L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 PROMO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Marshall
Star
avatar

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Mer 27 Juil - 19:17

Pour la première fois depuis très longtemps, Marshall est seul dans sa loge. Son partenaire Hollywood est absent... Mais cela ne semble vraiment pas déranger celui qui se proclame ''The Best in the FN World'' qui semble plus que prêt à faire une promo.

Marshall : Vous l'avez tous entendu il y a quelques instants... Bones, tu viens de croiser le chemin d'un loup. Un loup sanguinaire, sans lèsse... Un loup en chasse depuis bientôt 4 ans.

Il prend une petite apause et affiche son sourire classique... Vous savez duquel je parle.

Marshall : Mais laissez moi vous expliquer tout le résonnement qui s'est fait dans ma tête, mes amis... Vous allez voir que ce loup n'est pas aussi infâme qu'il le laisse parraître.

Ma première idée était, en effet, d'aller montrer à Bones les conséquences de ses actes et la malchance derrière toute sa chance. Car il y a toujours deux côtés à une pièce... Mais après avoir remporté le Rumble, ma tête s'est mise à penser. J'avais l'opportunité de recevoir un match de championnat pour n'importe quel titre.

J'ai pensé au titre Bloody. C'est un titre que je n'ai jamais remporté malgré que j'y ai eu quelques chances... J'ai déjà été Hardcore Champion, je sais comment lutter dans cette division. Mais j'ai continuer à penser... J'ai ensuite songer à retourner vers mon précieux Vice Championship et devenir 3 fois détenteur de cette magnifique ceinture qui, depuis qu'elle m'a quittée, n'est détenue que par des larves indignes de tout l'honneur et de tout le prestige qu'elle représente. Puis, une petite nostalgie s'est emparée de moi... J'ai pensé montré à Hollywood que je pouvais être la Stoner Hate à moi seul en remportant les titres Tag Team sans lui. Mais cela lui aurait donné raison... Et je n'accepte aucune défaite, plus aujourd'hui, du moins. Ensuite, j'ai cherché encore et encore et j'ai vu ce petit joyeau d'outre-tombe... Le FGB American Brass Knuckle Championship. Oh, j'ai presque fait revenir ce titre. Imaginez l'impact que ça aurait fait! Mais encore une fois... J'avais cette petite voix en moi qui me répetais que Bones n'est pas digne de tout l'honneur qui lui est donné en ce moment. J'ai donc choisi d'avancer vers le titre Supreme.

L'InFamous reprend son souffle... Puis repars.

Marshall : La FGB est en trin de sombrer vers quelque chose de beaucoup plus infâme que moi... Avec des champions comme la Booya Nation, Crimson... Stanley Rosenbaum... BONES?! Et avec des gars comme Bilal Asil qui se prennent pour le ''grand patron'' alors qu'ils n'ont même pas assez d'autorité pour se commander un double chesse bacon dans un fast food. Sérieusement, cette fédération pour laquelle j'ai tout sacrifié pars à la dérive... Loin, très loin à l'horizon.

Mais l'heure la plus sombre viens juste avant l'aurore. Toutes les bouches pourries qui ont menties à la FGB seront exécutés pour laisser place à une nouvelle ère dans la plus grande fédération que ce monde ait vu. Normallement, j'aurais appelé cette nouvelle ère la ''Marshall Era''... Mais ce temps est révolu. Ironiquement, c'est après Doomsday que commencera cette nouvelle vie pour la FGB... The FN Best Era. Je serai aux commandes du monde et je le représenterai en tant que champion Supreme après tant d'années d'attente. Presque une demie décennie est passée depuis le début de ma grande carrière et c'est à Doomsday que j'atteins le climax.

Il fixe la caméra.

Marshall : Bones. Je veut que tu prenne tout l'argent que tu reçois et que tu aille t'abonner dans tous les gyms que tu croise, ok? Je veut que tu t'entraînes autant physiquement que mentalement... Tu a peut-être survécu au Only One Survive, mais ce match, aussi gros qu'il soit, n'est rien comparé à ce qui t'attend dans un combat simple contre moi... Surtout si le titre est en jeu. Cette fois, tu devrait vraiment avoir peur car cette fois, tu ne sera pas le dernier survivant après Doomsday. Je suis déjà le dernier survivant d'une race de lutteur passionné qui est en trin de s'éteindre aux dépends de gens qui croient qu'en portant des collants, des protèges coudes et des bottes à 1 600$ fait d'eux des lutteurs dans l'âme.

Puis l'InFamous se fait interrompre par quelqu'un qui l'applaudit. La caméra se tourne vers l'endroit d'ou le bruit proviens... La porte de la loge est ouverte et Hollywood y entre en applaudissant Marshall.

Hollywood : Bravo.

Sur un ton sarcastique, bien sur.

Hollywood : Beau petit discours... Dommage que tout ça ne soit que des promèsses en l'air, pauvre imbécile.

Les deux ex partenaires se fixent.

Hollywood : Tu est toujours aussi bon avec les mots... Mais as-tu les couilles pour mettre l'honneur de tes mots en jeu dans le ring? Tu utilise souvent le mot ''honneur'', Marshall... mais tu le relie toujours à un titre, une ceinture. Et les mots dans tout ça? Les mots n'oublient pas.

Marshall : Parler, ça ne veut rien dire. Agir fait toute la différence.

Hollywood : Mais il faut agir au bon moment.

Marshall : Parceque tu crois que ce n'est pas le bon moment?! Ça fait d...

Hollywood : Ça fait des années que tu attend cette chance, on le sais.

Marshall : Qu'est-ce que t'es venu faire ici, de toute façon?

Hollywood : Te souhaiter bonne chance.

Il offre sa main à Marshall qui la serre... C'est la poignée de mains la moins sincère jamais vue.

Hollywood : Mais ne crois pas que je vais t'aider... Plus aujourd'hui.

Marshall : Ne t'inquiètes pas, je saurai m'en sortir sans toi. Excepté me ralentir, tu n'a rien fait dans ma carrière.

L'ex partenaire de l'InFamous ne semble pas prendre très bien ce qu'il viens de lui dire. Il relâche la main de Marshall et se dirige vers la porte. Il lance un dernier regard à son ancien ami puis sors. Marshall semble plus crinqué que jamais...
Fade out.
End
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Last Wolves
Star
avatar

Nombre de messages : 510
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 28 Juil - 1:26

Une silhouette grande et svelte se faufile doucement dans les couloirs de la FGB plongés dans la pénombre nocturne. Vigilante, pour ne pas dire totalement méfiante, elle s'avance, regardant autour d'elle. Elle n'est pas rassurée. Son cœur bat la chamade, la crainte suinte de sa peau, son corps frémit de peur.

Elle qui pourtant pensait ne plus ressentir ces sensations terribles, elle qui se sentait battante, bravant les obstacles à coups de poings, s'entraînant d'arrache-pied pour arriver à ses fins.

Retour à la case départ, celui de la soumission, de la terreur, de la violence.
Elle a mal, un mal qui remonte à bien longtemps, qui la ronge maintenant.
Une mère meurtrie, sa blessure s'est rouverte à son approche, ses souvenirs remontent comme une violentes claques dans la face, cinglantes, brutales. Elle se retient de sangloter, de vider son cœur de larmes. Et continue son chemin à pas de loup, ne pas se faire surprendre. Elle remet ses longs cheveux roux en place, stressée, inquiète, gardant tout contre elle, contre son abdomen, une feuille de papier pliée en deux, une lettre. Un appel.

Elle s'arrête devant une porte de loge, d'où est placardé un nom : STANLEY ROSENBAUM. Un coup d'œil à droite, à gauche. Un dernier regard vers ce petit bout de papier. Un soupir. Et elle glisse la lettre dans la fente au seuil de la porte.

Spoiler:
 

Elle repart d'où elle vient, en silence tout en hâtant le pas. Elle arrive vers sa propre loge, peu à peu rassurée.

Elle pousse un cri de douleur, plaquée d'une force peu commune contre le mur. Une clé de bras l'immobilise totalement. Elle ne peut rien faire, mais se doute de l'identité de son agresseur.


Luther Kay : Hi, honey.

Sa voix teintée de cynisme la fige littéralement. Elle ne réagit pas, ne se défend pas, son corps tremble comme une feuille. Elle se laisse projeter violemment contre le mur d'en face, encore, et encore. Groggy, sonnée, elle ne sait plus, complètement impuissante face à lui. Elle veut se relever, mais ses jambes l'abandonnent. Coup de pied dans l'abdomen, respiration bloquée, elle voit de étoiles, allongée par terre se tordant de douleur. Elle ne sait si c'est bien ce coup qui la sèche ou ce souvenir d'un bébé mort au fond d'elle. Ou les deux.

Elle n'arrive pas à le regarder en face, il l'oblige à braquer ses yeux sur lui, maintenant son visage d'une poigne de fer. Sourire et regard à glacer le sang.


Luther Kay : C'est pas très gentil de m'éviter comme ça, on commençait seulement à s'amuser, toi et moi.

Elle serre les dents alors que sa main, ses doigts caressent son visage, très, trop lentement. Se retient de pleurer, de hurler. Pétrifiée de peur.

Luther Kay : Je ne sais pas ce qui m'a le plus… disons… dérangé. Que tu essaies par tous les moyens de me fuir, ou que tu te sois acoquinée avec ces grognasses de la Generation Clash. Oui, mon cœur balance. Mais ne t'inquiète pas, ma chérie, nous allons remédier à ça. Je commencerai par cette chère italienne dont tu semble t'attacher, puis je goûterai à ta copine punk, elle a du caractère, j'aime ça. Et ensuite, cerise sur le gâteau, je m'occuperai d'Arya, je passerai un long moment avec cette chère belle-sœur et montrerai tout l'amour que je lui porte. Elle appréciera, crois-moi.

Sa main serre fortement le cou d'Elena, manquant de l'étrangler.

Luther Kay : Et ne t'avise jamais, JAMAIS, de me tromper. Auquel cas, je devrai passer beaucoup de temps à te montrer à qui tu dois jeter ton dévolu, en plus de détruire tous tes prétendants.

Tu es à moi. Ne l'oublie jamais.

Il s'en va, enfin, la laissant seule. Elle s'effondre en larmes, elle craque, ne se relève pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
LEGENDE
avatar

Nombre de messages : 1863
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 28 Juil - 18:01

Hyde marche dans les couloirs. Il semble préoccupé, inquiet même. A noter qu'il s'est débarrassé de sa vieille veste en lambeaux pour adopter T-Shirt portant l'inscription "Beastlords University". Ses cheveux sont toujours aussi longs et hirsutes, mais ils sont désormais coiffés avec plus de soin. En fait ils sont juste coiffés, c'est déjà pas mal.

La Créature s'arrête devant une porte et frappe. Une voix répond:" Entrez!". Hyde rentre. Et manque de se ramasser car il se prend les pieds dans un sorte de paquet de fils emmêlés. Il se retient à la porte, et constate que ce ne sont pas des fils... mais des rubans de scotch! Il lève les yeux et s'aperçoit de l'ampleur du phénomène: tous les vestiaires sont remplis de kilomètres de rubans de scotch emmêlés. Et au centre de la pièce, le professeur Sane, tranquillement occupé à tirer de longs morceaux de scotch.

Pr. Sane: Ha! Bonjour bonjour, mon cher Hyde! Entrez, entrez, je vous en prie!

Hyde s'escrime à poser ses pieds dans des espaces encore non-occupés par les paquets collants, mais l'inévitable survient, et Hyde se prend les pieds et s'écroule dans la masse. Il parvient à nager la brasse jusqu'au professeur, qui lui demande avec le plus grand sérieux:

Pr. Sane: Vous prendrez bien un peu de scotch ?

Hyde émerge, couvert de bandelettes, enroulé telle une momie.

Hyde: Sans glaçons.. heu non sans façons, merci! Dites-moi, professeur, pardonnez ma curiosité mais qu'est-ce que vous faîtes ?

Pr. Sane: Je déroule du scotch.

Hyde: Certes, mais pourquoi donc ?

Pr. Sane: Ça ne vous a jamais interloqué de savoir combien mesurait un simple rouleau de scotch de bureau ?

Hyde: J'avoue que je ne m'étais jamais posé la question!

Pr. Sane: Et bien, moi, j'ai décidé de rendre ce service à l'humanité, et d'apporter ma contribution à la science en étant le premier à mesurer la longueur d'un ruban de scotch!

Hyde: Hin hin... mais à quoi ça sert ?

Le professeur se tourne vers son patient avec un air d'évidence:


Pr. Sane: Bah ça sert à rien, voyons!

Hyde émet un "aaaah" d'admiration et hoche la tête, convaincu.

Hyde: En effet, vu comme cela...

Pr. Sane: Alors, que puis-je faire pour vous, mon cher ?

Hyde: Et bien, c'est à propos des Beastlords et de ces satanés moins qu'acariens de la Booya Nation.

Pr. Sane: Je vous écoute ?

Hyde: J'ai l'impression que les Beastlords hésitent à m'intégrer parmi eux. Pourtant j'ai passer toutes leurs épreuves avec succès! J'ai fais tout ce qu'il voulait de moi, j'ai même permit à Crimson de gagner le titre Bloody! Mais avec notre défaite face à la Booya Nation à Honor and Glory, je sens que ma place dans fratrie est remise en question.

Pr. Sane: Continuez...

Hyde:
En plus, Flying Booya et Kim, la vieille ennemie de Tata Lily, ont remporté les ceintures par équipes. Je suis sûr que si on affrontait les champions et qu'on les battait, ça redonnerait un bon coup de fouet aux Beastlords, et qu'ils m'accepteraient enfin! Je sais que je suis fait pour être un des leurs, avec tous les matchs extrêmes que j'ai disputé, j'ai largement fais mes preuves!

Pr. Sane: Vous êtes sûr de ne pas vouloir de ce délicieux scotch ? C'est du 15 ans d'âge.

Hyde: Non merci, vraiment. Allez, c'est décidé, maintenant, je vais moi-même mener les opérations! Je vais aller les voir, et les convaincre de me laisser les mener à la domination. Le titre Bloody pour Crimson, les titres par équipes pour Lily Blood et moi, et pour Vileny... heu... et bah de nouveaux hôtes pour sa cave!

Pr. Sane: Voilà qui est parlé, mon brave Hyde! Maintenant, occupons-nous de votre entrainement. Vous allez commencer par aller me chercher 150 tonnes de bicarbonate de potassium, à raison de 30 palettes de 5 tonnes. Ça ira ou vous voulez un coup de main ?

Hyde: Non non, je m'en charge.

Sane: Tant mieux, ça vous fera un peu de muscle en plus.

Hyde: Par contre, professeur, je veux bien aller vous chercher tout ça, mais comment allons-nous faire pour sortir, avec tout ce scotch ?

Sane: Ha, voilà une excellente question. Et bien nous allons sortir par la porte, bien entendu!

Hyde se tape la main sur le front.

Hyde: Suis-je bête, vous avez raison.

Sane: Mais pour accéder jusqu'à la porte, nous devons franchir toute cette zone, là. Au boulot!

Le professeur sort de sa veste une paire de ciseau en plastique qu'il tend à Hyde, et sort également une pince coupante pour métaux. La caméra quitte la pièce, laissant les deux individus découper le scotch...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 29 Juil - 18:28

Théodore J. Detwailer se gratte le nez.

Et puis il voit qu'il est filmé. Il arrête donc son activité et fixe la caméra. Avec du scotch, contre le mur. Mais elle tombe.

Caméraman: Eh! Pourquoi vous avez fait ça?

Théodore: Je suis énervé. Et j'ai trouvé plein de scotch près de chez Hyde. A propos, vous saviez qu'un rouleau de scotch de bureau mesure...

Caméraman, ramassant la caméra: Vous êtes énervé? Pourquoi? Et après qui?

Théodore: Oui je suis énervé. Et pas qu'un peu. Je suis très énervé. Je me suis fait sortir du Rumble par un sauvage. Voilà. C'est dit. Diamant Brut est un sauvage. Il m'avait déjà sorti du OOS, et maintenant du Rumble. Et en plus, il m'a mordu. C'est un sauvage. Un taré!

Caméraman: Bah, c'est le jeux ma pauvre Lucette.

Théodore: Théodore. Pas Lucette. Théodore. C'est peut être le jeux, mais pas de me mordre! Et oh! On n'est pas là pour se faire engueuler... heu, on n'est pas là pour se faire bouffer par autrui! On doit pas se bouffer entre nous! Est ce que moi je l'ai attaqué avec une fourchette, un couteau et un bavoir? Non! Nous sommes des gens civilisés ici! C'est un taré ce "mec"!

Caméraman: Et l'ancien partenaire de Stanley Rosenbaum... ils sont très proche...

Théodore: Oui, c'est vrai. Mais il faut que je parler à Stanley. Stan, je sais que Diamant et toi êtes très proche. Je le sais. Mais... Stan, tu vois, tu as de mauvaises fréquentations Stan. Ne le nie pas.

(il soupire)

Stan, regardes par exemple ce que tu as fait au dernier Sacrifice Stan. Ce n'est pas toi. Ce n'est pas tes méthodes. Tu as triché Stan. Triché. Tu n'aurais pas du accepter cette victoire Stanley, tu n'as pas été digne. Ce sera la leçon la plus importante que je vais t'apprendre: gagner avec panache. Sans tricher.
Et pour ça, tu devra oublier Diamant la grosse diva. Et renoncer à ta victoire à Sacrifice. J'attends que tu ailles voir Fouk ou Harmonia, et que tu dises que cette victoire ne comptes pas.
Quant à moi, j'ai une autre annonce à faire... mais pas tout de suite...

(Il s'en va.)

Caméraman: Hé mais... ho!

Théodore: Quoi?

Caméraman: Et moi alors? On s'en fout de ce que j'ai à dire? Si je dois critiquer quelqu'un, me lancer dans la course au titre Bloody, on m'écoutes pas?

Théodore: Bah... vous êtes caméraman!

Caméraman: Mais, n'en restè-je pas moins un homme?

Théodore: Certes mais...

Caméraman: Bah, allez y, vous êtes comme tout les autres, vous nous utiliser pour arriver à vos fins, et après...

Théodore: Mais, non, c'est pas ça.... Vous allez pas défier Crimson pour le titre Bloody?

Caméraman: Et pourquoi pas? Ne suis je pas assez bon! Crimson n'est qu'un gros tas, je suis celui que...

Mais il ne finit pas sa phrase, victime qu'il est d'un coup de barre de fer de Théodore.

Théodore: Mais il est taré cet type.

Sur ce, le lutteur repart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 29 Juil - 19:37

Fatale I.T. est en train de discuter avec un technicien (pas pervers celui-là), et rit très fort à une blague qu’il vient de raconter, mais que nous avons malheureusement ratée. Elle attendait que la caméra commence à tourner pour donner ses impressions sur ses débuts à la FGB, et c’est chose faite, maintenant.

« Merci J.J.R.! »

Dit-elle à l'intention du narrateur, alors que le technicien quitte doucement pour sortir du champ de caméra, où il ne se sentait pas très à l’aise.

« Je vois pas pourquoi, c’est génial être devant les caméras! »

Elle fait coucou à la caméra en riant. Elle commence ensuite à penser qu’elle devrait passer aux choses sérieuses en parlant du Rumble auquel elle a participé, mais pas gagné.

« Évidemment que je n’ai pas gagné! Je ne m’attendais pas à sortir gagnante de ce match, pour être honnête. Je viens à peine d’arriver, et je dois faire mes preuves. Mais ce match m’a permis de voir ce qu’il y a comme adversaires potentiels ici. Et je dois dire qu’il y a de quoi faire! Je crois que je vais bien me plaire ici! »

Dit-elle d’un ton très enjoué avant d’enchaîner avec la suite.

« Certaines personnes sont complètement monstrueuses! Des comportements plus que dégoûtants ont été vus ici. Il serait temps que quelqu’un fasse le ménage, nom de Dieu! »

En disant cela, elle semble s’impliquer comme ce quelqu’un, mais ce n’est pas le cas.

« Franchement, non. En tout cas, pas toute seule. Il y a beaucoup trop de dégoûtants personnages pour une seule femme! »

Nous devinons donc où elle veut en venir.

« Ah bon? »

Vous cherchez des alliés, n’est-ce pas?

« Mais non! Enfin, si, peut-être. Mais là n’est pas la question je crois. »

Et où est-elle?

« …? »

La question.

« Quelle question? »

Soupir.

« OH! La question est; Comment les employés de la FGB peuvent-ils rester sans rien faire devant autant de problèmes sur pattes? »

Ah! Bien, c’est ce que je disais.

« Mais non, vous demandiez où elle était. »

Continuez plutôt.

« Vous avez raison. J’ai bien hâte d’avoir un adversaire bien à moi en one on one. Ça risque d’être une expérience très intéressante pour moi. Je me suis entraînée comme une vraie déchaînée pendant des années pour arriver à ce jour. Celui où je pourrais enfin sortir de mon cocon, et montrer à tout le monde ma vraie valeur. Ce que je cherche, c’est un vrai défi. Quelqu’un que je pourrai affronter en me disant à chaque fois que ce sera une occasion de m’amuser en faisant ce que j’aime le plus… Et pour qui? »

La question reste sans réponse, pendant que Fatale I.T. passe une main dans sa chevelure blonde et bouclée.

« Pour les fans, bien sûr. Mais surtout pour l’industrie qui se crève, à mes yeux. Pour qu’on soit dans une ère si pleine de bassesses, c’est que l’industrie va mal. Il est temps de remonter la pente. Il n’est pas trop tard pour s’ouvrir les yeux! Ça ferait beaucoup de bien à plusieurs d’entre vous, en plus. Bref, c’est mon opinion personnelle sur ce qui se passe présentement. »

L’air sérieux quitte son visage en quelques secondes et Fatale se remet à parler.

« Je serai patiente en attendant un vrai adversaire. J’espère que je ne décevrai pas les fans, ou encore la direction, qui m’a fait assez confiance pour m’engager malgré mon C.V. vierge de toute fédération. C’est ici que ma fatalité commence. Et elle est aussi la vôtre. »

Dit-elle doucement pour finir, avant de quitter le champ de la caméra d’un air déterminé, mais tout de même un peu amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
LEGENDE
avatar

Nombre de messages : 1863
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Lun 1 Aoû - 19:30

La promo s'ouvre sur Stanley qui se tient devant un mur, face à la caméra. Le Vice champion, vêtu simplement d'un jean, d'un t-shirt blanc et d'une veste en jean, arbore la ceinture du vice championnat sur son épaule, mais ne semble pas d'humeur à fanfaronner.

Stanley: Je voudrais prendre la parole en qualité que Vice champion de cette compagnie, afin que mes paroles soient bien entendues par la ou les personnes concernées. J'aimerais donc m'adresser à une personne en particulier: celui qu'on surnomme la Dream Machine, Théodore Detweiler.

Théodore, tu me déçois, ces derniers temps. Je ne pouvais pas rester sans réagir alors que manifestement, tu cherches à me contrarier. Tout d'abord, sache que je fréquente qui je veux. Malgré le respect que j'ai pour toi, je ne peux supporter de te voir t'en prendre à Diamant Brut. Tu protestes parce qu'il t'as éliminé du Only One Survive et du Royal Rumble, alors que vous étiez du même bord ? Pourtant, tu aurais fais pareil à sa place! Nous aurions tous fais pareil, car c'est le jeu. Il y a des règles, et des risques, que nous connaissons et devons accepter.

Ensuite, par rapport à notre match de Sacrifice. Il y a eu en effet une regrettable erreur d'arbitrage, et moi-même je n'avais pas vu ton pied dans les cordes. Si l'arbitre avait constater l'erreur, je n'aurais rien redit à cela, mais tu n'avais pas besoin de piquer une crise de nerfs et de me traiter de tricheur comme un gamin!

J'ai été réellement flatté de voir que tu prenais à cœur l'amélioration de mes performances, mais je commence à en avoir un peu marre de t'entendre fréquemment sous-entendre que tu m'es supérieur, que je n'ai pas ce qu'il faut pour être dans la cour des grands, etc. Pourtant, qui est reparti de Honor and Glory avec une ceinture, toi ou moi ?

Justement, parlons de ceintures. Tu dis que je n'ai pas ce qu'il faut pour me mesurer à toi. Et bien moi, quand je regarde cette ceinture (il jette un bref coup d’œil à son titre), je prend conscience que j'ai quelque chose que toi tu n'as pas, et qui te fais défaut: la modestie, et l'humilité. Car il faut de l'humilité pour porter le titre de Vice champion d'une compagnie de lutte, et supporter les remarques sur la valeur d'un Vice champion par rapport au champion Suprême. Et il faut de la modestie pour venir après le champion du monde et accepter son rang.
Ce titre a été porté par quelques-uns des plus grands lutteurs de la FGB, des artistes du ring, tels que Tragico Comoedia ou Mask Marvel, qui ont également été champions du monde. Alors, tu crois que je ne peux pas jouer dans la cour des grands ? Mais j'y suis déjà, Théodore! Cette ceinture, elle est destinée aux lutteurs et lutteuses talentueux, et les prépare à devenir des grandes stars. C'est pour cela que je veux la défendre autant que possible, contre des lutteurs qui n'ont encore pas remporté de titres majeurs.

Stanley prend un ton plus modéré, et affiche même un rictus amical, bien que curieusement forcé.

Stanley: Théodore, je ne demande qu'à progresser à ton contact, et à devenir ton ami. Mais tu devrais arrêter de me traiter en débutant, et te comporter toi comme une diva capricieuse et jalouse. Tu vaux mieux que ça, j'en suis sûr. Et quant à Diamant, j'ajouterais qu'il n'a pas besoin de moi pour se défendre. Il est mon ami, ensemble nous avons créé la plus fabuleuse équipe de la FGB, nous avons vaincu à plusieurs reprises les légendaires Masks of Doom, et avec lui j'ai trouvé mon style, je me suis affirmé. Si j'en suis là où j'en suis, c'est en partie grâce à lui. Souviens-toi en, Théodore, lorsque tu l'affronteras.

Stanley quitte l'endroit de sa promo et s'en retourne d'un pas décidé dans les couloirs. Mais il s'arrête un moment pour fouiller dans sa poche, et en sortir une feuille de papier, avec ce message:

Spoiler:
 
Stanley relit ce message d'appel au secours, puis le repli, le gardant dans sa main. Il relève la tête, avec dans les yeux la lueur de la volonté.


Stanley: Compte sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Blood
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2638
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 4 Aoû - 14:27

Des éclats de voix, des rires, des gens qui se bousculent… nous nous trouvons dans une grande rue commerçante remplie de personnes anonymes là pour faire leur shopping, sortir entre amis ou tout simplement passer le temps. Tous ces gens ont l’air euphoriques, peut être l’été, les vacances ou tout simplement sont-ils heureux d‘être ainsi entassés, à se rentrer les uns dans les autres… bizarre. Mais sur un coté de cette rue un phénomène étrange se déroule, toute cette populace s’écarte, les discussions et les rires se calment et deviennent des chuchotements. La caméra se rapproche pour tenter de voir ce qu’il se passe, elle zoome et nous découvrons trois personnes qui s’avancent au milieu de la foule qui se pousse pour leur laisser le passage tel Moise traversant les eaux. Il s’agit des Beastlords, Crimson, Vileny et Lily Blood. Que peuvent ils bien faire ici? On les imagine mal en accros du shopping ou adepte des bains de foule. Le caméra les suit pour connaitre le fin mot de tout ceci.
Et voilà que nos trois compères tournent dans une petite rue beaucoup moins fréquentée, et surtout assez lugubre mais les Beastlords paraissent moins détonner dans ce genre de cadre. Après quelques mètres ils pénètrent dans un établissement, gros plan sur l’enseigne : « Restaurant la bonne bouffe ». A l’intérieur une vingtaine de clients qui semblent normaux eux, un jeune homme accueille les Beasts et les installe à une table prés de la grande vitre donnant sur la rue.

Lily Blood : Je ne comprend toujours pas ce qu’on fait ici. C’est pas les restos qui manquent, pourquoi être obligé de se taper tout ce chemin et tous ces bœufs qui sortent dés qu’il fait un peu de soleil juste pour manger. En plus me semble pas qu’on ait un événement spécial à fêter? Surement pas notre victoire sur ces débiles de la Booya Nation, y’a rien de surprenant et d’exceptionnelle à ça, au contraire.

Vileny : Déjà ce n’est pas n’importe quel restaurant, la personne qui s’occupe de la découpe et de la préparation de la viande est une connaissance…

Lily Blood : Rassure moi, c’est pas toi qui lui fournit la viande au moins?

Crimson : Tiens, j’ai eu la même réaction la première fois que je suis venu ici.

Vileny fait un geste de la main comme pour balayer les propos de ses compagnons et continue.

Vileny : Et oui le fait que nous soyons ici à un rapport avec la Booya Nation, mais pas pour les raisons que tu crois.

Crimson : Cela fait déjà plusieurs semaines que nous les avons dans les pattes, on a eu mieux comme adversaires…

Lily Blood : Oui, pas difficile d’avoir mieux comme opposants.

Vileny : Et on a eu pire aussi.

Lily Blood : Ouais… j’en suis moins sûr là.

Crimson : Bref, depuis plusieurs semaines à cause de ces tas de viandes, on entend parler constamment de cochons, de lapins…

Vileny : et nous arrivé un moment, ça nous donne faim. On avait pensé que mettre une raclée à ces trois crétins calmerait notre appétit mais non, et pour couronner le tout on les a toujours dans les pattes.

Lily reste bouche bée devant cette explication, elle s’apprête à répondre mais aucun son de sort, sa stupéfaction est totale.

Crimson : Pas la peine de faire cette tête. Certains ont des motivations pire que ça, nous la Booya Nation a pour effet de nous donner la dalle, et si tu avais déjà gouté les plats qu’on te sert ici tu comprendrais.

Lily Blood a d’abord une expression d’incompréhension puis après quelques secondes elle hausse les épaules, après tout pourquoi pas, elle a vu des choses bien plus étranges avant.

Un serveur s’approche des Beastlords pour prendre leur commande. Vileny demande des travers de porcs à la sauce du chef tandis que Crimson opte pour un lapin à la broche. Lily Blood prend la carte et regarde hésitante le menu.

Lily Blood : Hum, je ne sais pas trop quoi choisir… tiens on va rester dans la thématique de la Booya Nation, je vais prendre le steak de thon en espérant qu’il soit plus frais que Kim.
Le serveur s’en va commande en main alors que les Beastlords continue à discuter mais à plusieurs reprises chacun d’eux remarquent que les clients présents regardent bizarrement dans leur direction.

Lily Blood : C’est quoi leur problème? Ils veulent qu’on s’occupe d’eux?

Crimson : Peut être des fans… ouais non c’est pas ça.

Vileny : Et si jamais je me suis « occupé » d’un membre de leur entourage? Non, il ne saurait pas que c’est moi de toute façon ou du moins ils ne seraient pas là s’ils l’avaient su.

Les trois comparses se regardent mutuellement, sait on jamais, un d’eux pourrait avoir une tache au milieu du visage… mais non rien.

Lily Blood : Non là c’est trop, je vais m’occuper d’eux, j’espère qu’ils ont de la soupe ici, c’est la seule chose que ces parasites sont pouvoir avaler.

Lily s’apprête à se lever mais tout à coup elle ressent une sensation bizarre. Vous savez cette sensation d’être observé, certes tous les clients présents ont les yeux braqués sur eux mais là ce n’est pas pareil. Lily Blood se retourne et a un mouvement de recul manquant de renverser la table.
Crimson et Vileny se retournent à leur tour et leur visages deviennent livides.

Crimson : C’était pas nous qu’on observait….

Collé à la vitrine du restaurant, le visage de Hyde souriant et … déformé, ben oui mettez votre face contre une vitre et vous aurez le nez écrasé entre autre.

Vileny : Ca fait combien de temps qu’il est là lui?

Hyde leur fait un coucou de la main, toujours tout sourire. Lily Blood se lève et se dirige vers la porte.

Crimson et Vileny : Non!

Lily Blood : On va pas rester comme ça avec les clients qui nous observent pas devant et Hyde qui nous observe par derrière… brrr rien que cette phrase me fait froid dans le dos.


Et voilà que maintenant Hyde se joint aux Beastlords, les saluant plutôt deux fois qu’une et commençant à se lancer dans d’interminables monologues interrompus par l’arrivée du serveur et des plats.

Serveur à Hyde : Vous voulez commander monsieur?

Mais ce dernier n’a pas le temps de répondre que les trois Beastlords poussent leur plats vers Hyde.

Vileny : Tiens, t’as qu’à manger nos assiettes.

Crimson : J’ai plus d’appétit tout à coup.

Lily Blood : Bah, à défaut de manger on ne fera qu’une bouchée de la Booya Nation, même si les originaux sont plus fades on devra s’en contenter.

Hyde : Bon appétit!!!!!!!!!!!!!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sancho Pansa
Jobber
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 4 Aoû - 14:54

Buenos Dias. Me llamo Sancho Pansa et yé vé continoué à hablar le français porqué yé poeur que la gente ne me comprenne pas.

Avant tout, yé souis très content d'avoir rejoint la FGB, c'est oun sueno... rêve oui, qui se réalise. Yé souis plus particula... particullia... surtout content car yé déjà oun match à DOOMSDAY IV. Le combat des recroues de l'année.

Voyons oun peu mes adversaires.


Super Falcon... C'est cool. Y'aime sa façon de vouir les choses, et on a plein de point communs. Y'espère que ce match sera l'occaz... l'okat... le moyen de faire connaissance, voire de devinir amigo.


Gentleman Truc... yé né connais pas bien le milieu routier, mais yé sait que sans lui, il y aurait peut-être pas de show alors yé lé respecté pour son travail. Et pouis il a battu el vilano Bill Random... trop sympa ça.


Fatale I.T., yé né souis pas encore certain de comprendre la mentalité de cette femme, mais ne t'inquouiète pas, à la Wrestling Powerplant, on m'a appris à affronter des femmes.


D-Crush, c'est pareil mais tou m'a l'air très susceptible. Si yé te regarde durant le combat, je te rassoure, c'est pas de la drague, ne té mets pas en colère, s'il tou plait.


Alpha... Zuta, y'é déjà oublié ce qué jé voulais lui dire... Zuta zuta zuta.


Mr. Hyde.... ancien champion Bloody... Un peu vioulent tout de même... et pouis il est copain avec les Beastlords... et le clan des Beastlords es el malo ! Yé poeur !!!!!


Nemesis... ES EL DIABLO !!!! Franchi... vranche... sincèrement, yé n'apprécie pas ce qué tou a fait cette semaine contre les autros. Si tou intervient contre moua avant DOOMSDAY IV, yé té promet que tou soubira les foudres de Sancho Pansa... et durant notre match, yé t'aurais à l'oeil et crois moi, tou ne seras jamais la recroue de l'année. Foi de Sancho Pansa... Caramba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sancho Pansa
Jobber
avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 4 Aoû - 15:05

Yé demande votre attention une nouvelle fois.


Yé souis embêté car yé vient de faire ma promo mais yé oublié de vous dire au revoir.


Jespère que vous m'en voudrez pas... Gracias... Buenas dias et mirar DOOMSDAY IV, yé sourai la nouvelle recrue de l'année.


Merci.


A bientôt...



Caramba !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekko
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 4 Aoû - 15:53

Némésis se tient au milieu d'une salle très sombre. Une simple lumière éclaire sa tête, son masque qui lui vaut le surnom de Dinero Cara ... Il regarde la caméra, les yeux injectés de sang, brulant d'une lueur terrible, comme un prédateur prêt à écraser quiconque se mettra en travers de son chemin, quiconque viendra l'empêcher de monter les échelons. Il pourrait déjà être challenger pour un titre, mais la direction veut le mettre dans le match des recrues pour le prochain PPV. Doomsday ... Encore un match à plusieurs participants, comme lors du précédent. Il en est sorti vainqueur, haut la main. Il écrasera une nouvelle fois ses adversaires. Il n'a aucune pitié. Il n'a que du mépris, du dégout pour le genre de personnes avec lequel on le mélange ...

Dinero Cara, Nemesis comme on le connait ici, relève le bas de son masque. Jusqu'au dessus du nez. Il laisse apparaitre une bouche magnifiquement formée, aux dents particulièrement blanches. Il ouvre la bouche.

Nemesis (avec un fort accent hispanique) : Ce que la direccion m'impose est quelque chose d'inadmissible. Moi, le grand Dinero Cara, mélangé à ce genre de lutteurs de second ordre.

Pourquoi ai-je risqué la disqualification contre ce Gentleman Truck ?

Pourquoi ?

Pour montrer au monde que ce match n'était rien. Que si l'on me demande de détruire, je détruis. Que si l'on me demande de lutter, je lutte. On me demande de punir, je punis. Mais ce n'est pas pour cela que j'accepte indéfiniment que l'on me confronte à ce genre de pendejo ... Aucune capacité dans la lutte. Aucun intérêt particulier. Nous ne sommes pas du même monde. Moi, je broie. Eux se font broyer. C'est la seule chose qu'il faut retenir. C'est pour cette raison que j'ai déchiré le Lapin, le faucon ou le camionneur ... Je n'ai que dégout pour ces personnages. Je n'ai aucun intérêt à les avoir dans le même ring que moi. Je peux les détruire. Je peux les blesser. Mieux, je vais les blesser.

Parce que je me fiche de me retrouver avec ce genre de personne dans mon ring. Ce ne sont que des quantités négligeables qui ne méritent que mon mépris.

Ils ont peur.

Ils se terrent ... Normal pour un lapin. Mais les autres ne valent pas mieux.

Pansa le dit lui-même. Je l'effraie.

Sache que ce n'est pas ma volonté. Je suis désolé de t'effrayer.


C'est te faire souffrir que je veux. Te faire crier jusqu'à ce que dans un dernier sanglot tu te prosternes devant ton futur champion. Devant ton futur maitre.

NEMESIS.


Fade Out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentleman Truck
Star
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 4 Aoû - 22:39

A la fin du dernier show de la tournée Scandinave de la FGB, les techniciens s'affairent à remballer le matériel nécessaire à la bonne tenue des shows. Parmi ces hommes ces femmes de l'ombre, un grand type avec une casquette rouge, un gilet en jean et un bleu très saillant autour du cou, Porte un tas de caisse vers un semi-remorque. Il s'agit du Driver, Gentleman Truck, qui continu de bosser quand tous ses collègues lutteurs sont au repos, le tout pour une paye déri...euh, que Mr Fouk n'a étrangement pas voulu nous communiquer. Alors qu'il s'apprête à ranger le matériel dans la remorque de son Mack, il remarque quelque chose d'étrange. Une personne, tout de bleu vêtu et portant un gros pansement par dessus un masque lui cachant le visage, est accroupi sur le toit d'une bien belle voiture et regarde un programme sur une petite télé de camping. Rapidement, le gentleman reconnait tout de suite son allié lors du dernier PPV de la FGB, le sauver ailé, Super Falcon. A la fois content et intrigué de voir son camarade masqué dans une telle position, Truck l'interpèle :

Truck : Hey Falcon ! Ça va ton crâne ?

L'intéressé tourne alors la tête. Il a la tête du rapace des mauvais jours :

Falcon : Yo Truck, je dois t'avouer que j'ai déjà connu mieux à ce niveau-là.

Truck : Ça m'étonne, mon bon. Tu as déjà reçu bien pire qu'un simple coup de caméra au visage.

Falcon : Ah ! Tu parlais de ce qui m'est arrivé après mon attaque raté à Sacrifice ? T'en fais pas, à ce niveau là ça va parfaitement. Le coup du petit tigre ressemble à une caresse à côté d'un beat down de l'Institute. Non, si j'ai mal à la tête, c'est à cause de ça.

Ne relevant pas les paroles nostalgiques de son ami, Truck s'approche de Falcon. Ce dernier lui montre alors l'émission qu'il regarde sur sa petite télé. Au bout de quelques minutes de visionnage, le routier gentilhomme le reconnait :

Truck : Mais ce sont les promos de Sancho Pansa et Nemesis. C'est bien que tu fasses tes devoirs en vu du prochain PPV. Mais pourquoi dont te donnent-t-elles mal au crâne .

Falcon : Ben ils parlent en espagnol et j'y comprend rien du tout.

Truck : Alors, de un, il ne parle pas espagnole, mais français avec un fort accent. Et, de deux, n'es-tu point un luchador du Nouveau-Mexique ? Ne devrais-tu point reconnaître de l'espagnole quand tu l'entends ?

Le prédateur volant hausse les épaules :

Falcon : Oh tu sais moi l'espagnole, à part Muy Good. Disons que je comprend surtout quand Kim parle l'espagnol de son pays natal.

Truck : Je vois...euh...je vais retourner bosser si ça te dérange pas.

Le gentilhomme se retourne alors et commence à repartir vers son camion quand, soudain, le luchador l'interpelle :

Falcon : Attend Truck, tu pourrais me résumer ce qu'on dit les deux hispaniques, s'il te plais ?

Truck : Si tu veux. En quelques mots, Sancho Pansa a fait un compilation de ses impressions envers ses adversaires à DOOMSDAY IV. Il serait d'ailleurs ravi que ce match l'opportunité pour lui et toi de devenir ami.

Falcon : Chouette...euh...Faucon ! Je l'ai vu à Honor & Glory, il a l'air d'être un mec super cool ! J'ai hâte de voir ce que ça va donner au prochain PPV ! Et le Rudo, il a dit quoi ?

Truck : Il a fait preuve d'un grand sens de l'humour en déclarant que tout le monde avait peur de lui parce qu'il avait le courage de se faire disqualifier et d'attaquer ses futurs opposant dans le dos.

Falcon : En effet, ce type est un comique qui fait peur. J'ai d'ailleurs très envie de lui montrer à quel point mon pied tremblera quand il rencontra son cul de Rudo. En fait, il est l'adversaire qui me préparera parfaitement à ma chasse au Tigerclaw.

Truck : Tu en es encore avec Tigerclaw ? Tu sais, je crois que le FireFighter l'aura vaincu avant même que tu t'en occupe. En plus, c'est moi qui vais m'occuper de Nemesis. Je lui offre de se battre en gentleman et il m'étrangle ? A DOOMSDAY IV, je vais lui rajouter deux yeux au beurre noir à son masque ridicule et lui montrer que la seule chose dont à peur un routier, c'est de la crevaison de tous ses pneus alors qu'il roule à contre sens sur l'autoroute !

Super Falcon fixe son interlocuteur d'un air surpris. Il se demande alors si le gentleman est un habitué du contre-sens sur l'autoroute avant de revenir à des choses plus terre à terre, ou ring à ring :

Falcon : Désolé Truck, mais le chasseur de Rudos ici, c'est moi.

Truck : Bien justement, il y a Hyde dans ce match. Il va bientôt vendre son âme au Beastlords et devenir un Rudo. Ce match n'est-il pas une bonne manière de l'empêcher de sombrer du mauvais côté ?

Falcon : Ah mais moi je fais comme l'état Kronosien, pas de prévention, seulement de la répression. Et puis, n'as-tu déjà pas quelques démêlé avec Hyde ? Et puis il y a aussi, Sancho Pansa, Fatale I.T., D-Crush et Alpha dans ce combat, ne l'oubli pas ?

Truck : Je ne l'oublie pas, mais aucun d'entre eux n'a tenter de ne m'a fait ce jolie collier bleu. Quant à Hyde, lui et moi nous sommes lancer un défi entre gentlemen. Certes, le match pour désigner la recrue de l'année est important et je combattrai toutes les personnes, toi y compris, qui se présenteront à moi avec la force du camionneur et la conviction du gentleman. Car j'ai envie de gagner ce combat ! J'ai envie de montrer que la FGB d'embaucher des routiers même pour ce battre ! Mais, bordel, j'aimerai aussi faire payer le petit Nemesis !

Soudain, Le luchador se lève en bondissant il fixe ensuite son interlocuteur avec le regard transpirant de volonté et les poings serrés :

Falcon : Voilà deux fois que Nemesis m'envoie au tapis et me sous-estime parce qu'il fait deux... ou plutôt trois têtes de plus que moi et qu'il se pense plus sadique que n'importe qui ! Au PPV, c'est moi qui le mettrait à terre avec ma plus grande force : ma volonté ! Il aura beau me frapper, me détruire ou m'éviter, je le traquerai durant le PPV et je le vaincrai, peu importe si je ne remporte pas le match ensuite ! Et si un des autres concurrents, que ce soit ce sympathique Sancho ou toi, se mettent sur ma route, je n'aurai aucune pitié ! A DOOMSDAY IV, Nemesis comprendra que ses menaces, sa force ou sa cruauté ne pourront pas l'empêcher d'être vaincu par My Will ! My STRONG WILL !!!

Le routier regarde alors le luchador dressé sur le toit de la voiture en montrant toute sa détermination dans son regard. Puis, il sourit et dit :

Truck : Très bien, cher ami, ta volonté m'a convaincu. J'essaierai, et j'ai bien dit essayer, de ne pas te gêner dans ta chasse et j'espère que tu auras le temps pour que nous puissions échanger quelques coups durant ce match. Allez, Bonne route !

Le gentilhomme tend alors la main vers le petit gars masqué qui lui sert en souriant :

Falcon : Une fois Nemesis hors-d'état, me battre contre toi à DOOMSDAY IV sera un honneur. Bonne route à toi Truck et, surtout, n'oublie pas de regarder en l'air !

Truck :
Très bien, mais ne m'en veux pas si je le fais pas pendant que je roule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekko
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 5 Aoû - 21:41

La caméra s'allume sur un bureau. Trois hommes plutôt frêles, en costume, s'appuient contre lui. Celui du milieu commence à parler.

Homme de main : Bonjour, nous avons un message de la part du lutteur de la FGB, Nemesis.

Monsieur Nemesis est mécontent des derniers propos de Gentleman Truck et Super Falcon. Plusieurs points de ce qu'ils ont dit lui posent problème. Nous allons ici même les résumer pour vous afin que vous compreniez ce dont il retourne aujourd'hui. Monsieur Nemesis est le seul garant de ses propos et ils ne peuvent être adressés à personne d'autres.

1) Ces messieurs n'auraient pas peur de lui.

Nemesis tient à dire que plus que des propos vaseux, ce sont des actes qu'il faut montrer aux yeux du monde. Des actes forts et puissants, qui ont un impact sur les mentalités. Vos propos ne sont que pures forfanteries qui hérissent le poil de Monsieur Nemesis. Il se propose ainsi de vous effrayer encore plus en vous promettant d'intervenir à plusieurs reprises. Vous ne saurez pas quand, ni comment. Mais vous le savez. Chacun de vos matchs se déroulera sous l'égide de l'attaque, de l'agression, de la violence physique suprême déployée par Monsieur Nemesis.

Bien sûr, toute blessure ne pourra être mise sur son compte. Mais sur votre faiblesse par rapport à son talent hors norme, ses capacités gigantesques et effroyables. Ayez peur du mauvais mouvement de clavicule ou de tibia. Celui qui est définitif.

2) Vous voulez le défaire plus que tout, le traquer même sans victoire au final.

Il y a un point qui est vrai. Vous ne vaincrez pas en définitive.

Cependant, ce n'est pas vous qui le traquez. C'est lui le prédateur. Il vous chasse, ils vous piège, il vous broie, il vous dévore.

Choisissez les termes vous-mêmes.

Tout ce qu'il faut retenir, c'est que c'est lui qui mène la danse. Comme toujours.

3) Ce n'était pas un coup anodin de caméra

Vos propos stupides en sont la preuve. Vous avez dû subir un violent coup au crâne. Monsieur Nemesis ne peut croire que vous soyez aussi stupide. Vous n'avez absolument rien pour en venir à bout. Ni force, ni capacité, ni technique ... ni intelligence. Rendez vous à l'évidence. Vous êtes déjà battus.

4) La volonté suffira à faire gagner Falcon

Propos idiots. La volonté n'a jamais aidé quiconque n'avait pas les capacités. Avec toute la volonté du monde, un homme ne pourrait déplacer au sens propre des termes une montagne. Il en est de même avec Monsieur Nemesis. L'issue de ses matchs n'est décidée que par lui-même, que ce soit un pinfall, une soumission ou une disqualification. On ne se bat contre un courant torrentiel. On ne se bat pas contre une force de la nature comme Nemesis. On essaie de supporter tant que l'on peut, de tenir le choc pendant quelques secondes. Puis toute volonté plie sous la douleur.

5) Nemesis ne serait pas le plus sadique. Il y a toujours quelqu'un de plus déterminé à faire mal que lui.

Monsieur Nemesis a décidé de répondre à cela par un acte.


Nemesis rentre alors dans la pièce. Il est torse nu, masqué. Il tient un verre à la main.

Il se place derrière un des trois hommes de main et ... brise son verre dans sa propre main !

Les éclats de verre entaillent violemment sa main, rapidement ensanglantée. Le spectacle effraie les hommes de main qui regardent la scène d'un air plutôt choqué. Le sang coule à flot de la main de Nemesis. A travers le masque, il lèche plusieurs gouttes de sang et fait reposer les éclats de verre sur la table, en face d'un de ses larbins.

Puis il agrippe ce dernier par l'arrière du crâne et lui éclate le front contre la table ... Et les éclats de verre ! Le sang perle violemment du larbin qui crie comme une femme. Les cris sont atroces et les deux autres larbins s'enfuient de la salle en hurlant. Nemesis frotte le crâne de l'homme avec plusieurs aller-retour, puis le lâche. Il tombe au sol, comme une vulgaire serpillère.

Nemesis se tient seul dans la salle, seul le bruit d'une horloge résonne, le bruit de aiguilles.

Tic, tac, tic, tac, tic, tac ... Il sera bientôt temps ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentleman Truck
Star
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 5 Aoû - 23:49

Le soleil du désert brille bien fort en cette après-midi. Pas un nuage n'est là pour empêcher les rayons du soleil de frapper durement le sol fissuré de cette grande plaine. La chaleur est-elle que même les cactus n'ose pas pousser et que la vue en est déformée. Lentement, la caméra se déplace, montrant un billet de banque, apparemment d'origine mexicaine, carbonisé. L'objectif remonte doucement vers un rocher escarpé. Sur son sommet, un homme masqué habillé tout en bleu y est accroupi. Il s'agit du Winged Savior, Super Falcon. Il fixe la caméra en souriant et... en applaudissant ?

Falcon : Bravo, Nemesis. Beau travail, petit. Continu de me sous-estimer comme tu le fait. Continu de penser que ton physique de perche te rend invincible. Continu d'imaginer que tu es le plus sadique et le plus destructeur parce que tu a broyer un verre et la tête d'un de tes sous-fifres. Continu de croire tout ça, car la tête... ou plutôt le masque que tu feras quand tu finiras vaincu au PPV sera encore plus amusante à voir !

Le sauveur ailé arrête d'applaudir mais pas de sourire :

Falcon :
Tu sais, contrairement à ce que tu penses, tu n'es pas unique en ton genre et j'ai déjà rencontré des types exactement comme toi. Des gros abruti pensant que martyriser de l'interviewer, homme de main ou prostitué fait de lui un homme à craindre par-dessus tout. Bon soyons honnête, avec leur physique et leur attitude, beaucoup de gens sensés aurait peur. C'est comme ce proverbe que j'entends souvent : "la peur est synonyme d'intelligence"... c'est vrai, mais...malheureusement pour toi...Je suis stupide !

Le lutteur masqué cesse alors de sourire et prend une mine plus sérieuse et bien plus déterminée :

Falcon : Je suis stupide au point que de croire, à raison, que ma volonté suffira à te détruire ! Au point de me relever, peu importe ce que tu me feras subir ! Tu me casses une jambe ? Je me relève et je te botte le cul avec l'autre ! Tu brise les deux ? Je me relève encore et je te pètes les dents à coup de poings ! Tu m'arraches les bras ? Je me relève toujours et je te fait toutes les variantes du coup de boule de Zidane à la fin de la coupe du monde 2006 ! Tu me décapites ? Je me relève de nouveau et je te fait passer les pires heures de ton existence !

D'un bond, Super Falcon se met sur ses pieds et reprend, toujours aussi motivé :

Falcon : Quand je suis arrivé dans le monde la lutte il y a quelques années, c'est bien simple, je n'avais aucun avantage. J'étais petit, pas fort, pas vraiment rapide et pas technique pour un sous...bref, le genre de type que l'on voit débarquer tous les jours dans les écoles de luttes et qui abandonnent le soir même. Seulement moi, contrairement à eux, j'avais la volonté de réussir. Une détermination bien plus forte que n'importe qui d'autre et qui m'a fait m'entraîner jours après jours après jours ! Je suis ensuite passé à travers des épreuves bien plus dure que notre combat à DOOMSDAY IV ! Les Seigneurs de la Folie, Art Alexander Anderson, Destroyer et même ce cher challenger au titre Suprême, Marshall ! Des adversaires individuellement plus vicieux, plus talentueux, plus sadique et plus puissant que toi et tout ta bande de sous-fifre réunit ! Et devine quoi ? Je les ai battu grâce à ma volonté ! Et, à DOOMSDAY IV, je te battrai aussi, grâce à My Will ! MY STRONG WILL !!!

Le poing serré jusqu'au sang, Falcon ne cesse de fixer la caméra qu'au bout de quelques minutes. Puis, il se remet à sourire en déclarant :

Falcon : Maintenant, si tu veux continuer de croire que tu es le plus sadique et le plus effrayant des prédateurs du monde de l'univers de la mort qui tue, je t'en prit fait-le. Ta défaite n'en sera que plus drôle petit Rudo. D'ici là je te conseil, et à toi aussi Tigerclaw, car tu reste ma cible principale, de ne surtout pas oublier de regarder en l'air.

Le sauveur masqué pointe alors le doigt vers le ciel. La caméra, n'étant pas une imbécile, regarde alors en l'air mais ne voit rien. Elle redescend au niveau de Falcon, mais celui-ci à disparu, mettant fin à la promo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekko
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Sam 6 Aoû - 0:02

La caméra s'allume sur un homme de main de Nemesis.

Homme de main : Bonsoir. Monsieur Nemesis a une annonce à faire. En deux points.

1) Il ne répondra plus aux inepties proférées par ses adversaires. Il prouvera tout cela dans les semaines à venir.

2) A chaque fois que M. Falcon ou M. Truck essaieront de s'adresser à lui, ils n'auront pour réponse que la vidéo suivante qui leur sera encore une fois transmise, afin de leur rappeler, je cite, "l'impact qu'auront les coups de Monsieur Nemesis sur leur organisme" :





Merci, et bonsoir.

Fade Out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentleman Truck
Star
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Sam 6 Aoû - 0:33

Une caméra s'allume de nouveau, mais pas dans le désert. Nous somme toujours dans une plaine, mais verdoyante cette fois et, surtout, il pleut. Pas de doute nous sommes de retour en France. Nouveau travelling et nous retrouvons Super Falcon, cette fois perché sur un piqué délimitant un champs. Il a un grand sourire sur le visage et déclare :

Falcon : J'ai de plus en plus hâte d'être dans les semaines à venir ! Mais j'espère que tu frapperas plus fort que tu l'annonce, je m'ennuierai sinon.

Toujours avec un large sourire, le sauveur ailé regarde une montre à son poignet et reprend :

Falcon : Bon, c'est pas le tout de traverser l'Atlantique, faut que j'aille jusqu'au lieu du prochain show de la FGB ! Je ne voudrais pas manquer les nouvelles attaques dans le dos que tu as prévu pour moi, Néné. Allez, j'y vais, et rappelle-toi, regarde en l'air et tout le toutim !

D'un bond vertical, Super Falcon se retrouve hors champ. La caméra réagit un peu tard et finit par se lever, mais elle ne voit rien à part le ciel nuageux. T'en fais pas petit caméra, tu l'auras un jour, tu l'auras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Sam 6 Aoû - 15:23

Jack Lapin grignote une carotte. Il la met ensuite derrière sa grande oreille. Il soupire. Booya lui a laissé la garde de Booya Jr, il devait aller dans un magasin, où les porcs étaient interdit. Et lui et Arsène sont très turbulent.

Jack: Arsène! Lâche! Non Arsène! Vilain Arsène! LÂCHE LES BOTTES DE KIM!

Le lapin part sous la table, en laissant deux charpies. Jack les prend dans sa main.

Jack: Kim va me tuer... Arsène, elle a dit que la prochaine fois que tu boufferais ses bottes, c'est elle qui te boufferais en civet! Tu te rends compte de la réputation que tu nous donnes à nous, les lapins? C'est à cause de vilains lapins comme toi qu'on aime pas les lapins!

Arsène le fixe

Oui Arsène! J'essaie de te culpabiliser. Tu dois te montrer plus responsable Arsène. Je ne serais pas toujours là pour veiller sur toi!

Il se retourne, en se massant les yeux. Et il voit...

Jack: BOOYA JR! LÂCHE MES CAROTTES!

Le cochon sursaute et va se cacher sous la même table que Arsène!

Jack se calme: Eh les copains, vous inquiétez pas, je suis pas fâché... c'est juste que je suis un peu stressé et excité: je vais avoir mon premier match un contre un de PPV, pour un titre en plus!
Mais je ne me battrais pas contre n'importe qui! Mais contre Crimson! Hiiiiii! (petit cri de lapin)! L'un des plus grands ennemis de la Booya Nation! Je vais pouvoir prouver à Booya et Kim que je suis à fond derrière les intérêts de la Booya Nation en battant ce monstre!
Oui c'est un monstre! J'ai vu ce qu'il a commandé au restaurant! DU LAPIN! Je suis presque sûr qu'il l'a fait exprès!
Et c'est une énorme provocation! C'est un meurtre Crimson! Un MEURTRE! HIIIII! (cri menaçant de lapin)! Tu as voulu mangé un de mes frères lapins! Certes tu ne l'a pas faix, ayant certainement eu peur de mon courroux, mais tu as essayé! Et ça Crimson... je ne le laisserais pas passer!

HHHHHHHHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII! (cri de puissance lapin)

Il se retourne vers Booya Jr et Arsène.

Alors, qu'est ce que... Hé! LÂCHEZ CETTE CULOTTE! Oh non... Kim va pas être contente...

La caméra se coupe tandis que la culotte se déchire entre Arsène et Booya Jr, qui la tirait chacun d'un côté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Dim 7 Aoû - 22:38

On se retrouve dans les backstage de la FGB, et Fatale I.T. est assise avec des techniciens, en train de jouer aux cartes... C’est quoi cette idée de jouer aux cartes? Vous feriez pas mieux de vous entraîner?

« En fait, jouer au cartes, ça détend, vous savez… Et avec toutes les tensions qu’on a vues dans les coulisses ces temps-ci, j’ai bien failli m’y laisser prendre moi aussi… Puis j’ai rencontré ces gentils messieurs, qui voulaient jouer une partie! Disons qu’ils sont drôlement bien tombés! La vie est parfois si bien faite! »

Oui, mais vous devriez quand même penser à vous préparer pour le grand match…

« Vous êtes devenu conseiller en lutte, ou bien vous êtes toujours narrateur? »

Un point pour vous. Faites ce que vous pensez être le mieux.

« Non, c’est bon! Vous m’avez enlevé l’envie de jouer! »

Et elle se lève, s’excusant auprès de ses nouveaux amis. Elle marche ensuite vers une machine distributrice, et y insère une pièce de monnaie, avant d’appuyer sur un bouton, qui fait tomber une bouteille d’eau, et la monnaie qui lui revient va directement dans sa poche.

« Vous savez, j’ai pris plusieurs jours à regarder ce qui se passait autour… Et j’ai trouvé ça très amusant. Dans un sens, j’aurais des raisons d’en vouloir à Nemesis pour avoir gâché mon match de mercredi. Je pourrais le traiter de tous les noms possibles, comme le font bien des gens présentement. Mais à quoi bon, après tout? Il a fait ce qu’il pensait être la meilleure chose… C'est-à-dire se mettre tout le monde à dos avant un grand match, où il sera contre ces mêmes personnes. Ce que je penses, c’est qu’il lui sera difficile de voler une victoire, avec tout le monde sur son compte… Mais ça, c’est, j’imagine, une stratégie qui doit avoir fait ses preuves, plutôt qu’une erreur. »

Elle ne semble cependant pas certaine de ce qu’elle avance.

« Comment je pourrais en être certaine, après tout? C’est quelque chose qu’il m’est impossible de comprendre, puisque je préfère jouer fair play, et ne pas me mêler des affaires des autres sans raisons valables. Lui, il a gâché un show presque entier. Et tout ça, dans quel but? Montrer qu’il était vraiment fort? Eh ben… C’est pas par des attaques surprises dans le dos qu’on peut constater de la force d’une personne. C’est dans le ring, quand c’est à elle de jouer, qu’on peut voir sa valeur. S’attaquer à des gens qui sont déjà occupés dans le ring, c’est loin d’être de la force. C’est de la simple lâcheté. Et c’est en étant lâche qu’on prouve qu’on est la meilleure recrue? Doit y avoir un truc que j’ai pas pigé, alors… »

Et nous sommes certains que dans un monde aussi logique que celui de la FGB, il y a plus d’un truc que Fatale n’a pas compris.

« Évidemment. Je ne peux pas tout savoir! Et je ne crois pas que j’ai envie de tout savoir en fait. Mais ce que je sais, c’est que cette intervention ne restera pas impunie. Et que ce soit par moi, ou par quelqu’un d’autre, que les coups de Nemesis soient comme une bombe atomique ou comme une bombe à eau, je m’en fiche éperdument! J’irai dans ce ring, je ferai la chose que je sais le mieux faire, et j’espère que si je ne gagne pas, je livrerai au moins une belle performance qui ne me laissera pas inconnue aux yeux des autres. »

Une victoire serait quand même pas mal appréciée, j’espère.

« Bien sûr! Mais dans un ring, et surtout avec 7 autres personnes, on ne peut jamais prétendre avoir la certitude de gagner. C’est complètement débile. COM-PLÈ-TE-MENT DÉ-BI-LE. Le plus qu’on peut dire, c’est qu’on fera tout ce qu’on peut pour avoir cette victoire. Mais dire avec certitude qu’on l’auras… C’est comme dire qu’on est certains que la nuit, tous les chats sont gris… Je n’ai jamais compris cette expression-là non plus. »

Et elle s’égare légèrement du sujet en réfléchissant à l’expression féline incomprise.

« Oui, je sais, mais avez-vous déjà vu des chats la nuit? Ils ne sont pas tous gris… »

*Toussotements*

« Pardon, j’en étais où?! »

Vos autres adversaires…

« Oui, mes autres adversaires dans ce match de doomsday… J’espère qu’ils ne se laisseront pas trop déconcentrer par Nemesis. Ce serait une terrible erreur de lui donner plus d’importance qu’il n’en a vraiment. Avez-vous conscience qu’il faut qu’il intervienne dans les matchs des autres pour avoir un minimum de visibilité? Êtes-vous conscients que si vous ne faites que vous occuper de lui, vous lui donnerez exactement ce qu’il veut? Personnellement, je ne vois pas pourquoi on donne tant d’importance à un lâche comme celui-là. »

Elle soupire, et ouvre sa bouteille d’eau pour en prendre une gorgée, constatant qu’elle doit parler des autres.

« Oui, j’y arrivais. Je ne les connais pas très bien, mais je dois dire que je ne comprends pas très bien qu’on ne comprenne pas ma mentalité. Elle est simple, pourtant. »

Elle n’aurait jamais cru si bien dire en fait.

« Cessez de dire des méchancetés sur moi! »

Pardon.

« Bon! En tout cas, je ne suis pas en mesure d’en dire plus sur les autres, parce qu’ils sont trop occupés avec Nemesis, et que ça me soule bien. »

Eh ben, quelle déclaration pleine de sens.

« Ce que je peux leur dire, par contre… N’oubliez pas de garder un œil sur moi… Parce qu’un oubli pourrait être votre fatalité. »

Et elle se casse, simplement. J’adore quand elle fait ça, ça m’évite de devoir parler trop, à expliquer plein de trucs qui servent à rien… Eh ben quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REG
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1154
Age : 48
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Lun 8 Aoû - 15:37

Jiji: je suis en compagnie de Mask Marvel...Marvel, tu as envoyé un message clair et net, voulant redevenir champion suprême de la FGB, mais encore une fois Davey Cruz...

Marvel: Oui, Davey Cruz. Tous les problèmes que j'ai eu depuis mon retour et même avant viennent de lui. Bones s'est bien défendu. Il m'a même surpris de sa détermination et je suis fier d'avoir pu contribuer à le rendre meilleur. Mais grâce à Davey Cruz, il a sorti gagnant et je me retrouve à la case départ. Davey est comme un rat. Un foutu peureux qui sort à la nuit tombante. Davey est comme un des villains dans les *comics*. Mais un villain secondaire. Le genre qui s'évade de prison par chance et qui fait encore des mauvais coups jusqu'à ce qu'il se fasse encore capturer par le héro. Mais là, j'en ai marre Davey. Tu ne t'en sortiras plus. Je ne serai pas un exemple à suivre lors de notre combat qui viendra très bientôt. Je ferai plus tôt un exemple de toi.

jiji: Que comptes tu faire Marvel? Un autre match hardcore?

Marvel: Non Jiji...se sera plus violent que ça. Pour l'instant, la stipulation est ici dans ma tête. Vous saurez en temps et lieu ce que je déciderai. Davey va payer pour tous les déboires et affronts que j'ai subis venant de sa part...

Marvel quitte l'entrevue, laissant Jiji songeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infohockeyballe.tripod.com
The Iconoclast
LEGENDE
avatar

Nombre de messages : 1863
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 11 Aoû - 14:53

La promo s'ouvre sur le Vice Champion Stanley Rosenbaum, en train de s'admirer dans une glace, vêtu d'une tenue rappellant étrangement celle que porte Michael Jackson dans le clip de la chanson "Bad". Et le pire, c'est qu'il est coiffé pareil!

Stanley: Théodore J. Dewtailer, gagner la ceinture de Vice champion ? On est en plein rêve, là.

Tout en se regardant sous toutes les coûtures, Stanley s'exprime d'une voix calme, mais néanmoins teintée de colère.

Stanley: La Dream machine. Ce surnom te va bien Théodore, tu sais pourquoi ? Parce que tu vis dans un rêve.

Tu rêves si tu crois qu'une amitié réciproque entre deux hommes consiste à rabaisser gentiment mais constamment l'autre, et à toujours ramener les lumières à sa propre personne.

Tu rêves si tu crois que ta gloire d'ancien champion suprême peut t'assurer la popularité auprès du public. Non, Théodore, le public ne se satisfait pas seulement de voir la Dream Machine sur le ring, elle doit aussi leur procurer du rêve, et pas se compter en star capricieuse et égocentrique. Depuis ton retour, on ne peut pas vraiment dire que tu nous aies fait rêver.

Tu rêves si tu crois qu'être la Dream machine Théodore Dewtailer, ancien champion suprême, suffit à te garantir la victoire au Only One Survive ou au Royal Rumble. Lorsque tu te réveilleras et que tu te rendras compte que le jeu n'est pas aussi facile, ça va te faire drôle!

Enfin, tu rêves si tu crois que tu as ce qu'il faut pour être vice champion. Ca demande autre chose que de l'arrogance et de se reposer sur ses lauriers.

Stanley se retourne pour regarder la caméra, et cette fois, il ne semble plus calme ni en colère, mais carrément combattif, menaçant.

Stanley: Et enfin, Théodore, tu rêves si tu crois que tu peux me battre à Doomsday. Tu rêves éveillé, et je vais te réveiller en sursaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pegase
General Manager
avatar

Nombre de messages : 2047
Age : 47
Date d'inscription : 29/08/2007

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 12 Aoû - 12:05

Dieppe, ses plages, ses quais, ses vieux quartiers, ses églises, son château et un parking d’où sort des panaches de fumée.
La nuit tombée, la faible luminosité et les volutes de fumée confèrent une allure sinistre au parking de la salle municipale.
Un homme y déambule, claquant le sol de ses bottes de sécurité, le casque caractéristique des pompiers vissé sur sa tête.

« Un paysage désolant comparé à mes vacances sous le soleil égyptien. De longues vacances au soleil que tu as interrompue Tigerclaw pour satisfaire ta vanité. Souviens toi…

Tigerclaw a écrit:
Il y a une personne à la FGB qui prend du bon temps. Il y a une personne qui se croit meilleur que tout le monde et qui préfère siroter des margaritas sur une plage plutôt que faire honneur à la fédération qui l'a sauvé il y a des années de l'oubli. Une personne qui profite de son statut de main-eventer et d'ancien champion suprême pour prendre des vacances quand la fédération vivait ses heures sombres. Je parle de FireFighter.

Tigerclaw a écrit:
FireFighter est la pire chose que la FGB pouvait s'attendre. Des lutteurs qui partent, des lutteurs qui laissent tomber, on n'en connait de partout. Ils ne sont pas asez fort pour rester là, ils n'ont pas le charisme et le talent qui fait d'un lutteur, un membre de la FGB. Mais lui... au lieu de partir, il préfère profiter de la FGB pour se payer des vacances. Il attend à coup sûr qu'elle redevienne la force numéro un dans le divertissement sportif, assurant ses arrières.

Tigerclaw a écrit:
Ce type est un égoisme rare et si il lui reste quelque chose dans le ventre, je l'attend de pied ferme juste pour qu'il me prouve que j'ai tord à son sujet.

Pour les âmes sensibles, j’ai omis le passage le plus risible où tu dis être fier d’appartenir à la FGB. C’est ahurissant d’entendre ça de la bouche de celui qui voulait s’emparer du titre suprême pour l’amener à la WWA.

Tu te moques des intérêts de la FGB. Tu m’as provoqué dans ton seul intérêt de chasseur : obtenir en trophée une victoire de prix dans un match de légende à Honor & Glory IV.
Tu t’es facilité la tâche en choisissant un lutteur prestigieux mais retiré du circuit car le chasseur rusé choisi la proie qui est à sa portée.»

The Firefighter franchit une échelle de pompier noircie abandonnée sur le sol.

«Je te l’ai donné ta victoire. Pourtant j’aurai pu ne pas répondre à ton appel.
J’étais parti faire le point après les cruelles désillusions entourant la fin des Masks of Doom.
J’étais venu à la lutte afin de faire valoir un idéal et ces derniers temps je me suis rendus compte que la mauvaise herbes arrachées repoussait constamment, que j’avais beau rabattre le caquet de crapules dans ton genre, il y en avait toujours de nouveaux qui surgissaient. Mon combat m’a semblé bien vain.

Quand mes fans m’ont transmis tes diatribes via les réseaux sociaux, j’ai pensé y répondre en donnant purement et simplement ma démission.

Mais voilà, je n’en pouvais plus de gamberger, de culpabiliser parce que j’avais lâchement laissé tombé Benji, Marvel et Tragico. Et je savais que ma démission ne me permettrait pas de tirer un trait sur tout ça.

Tigerclaw, tu m’as donné l’occasion de revenir à l’action. Que c’est bon de pouvoir lâcher prise. Quel bien-être de se dépenser sans devoir réfléchir au pourquoi du comment, en laissant tous ses soucis derrière soi.»

The Firefighter s’arrête devant un pneu et renifle l’odeur de la gomme brûlée.


«Est-ce que tu commences à comprendre que tu as ouvert une boite de Pandore, Tigerclaw ?
Est-ce que tu entrevois maintenant ce que ta victoire va te coûter ?

Croyais-tu qu’après Honor & Glory, j’allais retourner dans ma contemplation en regardant mon nombril d’un mauvais œil et sombrer dans la dépression ?

Tu as mal choisi ta cible chasseur ! Maintenant je ne te lâche plus.

Oh tu dois te dire que c’est dans l’ordre normal des choses, que je ne pouvais pas en rester là après une défaite.
Et même qu’une grande victoire à Honor & Glory vaut bien 1 ou 2 défaites dans un PPV moins bien côté.

En bon professionnel de la lutte, tu sais qu’une feud a toujours une fin. Et que le prestige supplémentaire acquis à Honor & Glory IV, que je ne pourrai te retirer, vaut bien quelques désagréments.»

The Firefighter marche sur des morceaux épars de boyaux éventrés.

«Tu te trompes sur toute la ligne. Maintenant que j’ai regoûté à l’action, je ne peux plus m’en passer. C’est ma seule échappatoire au désespoir. Et tu es ma cible privilégiée. Je serai toujours sur ton dos ! Je t’ai déjà coûté une victoire au Royal Rumble. Avec moi à tes basques tu peux tirer un trait sur ton futur à la FGB !

Notre feud n’aura jamais de fin ! Ta seule échappatoire sera de fuir de la FGB.

Oh bien sûr, il me restait un autre dérivatif que la lutte qui pouvait mettre, à terme, fin à notre feud et te libérer de moi, mon métier de pompier…»

The Firefighhter contemple la carcasse calcinée du camion de pompier incendié par Tigerclaw.

«Malheureusement pour toi, ce dérivatif vient de partir en fumée.»


_________________
Bill Random, The Gold Slip Wrestler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diamant Brut
Joyau
avatar

Nombre de messages : 2719
Age : 46
Localisation : Les Plaisirs Tabous, Nouvelle-Orléans
Date d'inscription : 17/03/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 12 Aoû - 19:41

Diamant Brut est debout face caméra. Il carresse Fluffy en lui faisant des mamours puis il relève la tête et fixe l'objectif.

J'en connais un qui est vraiment désespéré. Il vient de se rendre compte dans quels ennuis il s'était mis et il vient de comprendre qu'effectivement, il est tout seul pour y faire face et que tout seul comme ça, ça suffira pas pour y faire face. Alors il cherche tout ce qui pourrait l'aider à se sortir de là. Il change de nom, ou plutôt s'en rajoute un comme ça il a l'impression d'être deux. Il va voir une vieille folle et lui achète une poupée dans laquelle il peut planter des épingles, croyant dur comme fer que ça pourra m'arréter. Plante, Bilal, plante. Des épingles, des punaises, des clous, plante ce que tu veux dans ta Barbie, ça ne suffira pas. Je pense que tu devrais aller dans un magasin de jouet pour t'acheter des petits vétements mignons pour ta poupée. Vu qu'elle te sera inutile contre moi, tu pourras toujours continuer à jouer avec, t'auras pas tout perdu. Après le vaudou, il te reste la magie noire, le satanisme voire même la scientologie. Quoique ça m'étonnerait pas que tu en sois déjà adepte, t'es assez bête pour ça et en plus, t'as comme un petit air de ressemblance avec Tom Cruise, la taille surement.

Quoi qu'il en soit, Bilankaa, quand le moment sera venu et que nous nous ferons face tous les deux, rien ne pourra te sauver. Rien d'autre que toi. Mais tu le sais, je le sais, tout le monde le sait, contre moi, tu n'en seras pas capable. Regardons la vérité en face, qu'as tu fais ici à la FGB? Qui as tu battu? Quels sont tes faits d'armes? Tu as fait partie de la Brigade K? Bravo, c'est très interressant mais qu'as tu fait toi tout seul? Laisse moi réfléchir ... Hum, vraiment je vois pas ... Ah si! Tu m'as foutu en rogne! Je crois bien que tu n'as réussi à faire que ça en fait. En plus, tu vas vite le regretter. Sans toi, j'aurais certainement le titre Suprême autour de la taille, je serais le champion indisputé de la FGB mais tu as voulu te faire voir. Tu pensais certainement qu'en me marchant dessus, tu grimperais plus vite vers le ciel mais c'était une erreur. Tu t'es planté comme d'habitude. Tu veux faire croire à tout le monde que tu es méchant, un Bad Guy, un vrai Heel. Je vais te montrer ce que c'est vraiment qu'un enfoiré. Tu ne m'as pas provoqué pour rien, tu vas avoir le droit à une leçon qui te servira pour le reste de ta carrière, si elle continue.
Et aprés, je retournerais chercher ce qui devrait être à moi, la ceinture de champion Suprême!


Cut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall
Star
avatar

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 19 Aoû - 2:55

Une vidéo est mise en ligne sur le site web officiel de Benjamin Marshall, StonerWrestling.com. Il s'agit d'une promo que l'InFamous a faite avant un combat à la NBW (New Breed Wrestling) dans l'étât du Wisconsin. En voici le contenu :

Le thème de Benjamin Marshall démarre dans la salle qui se plonge dans une noirceure absolue. Des lumières rouges allument de temps en temps au rythme de la musique. Puis il arrive sur le stage qui s'éclaire de lumières rouges. Certains l'encouragent, plusieurs le huent. Vêtu d'une longue veste à capuchon qui recouvre son visage, il se baisse et regarde le sol. Il dessine une croix au sol avec son doights puis se lève et lève le bras dans les airs. La salle s'éclaire à ce moment. Il marche ainsi directement vers le ring sans regarder les fans. Il grimpe dans le ring, monte sur un coin, baisse la tête puis répète le même mouvement que sur le stage. Puis il descend du coin et prend de force le micro de l'annonceur.

La foule s'échange les chants. D'un côté, il y a ceux qui scandent «F*ck You Marshall!», et de l'autre, «Thank you Marshall!». Devant cette réaction mixte provenant des 600 personnes présentent au show, l'InFamous ne sait pas comment réagir et semble aussi surpris que le reste du staff de voir les fans de la NBW crier aussi fort. Il prend son air arrogant naturel et place le micro devant sa bouche
.

Marshall : Peu importe de quel côté vous êtes... Que vous soyez avec ou contre moi... Je vous hais, tous autant que vous êtes, et je demande le silence pendant que je parle.

Ceux qui criaient «Thank you Marshall!» écoutent ce que l'InFamous dit alors que les autres continuent de lui crier des insultes gratuites.

Marshall : Ce qu'il y a de nul avec un étât de pauvres lavres misérables dont rien de bon n'est jamais sorti comme le Wisconsin, c'est que vous, les habitants de ce pauvre étât perdu, n'avez aucun respect! Quand un athlète de mon niveau a la générosité de descendre dans votre petite ville de merde, pour votre petite fédération de jobbers qui n'iront jamais plus loin qu'ici... On se doit de lui montrer le plus grand respect!

Les insultes redoublent en quantité ainsi qu'en qualité.

Marshall : Mais je ne suis pas ici pour me préoccuper de vous... En fait, je ne suis même pas ici pour la compétition car il n'y en as aucune ici! Je suis ici pour passer un message...

La foule commence a crier des choses comme «On s'en fou de ton message», «Retourne à la télé, on veut voir des vrais gens ici, pas des vedettes avec un gros ego» ou le classique continuel «F*ck You Marshall!». L'InFamous fixe ceux qui lui crient des insultes.

Marshall : Bon... On dirais que je vais devoir dévier un peu de mon plan et parler avec une bande d'atardés. Comptez-vous chanceux car ce n'est pas tous les soirs qu'un grand homme comme moi vous adressera la parole... Toi...

Il pointe quelqu'un dans la foule qui lui crie des insultes depuis son arrivée.

Marshall : Attend d'avoir deux couilles entre tes jambes avant de daigner m'insulter comme tu le fait. Et toi...

Il pointe une autre personne.

Marshall : Vu ta tête, j'ai une question à te poser : si tes parents se séparent... Est-ce qu'ils restent quand même frère et soeur? T'as une tronche bizzare. Et toi...

Il se tourne vers un jeune enfant d'environ 6 ou 7 ans portant fièrement un t shirt de la NBW. L'InFamous descend du ring et va devant le jeune enfant. Il se met à sa hauteur pour lui parler.

Marshall : Quel est ton nom, petit homme?

Il tend le micro vers la bouche du jeune garçon.

Jeune garçon : Je m'appel David.

Marshall : Et qui est ton lutteur préférer, David?

David : C'est JF Riddy!

La foule pop en entendant le jeune garçon prononcer le nom du champion de la fed qui est aussi son lutteur top face.

Marshall : Et dit-moi, David... Qu'est-ce que tu connais à la lutte?

Il tend à nouveau le micro vers la bouche du jeune homme qui ne sais plus quoi répondre. L'InFamous se relève, satisfait. Il fixe le petit enfant de haut.

Marshall : Tu vois, David... Tu n'y connais absolument rien. Et c'est pour cette raison que, comme tous les pauvres imbéciles ici qui sont fans de ce fameux JF Riddy, je vous considère comme étant de vulgaires larves. Ce n'est pas un champion. Ce n'est qu'un amateur qui porte une ceinture en plastique créée par deux imbéciles qui pensent aussi connaîre la lutte et qui vous organisent des shows à tous les mois!

La foule hue le Best in the FN World alors qu'il entre à nouveau dans le ring.

Marshall : Ce qui m'amène à mon message primaire... Ce show est filmé et j'ai bonne conscience qu'un certain Bones va le regarder car j'ai un beau petit message pour lui. De toute façon, j'ai un de mes brillant fidèle qui filme cette promo que vous pourrez voir et revoir sur mon site web. C'est la dernière fois que j'apparais en public avant DOOMSDAY IV, le prochain PPV de la Grande FGB, L'Élite de la lutte. C'est donc ma dernière chance de faire entendre mon message...

Bizzarement, je trouve ça particulièrement ironique que je fasse cette promo dans un endroit, dans une fed aussi misérable que cella-ci car c'est ici que Bones devrait être. C'est dans les bas-fonds de la lutte professionnelle que ce jeune imbécile devrait se trouver... Pas dans l'Élite! Et encore moins en tant que champion Supreme!!!

Courte pause, le temps que l'InFamous se calme un peu.

Marshall : Il y a de cela 5 ans, je commençais dans des endroit comme ici. Sauf que j'en avais assez de voir toujours le même décors, les même fans, les mêmes lutteurs sans ambitions si ce n'est qu'être un héro local. J'ai pris mon rêve en main et je suis devenu ce que je suis aujourd'hui... The Best in the F*cking World! Et aujourd'hui, j'en ai assez de voir des hypocrites salir mon sport; j'en ai assez de voir des idiots comme Bones recevoir toute la gloire alors qu'ils passent plus de temps à tweeter plustôt qu'à s'entraîner!

Je vais prendre la lutte professionnelle et la monter à mon niveau. Et cela va débuter le 23 août 2011... DOOMSDAY.

Il fixe la caméra.

Marshall : Bones. Tu n'est qu'une petite embuche sur mon chemin... Tu a peut-être survécu au Only one Survive mais tu ne surviveras pas à un match contre moi. J'ai toute la détermination du monde et, malheureusement pour toi, tu possède ce qu'il me faut pour réaliser tous mes rêves... le titre Supreme de la FGB. Et tu ne sais pas ce que je suis prêt à sacrifier pour cette ceinture, pour se rêve... Tu ne sais pas non plus tout ce que j'ai deja du sacrifier. Mais tous mes sacrifices seront finalement récompensés quand je t'aurai vaincu et quand j'aurai, par la même occasion, réparé une longue liste d'injustices dans mon sport.

Il s'adresse à nouveau à la foule.

Marshall : Et vous aurez enfin la chance d'apprécier un monde dans lequel le talent pure règne, un monde dans lequel mon sport est valorisé et mis de l'avant, un monde dans lequel je suis le champion supreme! E...

Puis Marshall se fait interrompre par le theme song de son adversaire de la soirée, le champion et top face de la NBW, JF Riddy. L'image coupe quand la caméra se tourne vers le lutteur local.
End
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REG
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1154
Age : 48
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 19 Aoû - 15:21

Faisant face à la caméra, Marvel réfléchit quelques secondes. Il n’y a plus d’hésitation, plus aucune pitié envers cet homme qui lui a pourri la vie depuis trop longtemps…

Marvel : Davey Cruz, où te caches-tu sale poltron? C’est ça que tu veux qu’on retienne de toi? Un lâche, un poltron qui s’attaque aux gens en leur sautant dans le dos? Des jours et des jours que j’attends que tu apparaisses, que tu viennes dire un mot. Des jours que j’attends pour venir te parler face à face. Mais tu restes sagement caché dans ton trou. Tous ces problèmes de mémoires que j’ai vécus et que je vis encore quelque peu, ma chance au titre Suprême qui vient d’être gâché à cause de ta stupide intervention. Tous les problèmes que tu as fait subir à mon ami Benji. Pour tout ça, tu vas payer.

Marvel : Non, ne dis pas un mot, toi qui écoute sûrement terré dans ton trou, écrasé sur un sofa miteux. Tu dois dire que ce n’est pas digne d’un héros. P’tite nouvelle pour toi…je ne me battrai pas en tant que super-héros…mais comme un homme qui en a plus qu’assez de ta stupidité et de ta méchanceté. Je vais débarrasser la FGB d’un homme qui n’est pas le bienvenue ici. Dommage, ce n’est pas un Last man standing, ou un First blood match. Mais ça ne m’empêchera pas de te faire mal et de te donner la leçon dont tu mérites.

Marvel : J’ai peut-être raté mon retour, j’ai peut-être encore des problèmes de mémoire, juste un peu, mais je ne te raterai pas. Davey, j’espère que tu seras en mesure de survivre à ce qui t’attend…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infohockeyballe.tripod.com
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Sam 20 Aoû - 14:35

Une cible est accroché à un mur. Qu'y a t'il sur cette cible? La tête de Crimson. Pas la vraie, une photo, quand même faut pas déconner.
Et une carotte atterrit en plein mili... à côté de la cible. Hum.
On entend un juron étouffé.
Une autre carotte est envoyé. Elle touche la cible en plein milieu... mais retombe au sol.
Nouveau juron.

La caméra film le mur opposé.

2 minutes passent, pendant lesquelles on entend des bruits de marteau, de perceuse, de scotch, de colle (ouais, faut imaginer aussi).

La caméra remonte la cible. La carotte est en plein milieu de la tête de Crimson (scotché, collé, cloué, mais c'est pas le sujet.)

Qui a bien pu faire ça? Qui a bien pu se servir d'une carotte?

La caméra va nous montrer le responsable de ceci... et c'est Jack Lapin!


Jack Lapin: Crimson... à Doomsday, tu vas payer! Pour tout les lapins que tu as écrasé avec ton bus... je vais les venger Crimson! Méfie toi! La cible que tu vois n'est qu'un avant goût! A Doomsday, c'est toi qui va te retrouver avec une carotte dans la gueule!

La caméra nous montre maintenant Arsène, dont le regard acéré promet mille morts atroces.

Jack Lapin: Je ne serais pas seul Crimson! La Booya Nation, Arsène mais surtout l'esprit de milliers de lapins que tu as génocidé m'aideront, seront là pour moi!

Une carotte fonce sur la caméra, et la touche de plein fouet. Elle s'éteint.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Sam 20 Aoû - 22:06

Théodore marche dans le couloir. Doomsday approche, le match où il
remettra Stanley dans le droit chemin. Même s'il doit lui péter les deux
jambes. Il soupire. Une
seule personne le comprenait. Stanley ne pigeait pas. Le public non
plus. S'il pouvait s'expliquer directement avec Stanley, il pourrait
peut être encore lui faire comprendre son point de vue... mais il en
doutait, c'était très certainement trop tard.

Tiens... en parlant du loup: Stanley Rosenbaum était près de la cafetière.
L'occasion de lui parler. Il espérait que la conversation ne
dégénérerait pas...


Théodore: Stanley... t'es prêt pour Doomsday? Faudra faire mieux que la dernière fois si tu veux conserver ton titre... ahaha.

Stanley se retourne lentement, et pose un regard méfiant et froid sur Théodore.
L'espace d'un instant, il semble tenté par l'idée de balancer son
café à la figure de la Dream Machine. Mais il se contient, et répond
presque du tac au tac:


Stanley: Et toi, tu vas devoir faire mieux qu'au Only One Survive et au Rumble, si tu veux gagner cette ceinture.

Surpris par le ton sec et hautain de sa réplique, il sert les lèvres et détourne
le regard, tentant de se calmer. Il ferme les yeux, inspire et expire à
fond, puis revient à Théodore. Il observe son futur adversaire, marque
un temps avant demander:

Stanley: Qu'est-ce que tu veux, Théodore ?

Théodore,
passant sur la première réplique de Stanley: Ce que je veux? Mais que
tu comprennes Stanley! Que tu me comprennes! Que l'on me comprenne!
Quelqu'un m'a ouvert les yeux. Ta carrière part dans le mauvais sens:
triche, mauvaise foie, malchance... je suis là pour t'aider, tu as la
chance de me combattre... mais tu t'énerves! Tu prends mal tout ce que
je dis! Tu es trop susceptible Stan. C'est pour ça que si pour que tu
comprennes, ta carrière doit prendre fin, ou te faire faire une longue
pause, je m'en chargerais, pour ton bien.


Stanley est abasourdi
parce qu'il vient d'entendre. Il vide machinalement son gobelet de café
qu'il jette par-dessus l'épaule (le gobelet atterrit direct dans la
poubelle).


Stanley: Théodore, si mon règne de Vice champion
commence mal, c'est à moi de faire mieux. J'ai gagné cette ceinture et
je dois m'en montrer digne. Mais j'ai comme l'impression que si je suis
dans une mauvaise période, c'est depuis que j'ai commencé à te
fréquenter. C'est vrai ça, à partir du moment où nous sommes devenus
amis, il y a eu les accidents de la route évités de justesse, le
matériel qui s'effondre pile sur moi, j'ai même failli mourir asphyxié
dans les vestiaires.

Ensuite, la mauvaise foi, c'est plutôt toi
qui en fait preuve. Tu es furieux parce que Diamant t'a éliminé du OOS
et du Royal Rumble, et tu refuses de croire à ma bonne foi quand je dis
que je n'avais pas vu ton pied dans les cordes. Je crois qu'en fait tu
es jaloux et frustré, parce que je n'accepte pas de rentrer dans ton jeu
pour t'admirer comme la grande star que tu crois être, et que je te
vois tel que tu es vraiment: un ancien champion en perte de vitesse, en
proie au doute.

Stanley semble avoir de la peine à répondre de la
sorte à celui qui, il y a peu, était son mentor et son ami. Le Vice
champion tourne le dos à Théodore pour s'isoler dans ses pensées, puis
revient vers lui, l'air plus calme, et plus sincère.


Stanley:
Théodore, moi aussi, je ne demande qu'à être de ton côté. Crois-moi, ça
me fait vraiment du mal de devoir te dire ces choses là, car tu es un
des meilleurs de la FGB, je le pense sincèrement, et je sais ce que je
dois à des gars comme toi. Mais tu as changé, dans tes propos et dans
ton attitude. Tu n'est plus la Dream Machine qui donne un spectacle du
feu de dieu au public, tu es devenu plus... vindicatif. Et puis, il y a
cette personne qui te met ces idées malsaines dans la tête ? Je ne sais
pas qui c'est, mais fais attention à ne pas te laisser manipuler
Théodore, surtout contre moi.

Tu veux mettre fin ma carrière,
Théodore. Tu vois les absurdités que tu sors depuis que tu te laisses
embobiné par cet individu ? Tu voudrais mettre fin à la carrière de ton
pote ?

Stanley s'approche de Théodore jusqu'à ce que leurs visages ne soient séparés que d'une vingtaine de centimètres.

Stanley:
En ami, laisse-moi te dire une chose: occupe-toi déjà de ta carrière,
Théodore. Et d'ici, prépare-toi bien pour notre match à Doomsday, parce
que ça va te faire drôle de m'affronter dans un grand match.

Stanley recule, puis commence à s'éloigner. Il se retourne une dernière fois pour lancer à la Dream Machine:

Stanley: Et pour répondre à ta question: moi, je suis prêt!

Théodore fixe Stanley s'éloignant et marmonne:
Personne me manipule. Et puis, je suis toujours une grande star... le
public ne me comprend pas, mais bientôt, ça ira mieux... ouais... ils me
comprendront, et là, je serais à nouveau la Dream Machine... quand
j'aurais récupéré ce titre...


La caméra s'éteint sur ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PROMO   

Revenir en haut Aller en bas
 
PROMO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sets] Promo Toa Mahri à Leclerc
» pour les militaire promo sur hlj
» deck a battre promo !
» pneu promo
» K7 VHS promo Super Nintendo Officielle

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: