L'élite

L'élite

au firmament
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Partagez | 
 

 PROMO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Akka Milner
Jobber
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 22/08/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Mar 23 Aoû - 12:37

Une ruelle sombre, un homme marche regardant les rues se délabrés. Autour de lui des gangs en train de se battre comme des chiens pour avoir le quartier. Il regarde ça, méprisant alors tout les gens qui se trouve autour. De toute façon, tant qu'il y aura l'amour, il y aura la haine. Si on voulait rétablir la paix.. on devrait tuer toute l'espèce humaine. Akka était là, au milieu de toutes ses rues s'asseyant ensuite tranquillement sur un banc.

Akka - L'espèce humaine est vraiment une espèce de comédien. Tout le temps à se battre pour rien, tout le temps à suivre les dernières tendance. Obliger de lècher les bottes de quelqu'un pour parvenir à ses fins mais, on le sait tous qu'il y a toujours une personne qui est plus fort que nous. Dans la société il y a toujours quelqu'un de plus fort que nous, c'est en quelques sortes une échelle alimentaire humaine. Il y a toujours un humain qui est supérieur aux autres mais... qui est-il ?

Tout un coup les violences continuait tandis que tout le monde braquait des maisons, il volait des voitures avec des personnes à l'intérieur. Tout ceci ne lui faisait ni chaud ni froid tandis qu'il avançait tranquillement dans cet allée qui ressemblait étrangement à celle du feuilleton préféré de sa mère. Il pense ensuite à sa marque et alla dans un petit fast-food sympa en commandant un hamburger. Il s’assoit seul à une table quand tout à coup un homme mystérieux vêtu de noir, un chapeau ainsi que des lunettes de soleil le couvrant entièrement.


Akka - Vous ici ?! Qu'est-ce que vous me voulez encore, tout ceci ne vous a pas suffit on dirait.

Homme -
Toi et ta bande d'idiot avait retourné notre quartier général. Il fallait vraiment que vous fassiez tous ça, rappelle toi bien que toi et le chef avait passé un contrat à VIE ! Tu es marqué de notre empreinte.

Akka - Pas vraiment obligé de me le rappeler. Déjà je pense que vous vous êtes juste des manipulateurs qui voudrait dominé le monde en marquant des personnes pour y posez votre empreinte. Depuis que je suis petit, depuis que je suis rentré dans ce cercle infernal, je ne vis plus comme une personne normale. J'ai réussi à m'échapper mais, certaines personnes y sont restés.

Homme - Ne joue pas à ça avec moi, faisant l'homme posé et limite froid. Je t'ai connu joyeux comme pas possible, sérieusement Akka je veux savoir où sont tes amis.

Akka - In your fuckin' ass.

L'homme tape alors contre la table faisant fuir à peu près tout le restaurant, le serveur envoie alors la commande à Akka qui mange tranquillement en regardant l'homme en noir qui était relativement énervé. Il enlevait alors ses lunettes de soleil laissant place à des yeux émeraudes.

Akka - Oh, vous jouez un bon jeu. J'ai le droit à Don Elvis en personne.

Don Elvis - Ferme là Akka, j'en ai plus que marre de tes idioties. Depuis que tu as quitté la secte, tu as changé. Tu deviens vulgaire et froid avec les gens.

Akka -
Tu sais quoi ? Je m'en fiche carrément de ce que tu dis, j'ai changé ? Tu n'es vraiment qu'un débile profond Elvis. D'ailleurs Elvis cela reflète bien ton prénom, cette marque tu m'as imposé. Tu as voulu faire de moi ta marionnette, c'est toi qui a voulu nous rendre comme ça alors ne dis pas que c'est moi qui a changé.

Don Elvis, riant - Ah ah, Akka tu sais vraiment que tu m'épates. Tu es sans doute ma plus belle oeu...

Akka - Ne parle pas de moi comme si j'étais un objet, tu sais bien que je pourrais t'éclater ici et maintenant. Même s'il y a des gardes, même si j'en meurs, je pourrais te détruire Elvis.

Le fameux Elvis lâcha un long soupir tandis qu'Akka le regardait avec un air profond ayant fini son plat. Il regardait alors ce "Don" qui avait l'air plutôt contrarié sur ce qu'Akka avait dit. Tout à coup un homme qui était dans un état d'ébriété arriva.


Mister Freeze, rappant - Yo Moi je suis Mister Freeze, j'arrive comme un ovni, tu ris jaune comme le Brésil.

Akka, exaspéré - Je n'en peux plus, j'ai devant moi l'homme que je déteste le plus que je vais éclat' et un bâtonnet de glace qui rappe. Bon, Don va te faire..

Don Elvis, s'énervant - Ne me parle pas comme ça !!!

Akka - Calme-toi, be fresh.

Première Promo Fini et je suis heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentleman Truck
Star
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 25 Aoû - 16:32

La caméra s'allume de nouveau dans l'enceinte de Paris-Bercy, mais elle est déserte cette fois...ou presque. En effet, peu de temps après la fin controversée du dernier PPV de la quatrième saison de la FGB, seuls des techniciens de la fédération sont rester sur place. D'un travelling astucieux, la caméra nous les montres dans leurs œuvres. Nous pouvons donc voir passer un groupe d'électricien débrancher minutieusement le titantron, un pyrotechnicien rangeant sa console, des stagiaires nettoyants le sol et un camionneur à casquette rouge discutant avec un membre du staff devant un ring qui est entrain d'être démonté. Tiens, nous nous arrêtons sur ses deux hommes, l'un d'entre eux n'étant autre que le vainqueur du match des recrues qui a eut lieu un peu plus tôt dans la soirée, le routier gentilhomme, Gentleman Truck. Il semble en pleine argumentation avec le technicien à ses côté :

Truck : Mais, mon cher Gégé, puisque je te répète que mon camion est déjà chargé à bloc. Tout le matériel de toilettage canin et mon trophée ont déjà prit tous les petits espaces libres.

Gégé : Et bien tu n'as qu'à mettre ton trophée dans la cabine de ton Mack.

Truck : Hélas, je comptabilisai aussi des espaces dans ma cabine. J'ai accrochai le trophée sur le tableau de bord avec de la pâte-à-fixe. Il ne me reste plus une place, à part pour accrocher la ceinture de champion par équipe de la FGB.

Gégé : Attends, tu ne va pas déjà faire de la place pour un titre alors que tu n'as même pas fait un seul match par équipe depuis ton arrivée ici.

Truck : Tu dans le vrai, mon ami, je n'ai point encore eut l'occasion d'entrer dans la division par équipe. Mais, je dois t'avouer que je suis très confiant pour l'avenir brillant des Super Gentlemen !

??? : Des Super quoi ?!

Ce cri ahurit fait sursauter les deux hommes. Ils se tournent alors vers sa source sans que la caméra fasse de même. Elle préfère rester sur le visage surpris du technicien et sur la mine ravie du routier. Ce dernier dit alors :

Truck : Pourrais-tu nous laisser, mon cher Gégé ?

Gégé : Très bien, mais dit à ce petit bonhomme d'arrêté de sauter sur les appareils électriques, sinon, en plus du civet de Lapin, on aura du poulet grillé à mangé ce soir.

Le membre du staff se retourne ensuite et repart travaille tandis que la caméra se décide enfin à nous montrer l'autre du cri. Il s'agit d'un homme masqué et habillé de bleu accroupi sur une enceinte. Vous l'aurez reconnu, ou pas, c'est Super Falcon, le sauver ailé et participant lui aussi au match des recrus. Il fixe son collègue camionneur avec insistance et ne semble pas très content :

Falcon : Je me répète, les Super quoi ?!!

Truck : Les Super Gentlemen, c'est le non que j'ai trouvé pour notre équipe, inventif, n'est ce pas ? AU début j'avais pensé au Traveller Check car nous sommes tous des voyageurs, mais aucun de nous n'est jamais aller à Prague ou en Arabie Saoudite.

Falcon : Notre équipe ?! C'est quoi cette idée que tu eus ?! L'annoncer comme ça, en plein milieu d'un PPV, alors que tu sais très bien que j'ai beaucoup de travaille à faire en solo ! D'abord je dois faire payer ce lézard de Nemesis pour sa lâcheté ! Ensuite, rappelles-toi que mon but ultime est de vaincre l'un des plus grand Rudos de cette planète, Tigerclaw !

Truck : Et bien justement, pour y arriver rien de mieux que de commencer par nous faire un nom à la FGB nous aussi. Oublie Nemegekkosis, tu l'as dit toi-même, il n'est qu'une étape dans ta quête. Maintenant qu'il s'est défilé comme le peureux qu'il est, tu dois te focaliser sur une autre étape. Viens avec moi dans la division par équipe, venons à bout de la Booya Nation et nous nous rapprocherons un peu plus de Tigerclaw.

Falcon : Très bien, mais je te rappel que je suis avant tout un chasseur de Rudos, de Heels, et la Booya Nation ne son pas des Rudos.

Truck : Pas toute la Booya Nation, mon ami. Si Lapin et Booya sont en effet de vrais gentlemen, leur équipière est loin de ça. Après, Kim n'était-elle pas en partie responsable de la destruction des Small Package avec cette vermine de scarabée ? N'est-elle pas celle qui a trahi un clan que Vitro Hyte et toi aviez battit ?

Le prédateur volant se frotte le menton. Il réfléchit aux paroles de son camarade et finit par répondre :

Falcon : Tu as raison GT, Kim est responsable de bien des maux. Mais elle semble s'être calmé depuis son entrée dans la Booya Nation.

Truck : Voyons, tu sais très bien que ce n'est qu'une façade. Kim se joue de ses camarades. Je sais que c'est dommage pour Booya, mais ne pouvons laisser un titre entre les mains d'une telle mégère.

Falcon : C'est bien vrai. Kim recommencera à trahir, comme elle l'a fait avec Vitro et moi. Nous devons l'arrêter, même nous devons de Booya notre ennemi.

Truck :
Bien mon ami, Alors est-ce là la naissance officielle des Super Gentlemen ?

Le routier tend alors la main à son camarade qui la sert immédiatement en souriant :

Falcon : C'est la naissance officielle de notre équipe en effet...mais on pourrait lui trouver un meilleur nom avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall
Star
avatar

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 26 Aoû - 18:07

Un ring est monté dans une grande salle à San Diego, en Californie. Plusieurs jeunes lutteurs s'entraînent autant dans le ring qu'à l'extérieur. Quelques visages sont plus familiers des grandes fédérations tel Nick Blade, Azen ou même Hollywood. Au dessus de la porte d'entrée, il y a une banderole sur laquelle est écris ''Stoner Wrestling School''. Sur le mur en face, il y a quatres autres banderoles dont une cachée. Une banderole pour Nick Blade et une pour Azen avec les mentions ''gradué'' et une pour Hollywood avec la mention ''professeur''.

Quelqu'un entre dans la salle. Tout le monde arrête de bouger et se retourne vers la porte. Un homme entre dans la salle, une ceinture de championnat dans une main, sa valise dans l'autre. Il s'agit du nouveau FGB Supreme Champion, l'InFamous (et maintenant officiellement The Best in the FN World) Benjamin Marshall. Tous commencent à l'applaudir sans exceptions. Il lève la tête et regarde ses élève lui rendre hommage. Son partenaire et meilleur ami, Hollywood, s'avance vers lui. Ils se regardent, l'émotion est à son paroxisme
.

Hollywood : Finalement...

Puis les deux membres de la Stoner Hate se serrent l'un contre l'autre alors que les élève de la SWS recommencent à applaudir. Nick Blade et Azen s'approchent et font de même. Tous les autres élèvent viennent rejoindre Marshall pour lui serrer la main et le féliciter pour sa grande victoire. Puis ils se dirigent tous vers le ring. Les élèves restent hors du ring et seul Marshall, Hollywood, Nick Blade et Azen sont admis dans le ring. Tous fixent Marshall avec admiration, attendant d'entendre les premiers mots du nouveau champion du monde depuis sa victoire du titre.

Marshall : Ce sentiment... Peu le connaissent mais plusieurs croient l'avoir ressentis. C'est indescriptible... Toute ma vie j'ai rêvé de ce jour et aujourd'hui, c'est finalement arrivé. Je regarde autour de moi et je vois des élèves qui veulent progresser et qui ont décidés de venir s'entraîner chez nous, à la SWS, pour atteindre leur plein potentiel. Plusieurs vont repartir sans diplômes mais tous vont surement repartir avec assez d'expérience, d'honneur et de technique pour atteindre leur rêve, leur but. Et quand je regarde plus près de moi, je vois des amis. Deux anciens élèves qui font honneur au nom des Stoners à travers le monde...

Il se retourne vers Nick Blade et Azen.

Marshall : Merci, les gars. Vous êtes des lutteurs de qualité et je suis fier de vous avoir entraînés... Mais avant tout, vous êtes aussi mes amis. J'ai confience en vous et vous m'avez supporter tout au long de ma quête et sachez que ej vais vous supporter tout au long de la vôtre.

Puis il se retourne vers Hollywood.

Marshall : Mais rien de tout cela ne serait arrivé sans un homme. Mon partenaire, mon meilleur ami, celui sans qui je ne serais rien... Hollywood. Tu m'a vu gagner mon tout premier titre à la AWF et aujourd'hui, tu me vois devenir champion du monde après quatres longues années d'attente, de travail et de persévérence. Tu m'a supporté, tu m'a aidé, tu m'a écouté, tu m'a rassuré... Tu a été le premier à me contacter quand tu a su que j'avais des problèmes et tu a été le premier que j'ai contacter aussi. Même quand j'ai eu envie de tout abandonner, tu a été la pour m'épauler et me remettre sur le droit chemin. Et pour tout cela, je voudrais te dire merci. Ce titre, il n'est pas seulement à moi... Il est à toi aussi. Il est aux Stoners.

Marshall lève sa ceinture alors que tout le monde l'applaudis à nouveau.

Hollywood : Nous avons une surprise pour toi, nous aussi. Pour te remercier et pour mettre en mémoire ce précieux moment. Regarde bien...

Le membre de la Stoner Hate fait signe à deux jeunes élèves hors du ring d'aller vers la banderole cachée. Les deux élève se précipitent vers la banderole et tire sur la grande couverture qui la cachais. On découvre une banderole au nom de Marshall avec la mention ''World Champion - 4 years in the making''. Les applaudissements recommencent de plus belle avec des cris de joie et d'encouragement.

Hollywood : Maintenant, cette date restera gravée à jamais dans l'histoire des Stoners. Que ton règne commence et qu'il dure plus longtemps que tu le souhaites.

Nick Blade et Azen arrivent aux côtés de la Stoner Hate et leurs offrent chacuns un Red Bull. Marshall et Hollywood prennent volontier les boissons énergisantes et portent un toast.

Hollywood : Au nouveau champion du monde.

Marshall : Aux Stoners.

Puis ils boivent leurs Red Bulls sous les acclamations des élèves qui scandent encore et encore le nom du nouveau champion Supreme de la FGB.
Fade out.
End
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaboy11
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: PROMO   Dim 28 Aoû - 18:14

Nous sommes actuellement dans la loge de mr.rastaboy, nouvel arrivant à la FGB, pour l'interviewer.

JiJi : Bonjour Mr Rastaboy et ravie de vous rencontrer. Vous venez juste d'arrivée à la FGB et nous n'en connaissons que très peu sur vous. Donc ma première question concerne votre passé, depuis quand êtes vous dans la lutte? Et qu'est ce qui vous a amené à signer avec la FGB?

Rastaboy : Je viens à peine d'arriver et je suis flatté de l'intérêt que vous me portez ainsi que les fans. Voyez vous Jiji, je pratique depuis un certain des sports de combats comme le judo et le jujitsu, c'est donc naturellement que j'ai voulu m'essayer à la lutte, c'est un rêve que j'ai depuis longtemps. Et quelle ne fut pas ma surprise quand la FGB m'a proposé de me signer un contrat, mon rêve devenait réalité. J'entends déjà les mauvaises langues qui vont dire que je suis inexpérimenté mais je peux déjà leur répondre que s'ils ont des doutes ou des à priori, ils vont déchanter quand ils seront face à moi sur un ring.

Jiji : Je vois que vous avez déjà un bon mental. Avant de vous poser d'autres questions en rapport avec la lutte et la FGB, les fans voudrait en savoir un peu plus sur vous, vos passions, vos objectifs, vos origines? Et comment faites vous pour avoir cette... coiffure?

Rastaboy:J'en profite pour saluer tous mes fans qui m'aident et vraiment, je le pense, à avancer, car ce n'est vraiment pas facile pour un nouveau lutteur de se frayer un chemin dans le monde des lutteurs. Mais revenons-en à vos questions, mes passions sont les animaux mais principalement les animaux comme le lion et les singes, ce sont d'ailleurs deux animaux qui n'ont pas beaucoup de points communs, et la musique, bien sûr du reggae de Bob Marley et du son de teuf...heu de la musique Eléctro !Et puis, mes objectifs sont d'arriver dans les meilleurs de la FGB, voyez-vous, Jiji, je suis d'un caractère assez positif donc, même en cas de défaite, je verrais la vie en rose! Quant à mes origines, je viens de la Jamaïque, à Kingston précisément, dans une cabane de bois. Et vous tenez vraiment à connaître le secret de ma coiffure ? Bon, d'accord je vais vous dire........je vais chez un coiffeur à Paris !

Jiji : Vous aimez les animaux? Vous risquez donc d'être approché par une des Teams de la FGB et pas des moindre puisqu'ils détiennent les tires Tag Teams actuellement, je parle de la Booya Nation. Si ces derniers vous proposez de faire parti de leur équipe accepteriez vous? Enfin à moins que vous ne désireriez commencer une carrière solo avant d'intégrer une équipe.

Rastaboy : En fait, les animaux me passionnent depuis ma petite enfance, et donc, je souhaiterais en effet rentrer dans la Booya Nation, et puis, je vais vous faire une confidence, j'en rêve ! Et puis, pour en revenir à votre question comme quoi je souhaiterais ou non faire ma carrière en solo avant d'intégrer une équipe, je vous réponds que je préfère avoir de solides alliés, parce que je commence déjà à percevoir quelque signe d'hostilité venant de lutteurs déclarés heel.

JiJi : De l'hostilité? De quel genre et de la part de qui?

Rastaboy (en rigolant): J'en ais déjà trop dit. Je viens juste d'arriver et je ne tiens pas à citer des noms. Juste que je suis contre les injustices et la méchanceté gratuite et je suis là pour le faire comprendre sur un ring.

JiJi : Comme vous voulez. Selon une source sur, votre premier match ici devrait se dérouler contre une autre nouvelle recrue nommée Akka. Pouvez vous nous donnez vos impressions sur ce match et sur votre futur adversaire?

Rastaboy: Ce match est très important pour moi car c'est mon premier match qui servira de test ... quant à mon adversaire, je pense être capable de le vaincre, et puis surtout que, comme je vous l'ai dit précédemment je suis là pour empêcher la méchanceté gratuite, donc, je suis là pour arrêter la majorité des lutteurs considérés Heel. Mais tous ces lutteurs ne sont pas si méchants que ça, et je pense que j'ai les capacité pour les remettre dans le droit chemin même s'il faut que j'utilise la force pour cela.

JiJi : Merci beaucoup Mr Rastaboy pour toutes vos réponses.Avant de partir avez vous un dernier mot à dire à vos fans?

Rastaboy: je vous aime ! Au revoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rastaboy11
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Dim 28 Aoû - 18:15

n'hésitez pas à commenter hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vad Kalandor
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 29/08/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Mar 30 Aoû - 13:58

Nous sommes en pleine forêt équatorial. la végétation dense masque la vue de toute par. La caméraman, semble perdu, mais au milieu de cette forêt d'arbres, de lianes et autre arbres, un homme se crée un passage à coup de machette. Cet homme c'est le Professeur Iván Tibor Perisić ! La caméraman semble soulagé, quand tout à coup, dans un réflex quasi naturel, celui que l'on appelle sur les rings Vad Kalandor, ce qui signifie en Hongrois l’Aventurier Sauvage, viens de lancer sa machette a quelque centimètre du cadreur. Celle s'emplante droit sur un Serpent qui s’apprêtait à s'attaquer au caméraman :

Vad Kalandor : Ici, il faut avoir des yeux derrière la tête ! Toujours avoir une longueur d'avance à ce qui nous entoure, sinon...

Caméraman : Sinon quoi ?

Vad Kalandor : Sinon, c'est la loi de la jungle, celui qui ne chasse pas, devient la proie, celui qui ne mange pas, devient la nourriture !

Le journaliste semble affolé et tremble comme une feuille. L'image tremble dans tout les sens !

Vad Kalandor : Calme toi, ça attire les Tigres Noirs !

Caméraman : Les Tigres quoi ?

Vad Kalandor : Les tigres noirs, les plus dangereux de tout les tigres au monde ! Ils sentent la peur, et attaque dans le dos !

Le cadreur tremble encore plus !

Caméraman : On peut rentrer ?

Vad Kalandor : Pourquoi rentrer, on est partie il y a même pas 5 minutes, on voit encore les fumées des cheminé ! Et tu as accepter de faire un tour avec moi !

Caméraman : Oui, je croyait que vous vouliez faire le tour du village quoi, pas partir en expédition !

Vad Kalandor : Petit joueur ! On m'avait prévenue que les français était des petit joueur ! Même dans un endroit qui vous appartient, comme ici la Guyane, vous avez peur ! Mais pourquoi j'ai signé un contrat chez vous !

Caméraman : Oui mais Monsieur Perisić...

Vad Kalandor : Professeur Perisić !

Caméraman : Oui, Professeur Perisić, la FGB est basé en France Métropolitaine, pas en Guyane !

Vad Kalandor : Alors qu'est-ce que tu fait là ? Toi un cadreur de la FGB ?

Caméraman : Ben.. je suis en vacance !

Vad Kalandor : En vacance ? Tu vas me dire que tu prend des vacances ici ? Tu n'as pas honte, venir ici pour rien glander, on devrais te refuser à la sortie de l'aéroport ! Bon, avance, mais fait gaffe, t'as un scorpion sur le pieds !

La caméraman lâche de suite sa caméra et on l'entend crier, et tenter de retirer le scorpion !

Vad Kalandor : Crie pas, tu vas l'énervé !

Vad se baisse et ramasse l'animal, qui est finalement tombé du pied du caméraman et l'inspecte. Le cadreur, lui ramasse sa caméra :

Vad Kalandor : Une belle bête ! En plus mortel...

Caméraman : MORTEL ?

Vad Kalandor : Oui, une goute de son venin dans le sang et quick, capoute, t'es mort !

Caméraman : MAMAN, J'AI PEUR !!!

Vad Kalandor : Crie pas bordel, tu vas attirer encore plein de chose ! Je te ramène au village, car tu vas pas faire long feu !

Vad commence à repartir, mais le cadreur et pétrifier de peur et n'ose même plus bouger !

Vad Kalandor : Rrrrrr ! Bon, on va te ramener à l'ancienne.

Le Hongrois soulève la caméraman et le porte sur le dos. Il débute ensuite son retour au village. Il passe sous des lianes, évites des trou, passe entres des arbres au formes inhabituelles. Sur l'image apparait ensuite LOW BATTERY, en rouge clignotant. Quelques instants après, et d'autres lianes arbres, trou évitez, la caméra coupe !

END
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekko
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Mar 30 Aoû - 14:55



La caméra s'ouvre sur un fond noir. Une silhouette imposante se dessine dans l'ombre. Un cigare à la main et les bras croisés.. Une épaisse fumée se dégage du cigare, cachant le visage de l'homme. Au fur et à mesure que la musique monte en intensité, des spots de lumière rouge commencent à clignoter en arrière plan. Une explosion de lumière rouge apparait tandis que la caméra commence à tourner autour du personnage camouflé par l'obscurité et la fumée. Elle fait plusieurs tours.

On enchaine sur un zoom au niveau des pieds de l'homme avec la caméra qui remonte vers le haut petit à petit, s'arrêtant juste avant l'entrejambe. La caméra fait de même avec la seconde jambe. L'homme porte un costume particulièrement classieux et certainement très cher.

La caméra continue son travail d'investigation en passant par les bras. Des bras musculeux, impressionnants et évoquant une presse monstrueuse, une broyeuse humaine. La caméra traverse toute l'envergure de l'homme jusqu'à atteindre le cigare, rougeoyant comme les spots en arrière-plan.

Puis celle-ci s'approche du visage de l'homme. On n'arrive que très peu à discerner le personnage, si ce n'est les cheveux parfaitement tirés en arrière.

Puis finalement un sourire.

Un sourire carnassier, plus blanchâtre que blanc, mais parfaitement aiguisé. Terrorisant. Des canines terribles, comme un prédateur affamé depuis des mois. La lumière s'intensifie de plus en plus, des éclairs rougeoyants traversent alors l'écran. Puis la caméra s'éloigne du visage.

On arrive au final sur un plan de dos de l'homme. Un dos qui respire la puissance. Un simple roulement d'épaule qui ferait trembler des murs et des montagnes.

Encore quelques éclairs rouges qui pourfendent l'obscurité.

Voix-Off : Soon on FGB ...

Un rire terrible se fait entendre tandis que l'image s'efface peu à peu. Un rire à glacer le sang et à hanter les nuits de n'importe qui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall
Star
avatar

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Mar 30 Aoû - 23:35

The FN Best Era
Act I : Welcome Home

L'InFamous Benjamin Marshall est dans sa loge. Dans un style de promo très indy, fidèl à ses origines et à ses croyances, il porte sa ceinture sur son épaule et se tiens debout devant la caméra. Il porte son propre T Shirt et des jeans, rien de très spécial. Il relève la tête et regarde la caméra, signe qu'il va s'adresser au public.

Marshall : Je vous ai promis des mots, je vous ai promis une promo, je vous ai promis des explications... Mais à bien y repenser, je ne vois pas ou est l'intérêt de vous parler, de vous tourner une promo ou de vous expliquer mes gestes! Tout est logique. Tout est arrivé correctement et dans un temps parfait...

Il laisse s'échapper un petit rire puis continue de parler.

Marshall : Vous voyez, chers larves... Je sais que 90% d'entre vous ne sont que des marks qui veulent voir des super héros, des travestis, des faux riches, des camionneurs ou des fausses vedettes de rock des années 80... Et, malheureusement, la moitié des 10% qui restent ne sont que des smarks. Des gens qui pensent faire partie de mon sport parcequ'ils connaissent deux ou trois trucs de plus que la moyenne. De cela, il ne reste que 5%... Ce n'est pas beaucoup. Ses 5% restantes sont les lutteurs eux-mêmes. Alors je m'adresse à tous ceux qui croient faire partie des 5% restantes car seuls eux vont comprendre ce que je m'apprête à dire.

Il prend une pause, le temps que les gens à la maison réalisent qu'ils ne font pas partie des 5% visées.

Marshall : Regardez-moi... Ne suis-je pas tout ce que la lutte professionnelle représente?! Ne suis-je pas le fruit de plusieurs années de mépris envers mon sport?! Ne suis-je pas le produit final, ce qu'il y a de mieux à offrir, de tout ce qui arrive récemment dans notre monde?! Il n'y a pas 50 000 réponses valides, non, il n'y en a qu'une seule... Et cette réponse est ''oui''.

Peu importe ce que vous pensez de moi, peu importe votre opinion sur moi; que vous soyez dans les bas-fonds des indys locales, sous les projecteurs des plus grandes fédérations indépendantes ou dans une mégafed comme la WWA, vous ne pouvez pas renier le fait que je suis la création sublime et ultime de ce sport. La raison du destin... Cela fait presque 10 ans que je suis dans cette industrie. 10 ans que je me botte le cul ici et la pour prouver que je suis capable d'aller au top, prouver qu'avec du coeur, de la passion et de la détermination, un homme peut tout faire! Et c'est aujourd'hui, après 8 ans de travail et de progression et après 4 ans à me faire mal utiliser par les mégafed, que je suis finalement en haut de la montagne. Le plus grand champion de la plus grande fédération. FGB Supreme Champion. Et je compte bien devenir le champion du monde le plus influent et le plus important de l'histoire de ce sport auquel je me suis donné corps et âme depuis le début.

Peu importe qui se met dans mon chemin, peu importe qui sera le prochain aspirant à mon titre, peu importe quel perdant qui vous offre des promos-romans style arc-en-ciel qui servent à fare rire ceux qui sont aussi immature, idiots et hyppocrites qu'eux-même... Peu importe tout cela! Cette ceinture représente toute une vie de travail et, croyez-moi, ma vie ne fait que commencer et mon règne en tant que champion du monde n'en est qu'à ses débuts lui aussi. Si ça vous rend malade de me voir avec cette ceinture, vous feriez mieux de changer de sport... Et si vous croyez que je ne mérite pas ce titre... Hmmm... Vous savez quoi faire.

Il reprend son souffle, prend une petite pause... Puis il regarde sa ceinture qui brille sur son épaule. Il garde la tête basse tout en fixant la caméra et en jettant des regards à sa ceinture de temps en temps.

Marshall : Vous vous demandez surement quels sont mes plans pour devenir le plus grand champion du monde de l'histoire... Eh bien j'ai un mot pour vous et il résume très bien mon plan : dominer. Peu importe ou j'irai, je vais dominer tout en représentant l'Élite. Je compte bien faire le tour des fédérations indépendantes à travers le monde avec ma ceinture... Pas pour parader avec, non! Pour la défendre et pour défendre l'honneur qui m'a été donné avec.

Que ce soit aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en France, au Japon, en Russie, en Finlande... J'irai la ou on me demande d'aller et je prouverai que The Best in the FN World n'a rien à envier au reste du monde et que la compétition peut aller se rhabiller car je suis intouchable à tous les niveaux de ce sport que je contrôle et que je continue de perfectionner à chaque combats.

Je suis Benjamin Marshall et je suis le champion du monde. Get used to it.

Fade out.
End
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Iconoclast
LEGENDE
avatar

Nombre de messages : 1863
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 1 Sep - 15:16

On se retrouve dans les coulisses de la FGB, et apparement dans le bas-fond des locaux les moins fréquentés de la FGB. Les couloirs sont sombres, mal-éclairés, jonchés de détritus, d'objets, les portes sont défoncées, il y a des chauves-souris qui ont élu domicile dans les casiers, etc. Bre, les coulisses où plus personne ne va depuis longemps. Si on cherchait bien, on pourrait même trouver la Cave à Vileny dans le coin.

Mais notre attention est attirée par des bruits venant d'une pièce au fond du couloir. La pièce la plus enfoncée dans les entrailles de la FGB, et la moins accueillante. On entend des bruits de bricolages sortant de la pièce, un marteau qui frappe, une perçeuse qui perce, un chalumeau qui soude... Avant de pénétrer dans la pièce, la caméra filme le sol, découvrant une porte arraché de ses gonds, portant un panneau indiquant "Laboratoire de la Grosse Baston".

Nous entrons dans la pièce, et nous pouvons enfin voir ce qui se trame. Hyde est assis face à un établi, avec les outils de bricolages nécessaires posés devant lui. Il porte un masque de soudeur par-dessus son masque d'origine, et une salopette d'ouvrier-métallurgiste. Il s'active tout en parlant à voix haute, mais d'une voix différente de d'habitude. Il semble agité, énervé, nerveux, et a du mal à contrôler ses gestes. Du coup, il fout de la glue et des vis partout. Il a manifestement pété les plombs.

Hyde: Hhhh..... hhhh....haaaaarrrrg... maudits Booya...à cause d'eux, j'ai fais perdre Lily Blood et Vileny... à cause... grrrrr.... à cause d'eux, je... je... JE NE SERAIS JAMAIS UN BEASTLORD!

Le putain d'énergumène balaye tout les objets posés devant lui d'un bras rageur et se frappe violemment la tête sur l'établi. Il se prend ensuite la tête dans les mains et se balance doucement d'avant en arrière en marmonnant.

Hyde: Hhhhhmmmmm....hmmmmm.... vengeance... vengeance... vengeance pour les Beastlords.... vengance pour Hyde... grrrrr....

L'individu masqué se lève de sa chaise et se tourne vers une table dressée à côté de l'ébali. Sur la table sont dispsoés des armes hybrides ou customisées, probablement l'oeuvre de Hyde: une chaise recouverte de punaises collées, une branche d'ortie mesurant dans les 50 cm, et un piment rouge mexicain.

Hyde: Cette fois, c'en est trop! La Booya Nation a causé un affront de plus à mes amis, et m'a forcé à commettre l'impardonnable! Je ne peux plus le supporter! Lily Blood et Vileny pourront peut-être me pardonner, mais moi je ne peux pas!

Je dois venger leur honneur et le mien, en me jettant à corps perdu dans une guerre avec ces mécréants animaliers! Une guerre de harcèlement, la guerrilla urbaine, une partie de chasse grandeur nature! Même si pour cela, je dois requir les services du grand chasseur de la FGB!

Hyde s'emparre de la chaise cloutée, et la lève bien au-dessus de sa tête, face à la lumière d'une ampoule, dans une posture prophètique.

Hyde: Booya Nation, désormais, vous allez devoir affronter un Hyde plus méchant, plus acharné et plus vicieux! Je ne suis peut-être pas un Beastlord, mais en tout cas je suis fou de rage!

Et Hyde abat un grand coup de chaise sur la caméra, qui vole en morceau, la vidéo se coupe donc. Mais le son n'est pas coupé, et on peut entendre Hyde demandé:

Hyde: Ho! Excusez-moi, je ne voulais pas faire ça! Je suis désolé... je ne vous ai aps fait mal, au moins ?

Caméraman: Non, non, ça va, je suis ok.

Hyde: Tenez, je vais vous aider à vous relever. J'ai des pansements, si vous voulez...

Caméraman: Non merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Destroyer
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 36
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 2 Sep - 11:24

Un interviewer de la FGB se promène dans les coulisses quand soudainement il attend des pas derrière lui. Il se retourne immédiatement et il tombe face à face avec Destroyer l'ancien membre de la Hell Legion. L'interviewer reconnait se dernier et il tente de s'enfuir car il connait le passé du Darkness Killer. Destroyer l’attrape immédiatement par son chandail et il lui dit:

Hey! Pas si vite mon homme, je ne suis pas ici pour rien donc je te conseil de faire ta job!

L'interviewer replace son chandail et il prend immédiatement la parole pour ne pas brusquer Destroyer.

D'accord, je vais faire ma job et je vais même commencer toute suite sans perdre de temps car je me souviens que tu n'es pas trop patient! Pour la première question, j'aimerai savoir la raison pour laquelle tu as quitté la FGB pendant un assez long moment quand même?

Destroyer semble réfléchir à la question et il prend finalement la parole avec un ton arrogant comme d'habitude.

La raison est simple le bordel était pris au saint de la Hell Legion et avant de faire un meurtre, j'ai donc décidé de quitter la FGB et je suis repartie chez nous au Québec! J'ai lutté dans quelque fédération indépendante du Québec question de ne pas perdre la main sauf que je me suis rendu compte que je suis vraiment trop fort pour ces fédérations! La semaine passer j'étais chez moi et je zappais la télé quand soudainement je suis tombé sur une émission de la FGB et je me suis aperçu qu'il avait quelque nouveau et j'ai donné un coup de fil au général manager pour savoir s'il avait toujours de la place pour un lutteur de mon calibre et il m'a répondu oui immédiatement! Donc, voilà pourquoi je suis ici en ce moment!

L’interviewer reprend la parole toute suite après le Darkness Killer avec une autre question pour ce dernier.

C’est bien beau tout cela mais qu’es ce que tu comptes accomplir à la FGB pour ton retour dans le ring?

Destroyer fixe l’interviewer avec un regard comme si la réponse était évidente et ce dernier prend la parole avec un ton de voix très arrogant.

Tu parles d’une question, c’est pourtant très simple! Je vais me lancer à la conquête pour les ceintures de champions du monde qui est détenue par nul autre que mon ancien et stupide partenaire à la WWA Marshall! Je veux sa tête et je l’aurais croyez-moi! Je vais lui montrer qu’es ce qu’un vrai lutteur mais je suis réaliste que je vais devoir battre quelques lutteurs avant de fermer la gueule une bonne fois pour toute à ce Infamous! Donc je suis prêt à faire un open challenge car je ne crains personne dans cette fédération! Donc, j’ai vraiment hâte de voir quel lutteur qui va avoir assez de couille pour venir relever mon défie!

Moi aussi, j’ai hâte de voir! Qu’es ce que ….

L’interviewer se fait couper brusquement la parole par le Darkness Killer.

Maintenant, tu fermes ta gueule car j’ai dit tout ce que j’avais à dire et j’attends mon futur adversaire avec beaucoup d’impatience !

Destroyer se retourne puis il s’en va en direction de sa la loge sous le regard surpris de l’interviewer et l’image coupe sur cette scène.

Fade Out!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REG
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1154
Age : 48
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 2 Sep - 17:13

Jiji qui se cherchait quelqu'un à interviewer voit au loin l'une des rares présences de Marvel de ce temps ci. Il se précipite vers lui pour tenter de lui poser quelques questions...

Jiji: Marvel! Très belle victoire face à Davey Cruz lors de Doomsday...ta réaction?

Marvel: je suis déçu...j'aurais voulu faire plus, le faire souffrir un peu plus...mais j'étais limité dans un match sans stipulation spéciale. Mais au moins, j'aurai eu la satisfaction de l'avoir humilié. Ce fût trop facile...

Jiji: Comment va la mémoire?

Marvel (tout souriant): ce n'était que pour le show Jiji...pour piéger Cruz, piéger d'autres gars...ce ne fut pas concluant. Peut-être n'étais-je pas assez bon comédien...

Jiji: Que penses tu du nouveau champion suprême? Vas tu t'attaquer à lui et à son titre?

Marvel: Marshall...nouveau champion suprême de la FGB...il part de loin le kid. On va lui donner ça. Mon seul problème est....toute cette mise en scène avec son pote Hollywood pour ravir le titre à Bone??? Bone qui a fait tout son possible pour s'améliorer et vouloir être un bon champion...mais sans avoir une dose de confiance en lui...Marshall avait besoin de tout ça pour vaincre Bone? C'est hilarant et pathétique à la fois...Il a eu peur de rater sa chance et il a monté cette mise en scène digne de Tragico et pour finir avec une victoire très questionnable...Vais-je m'attaquer au titre suprême? Et bien Jiji...tu l'as en primeur...ma réponse est NON! Rien à foutre de Marshall. Il ne mérite aucunement de m'affronter. Il ne mérite aucunement mon respect et il ne mérite aucunement que je perde mon temps avec ce pseudo champion.

Jiji: Oui mais si tu peux lui enlever le titre dès que possible, tu prouveras qu'il n'est pas digne d'être un champion...

Marvel: Bon point Jiji, mais j'ai d'autres plans en tête que d'affronter un champion de papier...

Jiji: euh, et quels sont tes plans?

Marvel: ça, je garde ça pour moi...je veux faire quelque chose pour réveiller cette FGB moribonde. Mais je n'oublie pas que Kronos est le big cheese ici et juste pour le plaisir, il peut contrarier mes plans...Merci Jiji!

Jiji: c'était Mask Marvel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infohockeyballe.tripod.com
Vad Kalandor
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 29/08/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Sam 3 Sep - 15:00

Rastaboy est dans sa loge. Il semble attendre quelqu'un. Il tourne en rong et on frappe enfin à la porte. Little Rasta va ouvrir, et c'est Vad Kalandor qui entre. Les deux hommes se saluent et entame une discutions :

Vad Kalandor : Hey petit Rasta comment vas-tu ?

Rastaboy : Bien, et toi le hongrois, tout se passe bien ?

Vad Kalandor : Nikel, ça à l'air sympa ici !

Rastaboy : Ouais, ouais, les gars sont giga cool et y a trop une bonne ambiante !

Vad Kalandor : Bon, sinon, pourquoi tu me voulais me voir ?

Rastaboy : Tu sait, j'ai que 18 ans, je suis encore jeune. Je viens de débuter dans la lutte, toi aussi, je me trompe ?

Vad Kalandor : Non, c'est ça, mais tu veut en venir où ?

Rastaboy : Tu voit man, toi t'es un gars expérience, t'as déjà vécu plein de chose alors que moi, je viens d'entrer dans l'âge adulte, j'ai encore tout à vivre et à découvrir !

Vad Kalandor : J'ai du mal à suivre, tu pourrait aller droit au but ?

Rastaboy : Tu voit, toi et moi, on a quelque chose en commun : une âme d'aventurier ! Tout les deux, on va très bien s'entendre, c'est pour ça que je te propose de devenir mon coéquipier !

Vad Kalandor : Oula ! Tu t'en rend compte que tu demande à moi, qui pourrait être ton père de devenir ton Tag Team Partenaire ?

Rastaboy : Oui, je sais, c'est pour ça que je te le demande, tu es un mec d'expérience !

Vad Kalandor : Tu sait que je débute dans la lutte moi !

Rastaboy : Je le sais aussi, mais ce n'est pas toi, le Professeur Iván Tibor Perisić, le célèbre aventurier hongrois ?

Vad Kalandor : C’est bien moi !

Rastaboy : Écoute-moi, on est fait pour s'entendre nous deux, et je suis sûr qu'on pourra faire de grande chose dans la division Tag Team !

Vad Kalandor : Je doit dire qu'un association entre nous deux pourrait être bien. L'association de la Hongrie à la Jamaïque, de la jeunesse à expérience. Ce serait très intéressant ! Et puis allons-y, j'accepte !

Rastaboy : T'as fait le bon choix man ! Manque plus qu'un nom à notre équipe !

Vad Kalandor : New Adventure ?

Rastaboy : Génial comme nom ! Toi et moi allons vivre une nouvelle aventure ici, à la FGB, et qui sait, elle nous conduira peut être au titre Tag Team !

Vad Kalandor : Avant de penser au titre, il faudra tenter de se fair un nom ! Et ça, c'est pas gagne,r la FGB est remplies de très bonnes équipes !

Rastaboy : Oui, mais je suis sûr qu'on pourra le faire !

Vad Kalandor : Je n'en doute pas ! Bon, ça te dit de fêter cette nouvelle équipe autour d'un verre ? Je t'invite !

Rastaboy : Ok, allons-y !

Rastaboy prend sa veste accrocher au porte manteau et les deux nouveau partenaire quitte la loge du jamaïcain et referme la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REG
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1154
Age : 48
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Mer 7 Sep - 15:21

On voit Marvel qui est en entretien téléphonique...

Marvel: Pourquoi vous vous entêtez à me donner Marshall? Je n'ai pas arrêté de dire que je vais l'ignorer, qu'il ne mérite aucunement mon attention! Merde, c'est un pied de céleri dans un ring!

?: ......

Marvel: cessez de flatter mon égo. Que je sois le superhéros de la FGB n'y changera rien. J'en ai rien à foutre de Marshall. Qu'en est-il de la demande que je vous ai formulé récemment?

?:....

Marvel: QUOI? Tu mets ça sur la glace?

?: ......

Marvel: désolé...QUOI? VOUS mettez ça sur la glace? Mais...

?: .....

Marvel: Bon, ok, vous ne voulez pas prendre en considération ma demande. Mais si jamais je prends le titre suprême, croyez moi Kro, je vais mettre en application mon idée...AVEC LE TITRE SUPRÊME!!!

Kronos: .....

Marvel: oui, on verra...

Marvel raccroche, réfléchit quelques instants...

Marvel: après tout, ce serait tout aussi génial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infohockeyballe.tripod.com
The Iconoclast
LEGENDE
avatar

Nombre de messages : 1863
Date d'inscription : 23/05/2010

MessageSujet: Re: PROMO   Mer 7 Sep - 18:38

Nous sommes dans les coulisses, peu après la fin du dernier Countdown. le Vice Champion Stanley Rosenbaum est dans les vestiaires, assis sur un banc. Il porte encore ses collants de lutte, mais vient d'enlever ses protections. La ceinture de vice championnat est négligemment posée à côté de lui, dépliée, à moité suspendue dans le vide.

Stanley est plongé dans une profonde rélexion,les coudes posés sur les genoux, les cheveux détachés tombant devant son visage, les mains jointes devant la bouche, les yeux mi-clos. Sans doute médite-t'il sur les derniers évènements survenus depuis Doomsday: son match contre Detwailer qui s'est terminé en disqualification, l'intervention inexpliquée du nouveau lutteur masqué, Nemesis, l'attaque contre Detwailer, puis contre lui... et enfin l'impensable, l'inimaginable...

En retournant dans les vestiaires après son match à Doomsday, Stanley ne savait pas ce qui s'était passé tout de suite après. Il était encore sous le choc de l'espèce de chokeslam renversé qu'il s'était prit par surprise. Il était passablement furieux, mais son état s'était instantanément calmé lorsqu'il avait vu la rediffusion du moment d'après-match. Au moment ou Nemesis avait ôté son masque sous les exclamations d'effroi du public, il eut l'impression qu'on lui passait un glaçon le long du dos, de l'échine jusqu'aux reins. Il eut un bref instant de vertige, et se trouva même au bord de la nausée. Il n'avait jamais ressenti un tel malaise...

Deux semaines après, Stanley avait encaissé le coup. Detwailer en faisait toujours à sa tête, mais le vrai problème n'était pas là. Le problème était plutôt simple, d'ailleurs. Avec cet individu, il n'y avait pas d'échappatoire, la seule option était l'affrontement. Malgré tout ce qu'impliquait le fait de retrouver à nouveau cet homme sur son chemin, Stanley se sentait prêt. Peut-être avait-il tort ? Peut-être était-il tout sauf prêt pour une nouvelle confrontation avec lui. D'autant que la dernière fois, les choses ne s'étaient pas réglé de façon très "normale"...

Mais il lui fallait bien relever la tête et affronter son destin. Le risque est grand, mais il l'a accepté en entrant dans ce milieu, en devenant Vice Champion. Et puis, après tout, avec un adversaire tel que Lui, il allait enfin pouvoir démontrer tout son potentiel. Si il survivait...

Le vice champion se masse le cou, en souvenir d'une ancienne bataille. Il se redresse, et, avec un petit sourire en coin, comme pour apprécier une histoire drôle un peu tordue:


Stanley: Gekko...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyff
Jobber
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Mer 7 Sep - 19:29

La caméra s'allume.
On voit une pièce peinte intégralement, un "Kyff" graffé sur un des murs, des B-Boys sur un autre et des bâtiments sur fond de coucher de soleil sur le troisième.
On remarque un grand canapé en cuir.
Des meubles de nombreuses petites étagères remplies de livres de toutes sortes, allant du recueil Illuminations, une saison en Enfer d'Arthur Rimbaud à Pars vite et reviens tard de Fred Vargas, ainsi que de CD gravés.
Les étiquettes affichent des noms tels que NTM, Karl Afrikaf ou encore Skindred.
Une guitare est posée sur une table de travail placée devant le graff "Kyff".
Autour, quelques bombes de couleurs.
A côté de la table se trouve un grand réfrigérateur.
Enfin, on remarque un mec, allongé en plein milieu de la pièce, quelques canettes de bières vides éparpillées autour de lui, un casque rouge vif sur les oreilles et un bédo à moitié consumé dans la main.
Le mec parait jeune, look assez atypique, des dreadlocks, un baggy et un tatouage sur la poitrine.
Il ne bouge pas.
Même son torse n'effectue pas le mouvement habituel de la respiration.
Est-il mort ?
Non : Sa main bouge enfin, amenant le petit tube fumant à ses lèvres.
Une longue bouffée est inspirée.
Le jeune homme ouvre les yeux.
Il se décide enfin à se lever, regarde lentement autour de lui, les yeux à moitié fermés.
Il se lève lentement et se dirige vers le frigo.
Il l'ouvre, inspirant une seconde bouffée.
On aperçoit une dizaine de canettes de bière, quelques bouteille de Jack, des livres éparpillés, des CD, un ballon de basket et même une bombe de peinture.
Sur l'omoplate du jeune homme, on aperçoit quatre lettres alignées dans cet ordre : "K.Y.F.F"
Il attrape une canette, l'ouvre, puis referme le frigo.
Il boit une gorgée puis inspire sur son joint.
Il marche vers sa table de travail et attrape un skate rangé en dessous.
Il sort de la pièce, suivit discrètement par le caméraman, et se lance sur son skate, évitant les barils, les techniciens et, enfin, sautant à deux mètres du sol à l'aide d'un tremplin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ankaa
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 100
Date d'inscription : 05/05/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Mer 7 Sep - 20:14

Nous retrouvons Bilal Asil, un verre de soda à la main dans sa loge. Il est actuellement assit sur un canapé, devant la télévision. Aujourd'hui sur la chaîne sportive kronosienne, c'est la promo de Mask Marvel qui est diffusé. Une fois terminée, il éteint la TV. On remarque alors (après dezoom) que Jiji est présent à côté de lui.

Bilal Asil : Pegase est une femme.

Jiji : Vraiment ?

Bilal Asil : Ouais.

Jiji : C'est réellement la seule chose qui te... vous vient à l'esprit après visionnement ?

Bilal Asil : Bah, ce mec est une clown, un QC qui plus est.

Jiji : QC ?

Bilal Asil : Oui, une sorte de personnes que l'on peut Qualifier de Crédules. Naïf, idiot, conservateur et tout ça.

Jiji : Qu'est ce que ça vient faire là ?

Bilal Asil : C'est l'une des raisons pour laquelle seulement ce mot me vient. Mais j'en parle aussi et surtout pour exposer pourquoi il ne fera pas long feu sur mon chemin.

Jiji : C'est à dire ?

Bilal Asil : Ah Jiji, faut tout t'expliquer. Tu vois, ici, il n'y a qu'un nombre restreint de lutteurs qui sont assez haut dans la carte ou qui ont assez de coupains dans la direction pour leur permettre d'aspirer à challenger Marshall pour le prochain PPV. Ce même Marshall qui est d'office dans le match (mais je me sens obligé de le rappeler car je dialogue avec toi). Bref, je disais qu'il y'a peu de gens pour être ses contenders. Bones en tête de liste. D'ailleurs, en tant qu'ancien champion, il sera du Triple Threat à DAMNATION, ne laissant qu'une seule place.

Stanley Rosenbaum, Sir Desmond Gekko et Théodore J. Detwailer font aussi parti de cette élite (dur à dire). Malheureusement pour eux, le premier est Vice Champion et sera lui aussi dans l'obligation de défendre son bien dans un match triple menace. Le second, une tête de con par ailleurs, est venu spécialement pour se venger du premier qui, pour la petite histoire, l'a squashé dans le dernier match de Blood of Champions IV pour le titre de champion incontesté de la SEA. Et le troisième en veut aux deux premiers pour ce qu'ils lui ont fait. Sachant que Stanley a besoin de deux challengers, c'est parfait.

Et finalement, Brut et moi. Dommage pour lui, ses plans dans lesquels il me vainc à DOOMSDAY pour finalement prendre le titre Suprême ont été contrecarré par ma prodigieuse victoire. Ainsi, je finis en position de force, avec un certain avantage psychologique.

Cette saison démarre fort pour moi et ce n'est pas le paysan nordiste qui se croit soutenu de tous qui va prendre ma place dans ce Triple Threat.

Jamais.

Jiji : Rien à ajouter ?

Bilal Asil : J'espère juste pour Diamant qu'il se tient prêt, je ne lâcherai pour rien au monde cette opportunité. Et lui remettre ce qu'il a pris à Doomsday ne me déplairait pas, au contraire.

Jiji : Voilà, le grand Bilal a parlé. Diamant n'essaye pas de l'arrêter et fais avec, sinon tu finiras toi aussi en esclave.

Et fade out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyff
Jobber
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Mer 7 Sep - 23:05

On retrouve Kyff en backstage.
Il roule avec son skate, son pilon à la bouche, les mains dans les poches.
Soudainement, il s'arrête devant un technicien.


Kyff : Yo mec, t'es qui toi ?

Technicien :
Didier Dur ...

Kyff : Nan mais je veux savoir ce que tu fais chez moi en fait ...

Technicien :
Pour commencer, vous n'habitez pas là, vous travaillez ici, en temps que lutteur.

Kyff : Ah ... Ouais ... Si tu le dis frère ...

Technicien :
Deuxièmement, je travail ici.
Enfin troisièmement, je ne suis pas votre frère !

Kyff : Ben peut-être qu'en fait on est frères mais on le sait pas ...
Peut-être qu'on a été adoptés par des familles différentes dès la naissance et que là on se retrouve enfin !
*Prenant le technicien dans ses bras* Oh mon frère !
Enfin je te retrouve ...
Tu m'as tellement manqué toutes ces années !
C'est quoi ton nom déjà ?

Technicien, repoussant Kyff : Didier Dur ...

Kyff : En fait je voulais savoir ce que tu fais comme taff ici ...

Technicien, exaspéré :
Je dois amener tous les ...

Kyff : Ah ouais ... C'est passionnant comme taff ...
*Tendant son joit au technicien*
T'en veux un peu ?

Technicien : Mais vous êtes défoncé ?

Kyff : Non, j'aime les femmes moi, jamais je penserais à me faire défoncer ...
En plus j'aurais trop la flemme de garder mon c** en l'air pendant qu'un mec des Village People me visite l'intérieur ...

Technicien :
C'est bien ce que je pensais, vous êtes défoncé, faudrait peut-être que ...

Kyff, partant dans une autre direction, laissant le technicien seul : Hé ce serait pas B-Tag là-bas ?


Dernière édition par Kyff le Jeu 8 Sep - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshall
Star
avatar

Nombre de messages : 587
Date d'inscription : 22/09/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Mer 7 Sep - 23:39


The FN Best Era
Act II : All The World's Attention

Quelques heures après le dernier Sacrifice, l'InFamous est dans sa loge. Vêtu de son propre T Shirt, d'un jeans et de souliers au prix exubérant, il fait un dernier petit tour de sa loge et s'assure qu'il n'a rien laissé derrière. Il referme ensuite sa valise, sors de sa loge (prend soin de bien vérouiller la porte, bien sur) et se dirige vers la salle de spectacle. Le ring crew de la FGB est en trin de démonter la salle ainsi que le ring. Devant ce spectacle, l'InFamous s'arrête et admire.

Marshall : Vous voyez... Ça... Ce sont des gens qui connaissent leur rôle. Ils font ce qu'ils ont à faire et ne discutent pas. Si seulement tout le backstage de la FGB pouvait être ainsi... Car plusieurs ''lutteurs'' (indignes de porter ce titre) backstage se font aller la gueule... Un peu trop même.

Il fait face à la caméra.

Marshall : Depuis que je suis FGB Supreme Champion, le monde entier m'en veut. Que ce soit pour un match de championnat, un match simple, une interview exclusive, une apparence, un simple mot, une simple pensée... Mais, vous voyez, en tant que champion du monde, je me doit de représenter le-dit monde en entier au nom de la FGB. Mais certaine personnes ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et croient que leur petit monde peut contrôller le mien! À commencer par...

Il soupire.

Marshall : Destroyer. C'ÉTAIT un bon ami à moi... Avant qu'il disparaisse pendant des mois pour revenir ici et oser mentionner mon nom, oser me défier. Premièrement, je vais te laisser savoir que, pour moi, il n'y a pas de mauvais sentiments entre toi et moi. Tu est probablement celui que je respecte le plus en ce moment dans le backstage de la FGB mis à part Hollywood. Après nous, tu est l'athlète qui a le plus de talent, le plus de charisme et le plus de dévotion pour ce sport! Je serai heureux de te donner ta chance à mon titre... Mais avant, prend bien soin de te débarasser de cette équipe de jobbers qui, visiblement, s'accrochent à toi. Quand ce sera chose faite, fait tes preuves, paye tes dues et monte jusqu'à mon niveau. Ensuite, peut-être que tu aura assez de chance pour entrer dans le ring contre moi. Sans rancunes, ''partner''.

L'InFamous prend un ton un peu plus frustré cette fois.

Marshall : Mais maintenant, je doit (malheureusement) parler d'un petit has been qui, selon lui, est à un niveau supérieur au mien... Je parle bien sur de Mask Marvel. Le ''super héros'' de la FGB... Eh bien, tu vois, Marvel, tu est exactement ce qui rend mon sport un peu plus pourri de l'intérieur. Tu n'est qu'une pauvre larve avec une un peu trop grosse tête qui, avec l'aide d'une gimmick a deux balles aucunement originale qui ne plaît qu'aux gamins, se sers de l'admiration que lui donne des enfants de 4 ans pour flatter son égo et croire qu'il n'est pas assez bien pour affronter le champion du monde en personne.

Tu est peut-être en manque, mon petit Marvel... Trois champions ont passés depuis ta perte du titre, je suis la quatrième. Tu est en manque d'or et ça te dérange que ton nom fasse parti du passé alors que le mien représente le présent ainsi que le futur brillant et net. Ça dérange ton super ego, mon super hero. Et peu importe quel est ton ''plan'' et peu importe ce que tu compte faire, je ne te laisserai pas reprendre le titre suprême... Je ne te laisserai pas cette joie. Continue de rêver, continue de penser que tu a une chance de me battre car il n'en est RIEN! Et tu le sais...

Il reprend son souffle et passe au prochain sujet.

Marshall : Maintenant, j'ai un petit message pour l'ANCIEN champion, je parle bien sur de Bones. Je n'ai pas de soucis à t'accorder ta revanche car je suis un champion digne de ce nom et car je respecte les traditions de mon sport. Mais la deuxième fois sera tout comme la première. Tu va perdre. Lamentablement, même. Car je suis tout simplement plus intelligent que toi, plus fort que toi, plus expérimenté que toi et mieux préparé. Avoue que tu croyais vraiment qu'Hollywood et moi, c'était fini? Tu y a cru, comme tout le monde, d'ailleurs! Et cette fois, avec ou sans lui, je te vaincrai... Mais il est bien certain que je favorise une victoire à ses côtés. Tu a vu dequoi nous étions capables à DOOMSDAY IV et tu l'a vu à nouveau il y a quelques heures lors de Sacrifice! Même si quelqu'un à contesté notre victoire incontestable, nous sommes les vrais gagnants. Et, tant qu'à citer ce fameux ''quelqu'un''... Parlons-en!

Il ris un peu, puis reprend la parole.

Marshall : Harmonia... Une relique du passé. Tu est autant d'actualité que que Hulk Hogan et, tout comme lui, tu t'attache à la seule fédération qui veut bien encore de toi. Malheureusement, malgré la position qu'on t'a donné, malgré tes ''pouvoirs'', tu ne peut rien face à moi. Je suis le champion du monde!!! Cette fédération à BESOIN de moi. Alors dire que tu ne veut pas d'un champion comme moi, c'est ridicule! Je suis le meilleur représentant que cette fédération a eue depuis ses débuts! Qui d'autre à pris cette ceinture et l'a emmenée avec lui au Japon?! Au Canada?! Dans tout l'Europe?! En Russie?! QUI D'AUTRE FAIT LE TOUR DU MONDE AU NOM DE LA FGB DANS LES PLUS GRANDE FÉDÉRATION INDÉPENDANTES???!!! Laisse moi te donner la réponse : personne. Je suis le premier de la liste à représenter la FGB avec autant d'honneur et de passion. Alors ne daigne même pas penser que je ne mérite pas cette ceinture.

Normalement, j'aurais terminé cette promo ici mais je suis dans le sujet de ceux qui s'accrochent à moi et, récemment, un autre jobber s'est malheureusement accroché à moi dans l'espoir d'avoir un peu plus de visibilité... Flying Booya.

Looooooonnnnggg soupir de désespoir.

Marshall : Tout a été dit dans le Hardcore Series, pauvre tache. Compte toi chanceux que je te cite dans une de mes promos... Tu a enfin la visibilité que tu cherchais. Maintenant, lâche moi! Et arrête d'entendre ''oui'' quand on te dit clairement ''NON''. Hollywood te réserve une petit promo, pour te remettre les idées en place... Mais tu peut m'oublier. Toi et moi ne seront jamais sur la même page. Nos noms ne seront jamais écris l'un à côté de l'autre... Tu est bien trop ridicule. Contrairement à Destroyer ou Hollywood, je ne te respecte pas. Que ce soit dans le ring ou hors du ring, tu ne m'impressionne pas, tu ne fait que salir mon sport et faire l'idiot. Petit imbécile.

J'arrête ici pour ce soir. Avant de m'attirer l'attention d'encore plus d'indésirables. On se revois très bientôt, mes amis...

Fade out.
End
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
REG
MAIN EVENTER
avatar

Nombre de messages : 1154
Age : 48
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 8 Sep - 16:02

For whom the bell tows de Metallica se fait entendre. La foule se lève pour accueillir son héros favori, Mask Marvel! Il se dirige vers le ring en donnant la main aux fans. Il Monte dans le ring et demande un micro qu’il obtient…

Marvel : Wow! Merci! Comme ça fait du bien cet accueil chaleureux. Bon, plus sérieusement, je suis venu expliquer certaines choses et surtout, répondre à notre champion Marshall (BOUUUUU!).

(Marvel fait une pause, regarde la foule…)

Marvel : Pourquoi ais-je dit que je ne voulais pas affronter Marshall? Pourquoi ais-je dit que je lui suis supérieur en tout point, ce qui est vrai? Pourquoi Kronos tient mordicus à ce que l’affronte? Tant de questions…Kronos aurait dû être content de me retirer de la course au titre. Tous savent que lui et moi, ce n’est pas la grande cordialité. J’avais des plans pour mettre un peu plus d’action à la FGB…je les ai toujours. Soit qu’ils seront différents, soit qu’ils seront retardés quelque peu. Est-ce que Kro chercherait à protéger la personne qui fait parti de mes plans? Je n’en sais rien. Bref, il a refusé d’acquiescer à ma demande et tient à ce que je tente de gagner le titre suprême.

(Marvel se dirige vers l’un des coins du ring, grimpe et s’y asseoit)

Marvel : Gagner le titre suprême…ce sera difficile…difficile car j’aurai à faire avec un tricheur qui fera TOUT pour garder le titre qu’il détient. Et sûrement, je ne serai pas seul dans ce combat. Mais je peux vous garantir une chose…que je gagne le titre suprême ou pas, une nouvelle ère s’ouvrira, que Kro ou Harmonia le veuillent ou non. Tu vois Marshall, je ne serai pas perdant. Mais oui, ça me dérange de te voir champion. J’étais fier d’être un champion respecté, un champion qui a fait du titre suprême un titre noble. Tu l’as gagné en nous jouant une comédie qui, si tu étais si bon que ça, aurait été inutile. Là, on est poigné avec un Julianinho wannabe. Tu me déçois terriblement Marshall. Malgré ta nullité dans un ring, tu avais quand même quelque chose de spécial. Tu étais divertissant à ta façon. Maintenant, tu me traites de has been, d’égocentrique et que je ne suis pas original…pathétique Marshall…décevant. Je m’attendais à mieux de toi. Mais que demander de plus à un homme qui est devenu populaire grâce à une marque de boisson imbuvable…

(Marvel prend une autre pause redescend du coin et va au milieu du ring)

Marvel : Je vais t’arracher le titre Marshall et je mettrai mon plan en action par la suite. Si par « intervention divine » tu restes champion, je mettrai mon autre plan en action et révolutionnerai la FGB. Tu resteras donc éternel deuxième de la FGB derrière…MOI! Égocentrique? Non Marshall. Je suis tout simplement le meilleur lutteur…

(Marvel laisse tomber le micro au sol, sa musique joue et il quitte le ring et se dirige dans les coulisses de la FGB.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://infohockeyballe.tripod.com
Tirsalliés.com
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 23
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 8 Sep - 19:41

Théodore J. Detwailer mange une carotte. Mais d'où vient cette carotte. Oh! La caméra dézoome, et nous pouvons voir qu'à côté de lui se tient Jack Lapin! Mais que fait il là?

Théodore: Merci pour la carotte Jack.

Jack: Et toi, merci pour avoir retrouvé Arsène, je sais pas ce qu'il faisait dans les douches des filles... heureusement que tu t'y trouvais, et que...

Théodore, lui fourrant la carotte dans la bouche: De rien, de rien, mais n'en parlons plus.

Jack: Groumchble (bruit d'un mec se prenant pour un lapin en train d'avaler une carotte, alors qu'en réalité c'est un être humain élevé par des lapins, ce qui est certes difficilement concevable, mais quand même hein ho Kronos a bien un pays alors on peut avoir un lutteur élevé par es lapins.)

Théodore: Certes. Certes, toi aussi tu as des problèmes Jack. Crimson t'as battu. Mais bon, il fallait t'en douter, comme l'a dit le poète John Donne "n'envoie jamais demander pour Crimson le glas : il sonne pour toi"

Jack, avalant sa carotte! C'est quoi le rapport?

Théodore: Rien, j'avais un jeu de mot à placer.

Jack
, s'énervant: Tu te fous de moi et de toute mon espèce?

Théodore, calmant le jeu: Je ne me permettrais pas Jack. Je respecte trop les lapins pour ça. Et ma rancoeur est toute dirigé vers Gekko. Et Stanley.

Jack: Mais pas sur Bilal le grand méchant?

Théodore: Ouais, enfin, pas besoin d'être grandement concentré sur Bilal, il est pas très dangereux non plus... mais oui, Bilal aussi... olala, ça fait peur en tout cas... il veut s'attaquer à moi maintenant, mais il se barre quand il me voit? Tsss, on voit bien qu'il a peur de s'attaquer à une star comme moi.
Mais je me suis quelque peu fourvoyé sur le cas de Gekko/Nemesis... certes, j'avais raison sur tout ce que j'ai dit sur Stanley, mais je n'aurais jamais du me faire avoir comme cela...
J'ai... oui... on peut le dire... je me suis trom... j'ai commis une err... on m'a induit en erreur, voilà.
Et je déteste me faire avoir... Gekko (quel nom pourri franchement... je m'appelle Varan de Komodo moi peut être?) va devoir payer. Il ne s'attendait surement pas à devoir affronter un lutteur tel que moi. Il y avait des lézardes dans son plan.


Jack: C'est marrant, parce que Gekko c'est un nom de lézard et t'as dit lézardes.

Théodore: Une blague, c'est tout de suite moins drôle quand on l'explique.

Jack: Quoi? C'est un déclaration de guerre? Moi et tout les lapins nou...

Théodore: Non, rien, rien, calme toi.
Quant à Stanley... tout ça ne change rien... j'avais raison. Tu t'es montré trop arrogant, trop vaniteux, et tu allais perdre ce match sans l'intervention de Gekko. S'agirait de grandir, s'agirait de grandir...
Tu n'es pas encore un grand champion Stan. Ton attitude n'est pas assez digne. Tu aurais du reconnaitre ta quasi défaite du PPV. Mais tu ne le fais pas. Tu fais honte à ce titre. Et ça me fait mal de dire ça. Et...


Jack: Mais... pourquoi tu parles de ça en t'adressant directement à Stanley alors qu'il est pas là? Et pourquoi il y a une caméra alors que tu venais seulement pour me rendre Arsène? Pourquoi tout ce discours maintenant? Pourquoi...

Théodore lui fout une carotte dans la bouche.

Théodore: Mais je ne perd pas espoir de réussir à te faire devenir un grand champion Stan. Même si je dois t'apprendre l'humilité en t'envoyant à l'hôpital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gentleman Truck
Star
avatar

Nombre de messages : 662
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Jeu 8 Sep - 22:21

Il fait beau en ce mois de septembre. Le ciel est bleu, les oiseaux chantent, les cris de guerre s'inventent à la pelle et Gentleman Truck a le sourire alors qu'il se gare sur une air d'autoroute. En effet, The Driver vient de terminer une nouvelle livraison pour la FGB et garde une belle avance sur son planning. Profitant de la pause réglementaire des camionneurs, à savoir dix minutes de repos pour seize heures de route, le routier à la casquette rouge et au gilet en jean sort de son Mack écarlate avec un drôle d'objet à la main. Il s'étire tranquillement, salut quelques collègue avant de reporter son attention sur l'objet en question. Il s'agit apparemment d'un smartphone qui semble bien fragile entre les doigts charnus de Truck. Alors que l'attention du gentleman est focalisé sur son appareil, un bruit soudain se fait entendre. Surprise, la caméra recule, montrant un homme tout de bleu vêtu, même sur la figure, accroupi sur le capot de semi-remorque. Il s'agit ni plus ni moins du partenaire de Truck au sein de cet autre gang spectaculaire, le sauveur ailé, Super Falcon. Après deux coups d'œils dans son dos, le lutteur ne tarde pas à montrer son étonnement en voyant son camarade ne pas réagir à son arrivée de nul-part :

Falcon : Hey Truck ! Ça va ? Qu'est ce que tu bricole ?

Truck : Je vérifie que mon application télévision de mon IVault marche bien. Je n'ai pas envie de louper les premiers matchs de la coupe du monde rugby.

Comme piqué par une tique sur le doigt, le chasseur de Rudos écrase violemment son poing contre la paume de sa main. Pendant que je savoure la superbe comparaison que j'ai lancé une phrase plus tôt, Falcon regarde de nouveau derrière lui puis justifie son geste :

Falcon : Ah IVault...pourquoi j'ai envie de frapper Tigerclaw chaque fois que j'entends ce nom ? Mais au fait, Truck, tu regardes le rugby ?

Truck : Évidemment ! Après tout, le rugby est un sport de voyous pratiquer par des gentlemen...

Falcon : Stop ! Ne dit pas voyou, tu vas l'attirer !

Truck : Attirer qui ? Et pourquoi tu regarde tout le temps par dessus ton épaule ?

Tout à coup, un inconnu bondit entre les deux équipiers du TOSS. Tout de noir vêtu et tentant de cacher sa puberté sous une fine barbichette, presque un duvet, ce garçon asiatique fait soupirer le sauveur ailé et sourire le routier quand il demande :

??? : Quelqu'un a dit voyou ? Voici leur roi, l'empereur des délinquants, The Rogue One, Seijuro Inugami !

Truck : Tiens petit, t'es là aussi ?

Seijuro : Ouep, Grand frère m'a dit qu'il voulait préparer un briefing avec toi, alors je l'ai suivit.

Falcon : Je ne suis pas ton frère, Seijuro ! Et je t'ai pourtant dit de ne pas venir.

Seijuro : Voyons Aniki, je te rappel que je suis un voyou, ce qu'on me dit de ne pas faire, je le fais. Et puis, je suis bien votre manager, non ? Faut bien que je sois là pour superviser vos entraînements et pour apprendre des techniques secrètes de lutte.

Falcon : Je te l'ai déjà dit Seijuro, tu ne peux pas t'improviser manager du jour au lendemain. Il te faut une licence ou un truc dans le genre. C'est un poste où tu dois réfléchir et c'est pas vraiment ce que tu fais le mieux.

Seijuro : Parce que tu crois que provoquer un mec plus grand que toi à longueur de promo fait de toi un type plus intelligent que moi, hein ranger bleu ?

Une tension semble soudain certes installé sur le parking, le prédateur azur et le japonais se jettent des regards noirs et des noms d'oiseaux. Sentant que la situation pourrait dégénérer, le routier de la FGB se transforme en médiateur et s'interpose entre les deux :

Truck : Calmez-vous tous les deux. Seijuro, Falcon s'inquiète juste pour toi. Il n'a pas envie que tu te retrouve mal en point parce qu'un manager d'une équipe adverse se serve de ton inexpérience pour nous faire perdre ou te blessé.

Seijuro : Très bien, mais je compte vous prouver que je mérite ma place à vos côtés ! Et je le ferrai à la mode des voyous ! J'ai d'ailleurs une idée qui me vient en tête.

Truck : De ton côté, Falcon. Tu ne devrais effectivement pas trop te déconcentrer en pensant à Tigerclaw, tu dois être focaliser sur la prise des ceintures tag team et sur la destruction de Kim.

Falcon : Ah quoi bon ? La Booya Nation est trop occupée avec les Beastlords pour se préoccuper de nous.

Truck : Justement ! C'est pour cela que nous devons être plus concentré que jamais sur leur titre. Ils doivent leur faire comprendre que leur vrai adversaire, c'est le TOSS ! S'ils continuent à faire l'erreur de poursuivre les Beastlords, ils en perdront leur titre et se feront rouler sur la gueule ! Et puis, A DAMNATION, il n'y aura pas que la Booya Nation, mais une troisième équipe qui viendra se mêler au débat. Peu importe qui ils sont, Ox & Robert, Generation Clash ou encore New Adventure, nous devons être focaliser et prêt à 200% ! Dans ce cas là seulement, nous arriverons à démasquer Kim ! A prendre les ceintures ! Et à imposer Our Will à la division par équipe !

Le discours du routier fait se regarder Falcon et Seijuro. Ils semblent comme revigorer et ultra déterminé par les paroles du gentleman. Tout en serrant le poing, il fixe tous les deux la caméra avec intensité et s'écrit :

Seijuro & Falcon : Our STRONG Will !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fatale I.T.
Lutteur
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 9 Sep - 8:22

Oui, vous voyez bien. C’est Fatale I.T., qu’on n’a pas vue depuis... Depuis longtemps. En tout cas. Elle est assise sur une caisse de bois backstage, en train de… Euh… Qu’est-ce que vous faites?

« Je visualise. »

En train de visualiser, parait-il. L’impression qu’on ne saura jamais ce qu’elle visualise nous prend donc.

« Je visualise mes matchs passés. »

Dans votre esprit? Vous savez, il existe ce qu’on appelle des enregistrements… Vous avez pas pensé les regarder?

« Oh… Ouais… Vu comme ça… »

Et elle ouvre finalement les yeux. Des yeux un peu tristes, déçus.

« Vous avez raison, c’est en plein ce que je ressens présentement . »

Les yeux sont le miroir de l’âme, qu’ils disent… Ou du cœur, je suis plus trop certain.

« Je sais pas, j’ai jamais entendu un ou l’autre. Dites J.J.R., vous en savez, des trucs! »

Oh mais je vous remercie. Allez, dites-nous ce qui vous tracasse autant.

« J’ai l’impression que j’ai pas bien fait quelque chose dans mes matchs. C’est vrai quoi! Je me suis donnée à fond, j’ai fait de belles prises, j’ai tenu tête à plusieurs personnes… »

Mais?

« Mais j’ai cette impression amère de n’avoir marqué l’esprit de personne! Il me faut une victoire. Une belle victoire. Pas n’importe laquelle. Il me faut… Il faut que je… »

Dit-elle sans vraiment aller quelque part.

« Laissez-moi finir! »

Pardon.

« Il faut que je fasse un impact! Oui, voilà! Cette petite… Orange Crush… »

D-Crush.

« Ouais! Orange crush c’est une boisson gazeuse, pardon … Elle, elle a un défi devant elle. Vous savez, l’autre fille… C’est quoi son nom déjà… Bloody Mary? »

Lily Blood.

« Oui! Dites donc, vous connaissez vraiment tout le monde, vous!»

Dit-elle avec des yeux brillants d’émerveillement pour pas grand-chose. Mais continuez.

« À vous flatter? »

*soupir* Vous étiez si bien partie…

« Je rigolais! Oh! Vous me prenez vraiment pour une idiote!? J’ai été naïve de croire qu’en étant gentille on me prendrait au sérieux. Je vais continuer de m’entraîner aussi fort que ces derniers temps. Parce que c’est ce que je faisais pendant que j’étais absente en coulisses. Je m’entraînais. Chose que plusieurs ici auraient intérêt à faire. Comme ça, ils auraient pas besoin d’attendre après un match pour attaquer. Quelle idée d’attaquer quelqu’un qui vient de se battre dans le ring. C’est comme si vous coupiez les pattes d’une souris avant de la balancer devant un chat. »

Une grimace de dégoût accompagne cette comparaison plus que douteuse.

« Le point est que c’est très faible d’agir de la sorte. Je suis une personne droite. Je sais que j’ai de bonnes capacités dans le ring. Je suis loin d’être une compétitrice parfaite, mais je compte m’améliorer de fois en fois. Et je ne supporte pas de voir des attaques si « croches » se produire. Ça me purge totalement. Ça me donne envie de vomir. C’est dégueulasse. Le pire, c’est qu’on laisse ça se faire sans rien essayer pour les arrêter. Ridicule, non? »

Voilà une bonne question. Je pencherais pour la réponse suivante : Effectivement.

« Mais ne vous en faites pas, Jean-Jacques. Je vais faire mes devoirs. Je vais étudier chaque personne du roster de la FGB, je vais me préparer d’avantage avant les matchs. Je me ferai une place dans cette fédération, coûte que coûte. On passe aux choses sérieuses. Je suis venue ici pour réaliser mon rêve, et je ne dois pas me laisser déconcentrer de mon but. Je vais leur montrer de quoi je suis capable. Ils n’auront pas le choix de me connaître. Non… ils n’auront pas le choix de me reconnaître. Ils finiront tous par reconnaître que je suis promise à un avenir important. J’ai fini de me faire discrète. À partir de maintenant, je m’imposerai. Et c’est là que tout commence. »

Et c’est sur ces yeux remplis d’une détermination inconnue jusqu’à ce jour que l’on se quitte. Fatale a beaucoup de choses à étudier, à commencer par les noms des gens de la FGB...

« Merci! Je savais pas par où commencer! »

*soupir*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gekko
Apprenti
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 9 Sep - 11:36

Grand amphithéâtre, bondé. Conférence de presse de la FGB. Un lutteur vient parler du début de la saison 5 a priori. La salle est en ébullition, qui vient vendre la FGB cette fois-ci ? On espère énormément voir le champion, Marshall ou bien Stanley Rose, Deitweiler aussi ou la recrue l'année, Gentleman Truck !

Journaliste 1 : Je me languis que cela commence à arriver.

Journaliste 2 : Tu m'étonnes, vu toutes les dernières surprises à Doomsday ... Marshall, en tant que champion, ça va envoyer du lourd. J'espère que c'est lui qui va débarquer.

Une annonceuse arrive.

Annonceuse : Bonjour à tous, et merci d'être venu pour cette conférence. Nous allons maintenant recevoir un lutteur qui répondra à vos questions sur le premier Countdown de la saison 5 et sur l'ensemble de la saison ! Je vous prie d'applaudir l'actuel Vice-Champion de la FGB ! Stanley Rosenbaum !

Applaudissements dans la salle ! Tout le monde se lève pour accueillir Rose. Une fabuleuse standing ovation se dessine. Mais ... Personne ne vient. Un vent de scepticisme se fait sentir dans le public qui ne comprend pas pourquoi Stanley n'est pas là. L'annonceuse reprend le micro.

Annonceuse : Stanley Rosenbaum !!!!!

Toujours rien. La masse de journaliste se fait de plus en plus pressante et impatiente. Ca va parler fort dans les journaux demain.

Mais soudain, une musique résonne dans la salle.



Un homme rentre dans la salle. Il monte sur l'estrade. 1m99 pour 136kg de muscle, une aura terrible. Un ancien champion du monde. Venu en conquérant sur ces terres de lutte et de baston ...

Desmond Gekko ...

Il monte sur l'estrade accompagné d'une horde d'homme de main, gardes du corps. Presque une petite armée qui va le suivre n'importe où. Il demande à l'annonceuse de lui passer un micro. Elle refuse et il envoie ses gardes du corps en récupérer un de force. Une fois chose faite, Gekko demande à ses hommes de débarrasser l'estrade de tous ceux qui ne font pas partie de son équipe. Il se positionne debout face au public de journalistes et commence à prendre la parole.


Gekko : Gekko ... Ce nom vous dit déjà quelque chose j'imagine ... Ancien champion de la ACW. Ancien champion de la SOW. Tout ça en l'espace de 4 mois. Il ne m'a pas fallu plus pour m'imposer comme une figure incontournable de la SOW ainsi que de l'ensemble du monde des fédérations. Connu et reconnu, souvent haï, jamais défait. Je m'appelle Desmond Gekko. Et non Nemesis.

Cela me semblait pourtant très simple à comprendre, un petit mouvement de lettre pas très subtil, que j'avais choisi pour essayer de rentrer incognito et éviter aux autorités de me démasquer, le temps que mes problèmes se règlent, en espérant que Stanley se doute de quelque chose.

Gekko fait une pause.

Gekko : Mais il semblerait que ce ne soit absolument pas le cas et que j'ai peut-être surestimé un tant soit peu le gentil Rosenbaum. Je croyais avoir réussi à en extraire quelque chose de bon. Je me souviens encore de notre match de No Survivors à la SOW. Je t'avais poussé dans tes retranchements ... Je pensais t'avoir changé, que tu étais devenu un homme et non plus un stupide inconscient rigolard.

Je tiens tout au passage à prévenir mon auditoire qu'aujourd'hui n'est pas une banale séance de question-réponse. Je laisse ce genre de petits rituels stupides à des lutteurs de seconde zone qui ont réussi quelque chose par une quelconque chance, par le fait d'avoir été là au bon endroit au bon moment. Et non pas par mérite. Non, je vais simplement dire de ce que j'ai à dire tandis que vous vous tairez, vous mes amis scribouillards. Vous savez déjà très bien que les articles un peu trop virulents à mon encontre risquent fortement de mettre en danger cotre position au sein de votre journal. Je vous demanderai donc de m'éviter de tels déconvenues afin de pouvoir acheter toutes les fournitures scolaires pour vos enfants. Je n'aimerais pas qu'une famille sombre pour une stupide histoire de déontologie journalistique. Faites comme en France, mettez la aux chiottes !

Des sifflets se font entendre dans toute la salle, des journalistes sortent, mais une bonne partie reste ici, bien intriguée par ce que Gekko peut bien avoir à dire. Gekko déploie un sourire carnassier.

Gekko : J'aimerais tout d'abord me justifier. Sur ma stratégie. Pourquoi ai-je donc accepté autant de choses ici. De lutter contre des Super Falcon ou des Gentleman Truck de bas-étage alors que je suis tout de même le plus grand lutteur de toute l'histoire de la SOW, et accessoirement un des seuls hommes à n'avoir jamais été piné à la FGB. Pourquoi donc me suis-je abaissé à intervenir dans certains matchs pour que ceux-ci dégénèrent et ai-je même refusé de rentrer dans le match pour lequel j'étais donné favoris ?

La réponse est très simple. Brouiller les pistes.

Personne ne se doutait que j'étais Desmond Gekko. Tout le monde ne voyait que Nemesis, le luchador géant, qui écrasait ses adversaires et s'est déjà fait détester par la moitié du roster, voire le roster entier. Pendant ce temps, je pouvais régler tranquillement ma vengeance, puisque Stan a été trop misérable pour comprendre quelque chose comme cela. Seul Deitweler était au courant de on identité, mais trop bête, trop aveuglé par une sorte de haine envers Stanley Rosenbaum et par le titre de Vice-Champion, il n'a pas compris. Il n'a pas compris que je n'étais pas son allié, que je ne le serais jamais. Et aujourd'hui, il essaie de revenir, mais il ne comprend pas qu'il est aujourd'hui complètement hors-course. Il n'aura pas ce titre et il n'aura pas de second match. Il a été disqualifié.

Après tout, il était au courant ? Il n'a pas à se plaindre ?

Maintenant, il va gentiment me laisser Stanley.

Gekko fait un sourire carnassier.

Gekko : Bien parlons maintenant de Stanley puisque nous y sommes !

Ah Stanley ! Il cash son Mitb sur moi après un match de plus de quarante minutes ! Il clame au monde entier qu'il m'a battu ! Il devient vice-champion de la FGB !

C'est très beau tout ça ! Magnifique ! (Gekko applaudit)

Mais Stanley a certainement oublié le seul et unique match qu'il a réellement fait contre moi. Petite review pour les imbéciles qui n'avaient pas commandé ce PPV ...

Gekko attrape une télécommande et appuie dessus. Un écran blanc géant descend derrière lui et une vidéo se déclenche.

Citation :
Dans un mouvement instinctif Gekko accroche la jambe de Rosenbaum sous son aisselle et la tord violemment. Il place alors le corps de Rose en SHARPSHOOTER ! Tout se fait mécaniquement pour Gekko maintenant ! la pression exercée sur le corps de Rose est terrible ! Il essaie de ramper vers les cordes. Mais Gekko le ramène par instinct au milieu, toujours le regard vide et ensanglanté ...

Erreur de Gekko. Car en ramenant le corps de son adversaire au milieu, il s'enferme dans son propre piège ! Par une pression des jambes et un jeu brillamment effectué, Rose arrive à retourner le Sharpshooter en NERVOUS BREAKDOWN (Inverted Figure 4 Leglock) ! Gekko reprend alors ses esprits pour hurler de douleur ! The King Broker se retrouve au milieu du ring sous l'emprise de la prise de finition de Stanley !

Le sang coule maintenant à flots du visage de Gekko qui souffre horriblement ! Il crie, il hurle mais ne peut s'en sortir. Lui qui était si proche du but. Il tend la main vers le tapis ...







... STANLEY LACHE ! Il lâche sa prise à quelques secondes de la victoire ! Il crache du sang, il a trop forcé sur son corps pendant la soumission ! Le travail de longue haleine de Gekko paie enfin ! Il se sauve à quelques secondes de la fin. Gekko reprend alors totalement ses esprits. Il fait fi de la douleur et se lève avec d'énormes difficultés, se précipite vers Rose, le tire au milieu du ring, loin des cordes, se poste sur son dos et applique ... Son BROKER YOUR NECK (Dragon Clutch) !

Il tient Stanley dans ses griffes. Ce dernier ne bouge plus. Il s'évanouit dans les bras de Gekko qui renforce la pression, écrase comme une vulgaire peluche le corps meurtri de Rose ...

L'arbitre s'approche, il lève le bras de Rose une fois ...

Il retombe ...

Deux Fois. Trois fois ... C'est terminé.


Gekko : Le voici votre héros !

L'homme qui flanche, qui pleure et qui voit ses rêves s'évanouir dans la nature après un match de haute volée. Qu'est-ce qui est retenu aujourd'hui des derniers jours de la SOW ? Je vais vous le dire, ce n'est certainement pas le cash de Stanley sur ma terrible personne. Non messieurs, ce que le monde retiens, c'est ma victoire face à Alexander Art Anderson dans un match à sens unique ! C'est ma victoire face à Stanley Rosenbaum dans ce terrible match de No Survivors 2011 ! C'est enfin ma victoire dans le ME du plus grand et dernier PPV de la SOW. Le plus grand de tous les PPV n'est rien d'autre que mon terrain de jeu, mon terrain de chasse. Le moment où il a fallu que je sois infaillible. Je l'ai été. J'ai vaincu 3 des plus grands lutteurs de cette époque pour en devenir leur régent. J'ai détruit Estilo. J'ai renversé et découronné Methodcobra ... Et j'ai broyé ... Et j'ai broyé Alpha ... Je l'ai brisé !

Stanley n'a rien prouvé. Il ne l'a jamais fait et ne le fera jamais. Il a joué avec le destin. Il pensait en avoir fini avec moi après m'avoir spolié de mes droits sur le titre de champion indisputé de la SOW ... Eh bien, c'est à mon tour, Rose, à mon tour de te déposséder comme tu m'as dépossédé alors que je brillais de mille feux.

Tu vois ton titre ? Ton misérable titre ? Il a beau être un titre de minable, je commence à l'apprécier. Pour deux raisons. Une, parce que tu en es fier et briser ta fierté me ferait le plus grand des plaisirs. Deux, parce que ton ami Théodore en est aussi fou amoureux et que j'aimerais parfaitement effacer tous ses rêves. J'ai bizarrement apprécié de faire de toi mon souffre douleur et ta petite intervention de la dernière fois ne me donne que plus en vie de te briser comme le vulgaire microbe que tu es. Ton titre est donc mieux Stanley. Je vais te faire comprendre ce que c'est de devoir se relever, lorsque rien ne nous est arrivé tout frais dans le bec et que l'on s'est battu pour tout obtenir. Rien n'est alors plus frustrant que de tout perdre Stanley. Ce n'est pas une histoire de titre, contrairement aux apparences Stanley ...

C'est purement personnel.

Gekko jette le micro au sol tandis que les journalistes sont ébahis devant tant de prestance. Puis Gekko s'approche près du bord de l'estrade et sans micro, il parle suffisamment fort pour que l'on puisse entendre ...

Gekko : Je n'aurais pas un mot pour cette sous-race de Bilal Asil ...

Gekko quitte la salle tandis que les journalistes sont encore sous le choc de ce retour tonitruant.

fade Out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Destroyer
Mid carter
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 36
Localisation : Quebec
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 9 Sep - 15:11

On se retrouve dans le stationnement de l’aréna immédiatement après le dernier Countdown, on peut apercevoir le Darkness Killer Destroyer se diriger vers sa voiture avec un sourire en coin après son intervention après le match entre les deux nouvelles recrues de la FGB Akka Milner et Rastaboy. Quand soudainement, on entend quelqu’un crier derrière Destroyer, c’est l’interviewer inconnu qui court.

Destroyer, Destroyer, Destroyer, j’aimerais te poser quelque question après cette intervention de votre part! S.V.P!

Destroyer s’arrête et il se retourne pour attendre l’interviewer qui arrive en courant même s’il ne semble pas être enthousiasme pour interview! Le membre du personnage de la FGB arrive finalement à côté du Darkness Killer, il reprend son souffle et il prend la parole.

Wow! Quel course, je suis toute essoufflé une chance que tu marchais car je serais mort, je crois! Ahahahah! Bon! Je ne suis pas ici pour te parler de ma forme physique mais plutôt pour savoir pourquoi as-tu choisi les nouveaux venues Akka Milner et Rastaboy pour passer ton message?

Destroyer regard l’interviewer comme si la réponse était simple et il prend la parole avec une voix très arrogante à son égard.

Je n’ai pas choisi c’est lutteur mais leur combat était fini et comme il ne voulait pas sortir du ring, j’ai donc décidé de les sortir moi-même car j’avais un message à livrer et que je n’avais pas toute la soirée à attendre après ces deux jobbers!

Destroyer s’arrête de parler et il fixe du regard l’interviewer qui reprend la parole avec un air un peu intimidé.

D’accord mais as-tu écouter le reste du show?

Non! Je me suis changé et comme je l’ai dit plus je n’ai pas le temps d’écouter les match des autres minables lutteurs de la FGB!

L’interviewer à maintenant un petit sourire en coin et il prend la parole immédiatement avant que le Darkness Killer perdre patience.

Je pense que tu aurais dû écouter car suite à ton intervention sur Rastaboy son coéquipier Vad Kalandor t’a lancé un défi car il a dit que tu étais un défi au même titre qu’une injustice à toi tout seule et que si tu ne réponds pas à leur défi et bien ils viendront par eux-mêmes demander réparation! Donc tu vois surement ma question, es ce que tu relèves le défi Destroyer? J’oubliais Rastaboy a aussi dit que tu étais un lâche de l’avoir attaqué après son combat!

Destroyer qui écoute attentivement l’interviewer éclate de rire spontanément après la question de celui-ci et il prend la parole en rigolant un peu.

Ahahaha! C’est vrai et bien je ne vais pas les décevoir car j’accepte leurs défis avec beaucoup d’impatience car plus que l’on ait de fou plus que l’on se fait du fun! C’est quoi leur nom d’équipe donc pour être stupide de même car ils ne savent surement pas de quoi je suis capable? Ahaha!

Leur nom, c’est New Adventure car ils se décrivent comme deux lutteurs avec une âme d’aventurier.

Destroyer ne peut pas se n’empêcher et il éclate encore de rire en prenant la parole.

Ahahahah! En tout cas, je vais leurs montrer à New Adventure que ce n’est pas toute les aventures qui se termine bien comme dans les contes de fée car celle qu’ils amorcent s’avère plus compliqué qu’ils le pensent car je ne suis pas un nouveau lutteur moi! J’ai fait mes preuves plusieurs fois et des gars comme eux, j’en ai vue des centaines, ils ont un grand gueules mais rendu sur le ring, ils ne sont pas gros dans leurs pantalons! Ahahah! Hey New Adventure! Que vous soyez deux, je m’en fou royalement car je vais finir par vous botter vos culs de minables et ce n’est pas une suggestion mais plutôt une promesse car :

Destroyer s’arrête de parler quelque seconde pour prendre son souffle et il prend la parole avec une voix plus forte et un très arrogant.

Destroyer is back and I will destroy your team shit!

Destroyer semble avoir fini car il embarque dans sa voiture et il part en faisant crisser ses pneus parterre et l’interviewer prend la parole pour clore l’entrevue qu’il vient de faire avec le Darkness Killer!

Et bien voilà, c’était Destroyer pour cher fan de la FGB et je vous dis à la prochain pour une autre interview qui je l’espère sera aussi palpitante que celle-ci! Au revoir!

L’image coupe sur le membre du personnel de la FGB qui est tout seul dans le stationnement car Destroyer est déjà partie avec sa voiture.

Fade Out!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Blood
Retraité
avatar

Nombre de messages : 2638
Age : 37
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: PROMO   Ven 9 Sep - 19:40

Lily Blood est seule dans le repère des Beastlords. Elle est confortablement installée dans un fauteuil, écouteurs sur les oreilles. Nous ne pouvons entendre ce qu’elle écoute mais au vu de son visage qui grimace cela ne doit pas être plaisant. Après quelques minutes, Lily Blood enlève les écouteurs et se lève pour aller enlever un CD de la chaine HiFi et le remettre dans son boitier.
La jeune femme regarde quelques instant le disc avant de la balancer à la poubelle. La caméra zoome et on peut voir sur la pochette qu’il s’agit d’un CD de D-Crush.

Lily Blood : Va me falloir un moment pour me remettre de cette daube.

La Beastlady retourne s’assoir dans son fauteuil en faisant mine de se déboucher les oreilles.

Lily Blood : Non mais sérieux. C’est aussi désagréable de t’entendre chanter que parler. D’ailleurs tu n’es bonne qu’à ça… jacter, casser les oreilles des gens avec tes jérémiades, tu dois être sourde, je ne vois que ça, il est impossible pour une personne intellectuellement normale de rester sain d’esprit en entendant une voix aussi merdique à longueur de journée. En même tant à la base, que tu fasses chier les autres… ben je m’en tamponne largement, mais devoir moi subir de telles déjections sonores, et là je ne parle pas seulement de ta voix mais aussi des conneries que tu peux déblatérer, là ça ne passe pas, je dois surement faire une allergie aux choses ineptes dans ton genre. C’est peut être pour cela que tu t’es lancé dans la lutte après tout, aurais-tu eu un éclair d’intelligence en te rendant compte que tu faisais de la merde?

La jeune femme éclate de rire.

Lily Blood : Excuse moi. Pendant un court instant je t’ai surestimé. Comme si une greluche dans ton genre pouvait avoir un minimum d‘intelligence, autant demander à Kim d’être une bonne lutteuse. Non, si tu avais eu un tant soi peu de cervelle, tu te serais aussi compte que même dans la lutte tu n’es que de la merde. Soyons sérieux, je dis ça pour ton bien, restes en à faire la potiche sur des podiums ou dans des magasines, là où de gros pervers vont pouvoir se palucher en te matant, au moins là tu seras utiles à quelques choses autre que faire chier ton monde. Non ne me remercie pas encore et tu veux savoir pourquoi?

Lily Blood se relève et se dirige à nouveau vers la chaine HiFi, elle y insère un CD. La musique commence : Manowar - Blood of My Enemies.

Lily Blood : Désolée mais fallait vraiment que j’écoute un bon son pour oublier ta… ton… ouais ce truc là, c’est même pas qualifiable après tout. Donc où j’en étais… ah oui, sur le fait de ne pas me remercier de te donner des conseils de carrière, de retourner montrer ton cul devant les photographes. J’en suis la première navrée D-Crush, mais malheureusement quand j’en aurais finit avec toi, ben les seules photos que tu pourras faire seront celles qui serviront dans le catalogue d’une quelconque clinique chirurgicale pour montrer à quel point ils sont doués pour remodeler les faces de bimbos dans ton genre.

La Beastlady prend quelques minutes durant lesquelles elle semble réfléchir, puis elle reprend la parole.

Lily Blood : Je viens de réaliser que je faisais une connerie en te disant tout ça. Tu vas te sentir obligé de répondre, on va devoir encore t’entendre geindre et ça va encore plus m’énerver. Comme quoi tu n’as pas le monopole des conneries. Mais bon ce qui est fait est fait, je te cognerais juste un peu plus pour faire passer mes nerfs. Voilà D-Crush, profites bien de tes derniers instant en tant que lutteuse.

Le son de la chaine HiFi augmente alors que Lily ferme les yeux avec un sourire sadique qui illumine son visage.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PROMO   

Revenir en haut Aller en bas
 
PROMO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Sets] Promo Toa Mahri à Leclerc
» pour les militaire promo sur hlj
» deck a battre promo !
» pneu promo
» K7 VHS promo Super Nintendo Officielle

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
L'élite :: En coulisse-
Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: