 lutteurs disponibles dans le jeu qui auraient une « ressemblance » avec mes persos (Meat Cutter=Abdullah The Butcher, Lollipop=Ofune la schoolgirl rose masquée, Bandidos=lutteurs masqués dans la ligue Mexico de Fire Pro, Violence Kouno=Masa Chono, Igama et Kamu=Rikishi et Jamal, Monster Sigma=Bull Nakano, Ranmaru=Hayabusa, Mr ?=Mil Mascaras, Great Kudo=Great Muta version 2005, Suwawa=un des 4 looks de Mr. Gannosuke et non Kohei Suwama, Mascara del Sangre=un des 4 looks de Super Dolphin )

Les amphithéâtres que j’ai pris sont le Texas Stadium dans Showdown, Great American Bash dans Smackdown 2008, et Big Dome dans Fire Pro et j’ai mis l’emphase sur les entrées dans SmackDown 2008…

Surement dans l’avenir, si je refais un « event » de la SSWA, je vais m’éfforcer pour utiliser le tout avec un seul même jeu…

Je parle de tout ce que j’ai fait en frais d’images à date sur les promos et mes vignettes sur Youtube, et surtout ce PPV… c’est très dur choisir un seul bon et beau jeu!

...j’adore le caractère international (fédés avec rosters et rings) et l’éditing hyper-flexible de Fire Pro avec la plus grosse gamme d’amphithéatres et rings modifiables (allant des garages-gymnases indy aux méga-evenements de stades), mais c’est les lutteurs 2-D qui rendent le jeu moins beau…

…les autres jeux WWE comme les SmackDown vs Raw, je fais les plus beaux personnages - BOB est beaucoup amélioré sur SmackDown vs Raw 2008, comparé à Showdown, plus ressemblant à Bob Gratton - mais les jeux sont trop « WWE » à mon gout…

…Showdown Legends Of Wrestling est plus dans le style « vieille WWF des années 80-90 » mais l’arèna « Funk’s Gym » va y rajouter le p’tit coté indy/territoire, donc mon concept de la C.A.S.S.E./SSWA colle avec Showdown, et le premier jeu Legends of Wrestling a des arènas qui se rapprochent aussi plus du coté indy/territoire.. mais pour faire des personnages, les persos des Legends sont moins beaux que ceux des SmackDown vs Raw…

Et pour choisir un seul jeu pour extraire des images pour faire un gala, je devrais sacrifier certaines choses (la beauté des persos? Les styles d’amphithéatres et rings qui colle avec mes trucs? Les styles de persos pour le type de gala que tu veux faire, comme faire un truc international en utilisant des japonais et mexicains?) … c’est pour ca que je trouve qu’il y a un « conflit » entre les jeux de WWE et les autres jeux, parce qu’il y a trop de logos et flafla de WWE dans les Smackdown vs Raws … idéalement, je devrais me commander un bon jeu japonais de l’heure qui pourrait avoir tout les ingrédients … ou sacrifier les looks de mes lutteurs et aller avec Fire Pro ou Showdown/Legends…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/martinelvisouellet
Tragico Comoedia
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1488
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Lun 9 Mar - 1:15

Un véritable travail de moine acharné,
et c'est avec fierté que je serai le premier à te féliciter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3658
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Lun 9 Mar - 14:08

Quel travail il t'a falu pour monter tout ça... Je ne peux dire que bravo! Il y a une précision dans les détails qui montrent combien tu es perfectionniste. Les matchs sont magnifiques, et les images qui les accompagnent relèvent encore le niveau. Continue comme ça, j'espère que tu nous offriras d'autres shows du même niveau.

En fait, il n'y a qu'un seul truc que j'ai pas aimé là-dedans: le passage avec le fils du gouverneur. Ce genre de chose, dans la réalité, serait ridicule. Et à moins que ce personnage ait un avenir récurent dans tes shows, tu aurais pu t'en passer. J'ai l'impression que tu as fait ça pour donner une impression de "gros" à ta SSWA, mais que tu en as trop fait.

Et, petit conseil:
Citation :
de R’N’RE digne des Midnight Rockers et Rock’N’Roll Express des années 80
Ne fait pas ce genre de comparaison quand tu utilises des lutteurs préexistant et en changeant leur nom pour leur donner une nouvelle personnalité. Ne les compare pas au vrai modèle. Ce n'est jamais à ton avantage. Mieux vaudrait faire l'écart inverse.

Comme je le disais plus haut, en espérant que tu nous donneras bientôt d'autre shows de ce genre. Smile

_________________
Tigerclaw: ancien double FGB suprême champion, ancien champion par équipes, king of butchery 2014.

anciennement :
Richard Vault: ancien double bloody champion, ancien UCW champion.
Rich Vault Inc: Zack Kage, Jax Virgil, Bob Sloane & Jack Stone (anciens double UCW tag team champions).
Jimmy Fart: manager de la N.W.B.
Cassius "le coiffeur" Ceefbake.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr.W
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 260
Age : 25
Localisation : Quelque part sur la carte
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Mar 10 Mar - 3:01

C'est vraiment du travail acharnés que tu fais mais c'est tellement bon. J'ai vraiment rit a des bouts et tout les détails des personnage c'est vraiment impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10661
Age : 38
Localisation : dans votre ordinateur
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Mar 10 Mar - 10:41

Haha j'avais totalement oublié le coup de Fourchette.... quelle mémoire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lafgb.azureforum.com
Mr. ASUNCIÒN
Lutteur


Nombre de messages : 103
Localisation : Beverly Hills California
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Ven 13 Mar - 23:59

Baron a écrit:
Quel travail il t'a falu pour monter tout ça... Je ne peux dire que bravo! Il y a une précision dans les détails qui montrent combien tu es perfectionniste. Les matchs sont magnifiques, et les images qui les accompagnent relèvent encore le niveau. Continue comme ça, j'espère que tu nous offriras d'autres shows du même niveau.

En fait, il n'y a qu'un seul truc que j'ai pas aimé là-dedans: le passage avec le fils du gouverneur. Ce genre de chose, dans la réalité, serait ridicule. Et à moins que ce personnage ait un avenir récurent dans tes shows, tu aurais pu t'en passer. J'ai l'impression que tu as fait ça pour donner une impression de "gros" à ta SSWA, mais que tu en as trop fait.

Et, petit conseil:
Citation :
de R’N’RE digne des Midnight Rockers et Rock’N’Roll Express des années 80
Ne fait pas ce genre de comparaison quand tu utilises des lutteurs préexistant et en changeant leur nom pour leur donner une nouvelle personnalité. Ne les compare pas au vrai modèle. Ce n'est jamais à ton avantage. Mieux vaudrait faire l'écart inverse.

Comme je le disais plus haut, en espérant que tu nous donneras bientôt d'autre shows de ce genre. Smile

Pour les p'tites références, oui merci de ton conseil!

Pour le fils du gouverneur, ca me tentait de rajouter de quoi qui se fasse, une p'tite réparation de famille...
... la "vie trouble de père et fils qui s'est propagée de génération en génération" ... un Brad plus cool qui aurait pu avoir "été en désaccord durant sa jeunesse" avec son père Jim, un politicien totalitaire et autoritaire.... tandis que Jim, lui, il "en voulait à père Tom pour avoir abandonné sa famille dans sa jeunesse", Tom qui avait quitté sa femme névrosée avec qui il avait eu Jim comme fils ...
..mais en somme, faut se dire que 20 ans se sont passés depuis la fermeture de la SSWA en 1990 ... donc, selon ma théorie basée sur mes observations (en jasant avec des beaucoup plus jeunes que moi) , "moins de gens connaissent qui était Jim Doherty", le genre de politicien qui se fait facilement oublier au fil des années... sur la même analogie que si je te demande qui était Pierre-Marc Johnson ou son frère Daniel ou Brian Mulroney ou Valéry Giscard d'Estaing (je sais pas s'il est très mémorable par chez toi) ou Gerald Ford... ca ne m'a pas trop l'air ridicule comme idée, seulement un différent point de vue...

Merci tlm de vos propos et que vous avez apprécié! Smile

Je pense à faire un review de "DVD-History of the American Brass Knuckles SSWA Matches" et un autre PPV dans 1 ou 2 mois , mais à la ZNP cette fois-ci... Suwawa veut un challenge contre Screw dans un Time Bomb Landmine Death Match, il a déclaré ca sur le web de sa chambre d'hopital à Albuquerque, Damien veut prendre sa retraite et être un road agent pour l'United International Wrestling Territories Syndicate, BOB a des idées aussi pour l'U.I.W.T.S. et veut organiser de quoi pour que cette association fonctionne et jaser plus avec l'AMLL pour faire circuler le championnat Tag Team, tandis que RIC, FRED, TED et Ripper vont se consacrer à la SSWA, Burt va être le manager de Mambula et veut entrainer des recrues et veut reprendre contact avec la Wacky Wrestling Emporium pour y emmener Mambula et aussi engager la Racaille de Montréal pour lutter dans la SSWA, et faire la navette Albuquerque-L.A. ... vaut mieux en faire trop que pas assez... hahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron
Ancien
avatar

Nombre de messages : 3658
Age : 34
Date d'inscription : 15/07/2008

MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   Sam 14 Mar - 20:26

Je connais VGDE et Ford. Smile

J'ai hâte que tu nous présentes la suite des "aventures" de la C.A.S.S.E.

_________________
Tigerclaw: ancien double FGB suprême champion, ancien champion par équipes, king of butchery 2014.

anciennement :
Richard Vault: ancien double bloody champion, ancien UCW champion.
Rich Vault Inc: Zack Kage, Jax Virgil, Bob Sloane & Jack Stone (anciens double UCW tag team champions).
Jimmy Fart: manager de la N.W.B.
Cassius "le coiffeur" Ceefbake.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX   

Revenir en haut Aller en bas
 
SSWA - HOMECOMING OF THE PHOENIX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi Phoenix gagne-t-il (presque) tous ses procès ?
» Phoenix
» LE manga phoenix wright
» [Projet] Phoenix Note (Saga mp3 Phoenix Wright).
» L'image des femmes dans Phoenix Wright

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: Le Hors Gimmick / News-
Sauter vers: